12833–12848 di 65579 risultati

Antichristus

À l’insu des habitants de la Terre, des hommes et des femmes travaillant pour l’Agence Nationale de Gestion de l’Étrange (mieux connue sous le nom de l’A.N.G.E.) veillent sur l’humanité. Peu importe le pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets la protègent des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.
Lors d’une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d’un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom de Montréal découvrent que les sombres événements prédits par des textes bibliques sont sur le point de se produire. Leurs collègues, Yannick Jeffrey et Vincent McLeod, se joignent alors à elles et se heurtent rapidement à la puissance du Faux Prophète.
Aux tueurs de l’Alliance s’ajoutent bientôt des intervenants inattendus qui plongent l’A.N.G.E. dans l’incertitude. Quelle est en effet la véritable mission de l’envoyé du Vatican qui s’intéresse lui aussi aux crimes de l’Alliance? Qui est vraiment cet homme en noir qui apparaît aux agents de l’A.N.G.E. lorsqu’ils sont en difficulté? L’Agence pourra-t-elle arrêter la percée de l’Antéchrist en Amérique?

Les Années

Ma vie, songeait Eleanor. C’est étrange. Pour la seconde fois, ce même soir, quelqu’un lui parlait de sa vie. Et je n’en ai pas, se dit-elle. La vie ne doit-elle pas être une chose qu’on peut manier et présenter ? Une vie de soixante-dix ans. Mais je ne possède que le moment présent… Des millions de choses lui revenaient en mémoire. Des atomes dansaient séparément puis s’aggloméraient. Mais comment pouvaient-ils composer ce que les gens appellent une vie ? A partir d’Eleanor Pargiter, son personnage central, Virginia Woolf nous conte dans Les années (roman longtemps introuvable et aujourd’hui réédité) l’histoire d’une famille anglaise sur trois générations, de 1880 à 1936. En une suite d’épisodes très soigneusement choisis, tournant lentement tels les rayons d’un projecteur, les jours, les semaines, les années défilent. Les Pargiter évoluent dans un milieu social bien défini, autour d’eux le monde évolue, plus vite, peut-être, que jamais auparavant, les valeurs spirituelles changent, ce que Virginia Woolf ressent profondément – tout en s’attachant à marquer la différence entre le temps, tel qu’il se mesure aux horloges, et la durée, telle que notre âme l’éprouve. Car notre unique possession n’est-elle pas l’instant présent ?
**

Les années noires

L’aventure est finie, mais tous, Garion, Durnik et surtout les femmes de la tribu, veulent en savoir davantage. Belgarath, le vieux conteur, ne peut plus se dérober, il doit écrire l’histoire du monde qu’il est le seul à connaître. Nul n’est mieux placé que lui, en effet, pour lever un coin du voile sur les débuts dans la vie du principal personnage de la Belgariade : le Vieux Loup, le Vénérable Ancien – Belgarath le Sorcier lui-même. C’est son récit qui nous est ici offert : un récit émaillé de notations personnelles, comiques, qui nous fait remonter sept mille ans en arrière, jusqu’au matin du monde. Et nous découvrons la jeunesse des dieux, l’enfance du petit Garath, sa rencontre avec Aldur dont il devient l’élève et l’arrivée des autres disciples.

Les années noire

L'aventure est finie, mais tous, Garion, Durnik et surtout les femmes de la tribu, veulent en savoir davantage. Belgarath, le vieux conteur, ne peut plus se dérober, il doit écrire l'histoire du monde qu'il est le seul à connaître.
Nul n'est mieux placé que lui, en effet, pour lever un coin du voile sur les débuts dans la vie du principal personnage de la Belgariade : le Vieux Loup, le Vénérable Ancien – Belgarath le Sorcier lui-même.
C'est son récit qui nous est ici offert : un récit émaillé de notations personnelles, comiques, qui nous fait remonter sept mille ans en arrière, jusqu'au matin du monde. Et nous découvrons la jeunesse des dieux, l'enfance du petit Garath, sa rencontre avec Aldur dont il devient l'élève et l'arrivée des autres disciples.

