Visualizzazione di 90241-90252 di 90860 risultati

Hôtel Adlon

Dans ce sixième épisode, retour aux sources. Berlin, 1934 : Le monde est aveugle. Mais Bernie Gunther, lui, ne l’est pas. Après avoir quitté la police de plus en plus nazifiée, il est chargé de la sécurité des résidents du célèbre hôtel Adlon. Le dirigeant d’une entreprise de construction est retrouvé assassiné dans sa chambre. Quelque temps plus tard, on repêche le cadavre d’un jeune boxeur juif. Y aurait-il un lien entre ces deux meurtres ? Dans le même temps, Bernie fait la connaissance de deux résidents de l’hôtel : une talentueuse et ravissante journaliste qui milite pour que les États-Unis boycottent les Jeux olympiques de 1936 et un gangster américain proche de la mafia de Chicago, bien décidé à s’enrichir grâce aux J.O. Sur fond de montée de la discrimination à l’égard des juifs, Bernie découvre un réseau de sociétés écrans, destinées à détourner les sommes pharaoniques que les nazis sont prêts à dépenser pour exhiber le nouveau visage de l’Allemagne grâce à la construction du stade prévu pour accueillir les J.O. . La lumière sur cette affaire ne se fera que vingt ans plus tard, dans le Cuba prérévolutionnaire. Traduit de l’anglais par Philippe Bonnet

Hors-destin

Troghöl, le seigneur des conquêtes, a tendu un piège mortel à l’Ange du Chaos. Envoyés en mission par Morion, Cellendhyll et les membres de son escadron sont projetés dans le Plan du peuple des Sang-Pitié. Les légions de Troghöl lancent alors une traque impitoyable contre les fugitifs au travers de la jungle hostile. Tandis que s’engage une course-poursuite infernale, les alliés et les ennemis de l’Ange du Chaos ne sont peut-être pas ceux qu’il croit… Dans la tourmente du combat des Puissants, c’est tout l’univers des Plans qui vacille sous le poids d’une seule destinée.

Horrible Monde (Recueil De Nouvelles)

“Mais c’est horrible !”
Voilà la phrase qui résonnera dans votre tête dix-neuf fois. Les auteurs composant ce recueil de nouvelles vous ont concocté un beau mélange d’émotions : de la compassion, de l’angoisse, de la révolte, du dégoût, de la peur, de l’incompréhension… Chacun à sa manière a su interpréter ce que peut être un “Horrible monde.”
Par effet de miroir, on se retrouve confronté à nos propres sentiments, nos propres craintes, nos propres limites… Lire “Horrible monde”, c’est faire l’expérience d’autrui et de son univers dans notre chair. C’est faire face à nos propres peurs.
Aurez-vous le courage d’affronter toutes les angoisses du monde ?

Horizon

Les Marcheurs du Lac sont les seuls capables de tuer les vestiges malfaisants d’une magie ancienne. Mais ils gardent jalousement leurs secrets et vivent à l’écart des fermiers qu’ils protègent. Aussi, quand Dag le patrouilleur s’est porté au secours de Faon la jeune fermière, ils ne s’attendaient pas à tomber amoureux, encore moins à s’unir et à partir ensemble vers de nouveaux horizons.
Dag comprend de mieux en mieux ses pouvoirs. Devenu apprenti auprès d’un maître-guérisseur, il s’interroge à présent sur sa destinée. C’est alors qu’une terrible crise frappe les partisans de Faon et Dag. Dans un monde qui change, les anciennes traditions peuvent-elles encore vaincre l’ennemi le plus mortel qu’on ait jamais connu ?

Enfin la conclusion de ce superbe cycle d’aventures et de romance, riche en bravoure, en enchantements et en personnages d’une humanité rare.

Honneur aux braves

*Success to the Brave* is the fifteenth Richard Bolitho story and chronologically it follows the events covered by *A Tradition of Victory*.
In the spring of 1802 Richard Bolitho is summoned to the Admiralty in London and given his orders for a difficult and, to him, distasteful task. Even an advanced promotion to vice-admiral to make him one of the youngest ever appointed does not compensate for his sudden and thankless mission. Bolitho and his wife are expecting their first child, and for once he is loath to quit the land for the demands of duty.
The Peace of Amiens, signed a few weeks earlier, is already showing signs of strain as the old enemies wrangle over the return of colonial possessions won and lost during the war. In the little sixty-four-gun *Achates* Bolitho sails West for Boston, and thence to the Caribbean where he must hand over the island of San Felipe to the French.
Bolitho discovers that to be a man of diplomacy is not enough, and as threat and counter-threat weave a web of intrigue around his lonely command he balances success against the danger to the men who must follow him even to the cannon’s mouth.

