Visualizzazione di 89677-89688 di 90860 risultati

La nuit du carrefour

Une vamp au sang froid…- Carl Andersen et sa sœur Else, Danois, M. et Mme Michonnet, Oscar et sa femme, tels sont les couples qui occupent les trois maisons du carrefour des Trois-Veuves.

Une vamp au sang froid…
Carl Andersen et sa sœur Else, Danois, M. et Mme Michonnet, Oscar et sa femme, tels sont les couples qui occupent les trois maisons du carrefour des Trois-Veuves. Un dimanche, Andersen découvre, dans son garage, la voiture de Michonnet dans laquelle se trouve le cadavre d’un certain Goldberg, diamantaire à Anvers ; quant à la voiture d’Andersen, elle est dans le garage de Michonnet.
Adapté pour la télévision en 1969, par François Villiers, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Félix Marten (Oscar), en 1984, dans une réalisation de Stéphane Bertin, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Michel Galabru (M. Michonnet), Annick Tanguy (Mme Maigret) et en 1991, sous le titre Maigret et la nuit du carrefour, par Alain Tasma, avec Bruno Cremer (Commissaire Maigret), Roland Blanche (Victor), Myriam Boyer (Elyane Michonnet).
Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très ”noirs’ Romans durs

(source: Bol.com)

La Nuit du bombardier

Après le viol de sa mère auquel il a assisté, David est envoyé en pension à Triviana-sur-Mer par sa grand-mère tyrannique. Il espère pouvoir échapper aux cauchemars qui le hantent, mais va très vite déchanter. Pas question de trouver le moindre réconfort auprès des autres pensionnaires : ils se regroupent en fraternités aux rites d’initiation aussi barbares que secrets. Et il règne sur la petite ville une atmosphère délétère depuis que, trente ans plus tôt, un mystérieux bombardier s’est écrasé sur un parc d’attractions voisin, tuant et mutilant des centaines de personnes. La région serait-elle hantée ? David serait-il contaminé par la folie de sa mère, internée en hôpital psychiatrique ? Et que s’est-il réellement passé cette fameuse nuit du bombardier ?

[[email protected] : ebook entièrement créé par mes soins à partir du livre papier.] 

La Nuit Des Enfants Rois

La Nuit des enfants rois by Bernard Lenteric
Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants génies. 
De l’horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent des centaines de millions de dollars, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. 
Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l’a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu’il ne soit de leur côté… Cela, personne ne le sait. Alors, si ces sept-là n’étaient pas sept, mais huit ? S’ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, LA NUIT DES ENFANTS ROIS.

La nuit des chasseurs

Jamais le paisible village d’Ashdown Dean n’aurait dû, attirer le commissaire Richard Jury de Scotland Yard. Il est vrai que de nombreux animaux domestiques ont mystérieusement disparu… Alors, que cela suscite des discussions enflammées à l’auberge du “Saut du cerf”, soit. Que Polly Praed, auteur de romans policiers à succès, amie de Jury et de son complice Melrose Plant, en soit intriguée, passe encore. Mais de là à ce que notre fin limier se lance sur la trace de chiens et de chats… cela fait beaucoup. Lorsque Mrs. Praed découvre le cadavre d’une vieille dame dans la cabine téléphonique du village, les événements prennent un tour que nul n’aurait imaginé…

La Nuit des cafards

La peur est un cri, la terreur un murmure…
Elle avait connu la peur étant enfant, mais jamais rien de comparable. Aujourd’hui, séduisante célibataire, elle est scénariste à Hollywood et promise à un brillant avenir. Mais quelqu’un la traque, quelqu’un qu’elle a déjà été contrainte de tuer. Mais qui revient encore et encore…
Auteur de « Le masque de l’oubli », de « Une porte sur l’hiver » et de « Les yeux des ténèbres », Dean R. Koontz est l’un des grands maîtres de la littérature de terreur. « La nuit des cafards », présentée ici pour la première fois dans sa traduction intégrale, vient d’être adaptée au cinéma.

