161–176 di 815 risultati

Le livre du nécromant

La résistance s’organise sur la Pierre de l’Adieu où se rassemblent tous ceux qui s’opposent ou désirent simplement survivre aux desseins maléfiques du Roi souverain Elias et du Maître de la Main Rouge le mort vivant Ineluki. Simon a enfin réussi à rejoindre Binabik et le prince Josua, et s’apprête à vivre une cérémonie qui va changer sa vie ; mais d’autres sont encore très loin de Sesuad’r. La princesse Miriamélé et le moine Cadrach, qui croyaient avoir trouvé refuge sur le navire du marquis Aspitis, découvrent chaque jour un peu plus son vrai visage. Mais comment s’échapper d’un bateau en pleine mer ? Malgré l’orage qui menace tout Osten Ard, la situation des rebelles pourrait sembler s’être améliorée depuis la découverte de leur refuge transformé en place forte. Mais ce serait compter sans l’armée du Roi souverain qui s’approche pour écraser ce dernier espoir… L’Arcane des épées, premier cycle romanesque de Tad Williams, avec ses personnages complexes, son déchaînement de forces maléfiques et de batailles grandioses, a séduit d’emblée un très large public, Les amoureux de Tolkien ont salué en lui un digne successeur du maître de la Fantasy moderne.

Liberté conditionnelle

Un condamné à perpétuité est libéré pour bonne conduite après plus de quinze ans de prison. Il tente de se réadapter à la vie mais, par hasard et malgré sa bonne volonté, ses pulsions le rattrapent.

Les frontieres de l’infini

De retour sur sa planète natale, gravement blessé, Miles est accusé de détournement de fonds ! Elyan, chef de la Sécurité Impériale, le somme de se justifier, alors qu’il vient de subir une lourde intervention chirurgicale et est assommé par les analgésiques. Il lui faut pourtant rassembler ses souvenirs et prouver son innocence…
Tout d’abord, Miles doit se remémorer sa première mission : juger un infanticide commis dans un village perdu au coeur des montagnes de Barrayar. Puis il s’agit de relater, point par point, l’aventure qu’il a vécue sur l’Ensemble de Jackson, alors qu’il était censé acheter des armes. Enfin, le dernier rapport concerne le camp de Dagoola, où étaient détenus dix mille prisonniers…
Lois McMaster Bujold nous offre ici trois histoires distinctes. Dénominateur commun : Miles, accusé et justicier. Trois histoires pleines de rebondissements, sur trois thèmes brûlants d’actualité : eugénisme, manipulations génétiques, droits de l’homme…

Lassie, chien fidèle

Lassie est la plus belle chienne du pays. Chaque jour à la même heure, elle va chercher Joe à l’école. Comment comprendrait-elle que son maître a dû la vendre et qu’elle ne peut plus voir son ami ?
Les murs, les rivières, les hommes à sa poursuite, rien n’arrête Lassie. Quel incompréhensible instinct la pousse vers le sud, au péril de sa vie ?

Lame de fond

Publié en France : 09/06/1999
Deux jeunes garçons, Danny et Paul Spender s’amusent sur les falaises à côté de chez eux surplombant la Baie de Chapman, dans la campagne anglaise. A l’aide de jumelles, ils découvrent le corps d’une femme nue sur la plage en contrebas à laquelle n’ont accès que les bateaux. Ils l’observent avec la concupiscence de leur âge, jusqu’à ce que l’immobilité de la femme les inquiète. Quand ils comprennent qu’elle est morte, c’est la panique. Ils sont alors rattrapés par Steven Harding, un jeune acteur en visite dans la région qui aussitôt appelle la police. Maggie Jenner, personnage local, en ballade à cheval accompagnée de son chien passe par-là. Quand l’agent Nick Ingram arrive sur les lieux, il remonte le cadavre d’une jolie blonde inconnue puis il se met à interroger les quatre personnes présentes. Très vite, les déclarations de l’artiste le rendent suspicieux. Pendant ce temps, depuis son bateau, une jeune Française est très intriguée par toute cette scène qu’elle filme dans son intégralité. Nick Ingram aura bien besoin de renforts pour démêler cette terrible histoire. Cett intrigue, diaboliquement agencée par Minette Walters, tiendra le lecteur haletant jusqu’à la dernière page…

La Clinique

Féministe virulente “enragée ” disent certains, Hope Devane, professeur de psychologie à l’université de Los Angeles, est retrouvée poignardée devant chez elle. L’enquête s’enlisant, l’inspecteur Milo Sturgis, que son supérieur n’apprécie guère parce qu’il est homosexuel, est chargé de reprendre le dossier et s’adjoint les services de son ami, le psychologue Ales Delaware. La disposition des blessures suggérant le crime passionnel ou l’exécution politique, Alex comprend que c’est dans le passé de la victime qu’il faut chercher la solution. Surgissent alors des personnages qui, comme Hope Devane, ne sont pas aussi “politiquement corrects ” qu’ils voudraient le laisser entendre.

