Visualizzazione di 89821-89832 di 90860 risultati

La femme qui ne vieillissait pas

La femme qui ne vieillissait pas by Grégoire Delacourt
«  À quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucune cerne; j’avais trente ans, désespérément.  »

Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt.
Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes.
Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre.
Et puis, il y a Betty.

La femme du Ve

Un nouveau cauchemar savamment orchestré par un Douglas Kennedy plus machiavélique que jamais. Un roman noir surprenant dans un Paris inattendu et crépusculaire hanté par les ombres de Simenon et Buñuel…

À Paris, de nos jours.

Quand il débarque à Paris par un froid matin d’hiver, Harry Ricks est au fond du trou. Une récente série de désastres personnels l’ont poussé à quitter précipitamment les États-Unis et la ville Lumière est sa dernière chance de refaire sa vie.
Hélas ! La réalité est bien loin des cartes postales. Fauché, échoué au fin fond du Xe arrondissement, logé dans une chambre de bonne crasseuse du faubourg Saint-Martin, notre Américain à Paris a bien du mal à joindre les deux bouts entre un boulot minable et l’hostilité des habitants du quartier.
C’est alors qu’il fait la connaissance de Margit, une belle et mystérieuse hongroise. Bientôt, Harry succombe à une passion dévorante pour cette femme sensuelle et plus âgée, à qui il ne tarde pas à raconter tous ses secrets. Sa vie va soudain prendre une tournure inattendue…

(source: Bol.com)

La femme du photographe

Le nouveau best-seller de Nick Alexander.
Quelques critiques enthousiastes du roman de Nick Alexander :
« Émouvant et drôle, dans l’air du temps, vibrant de sincérité » – *Red*
« Sincère, émouvant, jubilatoire, mais aussi plein de sagesse » – *Time Out*
« L’histoire est délicieusement captivante, le style d’une grande finesse » – *Liz Loves Books*
« Un roman qu’on dévore d’une traite » – *Crooks on Books*
Dernier best-seller en date de Nick Alexander, auteur de *The French House* , *The Half-Life of Hannah* et *The Case of the Missing Boyfriend* , *La femme du photographe* est une fresque épique qui se déroule à deux époques différentes et dévoile les secrets qu’une génération a choisi, à tort ou à raison, de cacher à ses descendants.
Enfant du Blitz, Barbara veille jalousement sur plus d’un secret.
Désireuse d’épargner à ses enfants les dures réalités de la vie, elle leur a raconté peu de choses sur son enfance misérable, et quasiment rien sur les périodes sombres et mouvementées de son mariage avec l’un des plus célèbres photographes britanniques.
Consciente de ce passé morcelé, Sophie, sa fille cadette, s’efforce de comprendre qui sont véritablement ses parents afin de pouvoir se construire sa véritable identité – au grand dam de Barbara.
Lorsque Sophie décide d’organiser une grande rétrospective consacrée à l’œuvre de son père adoré, les vieilles photos ressortent des cartons poussiéreux. Avec elles, le passé ressurgit brusquement, charriant dans son sillage des anecdotes et des secrets qui remettront en question tout ce que Sophie croyait savoir au sujet de ses parents.
**