La Nuit De L’Ogre

La Nuit de l’ogre by Patrick Bauwen
La mort est un art.
Vous en êtes le spectateur.
Et vous pourriez être sa prochaine victime.
Des sous-sols de Paris aux recoins obscurs des facultés de médecine, Chris Kovac, médecin urgentiste, se lance à corps perdu dans une enquête qui ressemble à une nuit sans fin.
Après *Le Jour du chien*, Prix polar 2017, Patrick Bauwen signe un thriller aussi effroyable que maitrisé.

La nuit d’argent

Série Les Portes de l’Outremonde, tome 3

Au royaume de Brynhiver, Meeve, la Haute Reine, se meurt, empoisonnée par son intendant. Qui lui succédera ? Lequel de ses enfants sauvera la terre des hommes de la famine et de la guerre ?
Cwynn, le fils caché de Meeve, le simple pêcheur qui va quitter son village et sa famille pour chevaucher par-delà mers et montagnes, guidé par un chien blanc ?
Bran, le dernier-né, le jeune prince imprévisible et fantasque, qui découvre, émerveillé, les dons extraordinaires dont la nature l’a doté ?
Ou Morla, la druidesse, femme de courage et de devoir, qui revient au royaume de sa mère avec au cœur un espoir fou : revoir Lochlan, le chevalier dont elle était amoureuse dix ans plus tôt, et que Meeve lui a volé avant de la marier à un prince inconnu ?
Pour Morla et ses frères, le temps des alliances est venu. Car tandis que Meeve se prépare au dernier voyage, un combat sans merci se déroule à la lisière de l’Outremonde : afin de s’emparer des cristaux d’argent, symboles de la magie des druides et garants du pouvoir de Brynhiver, sylphes, gremlins et gobelins s’entretuent et s’apprêtent à envahir le monde des hommes…

A propos de la série :

Anne Kelleher tisse, avec les Portes de l’Outremonde, un saga épique d’une ampleur et d’une richesse extrêmes. L’univers de l’auteur s’enracine dans la tradition arthurienne, mais aussi dans l’héritage de Tolkien, et enfin, dans la magie des contes de fées.
Mais la force de l’auteur réside également dans l’épaisseur et la complexité des personnages et dans le déploiement d’une intrigue foisonnante.

Dans la série Les Portes de l’Outremonde :

Tome 1 : La dague d’argent
Tome 2 : L’amulette d’argent
Tome 3 : La nuit d’argent

(source: Bol.com)

La Nuit

Tromso, une ville tout au nord de l’Europe où le soleil reste sous l’horizon neuf mois par année – une civilisation au bord de l’éclatement, confrontée à la sécheresse désolante d’un désert de glace. Des hommes et des femmes s’y croisent, s’aiment, s’ignorent et s’entretuent, alors que le monde sombre avec lenteur. Karl, vétérinaire urgentiste, écrivain raté, paranoïaque et alcoolique ; Lucie, une jeune militante pour un groupe de libération des animaux domestiques ; Gjermund, le professeur de mathématiques collectionnant des jouets tirés des poubelles ; Maze et Dix, couple improbable et sanguinaire ; Henry, ancien employé de la Svalbard Global Seed Vault ; Arminius et Sigimer, deux flics de cinéma ; Aleksy, le hacker amoureux du chaos ; quelques misérables parmi tant d’autres. À l’approche de l’aube, qui – des terroristes, des bébés bombes, des hommes simples, des golems géants de lumière, des puissants, des militants, des trafiqueurs de réalité – mettra un terme à cette interminable nuit culminant au-dessus de ces destins froissés?
(source: Bol.com)