Les années d’espoir

Garion er stadig på rejse med troldmanden Belgarath og dennes datter Polgara, og det afsløres, at Garion har en vigtig rolle i gudernes tusindårige strid.
Dette er den danske oversættelse af kap. 11-21 af Pawn of Prophecy

Les Années d’Enfance

Pol est arrivée trop tard dans l’Ile des Vents où agonisent Gorek et sa famille, massacrés par des traîtres. Seul a survécu le petit prince Geran, dont naîtra, bien plus tard, l’Enfant de Lumière. C’est à Pol qu’incombe la tâche de cacher l’enfant et de l’instruire. Les générations passent. Polgara aide ses protégés à choisir leurs épouses, assiste à la naissance de leurs héritiers et les voit mourir l’un après l’autre. Elle-même ne vit pas impunément les milliers d’années qui lui sont promises. Mais tout se met en place, peu à peu, pour préparer la venue de Garion, l’Enfant de Lumière. Tarak, l’Enfant des Ténèbres, sort enfin de sa réclusion, décidé à donner naissance à une nouvelle race de Dieux. Il a même choisi une épouse : Polgara. Son programme : la conquérir et anéantir la lignée de Riva. Tous les protagonistes de la ” Belgariade ” entrent en scène successivement, vus par le regard savoureux et acéré de Polgara.

L’année la plus longue

Un jour, Albert Langlois explique à son fils Thomas en quoi il n’est pas comme les autres. Pour préserver l’équilibre précaire du monde, pour que s’accordent la révolution des planètes et le tic-tac atomique des horloges suisses, Thomas ne peut pas exister tous les ans. Quelque part dans une des salles secrètes de la Royal Society, ou dans les souterrains de la Rome des papes, on a décidé de son sort, plusieurs siècles auparavant.
Puis Albert disparaît. Il retourne dans le nord, avec son secret et ses carnets de notes contenant l’ensemble de ses recherches, et Thomas se met à grandir comme les autres, entouré des Appalaches et du quotidien des rues chaudes de Chattanooga, Tennessee.
Son corps aurait dû ralentir, mais les événements se sont précipités.
Roman des territoires éternels et des destinées fragiles, des tribus déportées et des guerres civiles; légende d’une autre époque qui cherche à conquérir la nôtre et à la transcender, L’année la plus longue se nourrit autant de la magie du Benjamin Button de Fitzgerald que des fabulations historiques de Ferron. Daniel Grenier signe avec ce premier roman une grande épopée américaine traversant trois siècles, une histoire inoubliable de vies trop courtes et de vies sans fin.

L’Année du loup-garou

Quand arrive la pleine lune, une peur sans nom s’empare des habitants de Tarker Mills, petite bourgade tranquille nichée au creux des profondes forêts du Maine. Tous entendent, derrière la plainte du vent, des grondements de fauve auxquels se mêlent encore les échos d’une voix humaine. Le monstre est là. Qui tuera-t-il ? L’horreur commença en janvier sous la lueur glacée de la pleine lune. Un premier hurlement insoutenable déchira la nuit. C’était le début de. L’ANNEE DU LOUP-GAROU. UN CHEF-D’ŒUVRE DU MAITRE DE L’EPOUVANTE ET DU SUSPENSE, STEPHEN KING, ILLUSTRE PAR UN DES PLUS GRANDS DESSINATEURS AMERICAINS, BERNI WRIGHTSON.