La Femme de l’ombre

Une jeune femme attend son fiancé à Petsamo, une ville tout au nord de la Finlande. Tous deux doivent rentrer en Islande sur le paquebot *Esja* pour fuir la guerre qui vient d’éclater dans les pays nordiques, mais le jeune homme n’arrive pas.
Au printemps 1943, dans une Islande occupée par les troupes alliées, la découverte d’un corps rejeté par la mer sème l’émoi à Reykjavík. Au même moment, un jeune homme est victime d’une agression d’une sauvagerie inouïe non loin d’un bar à soldats, et une femme qui fréquente avec assiduité les militaires disparaît brusquement. Les jeunes enquêteurs Flovent et Thorson suivent des pistes contradictoires et dangereuses : officiers corrompus, Gestapo, vulgaires voyous…
Avec une habileté subtile, Indridason met en scène des personnages attachants, tendres ou cruels, des vies bouleversées, des histoires surprenantes dans un pays occupé. Un beau livre captivant.
PRIX BLOOD DROP DU ROMAN POLICIER ISLANDAIS 2017
**
### Présentation de l’éditeur
Une jeune femme attend son fiancé à Petsamo, une ville tout au nord de la Finlande. Tous deux doivent rentrer en Islande sur le paquebot *Esja* pour fuir la guerre qui vient d’éclater dans les pays nordiques, mais le jeune homme n’arrive pas.
Au printemps 1943, dans une Islande occupée par les troupes alliées, la découverte d’un corps rejeté par la mer sème l’émoi à Reykjavík. Au même moment, un jeune homme est victime d’une agression d’une sauvagerie inouïe non loin d’un bar à soldats, et une femme qui fréquente avec assiduité les militaires disparaît brusquement. Les jeunes enquêteurs Flovent et Thorson suivent des pistes contradictoires et dangereuses : officiers corrompus, Gestapo, vulgaires voyous…
Avec une habileté subtile, Indridason met en scène des personnages attachants, tendres ou cruels, des vies bouleversées, des histoires surprenantes dans un pays occupé. Un beau livre captivant.
PRIX BLOOD DROP DU ROMAN POLICIER ISLANDAIS 2017
### Biographie de l’auteur
Arnaldur INDRIDASON est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l’auteur de romans noirs couronnés de nombreux prix prestigieux, publiés dans 37 pays. Il a conquis en France 3 800 000 lecteurs.  

La femme cachée

«Son mouvement libéra le mari inquiet, qui, rendu à une jalousie active et normale, recommença de penser et se leva sans précipitation pour suivre sa femme.
Elle est ici pour quelqu’un, avec quelqu’un. Dans moins d’une heure, je saurai tout.
Cent cagoules, violettes ou vertes, lui garantissaient qu’il ne serait ni remarqué, ni reconnu.»

La femelle de l’espèce

Tous les chasseurs le savent : c’est la femelle qui est la plus dangereuse, dès lors que l’on touche à ses petits. Sarah vivait assez heureuse avec Toni, son mari, dans le quartier italien de Boston, jusqu’au jour où Sophia, leur fille, a disparu. Elle s’est éloignée de l’école avec un jeune homme blond, disent des témoins. Les voisins, la police, son mari : tous répètent à Sarah qu’il faut patienter, que l’on cherche, que l’on retrouvera Sophia. Sarah ne les écoute pas. Elle n’a pas envie de patienter. Elle va chercher toute seule. Elle ira jusqu’au bout, elle tuera s’il le faut, mais elle trouvera. Même l’imprévu… Née à Paris, révélée au Festival de Cognac il y a cinq ans, Andréa H. Japp confirme avec ce thriller angoissant, brutal, un exceptionnel tempérament de romancière.

La Dynastie du Mal

Les Forces du mal s’affrontent dans une bataille spectaculaire, dont l’issue déterminera l’avenir des Sith !
Vingt ans se sont écoulés depuis que Dark Bane a anéanti l’ancien ordre voué au Côté Obscur et s’est imposé comme le dernier Seigneur Noir des Sith. Désormais ne subsistent plus que lui, pour incarner le pouvoir, et Zannah, son apprentie, pour le convoiter. À l’issue d’un ultime duel, Zannah doit tuer son maître et prendre sa place, mais elle tarde à relever le défi. Bane, qui refuse de voir son rêve se briser à cause de la faiblesse de son apprentie, s’est juré de trouver l’holocron de Dark Andeddu qui renferme le secret de l’immortalité. Afin de mener ses plans à bien, il éloigne Zannah en lui confiant une mission de reconnaissance. Seulement, elle n’est pas dupe et pressent que son impitoyable Maître lui cache quelque chose. Il est temps pour elle de passer à l’action…

La Domination du dragon

###
Trois dragons meurtris par les épreuves qu’ils ont dû affronter pour devenir adultes. Ils sont parmi les derniers d’une espèce à l’agonie, son ultime espoir. Wistala, la soeur du dragon cuivré empereur du monde d’En-Haut, a longtemps pensé qu’hommes et dragons étaient égaux. Elle est désormais à la tête des soeurs du feu, de féroces guerrières chargées de protéger les hominidés d’Hypat. Elle s’oppose ainsi à ses deux frères : AuRon et le cuivré, tous deux n’ayant que faire du monde des humains. L’un ne cherche qu’à les fuir pour mettre sa famille à l’abri, l’autre à les dominer. Mais l’Empire est déchiré par la guerre, la cupidité et les trahisons, et Wistala devra bientôt choisir son camp.

(source: Bol.com)