1–16 di 208 risultati

Nostri amici da Frolix 8

Thors Provoni è una figura leggendaria per quasi tutta la razza umana: partito per le stelle in cerca di aiuto per la Terra, però, è ormai dato per disperso nelle profondità cosmiche. Non è ancora stata trovata alcuna prova dell’esistenza di una qualsiasi altra razza intelligente e comunque, anche se esistesse, resta da verificare se sia disposta a venire in soccorso dell’homo sapiens su un pianeta in cui questi non è altro che un cittadino di seconda classe. Nel XXI secolo, infatti, il dominio delle vicende umane è saldamente nelle mani di un gruppo di freaks, mutanti che surclassavano i loro fratelli ‘normali’. Di frontea mezzi come la telepatia, precognizione e mirabolanti computer, gli umani ordinari non hanno alcuna possibilità di riconquistare il governo del mondo. Ma ecco arrivare un inaspettato messaggio dal nulla: è la voce di Thors Provoni, che afferma di aver trovato amici per l’umanità sul lontano pianeta Frolix 8, e di stare tornando assieme a un alieno. Una scrittura grottesca e parodica, che mette in discussione il potere illimitato dei capi.

Creatività e pensiero laterale

Se si affronta un problema con il metodo razionale del pensiero, si ottengono risultati corretti ma limitati dalla rigidità dei modelli logici. Quando si richiede invece una soluzione veramente diversa e innovativa si deve stravolgere il ra gionamento, partire dal punto più lontano possibile, ribaltare i dati, mescolare le ipotesi, negare certe sicurezze e addirittura affidarsi ad associazioni di idee del tutto casuali. Si deve per ciò abbandonare il pensiero “verticale”, cioè quello basato sulle deduzioni logiche, per entrare nella “lateralità” del pensiero creativo. In questo volume Edward de Bono prosegue il discorso iniziato con Il pensiero laterale traducendo in esempi concreti e in esercizi pratici quello che allora era l’aspetto teorico. Un vero e proprio manuale dell’invenzione e della fantasia utile a tutti, in particolare agli insegnanti che vogliano stimolare tale capacità nei loro studenti.

Spock deve morire

La Federazione è in guerra con l’Impero Klingon. Il Trattato di pace è stato rotto e i Klingon hanno lanciato un inatteso attacco stellare. Isolata dal resto della flotta della Federazione, l’Enterprise si trova dispersa in una zona di spazio non ancora cartografato, un’ignota regione stellare dove i pericoli di ogni sorta sono in agguato sui mondi più imprevedibili.
Per scoprire cos’è successo agli Organiani, il comandante Scott apporta una modifica sperimentale al sistema di trasporto affinché una copia tachionica di Spock possa viaggiare a velocità superiore della luce in direzione di Organia. Ma l’esperimento fallisce e a bordo dell’Enterprise si viene a creare una copia esatta del primo ufficiale di bordo. O meglio non del tutto esatta, perché se fisicamente i due Spock sono identici, ben diversa è la mente di ognuno di loro. Ecco allora che il comandante Scott si trova di fronte a un enigma quasi insolubile: come distinguere il vero e il falso Spock? Come individuare la mente malvagia, il traditore che costituisce una minaccia mortale non solo per l’astronave, ma addirittura per tutta la Federazione.
Uno dei due Spock dovrà… ma quale dei due?

Une si belle planète…

 Hurfa…
Une si belle planète.. Une planète de « peuplement » par excellence. Un « vrai paradis », affirme Dan Helfert, l’explorateur qui l’a découverte, étudiée avec une équipe de spécialistes, et qui y retourne, avec les quatre mille premiers colons, suivis de beaucoup d’autres et d’un imposant matériel.
D’abord, tout semble magnifique.
Mais il y a les **boulus** , des bêtes très dangereuses, puis les **cornus** , puis…
Les techniciens du service de la prospection, un groupe d’hommes et de femmes dont Dan Helfert a pris la tête, vont vivre dans des drames chargés de mystère et d’un suspense croissant. Et avec eux la colonie tout entière…
Pourra-t-elle rester sur Hurfa ?

Passager pour Francfort

« Dernier appel, annonça une voix douce et un peu désincarnée.
Miss Theodofanous est priée de se présenter au contrôle immédiatement. »
Dans un coin du hall, une petite fille levait des yeux étonnés vers un homme profondément endormi qui tenait dans la main un panda en peluche. Pendant ce temps, Sir Stafford Nye rêvait qu’il chassait le léopard.
Quel rapport y a-t-il entre ces trois personnages en transit sur l’aéroport de Francfort ?

