513–528 di 1765 risultati

Les feuilles mortes

Eric Moore a toutes les raisons apparentes d’être heureux : propriétaire prospère d’un magasin de photos et d’une jolie maison dans une petite ville sans problème de la côte Est, il mène une vie de famille épanouie auprès de sa femme Meredith et de son fils Keith, un adolescent de quinze ans. Cet équilibre parfait va pourtant voler en éclats à jamais… Un soir comme les autres, ses voisins demandent à Keith de garder Amy, leur fille de huit ans. Au petit matin, Amy est introuvable. Très vite, l’attention de la police se porte sur Keith et ce dernier, pataud et mal dans sa peau, se défend maladroitement. Du jour au lendemain, Eric devient l’un de ces parents qu’il a vus, à la télévision, proclamer leur foi dans l’innocence de leur enfant. Alors que l’enquête de la police se recentre autour de Keith, Eric doit lui trouver un avocat et le protéger contre les soupçons croissants de la communauté. Mais est-il tout à fait sûr de l’innocence de son fils ? Si Keith était coupable, et s’il était prêt à répéter son geste… Quelle devrait être alors la responsabilité d’un père? Les feuilles mortes est le récit d’une confiance brisée et celui des efforts héroïques d’un homme pour retenir coûte que coûte les liens qui l’unissent à tous ceux qu’il aime.
**

L’étreinte de l’aube

###
Kev Merripen a aimé Winnifred Hathaway dès le jour où la famille de celle-ci l’a tiré des griffes la mort. Il n’était alors qu’un jeune garçon. Aujourd’hui, cet homme séduisant, aux origines mystérieuses, craint que les ombres de son passé ne détruisent la lumineuse Winnifred. Aussi refuse-t-il de céder à la tentation et laisse-t-il partir l’élue de son coeur. Pourtant, si la longue absence de Winnifred n’a pas émoussé son amour pour elle, le temps a rendu Kev plus dur et plus froid. D’autant qu’il sait que, pour la conquérir, il lui faudra affronter le dangereux secret qui scelle son destin. Traduite dans le monde entier, elle est l’un des plus grands auteurs de romance historique. L’étreinte de l’aube est le second volet de sa nouvelle saga Les Hathaway.

l’embaumeur de Boston

Une momie retrouvée dans les réserves du musée Crispin à Boston sucite l’intérêt des historiens…et de la police. En effet, Maura Isles, médecin légiste sollicitée pour l’occasion, s’aperçoit qu’une balle est logée dans la jambe du cadavre, pourtant censé remonter à plus de 2000 ans, et qu’un message crypté est cousu dans sa bouche. Pour Jane Rizzoli, chargée de l’enquête, aucun doute n’est possible : ils ont affaire à un assassin qui reproduit les techniques d’embaumement antiques. Des soupçons confirmés par la découverte de deux nouveaux corps, chacun conservé selon des méthodes différentes et porteur d’un message. La police doit faire vite, car le meurtrier semble déjà avoir choisi sa prochaine cible : Joséphine Pulcillo, l’une des archéologues du musée.

Une douce flamme

1. A la fin de *La Mort, entre autres*, embarque sous un faux nom pour l’Argentine avec Adolf Eichman, Bernie Gunther va y retrouver le gratin des criminels nazis en exil. Ayant revele sa veritable identite au chef de la police de Buenos Aires, il constate que sa reputation de detective l’y a precede. Une jeune fille est assassinee dans des circonstances atroces, et Bernie se dit que cette affaire ressemble etrangement a une enquete non elucidee qui lui avait ete confiee lorsqu’il etait flic a Berlin sous la republique de Weimar. Soupconnant l’un des tres nombreux nazis refugies dans sa ville, le chef de la police, sollicite l’aide de Bernie qui accepte sans grand enthousiasme. Une serie de flash-backs nous ramenent a Berlin en 1932, eclairant les progres de ses investigations, qui posent d’embarrassantes questions sur les rapports entre le gouvernement de Pern et les nazis.
*Traduit par Philippe Bonnet*

Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier

Deuxième chronique du règne de Nicolas Ier by Patrick Rambaud
« C’est parce que nous sommes nombreux à souffrir votre règne, Sire, que j’ai entrepris de le raconter, afin qu’en demeurent les péripéties et, oserais-je le dire, une manière de trace. La plume m’en tremble entre les doigts, mais Votre Compulsive Grandeur doit comprendre que, selon les lois de la nature et celles de la politique, la pluie succède au beau temps. Voici venue pour Votre Omnipotence la saison des orages. » P. R.

