Visualizzazione di 89653-89664 di 90860 risultati

La planète Bérézina

— Je vous présente mes respects, Général 1ern beugla Drank-Holmn, avant de se tourner vers le fond de la pièce où se trouvait Andy Shervvood encadré par Blade et Baker. Voici les prisionniers dont nous vous avons annoncé la capture. A peine Ronny Blade eut-il fait trois pas en avant qu’il sursauta. Parmi les personnages présents dans la salle, il y avait une silhouette que, bien qu’elle leur tournât le dos, il aurait reconnue entre mille. Xhyvor ! Le jeune N’Gharien était assis sur un mauvais tabouret face au bureau derrière lequel se tenait le chef militaire entouré de deux membres de son état-major.
— Eh bien, mousaillonn te v’là enfin ! s’écria Andy Sherwood, toujours prompt à réagir. Dire qu’on se faisait un sang d’encre à ton sujet et qu’on te retrouve là, tranquille, à discuter le bout de gras, et avec les huiles encore… Sans mot dire, Xhyvor pivota lentement vers ses amis. Alors, à la lueur chiche des torches qui éclairaient la salle, les prisonniers aperçurent avec effroi le visage tuméfié du jeune homme.

La plage

Une jeune femme sans nom arrive sur une île, en été. Elle traverse en autobus un paysage aride jusqu’à une plage où elle est déjà venue avec un ami. Elle se souvient d’une grotte où ils se sont aimés. Il n’y a personne sur la plage, pas un souffle de vent. La taverne est fermée. Elle se baigne nue. Est-elle aussi seule qu’elle le croit ? En quittant la plage quelques jours plus tard, elle ne sera plus la même. Jamais plus.

La piste fauve

Joseph Kessel possède le calme, l’humour et le lyrisme, trois vertus que l’on trouve de plus en plus rarement liées. Il suffit de lire quatre lignes de lui pour sentir qu’il détient les secrets qui permettent de vivre et de regarder les êtres au plus haut degré de chaleur possible.
L’historiographe de *Mermoz*, le romancier du *Lion* et des *Cavaliers*, le journaliste et le poète de l’aventure devait bien, un jour, s’enfoncer dans les lieux les plus sombres et les plus violents de l’Afrique.
Le voici chez les Mau-Mau, au sein d’une révolte politique et religieuse où s’affrontent la conception magique et la conception pratique du monde. Le voici parmi les derniers seigneurs de la terre, qu’il s’agisse des grands fauves, des grands sorciers, des grands colons ou des grands chasseurs. Joseph Kessel refuse nos distinctions conventionnelles. Ce qui compte pour lui, c’est l’intensité de la vie qui passe à travers les créatures vivantes : bêtes, hommes blancs ou noirs. Au-delà d’un document et d’un reportage, on trouvera donc dans ce livre une vision poétique d’un monde où la poésie gît encore à l’état brut.

La pierre païenne

Lorsque, en 1987, trois amis inséparables avaient mêlé leur sang sur la Pierre Païenne, ils étaient loin d’imaginer qu’une terrible malédiction allait s’abattre sur eux et sur Hawkins Hollow, prenant la forme d’une créature démoniaque qui déclenche cauchemars, violences, visions de sang et de feu. Aidée de Fox, de Caleb et de la belle, Cyril Gage Turner tente de mettre fin au fléau grâce sa capacité à prédire l’avenir et sa passion du jeu. Mais, tapi dans l’ombre, le démon reprend des forces : pour l’anéantir, il faudrait maîtriser l’héliotrope, cette arme mystérieuse, mais incontrôlable. L’affrontement final approche..