Anna

**”Un thriller sombre et haletant.” **
* * *
“Cette histoire est riche en suspens et en rebondissements. On prends plaisir à la lecture de ce livre et le dénouement est incroyable.” *Angèle, commentaire Amazon.*
**
“Une histoire très bien écrite qui vous donne la chair de poule, qui vous plonge dans une enquête bien plus horrible que ce que tout le monde pensait.” *Stacy, commentaire Amazon*.****
“Il arrive un moment où l’on se met à assembler les pièces, où l’on doute de chaque personnage tant les faits se recoupent. On ne réalise l’ampleur de la situation qu’une fois que toutes les barrières tombent. Puis la vérité explose et détruit tout sur son passage.” *VoluptueusementVotre*
Résumé
Anna et Eliott forment un couple idéal.
Une belle maison dans un quartier chic.
Un métier dans l’éducation.
Des amis charmants et brillants.
Une vie rêvée.
Jusqu’au jour où, après une soirée, Eliott ne rentrera pas. 
C’est alors que la vie d’Anna s’effondre.
Pourquoi n’a t-elle rien vu ? Pourquoi tout semble lui indiquer, que son mari n’est pas celui qu’elle pensait connaître ? De la Caroline du Nord à la Pennsylvanie, d’une chambre d’hôtel à un club libertin, des secrets aux gros titres des journaux, plus rien ne sera comme avant…
***Un thriller dramatique à la première personne, où la vérité sera plus douloureuse que le mensonge. ***
Extrait :
“Tout à coup, des mains m’agrippèrent et me tirèrent en arrière. Une voiture s’était arrêtée et un homme m’éloignait de la voiture en flammes. Je ne sais pas combien de temps j’étais restée inconsciente. Dans un flot de larmes et de peur, je le suppliai de venir en aide à ma mère. Mais avant qu’il n’eut le temps de me répondre, la voiture se transforma en une boule de feu orange et jaune, projetant des débris tout autour de nous. 
Dans les bras de cet inconnu, j’hurlai le nom de ma mère pour la dernière fois.”

Ankou : La vengeance d’Ys

Le cri perçant d’un cormoran retentit lugubrement dans la nuit. En cette veillée de Toussaint, la presqu’île de Crozon, giflée par des rafales d’une pluie glacée que le vent exaspère, semble livrée aux forces des Ténèbres. Debout sur une charrette tirée par une vieille rosse décharnée, un personnage squelettique, armé d’une grande faux, parcourt la lande. C’est l’Ankou, le faucheur d’âme. Gare à celui sur qui se posent ses yeux vides : il est irrémédiablement entraîné vers l’Au-delà !
     C’est sur ces terres âpres et sauvages, où règnent les créatures maléfiques qui peuplent la légende bretonne, que les Chevaliers de Lumière devront affronter le Spectre de la Mort, un combat titanesque au cours duquel Régine Véran disparaît, enlevée par les monstres qui détiennent les clés d’Ys, la cité engloutie. Gilles Novak parviendra-t-il à arracher sa compagne des griffes de l’Ankou ?

Anita, une fille numérotée

Anita, une fille numérotée by Claude Jasmin
Vous allez lire des aveux. Vous allez lire une confession. Ce récit, Jasmin l’admet volontiers, lui sert d’exutoire. L’auteur a eu besoin de se vider le coeur, longtemps après les faits. Voici un « vieil homme » qui se souvient d’un grave péché de jeunesse. Le personnage-narrateur est amoureux fou d’Anita, une jolie blonde aux yeux bleus, étudiante en céramique avec lui à ce qui s’appelle alors l’École du meuble. Mais leur belle et lumineuse histoire d’amour va s’écraser soudainement. Lamentablement. Anita, orpheline de mère, juive de la rue Clark à Montréal, est une réfugiée d’Auschwitz. Toute la société québécoise de ce temps, incluant l’entourage et la famille de l’amoureux transi, baigne dans l’antisémitisme ordinaire de cette époque – le sait-on assez ? Aussi, cet amour sera dénoncé, combattu, étouffé et bafoué. Ce narrateur, c’est bien sûr Claude Jasmin lui-même, qui, en toute franchise, raconte sa honte d’aujourd’hui, ses remords. Mais l’auteur en profite également pour dépeindre, de façon très joyeuse, la bohème montréalaise des années 1950, ainsi que l’art de la céramique. Cette fresque d’une époque dynamique, celle de l’après-guerre, décrit les premiers signaux de la lente émancipation des Québécois quand, au Faisan Doré, Jacques Normand se moquait cruellement de nos pudibonderies ou que l’automatiste Claude Gauvreau, à la Hutte Suisse, lançait à tue-tête ses borborygmes fous.