La dernière Reine

Anne Dare a repris le trône de Crothenv mais ses ennemis se pressent autour d’elle : le praifec Hespéro, chef de l’Eglise, est de plus en plus puissant ; le royaume voisin de Hansa n’attend qu’une faille pour déclarer la guerre : Robert, le monstre immortel, attend dans l’ombre ; et surtout, le dernier des Skasloi a été libéré après deux mille ans de sommeil… Anne saura-t-elle une fois de plus affronter sa destinée et sauver les siens ? Elle devra utiliser sans hésiter ses propres pouvoirs si elle veut devenir la plus puissante des reines.

La Croix de perdition

La Croix de perdition by Andrea H. Japp
22 juillet 1209, sac de Béziers. Pour lutter contre l’hérésie cathare, les croisés, avec à leur tête Arnaud Amalric, légat du pape, prennent la ville et massacrent vingt mille habitants.
Hiver 1308. Dans l’abbaye des Clairets coupée du monde extérieur par une terrible tempête de neige, les meurtres de moniales se succèdent, tous commis selon une mise en scène macabre… La sorcellerie ou quelque chose d’encore plus ténébreux et surtout de plus précieux ? Que vient faire Arnoldus de Villanova, médecin et espion du pape Clément V, en l’abbaye, au prétexte de cueillir des simples en plein hiver ? Qui est au juste cette nouvelle apothicaire, Mary de Baskerville, qui semble prendre ces meurtres avec une certaine désinvolture ? Qui est donc cette jeune Claire qui ne supporte pas la lumière du jour, et que protègent quatre « monstres » de foire, maltraités et bienveillants ? Quel lien entre ces personnages et les assassinats cruels des religieuses ?
En suivant les combats de la jeune mère abbesse Plaisance de Champlois pour faire triompher les forces du bien, le lecteur est emporté dans un thriller médiéval haletant, tissé avec son habituelle virtuosité par Andrea H. Japp.

Croisière fatale

A bord de l’Oregon, un navire de guerre recelant les gadgets les plus sophistiques, les membres de la Corporation, emmenes par Juan Cabrillo, protegent au peril de leur vie les interets occidentaux.
Alors que Cabrillo vient de terminer une mission a haut risque dans une base militaire iranienne, il decouvre en pleine mer un navire de croisiere, jonche de centaines de corps sans vie. L’equipe de l’Oregon s’est a peine echappee avec la seule survivante, que deja le bateau coule, et en-gloutit avec lui toute trace du forfait.
Des Philippines aux eaux de la Mediterranee et aux fjords de Norvege, Juan et ses hommes vont tout faire pour decouvrir le sombre complot qui se cache derriere ce meurtre de masse et mettre un terme aux desseins mortels de ses commanditaires…

Le Cri du loup

Anna a toujours ignoré l’existence des loups-garous, jusqu’à la nuit où elle a survécu à une violente agression… et en est devenue un elle aussi. Dans sa meute, elle a appris à faire profil bas et à se méfier des mâles dominants jusqu’à ce que Charles Cornick, Alpha, et fils du chef des loups-garous d’Amérique du Nord entre dans sa vie. Il affirme qu’Anna est non seulement sa compagne, mais qu’elle est aussi une Omega d’une puissance rare… ce qui se révélera très utile pour traquer un loup-garou doté d’une magie si sombre qu’il pourrait menacer l’ensemble de la meute.

(source: Bol.com)

Corona & Coronilla: poèmes à Jean Voilier

«Verdaderamente hay buenas cosas en este montón, este pobre montón de horas devotas y cantarinas. Sí que valió la pena. Forma un conjunto como no hay otro, creo, en nuestra poesía». Eso escribió de estos versos suyos Paul Valéry en 1945, poco antes de su muerte. Mantenidos en secreto a lo largo de seis décadas, los más de 150 poemas de amor que el maestro escribió en los últimos siete años de su vida a Jeanne Loviton, «Jean Voilier», nos descubren una faceta inédita y fundamental dentro del conjunto de su obra: una de las series elegíacas más hermosas de la poesía francesa. Cuando se conocieron, él tenía 67 años y ella 35. Cuando Jeanne le dejó para casarse con otro, siete años más tarde, el poeta sólo sobrevivió dos meses a su abandono. Rescatados ahora, los poemas que le dedicó completan con extraordinaria brillantez el corpus lírico de un poeta de obra breve e impecable maestría, que siempre alardeó de burlarse de la ternura y del amor.

