1521–1536 di 72034 risultati

Irrésistible Mirabelle

Le comte de Hargate s’arrache les cheveux. Son fils Alistair est un dandy qui, non content d’être toujours célibataire à vingt-neuf ans, dilapide sans vergogne l’argent familial. Pire, c’est un véritable coeur d’artichaut, avec un net penchant pour les grisettes qui se font une joie de le plumer. Excédé, le comte lance un ultimatum à son fils : il a six mois pour trouver une épouse convenable ! C’est-à-dire une riche héritière. C’est là qu’entre en scène Mirabel Oldridge, si étourdissante de beauté qu’Alistair en tombe amoureux au premier regard. Hélas, la réciproque est loin d’être vraie, et Mlle Oldridge ne tarde pas à le considérer comme son ennemi personnel. Décidément, Alistair n’est pas au bout de ses peines…

Irianeth

Pressé par l’ennemi, Onyx adoube les écuyers, les jugeant capables de se débrouiller seuls. Mais la perte du grand commandant de l’armée continue de démoraliser les Chevaliers. Déchiré par le chagrin, Jasson quitte leurs rangs. Malgré les bons soins dont l’entourent les araignées, Liam dépérit, comprenant qu’il ne reverra plus jamais sa famille et ses amis. Mais ces derniers ne l’ont pas oublié et c’est finalement Natrach et son dragon, Stellan, qui viendra le secourir. Acceptant enfin son destin, Kira se porte au secours de Lassa, le porteur de la Lumière, et des Chevaliers d’Émeraude, de plus en plus affaiblis par les attaques incessantes de l’Empereur. Cependant, Asbeth lui a préparé un piège… Sur Irianeth a lieu le dernier affrontement. Aidés par la magie des Dieux, les Chevaliers l’emportent. Wellan se réincarne dans le corps du fils de Kira.

Irianeth

Pressé par l’ennemi, Onyx adoube les écuyers, les jugeant capables de se débrouiller seuls. Mais la perte du grand commandant de l’armée continue de démoraliser les Chevaliers. Déchiré par le chagrin, Jasson quitte leurs rangs. Malgré les bons soins dont l’entourent les araignées, Liam dépérit, comprenant qu’il ne reverra plus jamais sa famille et ses amis. Mais ces derniers ne l’ont pas oublié et c’est finalement Natrach et son dragon, Stellan, qui viendra le secourir. Acceptant enfin son destin, Kira se porte au secours de Lassa, le porteur de la Lumière, et des Chevaliers d’Émeraude, de plus en plus affaiblis par les attaques incessantes de l’Empereur. Cependant, Asbeth lui a préparé un piège… Sur Irianeth a lieu le dernier affrontement. Aidés par la magie des Dieux, les Chevaliers l’emportent. Wellan se réincarne dans le corps du fils de Kira.

Interdit aux humains

*** Attention : ce volume s’intercale entre les deux parties du volume français n°63 « Le monde aux cent soleils » ***

Integrale 3 – Sir Henry Merrivale 1934 – 1937 (5 romans)

“J’ai dans la tête, depuis l’âge de onze ans, les sujets de plus de cent vingt romans”, déclarait John Dickson Carr à son agent littéraire en 1928. Conçu pour faire face à sa frénésie créatrice, sir Henry Merrivale, personnage clé de l’univers de son auteur, nait en 1937 sous l’apparence d’un double physique du Dr Gideon Fell. Il acquiert néanmoins rapidement une stature et une existence propres, et ses aventures, publiées sous le pseudonyme de Carter Dickson, vont bien entendu refléter le goût de John Dickson Carr pour les crimes impossibles, mais également sa tendance à l’extravagance et à la parodie. Irrévérent, truculent, sir Henry Merrivale, doté d’un esprit de déduction à toute épreuve, est également un iconoclaste qui a les conventions en horreur et n’aime rien tant que les facéties… Présentation de Roland Lacourbe et Bibliographie

Indomptable

C’est une guerre interstellaire de cent ans, et la défaite est proche désormais. L’armada qui devait décapiter l’ennemi au cœur même de son empire est désormais prise au piège, mutilée. Ne reste-t-il pour la sauver que ce capitaine émergé d’un siècle d’hibernation et dont l’histoire a retenu le sacrifice héroïque aux premiers temps du conflit ? ” Black Jack ” Geary est devenu une légende, une icône révérée dans toute l’Alliance et sa flotte. Comment l’homme lui-même, revenu du passé, pourrait-il se hisser à la hauteur du mythe ? Parmi ces jeunes capitaines dont les usages tournent le dos aux traditions d’autrefois, et qui hésitent entre méfiance et idolâtrie, comment sauver la flotte perdue et la ramener à bon port ? Car l’Indomptable, son vaisseau amiral, cache à son bord un secret décisif volé à l’ennemi, capable d’enrayer une défaite inéluctable.