Krishnamurti en questions

Krishnamurti est l’un des maîtres spirituels les plus estimés de ce siècle. Son enseignement, qui souligne avec passion la valeur, la beauté et l’immensité de la vie, a été pour beaucoup une grande source d’inspiration. Ses oeuvres figurent au programme des facultés de philosophie, psychologie et sciences de l’éducation de plus d’une centaine d’universités et de collèges américains.Au cours de ses vingt dernières années, Krishnamurti a participé à de nombreuses discussions avec des scientifiques (Jonathan Salk, David Bohm), des spécialistes du bouddhisme (Walpola Rahula, Chögyam Trungpa Rimpoché), des philosophes, artistes et écrivains (Renée Weber, Iris Murdoch, Pupul Jayakar, Bernard Levin) et un prêtre jésuite (Eugène Schallert). Ces conversations, rassemblées dans le présent volume, illustrent l’acuité, l’ampleur et la profondeur de sa perception de la vie.Jiddu Krishnamurti (1895-1986) est un penseur très à part dans l’histoire des mouvements spirituels. A l’écart des normes, des conventions, des traditions, des doctrines, des églises, il a toujours obstinément récusé toute position d’autorité, veillant à ce qu’aucun groupe, aucune institution ne se charge jamais d’interpréter ou de transmettre son message. Le lecteur n’est pas invité à suivre docilement un gourou mais à entrer ici, en individu libre et lucide, en contact direct avec un homme et sa pensée.

Intensité

Chyna, 26 ans, est invitée pour le week-end dans la famille de sa meilleure amie. Au milieu de la nuit un hurlement déchire le silence. Un homme est en train de massacrer les habitants de la maison. Mais il ignore la présence de Chyna. Horrifiée, en rage, celle-ci prend une décision impulsive : tuer le tueur. Elle se dissimule dans son camping-car et repart avec lui. S’engage alors un terrifiant mano a mano entre Chyna et le tueur. D’un côté Chyna et son instinct de survie exacerbé, développé auprès des amis de sa mère, voyous, dealers, et autres pervers illuminés. Son credo depuis cette enfance déréglée : ne pas se faire remarquer, ne faire confiance à personne, s’en sortir, intacte et vivante. De l’autre, le tueur, Edgler Foreman Vess, 33 ans, qui se proclame ” aventurier-meurtrier “. Sa philosophie : satisfaire tous ses instincts au moment où il les ressent, s’immerger dans les sensations, sans morale ni limite ; vivre dans l’instant, intensément. Faisant appel à toutes ses ressources mentales et physiques, Chyna livre contre Vess un combat d’une violence inouïe. Un véritable cauchemar.

Les fleurs de l’Orient

Héritière d’Harmony Biotech, Charlotte Lee ne peut négliger les menaces d’un mystérieux maître chanteur qui ne cesse de la harceler. Car trois personnes ont trouvé la mort en absorbant des produits d’Harmony Biotech. Pour démasquer le coupable, la belle Sino-Américaine se lance alors dans une folle enquête. Des ruelles grouillantes de vie et d’odeurs de Singapour et du Chinatown de San Francisco aux somptueuses villas californiennes, ses investigations la ramèneront dans le passé, au temps où sa grand-mère, Parfaite Harmonie, rapportait de sa Chine natale le secret des fleurs et des plantes de l’Orient.

En Attendant Le Vote Des Btes Sauvages

En un quart de siècle, il n’a publié que trois romans. Pourtant, depuis *Les Soleils des indépendances*, son premier livre paru en 1975, Ahmadou Kourouma, né en 1927 en Côte d’Ivoire, est considéré comme un classique de la littérature africaine. *En attendant le vote des bêtes sauvages* fait le portrait d’un certain président Koyaga en qui il est facile de reconnaître bon nombre de dictateurs africains. Au cours de six veillées, il écoute ravi ses louanges chantées par son griot. Koyaga est trop imbu de lui-même pour s’apercevoir que ces éloges sont ambigus et dissimulent à peine des critiques féroces.
Mais le livre de Kourouma n’est pas un pamphlet politique. Il démonte avec subtilité les contradictions entre un discours technocratique souvent creux et le profond attachement aux croyances d’une Afrique plusieurs fois millénaire. Contradictions sensibles dans la langue étonnante du romancier qui s’emploie, non sans humour, à exprimer en français la logique et les structures de la culture malinké dont il est originaire. *En attendant le vote des bêtes sauvages* a obtenu le prix de Livre Inter 1999. *–Gérard Meudal*

