Visualizzazione di 90505-90516 di 90860 risultati

Debout les morts

” Il suffit de voir la correspondance entre Moby Dick et le lion de Belfort, et de remâcher cette phrase : “La quête des paroxysmes à l’essentiel, qui est ordinairement caché.” Et on obtient un franco-polar hilarant et de qualité. ” Le Canard enchaîné Un hêtre peut-il pousser en une seule nuit dans un jardin, à Paris, sans que personne ne l’ait planté ? Oui. Chez la cantatrice Sophia Siméonidis ; et elle n’en dort plus. Puis elle disparaît sans que cela préoccupe son époux. Après une série de meurtres sinistres, ses trois voisins ” dans la merde “, aidés par l’ex-flic pourri Vandoosler, découvriront les racines du hêtre, vieilles de quinze ans, grasses de haine et de jalousie. On retrouve ici les qualités et l’humour de l’auteur de Ceux qui vont mourir te saluent (Éditions Viviane Hamy, 1994) que la presse a largement salué.

Dead zone

John Smith, comme son nom l’indique, est un type banal. Jusqu’à ce qu’un accident de voiture le plonge dans un coma profond. Quand il revient enfin à lui, il est en apparence le même. Mais il a ramené quelque chose de la zone morte où il gisait pendant tant de mois ; un don de prémonition qui le mettra vite devant un terrible dilemme. 

De soie et de sang

Une femme en qipao rouge. Assassinée. Le vêtement est le symbole de l’élégance bourgeoise des années trente. Un symbole à renverser, pour les tenants de la pensée révolutionnaire. Est-ce la clé du meurtre, et de ceux qui vont suivre ? L’inspecteur principal Chen, aux prises avec ce tueur en série, le premier de l’histoire de Shanghai, se raccroche à Confucius : Il y a des choses qu’un homme fait, et d’autres qu’il ne fait pas. Mais dans une époque de transition aussi mouvante que celle de la Chine post-Mao, peut-on avec certitude différencier le bien du mal ? Car la Révolution culturelle, et son cortège de meurtrissures, est passée par là…
Qiu Xiaolong est né à Shanghai. Lors de la Révolution culturelle, son père est la cible des révolutionnaires et lui-même est interdit d’école. Il réussit néanmoins à soutenir une thèse sur T.S. Eliot et poursuit ses recherches aux États-Unis. Les événements de Tian’an men le décideront à y rester. Il choisit alors d’écrire en langue anglaise et publie successivement Mort d’une héroïne rouge, Visa pour Shanghai, Encres de Chine et Le Très Corruptible Mandarin. Ses romans sont aujourd’hui traduits dans une douzaine de pays.

De sang-froid

La véracité des meurtres dont il est ici question a probablement contribué au succès de ce roman, qui tient en outre à la diversité des talents de Truman Capote. Il signe ici un roman de moeurs, une étude psychologique et un récit policier tout à la fois. Observateur consciencieux et documenté, il amorce son texte par une description minutieuse du paysage désolé qui servira de cadre à l’intrigue. L’atmosphère bien trop calme du début est un prodige de suspense, en dépit d’une écriture factuelle et descriptive. L’horreur plane dans le ciel de ce Kansas en apparence immuable, et l’on sent bien que les deux récits conduits en parallèle sont les deux versants d’un même drame. Pourtant, le doute subsiste tant que les deux histoires ne se sont pas effectivement rejointes. Or, une fois les coupables arrêtés, l’évolution du procès et des démêlés juridiques de l’affaire est retracée fidèlement. *De sang-froid* se transforme alors en réflexion sur les mentalités religieuses, la peine de mort et les causes de la marginalité. Des années après le drame, le jugement est enfin rendu et exécuté. Cependant, au terme de cette enquête épuisante, l’apaisement s’accompagne de la sensation d’une inutilité. *–Sana Tang-Léopold Wauters*

De la nature des dieux

‘ Il faut le dire: on est bouleversé. Au-delà de ses beautés fulgurantes, l’écriture de Lobo Antunes rend réelle cette idée que nous sommes à chaque instant tous ceux que nous avons été. […] Personne n’écrit comme lui et il écrit comme personne. ‘ Alice Ferney, Le Figaro ‘ Telle est la magie de la phrase chez Antonio Lobo Antunes : elle s’enroule autour de vous et vous attire dans les replis de la conscience. Un tour de force aussi bouleversant qu’addictif. ‘ Florence Noiville, Le Monde ‘ L’addiction à cette littérature est telle, quand on a goûté une première fois ces mots éparpillés dans le temps, l’espace, la faune, la flore, la pensée… […] Tous les livres d’Antonio Lobo Antunes sont secoués par ces injonctions contraires de la pensée, source d’angoisse et de libération. Comme toujours, la poésie des origines triomphe. ‘ Marine Landrot, Télérama ‘ Il faut plus voir dans le bousculement raffiné de l’écriture et dans le déplacement délibéré des mots dans la phrase la hargne toujours active d’un écrivain dressé contre les conventions de tous ordres. ‘ Muriel Steinmetz, L’Humanité
(source: Bol.com)