Angie

**Un thriller entre  *True Detective*  et  *La fille du train*. **
** *Jusqu’où iriez-vous pour sauver votre fille ?* **
Le corps sans vie d’un ex-flic vient d’être signalé dans un bâtiment destiné à devenir le prochain nightclub branché d’une star du basketball  ; Marcus Rippy. Parce que ses empreintes sont retrouvées sur cette scène de crime particulièrement sordide, Angie est recherchée par la police d’Atlanta.
Elle est la femme de Will Trent, policier taiseux dont Rippy est un ennemi personnel.
Elle est la mère biologique de Jo, conjointe étrangement effacée d’un sportif de haut niveau qui contrôle chaque détail du quotidien de son épouse.
Elle est surtout une flic, une survivante, une manipulatrice. Une femme qui a décidé d’en protéger une autre, sans limite.
Et Will Trent le sait bien  : sa femme peut disparaitre  ; elle finit toujours par revenir. Avec un plan.
L’auteur
N°1 sur les listes internationales de best-sellers, Karin Slaughter est l’un des auteurs les plus populaires et les plus plébiscitées dans le monde. Publiée en 33 langues et vendue à plus de 30 millions d’exemplaires, elle est l’auteur de nombreux romans, parmi lesquels figurent les séries Grant County et Will Trent, le roman COP TOWN, nominé pour l’Edgar Award, et PRETTY GIRLS, son premier thriller psychologique. Née en Géorgie, Karin Slaughter vit actuellement à Atlanta.

Les Anges meurent de nos blessures (ROMAN)

Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l’Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l’argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d’une femme. De Nora à Louise, d’Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l’amour se met parfois en grand danger.
À travers une splendide évocation de l’Algérie de l’entre‑deux‑guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu’une éducation sentimentale, le parcours obstiné – de l’ascension à la chute – d’un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.
**
### Sinossi
Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l’Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l’argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d’une femme. De Nora à Louise, d’Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l’amour se met parfois en grand danger.
À travers une splendide évocation de l’Algérie de l’entre‑deux‑guerres, Yasmina Khadra met en scène, plus qu’une éducation sentimentale, le parcours obstiné – de l’ascension à la chute – d’un jeune prodige adulé par les foules, fidèle à ses principes, et qui ne souhaitait rien de plus, au fond, que maîtriser son destin.
### L’autore
Yasmina Khadra est l auteur de la trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L Attentat et Les Sirènes de Bagdad. La plupart de ses romans, dont À quoi rêvent les loups, L Écrivain, L Imposture des mots et Cousine K, sont traduits dans 42 pays. Ce que le jour doit à la nuit Meilleur livre de l année 2008 pour le magazine LIRE et prix France Télévisions 2008 a été adapté au cinéma par Alexandre Arcady en 2012. L Attentat a reçu, entre autres, le prix des libraires 2006. Son adaptation cinématographique par le réalisateur Ziad Doueiri sort le 1er mai 2013 sur les écrans. Présenté dans plusieurs festivals, le film a déjà reçu le prix du Public à Bastia et L Étoile d or à Marrakech. Une adaptation théâtrale de L Attentat est également prévue en 2013.