Ebène

In 1957, Ryszard Kapuscinski arrived in Africa to witness the beginning of the end of colonial rule as the first African correspondent of Poland’s state newspaper. From the early days of independence in Ghana to the ongoing ethnic genocide in Rwanda, Kapuscinski has crisscrossed vast distances pursuing the swift, and often violent, events that followed liberation. Kapuscinski hitchhikes with caravans, wanders the Sahara with nomads, and lives in the poverty-stricken slums of Nigeria. He wrestles a king cobra to the death and suffers through a bout of malaria. What emerges is an extraordinary depiction of Africa–not as a group of nations or geographic locations–but as a vibrant and frequently joyous montage of peoples, cultures, and encounters. Kapuscinski’s trenchant observations, wry analysis and overwhelming humanity paint a remarkable portrait of the continent and its people. His unorthodox approach and profound respect for the people he meets challenge conventional understandings of the modern problems faced by Africa at the dawn of the twenty-first century.

Deuil

« Peter James a trouve son creneau, quelque part entre Stephen King et Michael Crichton. » Mail on Sunday « Un thriller psychologique litteralement captivant, un recit nerveux et graphique sur les consequences de la manipulation mentale. Terrifiant. » Kirkus Reviews UK « Vous avez tué ma mere. Vous allez le payer très cher. » Quand l’actrice Gloria Lamark se suicide, Thomas – qui l’aimait peut-etre plus qu’un fils n’aurait du – a le cœur brise. Pour lui, quelque chose ne tourne pas rond. Comment une pareille tragedie a-t-elle pu se produire ? Comment le psychiatre de sa mere, la coqueluche des medias, a-t-il pu la laisser sombrer ainsi ? Thomas lui faisait pourtant confiance… Le docteur Tennent merite une bonne lecon.

Les Désarrois de Ned Allen

Éblouissant portrait d’un homme ordinaire pris dans un engrenage infernal, angoissante plongée dans un univers new-yorkais sans pitié pour les faibles, un roman qui allie humour et suspense.

À New York, aujourd’hui.

Vendeur hors pair, grâce à son bagout et un pouvoir de persuasion étonnants, Ned Allen peut se vanter de sa réussite professionnelle.

Marié à Lizzie, qui travaille dans les relations publiques, il mène une vie trépidante à New York, dépense sans compter et voit l’avenir en rose. Bref, tout va plutôt bien pour lui.

Jusqu’au jour où sa société est brusquement rachetée par un concurrent. En apprenant son licenciement, Ned casse la figure à celui qu’il juge responsable de sa perte et s’aliène du même coup les autres employeurs potentiels du secteur. Malgré ses efforts, il n’arrive pas à retrouver de travail et n’a bientôt plus de quoi rembourser ses dettes. Lizzie, passablement excédée de voir qu’il refuse obstinément son aide, finit par le quitter en découvrant qu’il a eu une aventure d’une nuit.

Après cette descente aux enfers, Ned est trop heureux d’accepter la proposition de Jerry Schubert, ancien ami de fac et bras droit du célèbre homme d’affaires Ballantine. Ned ignore qu’il vient de mettre le pied dans un engrenage fatal.

(source: Bol.com)

Le Dernier Secret de Richelieu

Nous sommes en 1669 et un mystérieux prisonnier est conduit à la forteresse de Pignerol. Pourquoi tous ceux qui s’intéressent à lui disparaissent-t-ils comme par enchantement ? Pendant ce temps, le jeune roi se transforme en monarque absolu et la France connaît un régime des plus sévères. Le jeune notaire, Louis Fronsac est une fois de plus au coeur de l’affaire et il se pourrait bien qu’il nous révèle enfin la vérité sur le Masque de fer…

Darwinia

Mars 1912, l’Europe et une partie de l’Angleterre disparaissent subitement, remplacées par un continent à la faune et à la flore non terrestres que l’on ne tarde pas à nommer la Darwinie. Pour le jeune Guilford Law, cette tragédie n’a rien d’un miracle ou d’une punition divine ; plutôt une énigme que la science pourra un jour résoudre.
Fort de cette certitude, il va tout sacrifier pour faire partie de la première grande expédition d’exploration destinée à s’enfoncer au cœur du continent inconnu ; une expédition qui, de mort violente en mort violente, le mènera plus loin qu’il ne pouvait l’imaginer… Nominé au prestigieux prix Hugo en 1999, Darwinia est une œuvre d’une singulière ambition, qui évoque l’époque glorieuse où les savants étaient aussi explorateurs et aventuriers.