La consolante

« Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d’une femme qu’il a connue quand il était enfant, et adolescent.
« Il déchire la lettre et la jette dans la poubelle de la cuisine. Quand il relève son pied de la pédale et que le couvercle retombe, clac, il a l’impression d’avoir refermé, à temps, une espèce de boîte de Pandore, et, puisqu’il est devant l’évier, s’asperge le visage en gémissant.
Retourne ensuite vers les autres. Vers la vie. Se sent mieux déjà. Allez… C’est fini.
C’est fini, tu comprends ?»
Le problème, c’est que non, il ne comprend pas. Et il n’y retourne pas, vers la vie. Il perd l’appétit, le sommeil, abandonne plans et projets et va essayer de comprendre pourquoi tour se fissure en lui; Et autour de lui. Commence alors un long travail de deuil au bout duquel il est obligé de se rendre à l’évidence : l’échelle de cette vie-ci est illisible et il faut tout rebâtir.»

Coeur brisé

Rien ne va plus dans la vie de Mia. Elle a rompu avec Michael, l’amour de sa vie, sa meilleure amie ne lui parle plus et son père la force à suivre une thérapie. Et pour couronner le tout, le monde entier pense qu’elle sort avec J.-P. ! Un seul point positif : la princesse pourrait bien avoir trouvé le moyen de ne pas hériter du trône de Genovia…
[http://www.amazon.fr/Journal-dune-princesse-Coeur-brisé/dp/2013227191/](http://www.amazon.fr/Journal-dune-princesse-Coeur-bris%C3%A9/dp/2013227191/)

Chronique du règne de Nicolas Ier

« Même parvenu. Notre Précieux Souverain ne trouva point la paix en lui-même, tant il restait secoué en continu par des nervosités. Il ne bougeait que par ressorts. Si vous le retardiez dans sa course, vous démontiez la machine. Il marchait des épaules avec une façon personnelle de se dévisser le cou, remuant par courtes saccades. » Cette chronique raconte les premiers mois de notre nouveau souverain et de sa Cour, avec, pour respecter la tradition d’insolence de notre pays, un ton que j’ai voulu moqueur et distant. P. R. En bonus, un chapitre nouveau : « Le Souverain et la comtesse Bruni ». Préface inédite de l’auteur

Le Choix des Ombres

Le tueur parfait n’a pas de nom, il a plusieurs visages. Kylar Stern a renoncé à sa vie d’assassin. Son maître Durzo et son meilleur ami Logan Gyre, l’héritier du trône, ont trouvé la mort au cours de l’invasion brutale du pays par les armées du Roi-dieu. Kylar part s’installer dans une autre ville, fait de nouvelles rencontres et change de métier. Mais lorsqu’il apprend que Logan est toujours vivant, prisonnier dans une prison infâme où il doit cacher son identité, Kylar est confronté à un terrible dilemme : abandonner la voie des ombres à tout jamais et vivre heureux avec sa petite famille, ou bien replonger dans la violence et mettre à profit ses talents mortels pour sauver son pays et son ami… au risque de tout perdre. [Source : 4e de couv.]

Chasseurs de têtes

Roger Brown is a corporate headhunter, and he’s a master of his profession. But one career simply can’t support his luxurious lifestyle and his wife’s fledgling art gallery. At an art opening one night he meets Clas Greve, who is not only the perfect candidate for a major CEO job, but also, perhaps, the answer to his financial woes: Greve just so happens to mention that he owns a priceless Peter Paul Rubens painting that’s been lost since World War II—and Roger Brown just so happens to dabble in art theft. But when he breaks into Greve’s apartment, he finds more than just the painting. And Clas Greve may turn out to be the worst thing that’s ever happened to Roger Brown.