14593–14608 di 69633 risultati

SAS 003 – Opération Apocalypse

Malko Linge, barbouze “hors cadre” a la Central Intelligence Agency ou C.I.A., le Deuxième Bureau américain n’est pas un agent secret ordinaire: c’est Son Altesse Sérénissime le prince Malko Linge, S.A.S. pour ses collègues de tous les services secrets. Il posséde à la frontière austro-hongroise un chateau en ruines dont, après chaque mission, il restaure un pan de mur ou une toiture.
Il a refait l’aile droite de son chateau en découvrant en Turquie comment un sous marin atomique avait mystérieusement disparu, il a terminé une bibliothéque grace à une mission très spéciale en Iran, et maintenant il lutte contre une terrible menace qui risque d’anéantir les U.S.A.
Heureusement que la mémoire n’est pas mauvaise et qu’il sait parler aux femmes…     

SAS 002 – SAS contre CIA

Téhéran, 1965, les responsables locaux de la CIA seraient en train de fomenter une révolution dans le dessein d’assassiner le shah et de le remplacer par un homme à eux.
Le tout, sans en avoir averti au préalable leurs autorités hiérarchiques.
Le Président des États-Unis en a été averti… par les Russes qui en ont profité pour indiquer que, si une telle révolution se produisait, ils considèreraient cela comme un acte d’agression, en conséquence de quoi ils envahiraient l’Iran en faisant porter la responsabilité aux États-Unis.
Fous de rage, et on peut les comprendre, les grands pontes de la CIA ont 15 jours pour démêler le vrai du faux.
Est-ce de l’intox de la part des Soviétiques pour envahir l’Iran ou le chef local joue-t-il réellement cavalier seul dans cette sombre histoire?
La CIA délègue Malko auprès du Chef de Station à Téhéran, le général Schalberg avec une carte de visite en or : 10 millions de dollars en liquide.
SAS devra séparer le bon grain de l’ivraie, aidé en cela par un producteur de blé et, comme il se trouve au pays des Mille et Une Nuits, le réconfort gracieux de quelques belles persanes.

SAS 001 – SAS à Istanbul

Malko Linge, qui fait des extras pour la Central intelligence Agency, le Deuxième Bureau américain, n’est pas un agent secret ordinaire: c’est Son Altesse Sérénissime le prince Malko Linge. il possède un château en ruine. Chaque mission qu’on lui propose doit lui rapporter de quoi réparer une toiture, un pan de mur… Lorsque Washington lui confie une enquête sur un sous-marin atomique mystérieusement disparu dans les Détroits, Malko se doute qu’il aura affaire à forte partie.

Saphira, sa fille et l’esclave

Chez les Colbert, un choeur de femmes mène la danse. Saphira, la mère, s’accroche de toutes ses forces aux traditions esclavagistes. Rachel, la fille, a embrassé les idées progressistes de son père : elle tente de sortir Nancy, jeune métisse au service de la famille, de sa condition. Le destin de Nancy cristallise tous les paradoxes de l’Amérique à l’aube de la guerre de Sécession. Avec un talent inégalable, Cather pénètre dans les conflits intimes d’un monde vacillant.
**

Sans un mot

Jusqu’à quel point connaît-on vraiment son enfant ? Mike et Tia ne cessent de se poser la question : leur fils Adam, seize ans, a changé. Réfugié dans sa chambre, il ne quitte plus son ordinateur. Malgré leurs réticences, ils se décident à installer un logiciel de contrôle. Un jour, un mail inquiétant. Et Adam disparaît. Sans un mot… C’est alors que tout bascule.

Sans un adieu

Suspense magistral, intrigue machiavélique à souhait, tension psychologique à son comble. Des côtes australiennes aux parcs de Boston et aux banlieues new yorkaises, le tout premier roman de celui qui allait révolutionner le monde du thriller. Laura Ayars et David Baskin, l’ancienne top model devenue femme d’affaires et la superstar de l’équipe de basket des Celtics : un couple béni des dieux ! Mais, en pleine lune de miel, la tragédie frappe. David part nager et disparaît. Sans un adieu… Accident ? Meurtre ? Suicide ? Laura se lance dans l’enquête et découvre bientôt des secrets vieux de trente ans, que ses proches ont tout fait pour enfouir… Mensonges, trahisons, jalousies, meurtres… Quand le passé menace de ressurgir, un tueur tapi dans l’ombre est prêt à tout pour empêcher la vérité d’éclater.
**