De l’orage dans l’air

Mia est tout simplement désespérée ! Michael, l’amour de sa vie, lui annonce qu’il part un an au Japon pour mettre au point un robot qui risque de révolutionner la chirurgie cardiaque. La princesse cherche par tous les moyens à le faire changer d’avis. Elle envisage même d’inventer une ruse imparable pour le garder près d’elle. mais Michael va lui révéler des choses qui vont la faire changer d’avis, elle… 

De l’Oncle Tom aux Panthères Noires

Abraham Lincoln signant l’abolition de l’esclavage ; le Ku Klux Klan, les lynchages ; Rosa Parks refusant de céder sa place à un blanc dans un bus à Montgomery ; Martin Luther King devant une foule énorme à Washington ; l’assassinat de militants de la cause noire, comme Malcom X ou Martin Luther King ; les athlètes noirs à Mexico levant leur poing ganté de noir sur le podium olympique, innombrables sont les images évoquant la condition des Noirs aux États-Unis et leurs luttes. La présence des Noirs sur le sol américain est quasiment aussi ancienne que celle des premiers colons, et le combat pour leur émancipation fait partie intégrante de l’histoire des États-Unis d’Amérique. La grande démocratie américaine, celle qui proclamait vouloir « assurer les bienfaits de la liberté » à tous, avait refusé d’inscrire dans sa première Constitution, l’abolition de l’esclavage, largement pratiqué dans les Etats du sud. Cet ouvrage raconte la longue histoire des dizaines de millions de Noirs pendant plus de trois siècles, de leur exploitation féroce, mais surtout de leurs révoltes, de leurs tentatives pour se défendre, pour s’organiser. C’est un livre d’histoire engagé. Mais c’est également un précieux témoignage de ce qu’étaient encore les conditions de vie de la population noire dans la seconde moitié du XXème siècle, profondément marquées par l’héritage de l’esclavage, la ségrégation légalisée et le racisme. Daniel Guérin, militant communiste libertaire et écrivain, a publié de nombreux ouvrages témoignant de son engagement, de son histoire de la Révolution française à la dénonciation des méfaits du colonialisme, de la montée ouvrière de Juin 36 à la naissance du fascisme allemand, ainsi que plusieurs livres sur l’anarchisme. Pour pouvoir écrire son ouvrage sur les États-Unis, Daniel Guérin y séjourna pendant deux années entières, en 1947 et 1948, avant que les autorités américaines lui refusent son visa. Il en ramena un ouvrage Où va le Peuple américain, qu’il ne cessa d’enrichir en y ajoutant de nouveaux éléments. De l’oncle Tom aux Panthères Noires, tout entier consacré au mouvement noir, a été édité en 1973, et n’était plus disponible depuis longtemps.

De L Autre Le Chasseur

Helen croyait avoir trouvé l’amour, le seul, le vrai. Cordell Taylor-Caedon, son mari, beau, riche et remarquablement intelligent, avait donné un sens à sa vie. Jusqu’au jour où il décida d’assassiner les parents d’Helen, dans un massacre d’autant plus terrible qu’il semble avoir été soigneusement prémédité, avant de disparaître, recherché par toutes les polices du pays.
Bénéficiant du Programme de la protection des témoins, Helen Taylor-Caedon est devenue Julia Holmer. Désertant sa riche villa de Boston, elle a emménagé dans un mobilhome, loin, très loin de son existence d’avant. Et la très jolie et très mince jeune femme est devenue obèse, s’infligeant jusqu’à l’écoeurement de devenir laide, pour renier jusqu’à l’image même de la femme que ce tueur impitoyable a épousée.
Mais voilà que Cordell est à nouveau soupçonné de meurtre, et Julia replonge dans l’horreur de ses souvenirs. Pour quelles raisons contacte-t-elle le FBI ? Veut-elle seulement faire enfermer son mari, ou trouver sa propre rédemption ?
Commence alors pour Julia une quête d’autant plus difficile qu’elle se heurte à l’agent Esperanza Diaz, arrivée au FBI par la force du poignet et qui la méprise, et au doux sourire de Dougray Doyle, agent brillant mais pris dans les rêts d’un drame personnel.
Très vite, ils doutent de la culpabilité de Cordell, que la presse a surnommé Charly. Alors, ont-ils affaire à un copycat, ou bien Charly brouille-t-il les pistes de manière encore plus perverse que d’ordinaire ?

De force

” Le temps de l’impunité est révolu. Le temps des souffrances est venu. “Elle ne m’aimait pas. Pourtant, je suis là aujourd’hui. Debout face au cercueil premier prix sur lequel j’ai posé une couronne de fleurs commandée sur internet. Car moi, j’ai voulu l’aimer. De toutes mes forces. De force. Mais on n’aime pas ainsi. Que m’a-t-elle donné ? Un prénom, un toit et deux repas par jour. Je ne garderai rien, c’est décidé. A part le livret de famille qui me rappelle que j’ai vu le jour un 15 mai. De mère indigne. Et de père inconnu. Lorsque j’arrive devant la porte de mon ancienne chambre, ma main hésite à tourner la poignée. Je respire longuement avant d’entrer. En allumant la lumière, je reste bouche bée. Pièce vide, tout a disparu. Il ne reste qu’un tabouret au centre de la pièce. J’essuie mes larmes, je m’approche. Sur le tabouret, une enveloppe. Sur l’enveloppe, mon prénom écrit en lettres capitales. Deux feuilles. Ecrites il y a trois mois. Son testament, ses dernières volontés. Je voulais savoir. Maintenant, je sais. Et ma douleur n’a plus aucune limite. La haine. Voilà l’héritage qu’elle me laisse.