Hong Kong express

Malko regarda autour de lui et aperçut aussitôt, le long d’une rame à l’arrêt, deux jeunes Chinois. L’un tenait un fléau : un bâton prolongé d’une chaîne, elle-même se terminant par une longue pointe aiguisée. L’autre se préparait à lui lancer une étoile à cinq branches, avec un trou au milieu. L’arme des triades. Terrible. Qui, à vingt mètres, vous tuait silencieusement. Comme il était sorti parmi les derniers, il n’y avait pratiquement plus personne avec lui. Un des deux Chinois rejeta le bras en arrière et, se détendant comme pour un lancer de javelot, projeta une seconde “étoile” qui tournoya à une vitesse diabolique, droit vers Malko. De 1965, année du premier SAS, “SAS à Istanbul”, à sa disparition en octobre 2013 Gérard de Villiers, l’auteur de cette collection de livres d’espionnage, a écrit et publié 200 SAS. Le héros, Malko Linge, propriétaire du château de Liezen, est un Prince Autrichien, agent de la CIA et fiancé à Alexandra, une blonde sulfureuse. Souvent accompagné dans ses missions de son fidèle majordome et garde du corps, le redoutable Elko Chrisantem. Ces romans ont la particularité de mêler voyages exotiques et intrigues des services de renseignement. Un article de janvier 2013 paru dans The New York Times revient sur la longue et prolifique carrière de l’auteur et sur l’intérêt que portent les services secrets du monde entier à son oeuvre. En effet, certains des évènements décrits dans les aventures de Malko se sont étrangement reproduits, parfois presque à l’identique. Une référence en géopolitique.
**

Hong Kong et Macao

Joseph Kessel voit plus de choses en une page que d’autres en un volume. En publiant “Hong-Kong et Macao” en 1957, il nous offre l’histoire d’un mythe. Celui du plus grand centre de l’opium et de la capitale du jeu, métamorphosés en deux postes frontières du monde occidental et de la Chine. Défilent les personnages les plus étranges, les récits les plus singuliers, entre police secrète, no man’s land, richesses insoupçonnées, prostituées et miséreux. Des photographies d’archives illustrent cette édition.
**

Homère

L’Iliade et l’Odyssée sont les premières œuvres écrites de la littérature grecque. Elles se sont d’emblée imposées à l’admiration de tous et leurs héros sont devenus des personnages familiers à tous. Cet ouvrage interroge la place si particulière que cette œuvre occupe dans notre histoire en analysant les conditions de sa genèse et les raisons littéraires d’un plaisir de lecture toujours renouvelé.

(source: Bol.com)

Histoires Socialiste Tome I: La Constituante (1789-1791)

L’Assemblée comptait près de 1 200 députés et siégea du 9 juillet 1789 au 30 septembre 1791, d’abord à Versailles, puis, après les journées des 5 et 6 octobre 1789, au cours desquels l’Assemblée obtient du roi la signature des premiers articles de la constitution et de la déclaration des droits (les Parisiens ramènent Louis XVI et la famille royale au palais des Tuileries, à Paris), dans le Manège des Tuileries, à Paris.
Parmi les députés réunis quotidiennement, trois grandes tendances, assez mouvantes, finissent par se dessiner : les monarchistes, les constitutionnels (les plus nombreux), et les patriotes radicaux, encore très minoritaires.
Les débats de l’Assemblée sont publiés par Le Moniteur universel. Après l’abolition de la féodalité dans la nuit du 4 au 5 août 1789 et la déclaration des droits de l’homme et du citoyen (26 août 1789), l’Assemblée vote, dès la fin de l’année, les grands principes de la Constitution de 1791, qui, sur la base de la souveraineté nationale et de laséparation des pouvoirs, organise la limitation du pouvoir royal et la fin de l’exclusion du peuple des décisions politiques.

Histoires secrètes de Sherlock Holmes

En rapportant au public les enquêtes de Sherlock Holmes, le Dr Watson a évoqué une soixantaine d’affaires dont il n’a jamais relaté le détail. Un silence d’autant plus surprenant que ces «untold stories» semblent avoir été parmi les plus insolites et les plus difficiles que le célèbre détective ait été amené à résoudre.Ce sont ces ellipses, ainsi que certains mystères qui parsèment la carrière de Holmes que René Reouven a entrepris d’explorer. Une quinzaine d’aventures que Le Magazine littéraire a saluées en ces termes : «René Reouven a vraiment pris la voix de son maître. Et sa copie est tellement conforme qu’on se demande si, traduite en anglais, elle n’aurait pas la valeur d’une version originale.»

Histoires en l’air

‘Deux fois par mois, pendant deux ans, j’ai écrit des textes courts – nouvelles, contes, saynètes, récits, chansons – ou esquissé sur quelques pages le synopsis de romans, de films, de séries télévisées, de comédies musicales qui ne verront peut-être jamais le jour. Deux fois par mois, pendant deux ans, j’ai lu à haute voix ces fictions, ces récits, ces projets en germe aux auditeurs d’arteradio.com. La plupart de ces rêves éveillés resteront, vraisemblablement, des histoires en l’air… mais j’avais envie de les partager, de les murmurer sur le vent d’une webradio, dans un espace de parole où tout est possible. Puis de les rassembler dans un livre.’
(source: Bol.com)