Les Anges de La Mort

Troisième et dernière partie de la Trilogie 2019.
Futur proche. 2019. Les hommes, de retour sur la Lune, débutent le programme de colonisation progressive du sol lunaire : ultime répétition avant le grand départ pour Mars. Mais un complot vise à récupérer la base lunaire à des fins terroristes ! Dans ce chaos, les milices de la Veuve-Noire, organisation terroriste, s’attaquent à de nombreux pays et terrorisent leurs populations. Une lutte impitoyable s’annonce.
“Trilogie 2019”, 3 romans thriller qui appellent à une réflexion particulière : est-il possible de se souvenir des erreurs passées et de les comprendre pour éviter les catastrophes à venir ? De la science-fiction, certes, mais l’histoire traite aussi et surtout de la montée en force des extrêmes en ce début de siècle : fascisme, néo-nazis, extrême-droite, religieux fondamentalistes et jihadistes.

Angèle

Depuis les années d’enfance Georges ne s’était jamais montré un fils
très empressé, bien qu’il eût toujours été respectueux. ?elques années
plus tôt, un dissentiment grave avait éclaté entre la mère et le fils, et les
avait encore séparés davantage. C’était au sujet du mariage de Georges,
madame Lagarde n’avait jamais vu la bru que voulait lui donner son fils,
mais rien qu’à la façon dont celui-ci avait annoncé ses projets, le vieux
sang provincial et bourgeois de la bonne dame s’était révolté.
Mais Georges avait tenu bon, et le mariage s’était fait. Depuis, la vieille
mère résignée avait appris la naissance de sa petite-fille.
Ces choses qui se passent si loin ne changent rien à la vie. ?’allait
devenir madame Lagarde s’il lui fallait sur ses vieux jours rapprendre ce
dur métier de la maternité, tellement pénible que bien des mères reculent
devant leur tâche et s’en reposent sur les autres ?
— Avant tout, se dit-elle revenant au sentiment de sa personnalité,
singulièrement lésée depuis la veille, il faudrait savoir si ce?e petite fille
m’est vraiment quelque chose. Elle retourna à la cuisine et regarda ce qui
s’étalait devant elle.
Le nez enfoncé dans sa tasse de lait, Angèle buvait avec délices, mais
ses yeux toujours actifs ne perdaient pas de vue le chat pelotonné à l’autre
bout de la table, qui regardait le pot de lait les yeux à demi fermés, pleins
à la fois de crainte et de convoitise.
En voyant entrer la vieille dame, Angèle s’arrêta pour respirer et reposa
sa tasse sur la table, bien qu’elle ne fût pas vide.
— Bonjour, madame, dit-elle de sa voix délicieuse. Après un instant
de réflexion, elle reprit toute pensive : – Comment vous appelez-vous ?
Une indicible pitié saisit le coeur de la vieille femme, au moment où
elle se penchait vers l’enfant pour lui donner le baiser que celle-ci réclamait
du geste…

Ange mémoire

Raymond Keller est un Ange : tout ce qu’il voit est enregistré dans une puce reliée directement à son cortex cérébral. Tenu à l’objectivité, il se veut une machine dénuée de sentiments. Sa nouvelle mission l’envoie au Brésil, au cœur de la forêt amazonienne, en compagnie de Teresa Rafael, une artiste désoeuvrée, et de Byron Ostler, un Ange qui a définitivement renoncé à son câblage. Ils doivent y récupérer un onirolithe, une mystérieuse pierre extraterrestre aux propriétés hors du commun. Mais cela ne sera pas sans danger, d’autant que cette plongée au cœur des ténèbres sera aussi l’occasion d’explorer un territoire chaotique : la mémoire, les souvenirs perdus… Dès son deuxième roman, écrit en pleine vague cyberpunk – genre auquel on peut rattacher Ange mémoire -, Robert Charles Wilson fait montre d’un talent annonciateur des grands romans à venir.
[http://www.amazon.fr/Ange-mémoire-Robert-Charles-Wilson/dp/2070343499](http://www.amazon.fr/Ange-m%C3%A9moire-Robert-Charles-Wilson/dp/2070343499)