Indomptable

C’est une guerre interstellaire de cent ans, et la défaite est proche désormais. L’armada qui devait décapiter l’ennemi au cœur même de son empire est désormais prise au piège, mutilée. Ne reste-t-il pour la sauver que ce capitaine émergé d’un siècle d’hibernation et dont l’histoire a retenu le sacrifice héroïque aux premiers temps du conflit ? ” Black Jack ” Geary est devenu une légende, une icône révérée dans toute l’Alliance et sa flotte. Comment l’homme lui-même, revenu du passé, pourrait-il se hisser à la hauteur du mythe ? Parmi ces jeunes capitaines dont les usages tournent le dos aux traditions d’autrefois, et qui hésitent entre méfiance et idolâtrie, comment sauver la flotte perdue et la ramener à bon port ? Car l’Indomptable, son vaisseau amiral, cache à son bord un secret décisif volé à l’ennemi, capable d’enrayer une défaite inéluctable.

Immortelle randonnée – Compstelle malgré moi

Jean-Christophe Rufin a suivi à pied, sur plus de huit cents kilomètres, le «Chemin du Nord» jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle. Beaucoup moins fréquenté que la voie habituelle des pèlerins, cet itinéraire longe les côtes basque et cantabrique puis traverse les montagnes sauvages des Asturies et de Galice. «Chaque fois que Ton m’a posé la question : “Pourquoi êtes-vous allé à Santiago ?”, j’ai été bien en peine de répondre. Comment expliquer à ceux qui ne l’ont pas vécu que le Chemin a pour effet sinon pour vertu de faire oublier les raisons qui ont amené à s’y engager ? On est parti, voilà tout.» Galerie de portraits savoureux, divertissement philosophique sur le ton de Diderot, exercice d’autodérision plein d’humour et d’émerveillement, Immortelle randonnée se classe parmi les grands récits de voyage littéraires. Jean-Christophe Rufin, médecin, pionnier du mouvement humanitaire, a été ambassadeur de France au Sénégal de 2007 à 2010. Il est l’auteur de romans désormais classiques tels que L’Abyssin, Globalia, Rouge Brésil, prix Concourt 2001. Il est membre de l’Académie française depuis 2008.

Il n’y a pas beaucoup d’étoiles ce soir – Sylvie Testud

Énervée, affamée, exténuée, Sylvie Testud nous emmène à une interview au [Plaza](http://www.evene.fr/tout/plaza), sur un tournage en japonais, acheter du plâtre au [BHV](http://www.evene.fr/tout/bhv), faire l’amour devant vingt personnes pendant huit heures, essayer des robes chez [Chanel](http://www.evene.fr/tout/chanel) pour les [Césars](http://www.evene.fr/celebre/biographie/cesar-17118.php), tout en refusant d’embrasser un serpent ou de sauter par la fenêtre… Le quotidien d’une actrice, en somme. Sauf que Sylvie Testud fait montre d’un regard extrêmement lucide. Comment entre-t-on dans un rôle ? Comment apprend-on à l’aimer, comment le quitte-t-on, comment dire non, comment dire oui ? Où est la limite entre la vie qu’on vit et la vie qu’on joue ? Et si notre existence était un interminable casting 

Il fait ce qu’il peut (Ne tirez pas sur le pianiste)

### Quatrième de couverture :
Une réputation, c’est comme un falzar : à la longue, elle s’use, et on finit par voir vos fesses à travers. Ce racket ne pouvait pas durer indéfiniment, Corridon le savait. Tôt ou tard, deux gogos se feraient des confidences et se rendraient compte de l’envergure
de la combine. Ce jour-là, Corridon aurait intérêt porter un caleçon blindé !

Il fait ce qu’il peut

### Quatrième de couverture
Une réputation, c’est comme un falzar : à la longue, elle s’use, et on finit par voir vos fesses à travers. Ce racket ne pouvait pas durer indéfiniment, Corridon le savait. Tôt ou tard, deux gogos se feraient d 8 confidences et se rendraient compte de l’envergure
de la combine. Ce jour-là, Corridon aurait intérêt porter un caleçon blindé !

Idylle romaine

Par coquetterie, Denise de Sedgewick a repoussé son fiancé. Lui est allé chercher l’oubli à Rome. Pour le reconquérir, Denise a décidé de le rejoindre là-bas et demande à son amie Alina Langley de lui servir de chaperon… Mais une jeune fille ne peut en chaperonner une autre ! Qu’à cela ne tienne, Alina se fera passer pour sa propre mère, lady Langley ! Le marquis de Terverton, ambassadeur et cousin de Denise, les accompagne. 
Et maintenant, allongée sur son lit, dans la vaste chambre de la villa où elle séjourne, dans cette ville éternelle qu’elle a tant rêvé de visiter, Alina sanglote; elle s’est éprise de lord Terverton. Mais lui la prend pour une femme fatale. Comment lui avouer sa véritable identité sans nuire à Denise ? Et quelle serait sa réaction s’il découvrait qu’elle a menti ?

Idylle à Lucca

Sa mère l’avait prévenue… « Evite ce marquis comme le diable ! »
Mais à dix-huit ans, les jolies filles oublient vite les conseils de leur maman ! Surtout quand le diable a ce regard-là…
L’amour et l’aventure, voilà ce qui l’intéresse Paola, ce qui la tente. Et voilà ce qui conduit une petite Anglaise raisonnable à deux kilomètres de chez elle, au fond d’un caveau à Lucca. Pour les beaux yeux d’un marquis italien.
Ligotée, en chemise de nuit, face à un Hindou enragé qui avance vers elle, un long poignard en main, Paola regrette son impudence. Un seul être au monde pourrait la sauver : le marquis. Mais n’est-il pas déjà dans les bras d’une autre ? Et si maman avait raison ?