Sans raison

Kay Scarpetta, à présent consultante à l’Académie nationale des sciences légales de Floride, est plongée dans une affaire où les indices matériels divergent : tous évoquent un tueur qui agit sans raison. Entourée de son équipe : Marino, Wesley, sa nièce Lucy, Kay tente d’établir un lien entre les suspects probables et ces crimes. Elle enquête parallèlement sur une disparition dans une demeure tranquille, où quatre personnes se sont volatilisées. Dans la maison voisine, une autre surprise attend Marino : le corps martyrisé d’une femme gisant sur son lit. Kay Scarpetta dispose d’informations distillées par un psychopathe, dont elle ignore si elles visent à lui apporter une aide précieuse ou à brouiller les pistes, *Sans raison*.      

Sans pitié ni remords

9 novembre. Le capitaine Mehrlicht assiste aux obsèques de son ami Jacques Morel. Quelques heures plus tard, un notaire parisien lui remet une enveloppe contenant un diamant brut : l’oeil d’une statue dérobée au musée des Arts d’Afrique et d’Océanie dix ans plus tôt. De leur côté, les lieutenants Latour et Dossantos sont appelés pour constater un suicide, puis assistent à la défenestration d’une femme qui avait réclamé la protection de la police. Les deux victimes avaient un point commun : elles travaillaient ensemble au musée. La chasse au trésor organisée par Jacques vire alors au cauchemar. Que cherchent ces anciens légionnaires, qui apportent la guerre à Paris dans un jeu de piste sanglant jalonné de cadavres ? Mehrlicht et son équipe ont quarante-huit heures pour boucler cette enquête sous haute tension, dans laquelle bouillonnent la fureur et les échos des conflits qui bouleversent le monde en ce début de XXIe siècle.
**

Sans parler du chien

Au XXIe siècle, le professeur Dunworthy dirige une équipe d’historiens qui utilisent des transmetteurs temporels pour aller assister aux événements qui ont modifié l’avenir de l’humanité. Ned Henry est l’un d’eux.
Dans le cadre d’un projet de reconstruction de la cathédrale de Coventry, il doit effectuer d’incessantes navettes vers le passé pour récolter un maximum d’informations sur cet édifice détruit par un raid aérien nazi en 1940. Toutefois, quand Dunworthy lui propose d’aller se reposer dans l’Angleterre de la fin du XIXe siècle, ce havre de tranquillité où rien n’est plus épuisant que de canoter sur la Tamise et de jouer au croquet, c’est avec empressement qu’il accepte. Mais Henry n’a pas entendu le professeur préciser qu’il devra en profiter pour corriger un paradoxe temporel provoqué par une de ses collègues, qui a sauvé un chat de la noyade en 1888 et l’a ramené par inadvertance avec elle dans le futur. Et quand ce matou voyageur rencontre un chien victorien, cette incongruité spatio-temporelle pourrait bien remettre en cause la survie de l’humanité !

Sans nom

Sans nom est une nouvelle  d’Amélie Nothomb sans titre dans laquelle l’écrivain belge réfléchit à la question de l’existence de Dieu et de l’intérêt d’avoir ou non une réponse à ce sujet. Cette nouvelle, parue dans le magazine Elle en 2001 reste bien méconnue malgré sa valeur intéressante dans la compréhension de l’œuvre de l’auteur.
La religion est un thème toujours emprunt de mysticisme dans les œuvres mais aussi les nombreux entretiens qu’a accordé la Nothomb à la presse.
[http://www.amazon.fr/Sans-Nom-Amélie-Nothomb/dp/B003HMNTQ0](http://www.amazon.fr/Sans-Nom-Am%C3%A9lie-Nothomb/dp/B003HMNTQ0)

Sans limites

Série “Chroniques d’une initiée” Dans le monde des initiés, c’est elle qui fixe les règles… Le jour, Nora Sutherlin écrit des romans érotiques. La nuit, elle trouve au Huitième Cercle, le club le plus privé et le plus secret de tout New York, l’inspiration pour les écrire. Le jour, Nora se plie aux ordres de son nouvel éditeur, Zachary Easton, un homme extrêmement dur et exigeant, qui a été très clair avec elle : pour qu’il publie son prochain roman, elle devra le réécrire entièrement, sous son contrôle. Le tout en un temps record : 6 semaines. La nuit, c’est elle qui donne les ordres, et qui fixe les règles, dans un monde où douleur et plaisir sont intimement liés. Mais, de jour comme de nuit, avec Zach comme avec ces hommes qui se soumettent à ses désirs, elle n’a jamais qu’un but : repousser les limites…
**