La Nuit

Né en 1928 à Sighet en Transylvanie, Elie Wiesel était adolescent lorsqu’en 1944 il fut déporté avec sa famille à Auschwitz puis à Birkenau. La Nuit est le récit de ses souvenirs : la séparation d’avec sa mère et sa petite sœur qu’il ne reverra plus jamais, le camp où avec son père il partage la faim, le froid, les coups, les tortures… et la honte de perdre sa dignité d’homme quand il ne répondra pas à son père mourant. « La Nuit, écrivait Elie Wiesel en 1983, est un récit, un écrit à part, mais il est la source de tout ce que j’ai écrit par la suite. Le véritable thème de La Nuit est celui du sacrifice d’Isaac, le thème fondateur de l’histoire juive. Abraham veut tuer Isaac, le père veut tuer son fils, et selon une tradition légendaire le père tue en effet son fils. L’expérience de notre génération est, à l’inverse, celle du fils qui tue le père, ou plutôt qui survit au père. La Nuit est l’histoire de cette expérience. » Publié en 1958 aux Éditions de Minuit, La Nuit est le premier ouvrage d’Elie Wiesel qui est, depuis, l’auteur de plus de quarante œuvres de fiction et de non-fiction. Aux États-Unis, une nouvelle traduction, avec une préface d’Elie Wiesel, connaît depuis janvier 2006 un succès considérable. C’est cette nouvelle édition que nous faisons paraître.

La Novice

Aujourd’hui, vous avancez d’un pas sur la route qui fera de vous des mages. Vous êtes des novices, vous devez jurer de respecter les lois de la Guilde et de ne jamais, jamais jeter de sort sans la présence d’un magicien.

Le plus important, pour un mage, est la connaissance. Et même si ses pouvoirs se manifestent d’eux-mêmes, il mourra s’il ne sait pas les contrôler.

Tous les novices de la Guilde des magiciens viennent de familles puissantes… sauf Sonea.

Mais elle sait bien qu’elle peut se tourner vers ses maîtres Dannyl et Rothen pour leur demander de l’aide. En tout cas, jusqu’à ce que d’infâmes rumeurs commencent à courir sur elle – et qu’Akkarin, le haut seigneur, intervienne.

Nommé ambassadeur de la Guilde, le seigneur Dannyl part pour la cour d’Elyne où il entreprend une mission secrète: reprendre la quête que le haut seigneur lui-même entama puis abandonna il y a longtemps, à la recherche d’anciens savoirs magiques. Cependant, ignorant les motivations réelles de sa mission, Dannyl fait bientôt face à des dangers inattendus…

Sonea, quant à elle, a presque oublié le sombre secret d’Akkarin; mais cacher la vérité est peut-être une grave erreur…

(source: Bol.com)

La Niania

Avec les **Editions MARQUES**, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l’édition.
Les éditions MARQUES présentent **”La Niania”**, d’Henry Gréville édité en **texte intégral**.
*Présentation de l’éditeur*
Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902), a publié de nombreux romans, des nouvelles, des pièces, de la poésie ; elle a été à son époque un écrivain à succès.
*Extrait :*
Antonine Karzof venait d’avoir dix-neuf ans ; les violons du bal donné à l’occasion de cet anniversaire résonnaient encore aux oreilles des parents et amis ; la toilette blanche, ornée des traditionnels boutons de rose, n’avait pas eu le temps de se faner, et cependant mademoiselle Karzof était en proie au plus cruel souci. Les rayons d’un pâle soleil de printemps éclairaient de leur mieux le salon vaste et un peu sombre où l’on avait tant dansé huit jours auparavant ; le piano ouvert portait une partition à quatre mains qui témoignait d’une récente visite, – mais Antonine ne pensait ni au soleil, ni à la musique ; elle attendait quelqu’un, et ce quelqu’un ne venait pas. Vingt fois elle alla de la fenêtre à la porte de l’antichambre, puis revint à la fenêtre, retourna de là dans sa jolie chambrette qui ouvrait dans le salon, redressa une branche de ses arbustes, refit un pli au rideau… Tout cela ne perdait pas cinq minutes, et le temps passait avec une lenteur impitoyable. – Ma mère est-elle rentrée ? dit Antonine à une vieille servante qui apparut dans la porte de la salle à manger contiguë.