Passager pour Francfort

« Dernier appel, annonça une voix douce et un peu désincarnée.
Miss Theodofanous est priée de se présenter au contrôle immédiatement. »
Dans un coin du hall, une petite fille levait des yeux étonnés vers un homme profondément endormi qui tenait dans la main un panda en peluche. Pendant ce temps, Sir Stafford Nye rêvait qu’il chassait le léopard.
Quel rapport y a-t-il entre ces trois personnages en transit sur l’aéroport de Francfort ?

Message de Frolix 8

Sur Terre, en l’an 2135, ce sont les Exceptionnels et les Hommes Nouveaux qui gouvernent – surdoués, technocrates et tyranniques. Et les Ordinaires obéissent, sans désespérer tout à fait… Ils se souviennent, en effet, de Thors Provoni, un Ordinaire comme eux, mais rebelle. A bord d’un vaisseau, il s’est échappé dans la galaxie, à la recherche d’alliés qui libéreront la Terre de l’oppression. Où est-il ? Vit-il encore ? Oui, un message clandestin circule : Provoni revient, mission réussie. Ce que le message ne dit pas, c’est que l’aide qu’il a obtenue est celle des Frolixiens, des créatures non humaines… Va-t-il avec eux sauver la Terre, ou la perdre ?

La planète aux oasis

Le « Transcosmique », grand astronef expérimental ayant à son bord cinq cents personnes, est déjà infiniment plus loin de la Terre qu’aucun explorateur spatial n’est jamais allé.
Soudain, c’est le drame.
Le vaisseau ne peut plus sortir de la nuit épaisse du subespace. En vain le commandant Murch, Erna Mahil, la spécialiste des ordinateurs, et le grand savant Olbig déploient tous leurs efforts pour tirer l’astronef de cette situation tragique. Quand le point de non-retour est dépassé, éclatent la panique, le désespoir, le désordre, que le « coordinateur » Hilmi Calel et quelques autres s’efforcent de combattre.
Mais ce vaisseau-fantôme parviendra-t-il à rentrer dans l’espace normal, à se poser sur une planète inconnue ? Et s’il y parvient, que sera la vie des hommes et des femmes qu’il emporte ?

L’Etoile et le Fouet

Les couloirs calibans permettent de voyager presque instantanément entre les étoiles. Mais quelque chose se détraque. Tous ceux qui les ont récemment empruntés perdent la mémoire ou encore disparaissent dans le néant. L’ennui, c’est que personne ne sait comment fonctionnent exactement les couloirs calibans. Et, bien entendu, c’est Jorj X. McKie, saboteur extraordinaire, qui va être chargé de découvrir ce qui se passe. Et de sauver les civilisations interstellaires. Comment communiquer avec les dieux ? Avec un être si puissant qu’il semble appartenir à un autre univers, que les hommes ne sont guère pour lui que des flammes de bougie oscillant dans la nuit… Mais dont il peut tomber amoureux. Avec son génie habituel, Frank Herbert, l’auteur de Dune, s’attaque ici, dans son roman le plus étrange, magistralement traduit par Guy Abadia, au problème central de toute société et de toute littérature : celui de la communication.
[http://www.amazon.fr/Létoile-fouet-Frank-Herbert/dp/2253049328](http://www.amazon.fr/L%C3%A9toile-fouet-Frank-Herbert/dp/2253049328)

L’agonie de La Voie lactée

La Voie Lactée, où s’affrontent zorides et humains, est condamnée à mort : une énorme masse de matière neutronique se précipite sur elle. Neutronia, tel est le nom que lui ont donné les savants Zorides et Pléiadiens, possède la propriété de distordre l’espace-temps en accélérant les processus de la physique classique. Les ennemis d’hier deviendront-ils des alliés ? La survie est à ce prix…

The Ships of Durostorum

WANTED: ONE ENGINEER
FOR MANAGERIAL POSITION IN IRUNIUM.
WAGES HIGH. DEATH BENEFITS SUDDEN.
“I am the Contessa Perdita di Montevarchi. Here in Irunium the only law is my will.
“I shall seek out another engineer. But this time he will be a real engineer from a dimension that understands these things, from Slikitter, probably from Earth. He will be treated with respect because his function is valuable to me. Almost inevitably he will terminate as this offal terminated, but that is to be expected of imperfect tools.
“He will not at first see the slaves in the mines and I do not with him treated as a slave. My mines must continue to produce gems for my trace across the Dimensions. An engineer is needed so I shall find one….”