Sans laisser d’adresse

###
Ancien sportif reconverti dans les relations publiques, Myron Bolitar tombe des nues quand il reçoit l’appel de Terese, dont il est sans nouvelles depuis sept ans : « Rejoins-moi. Fais vite… ». A peine arrivé à Paris, le cauchemar commence… Le mari de Terese vient d’y être assassiné, et l’ADN de sa fille, morte il y a des années, aurait été relevé sur les lieux du crime. Qui en veut à la vie de Terese ? Quels secrets lui a-t-elle cachés ? Pourquoi le Mossad, Interpol et la CIA les traquent-ils sans relâche ? Enlèvements, manipulations génétiques, meurtres, menace islamiste, complots internationaux… Pour Bolitar et ses alliés de toujours, la chasse est ouverte.

Sans forme

Un jour qu’elle se réveille de sa sieste, s’attendant à trouver son époux gentiment endormi à ses côtés comme tout loup-garou qui se respecte, elle le découvre hurlant à s’en faire exploser les poumons. Puis il disparaît sans explication… laissant Alexia seule aux prises avec un régiment de soldats non humains, une pléthore de fantômes exorcisés, et une reine Victoria qui n’est point amusée du tout. Mais Alexia est toujours armée de sa fidèle ombrelle et des dernières tendances de la mode, sans oublier un arsenal de civilités cinglantes. Et même quand ses investigations pour retrouver son incontrôlable mari la conduisent en Écosse, le repaire des gilets les plus laids du monde, elle est prête !

Sans feu ni lieu

Clément Vauquer est une rareté. Il est stupide au point d’exécuter ce qu’on lui demande de faire sans se poser de questions, et assez aveugle pour ne pas voir la tombe qu’on creuse sous ses pieds. Pour un manipulateur, c’est une véritable aubaine. Lorsque son portrait s’étale à la une de tous les journaux et qu’on l’accuse d’être le tueur en série de jeunes parisiennes, il n’y a que la vieille Marthe pour croire à son innocence. Cette ancienne prostituée, qui avait pris Clément enfant sous son aile, va tout faire pour prouver l’innocence de “son petit”. Elle fait appel à Louis Kehlweiler, ancien client et ami de longue date, qui va mener l’enquête avec son équipe d’érudits, les évangélistes.
Fred Vargas, l’une des plus talentueuses représentantes du polar français, reprend les personnages de *Un peu plus loin sur la droite*, et continue la saga des Évangelistes, son trio d’enquêteurs lunaires. Il leur faudra déployer ingéniosité et sagacité pour venir à bout d’une sanglante machination, où poésie rime avec crimes en série. *–Christophe Dupuis*

Sans Défense

Deux enfants kidnappés. Un inconnu qui réapparaît.
Après dix ans d’angoisse, le cauchemar ne fait que commencer…
Le Boss du Thriller signe le grand retour de Myron Bolitar.
New Jersey, aujourd’hui.
Les deux amis Patrick et Rhys, six ans tous les deux, ont été kidnappés alors qu’ils jouaient ensemble dans une banlieue cossue du New Jersey. Les ravisseurs ont exigé une importante rançon ; les parents ont payé. Mais les petits garçons n’ont jamais réapparu, laissant les familles dans l’angoisse et le doute.
Dix ans plus tard, à Londres, Win, l’oncle de Rhys, pense avoir retrouvé la trace de Patrick, désormais adolescent et SDF. L’enquête est complexe : le garçon semble sous le contrôle d’un homme appelé Fat Ghandi, qui mène un double business ultra-lucratif, entre arcades de jeux vidéos et réseau pédophile.
Pour l’aider, Win fait appel à son acolyte de toujours, le détective Myron Bolitar, sur le point de se marier. Ensemble, ils ne tardent pas à remettre la main sur Patrick, mais Rhys, lui, reste introuvable. Peut-il encore être sauvé ? Que s’est-il passé pendant ces dix années ? Pourquoi Patrick s’enferme-t-il dans le plus grand silence ?
Après dix ans d’absence et d’effroi, l’horreur ne fait que commencer…

(source: Bol.com)