Darwinia

Mars 1912, l’Europe et une partie de l’Angleterre disparaissent subitement, remplacées par un continent à la faune et à la flore non terrestres que l’on ne tarde pas à nommer la Darwinie. Pour le jeune Guilford Law, cette tragédie n’a rien d’un miracle ou d’une punition divine ; plutôt une énigme que la science pourra un jour résoudre.
Fort de cette certitude, il va tout sacrifier pour faire partie de la première grande expédition d’exploration destinée à s’enfoncer au cœur du continent inconnu ; une expédition qui, de mort violente en mort violente, le mènera plus loin qu’il ne pouvait l’imaginer… Nominé au prestigieux prix Hugo en 1999, Darwinia est une œuvre d’une singulière ambition, qui évoque l’époque glorieuse où les savants étaient aussi explorateurs et aventuriers.

Dark Lord, l’ascension de Dark Vador

La République est devenue un Empire, une dictature gouvernée d’une main de fer par le malfaisant Empereur Palpatine, avec l’appui de son nouveau bras droit : Dark Vador. La galaxie n’a même pas le temps de se relever pour panser les blessures que lui a infligée la Guerre des Clones qu’elle doit à présent être le témoin d’une nouvelle tragédie : l’éradication totale des Chevalier Jedi. Quelques mondes sont néanmoins décidés à résister et à faire front aux bouleversements apportés par l’Ordre Nouveau. L’une des nouvelles taches du Seigneur Vador est d’éteindre au plus vite ces feux naissants et de n’en faire qu’un tas de cendres fumantes. Une mission susceptible de lui faire prendre conscience de sa véritable puissance et de prouver à tous que sa place de numéro deux n’est en rien usurpée.

Dark Kiss (Red Romance)

Un écorché vif. Une jeune femme perdue. Et si l’amour frappait là où on s’y attend le moins ?
Peu avant son vingt-cinquième anniversaire, Louise redécouvre le vœu complètement fou qu’elle s’était promis de réaliser, le jour de ses dix-huit ans. Embrasser la star de ses rêves.
Troublée par la soirée à laquelle ses amies, Sara et Camélia, la convient afin de l’aider dans ce pari totalement insensé, elle préfère profiter de ses quelques jours de repos, prendre la poudre d’escampette et partir loin, très loin…
Elias avait tout pour réussir. Jeune, beau, acteur prometteur, l’avenir lui ouvrait les bras, avant qu’un terrible malheur le force à se mettre en retrait de la vie publique pendant plus d’une décennie. Tentant de se reconstruire, seul, à des centaines de kilomètres de son existence passée, il n’imagine pas un seul instant que la solitude tant convoitée n’est pas au programme.
Contraints de cohabiter, Louise et Elias, aux caractères diamétralement opposés, vont rapidement comprendre que prendre deux routes différentes n’est pas à l’ordre du jour. Entre le jeune homme aussi troublant que ténébreux, et la femme aux mille facettes, un puissant jeu s’installe… La partie, dangereuse et sans appel, ne fait que commencer. Au bout du chemin, la vérité, implacable, les attend.
Leur passion naissante sera-t-elle assez forte pour contrer le terrible secret d’Elias ?
**
### Sinossi
Un écorché vif. Une jeune femme perdue. Et si l’amour frappait là où on s’y attend le moins ?
Peu avant son vingt-cinquième anniversaire, Louise redécouvre le vœu complètement fou qu’elle s’était promis de réaliser, le jour de ses dix-huit ans. Embrasser la star de ses rêves.
Troublée par la soirée à laquelle ses amies, Sara et Camélia, la convient afin de l’aider dans ce pari totalement insensé, elle préfère profiter de ses quelques jours de repos, prendre la poudre d’escampette et partir loin, très loin…
Elias avait tout pour réussir. Jeune, beau, acteur prometteur, l’avenir lui ouvrait les bras, avant qu’un terrible malheur le force à se mettre en retrait de la vie publique pendant plus d’une décennie. Tentant de se reconstruire, seul, à des centaines de kilomètres de son existence passée, il n’imagine pas un seul instant que la solitude tant convoitée n’est pas au programme.
Contraints de cohabiter, Louise et Elias, aux caractères diamétralement opposés, vont rapidement comprendre que prendre deux routes différentes n’est pas à l’ordre du jour. Entre le jeune homme aussi troublant que ténébreux, et la femme aux mille facettes, un puissant jeu s’installe… La partie, dangereuse et sans appel, ne fait que commencer. Au bout du chemin, la vérité, implacable, les attend.
Leur passion naissante sera-t-elle assez forte pour contrer le terrible secret d’Elias ?