La pierre et le sabre (French Edition)

Dans le Japon du XVIIe siècle, le jeune Takezó devient le samouraï Miyamoto Musashi et n’a plus qu’un seul but : tendre à la perfection. Dépasser ses sentiments et persévérer pour s’améliorer, se perfectionner et parvenir à comprendre le sens profond de la vie en développant son art, l’art du combat. Duel après duel, il crée son propre style. Son parcours initiatique, mariant aventures, amour et quête de soi, nous entraîne dans une grande fresque épique. Un chef-d’œuvre !
Né au Japon en 1892, il publie à vingt ans ses premiers textes dans des revues de Tokyo. Sa carrière littéraire féconde fera de lui l’un des plus grands romanciers japonais du XXe siècle. Eiji Yoshikawa meurt en 1962, couvert de gloire.
**
### Sinossi
Dans le Japon du XVIIe siècle, le jeune Takezó devient le samouraï Miyamoto Musashi et n’a plus qu’un seul but : tendre à la perfection. Dépasser ses sentiments et persévérer pour s’améliorer, se perfectionner et parvenir à comprendre le sens profond de la vie en développant son art, l’art du combat. Duel après duel, il crée son propre style. Son parcours initiatique, mariant aventures, amour et quête de soi, nous entraîne dans une grande fresque épique. Un chef-d’œuvre !
Né au Japon en 1892, il publie à vingt ans ses premiers textes dans des revues de Tokyo. Sa carrière littéraire féconde fera de lui l’un des plus grands romanciers japonais du XXe siècle. Eiji Yoshikawa meurt en 1962, couvert de gloire.

La Pierre des Larmes

Richard, Zedd et Kahlan croyaient en avoir fini avec les ténèbres. Mais leur victoire sur le tyran Darken Rahl a des conséquences terribles qu’ils ne pouvaient l’imaginer. Le voile qui sépare le monde des vivants et le royaume des morts s’est déchiré. Le Gardien des enfers sera bientôt en mesure de le traverser… Il a déjà réveillé ses serviteurs. Leurs manigances sèment le feu et le sang. Désormais, le danger est partout, il rôde et nul ne peut lui échapper. Pour Zedd le sorcier, l’unique espoir réside en une certaine pierre, la petite fille qui la porte… et le Sourcier de Vérité. Richard est face à son destin. Car, s’il refuse d’être un magicien, il n’en subit pas moins les atroces souffrances liées à ce don. S’il n’apprend pas la magie, il mourra. Les Sœurs de la Lumière la lui enseigneront, à condition qu’il se soumette. Or pour rien au monde Richard ne veut revivre le cauchemar d’être esclave. Mais s’il renie son héritage, il condamne l’avenir du monde. Une seule personne détient le pouvoir de faire accepter à Richard ce qu’il abhorre : Kahlan, la Mère Inquisitrice. Pour sauver Richard et son peuple, elle devra tout sacrifier et déclencher une guerre qui emportera tous ceux quelle aime. Malheur à celui qui néglige la Deuxième Leçon du sorcier…

La Pierre de l’adieu

Sur le Trône du Dragon siège le Souverain des nations humaines ; le Roi de l’Orage évincé n’est plus qu’un mort vivant qui attend sa revanche. Quelques humains savent que celui qui réunira les Trois Épées régnera sur le monde ; ils forment la Ligue du Parchemin clandestine. Élias, le nouveau souverain, est sous l’emprise de son conseiller Pryrates, qui lui fait remettre Peine, l’épée grise. Aussitôt le royaume est frappé par la sécheresse et la peste. Josua, frère d’Élias, se réfugie sur ses terres ; chassé par la magie du Roi de l’Orage, il se replie dans la forêt où Géloé, la femme-sage, lui conseille d’aller à la Pierrre de l’Adieu, lieu sacré des Sithis. La fille du Souverain, Miriamélé, se rend à Nabban chercher de l’aide pour Josua ; elle y trouvera le Lecteur de la Sainte Église, attaquée par les fanatiques Danseurs de Feu, qui disent voir le Roi de l’Orage en rêve. Quant à Simon l’orphelin, il vient de prendre Épine, l’épée noire, au dragon qui la gardait. Ramenant l’épée vers la Pierre de l’Adieu, il s’aventure sur la Route des Rêves, puis se retrouve prisonnier de la jeune Skodi, qui tente d’invoquer le Roi de l’Orage pour lui annoncer qu’elle détient Épine.

La photographie au réflex numérique

Ce livre est destiné au photographe débutant ou averti connaissant les notions élémentaires de la photographie, les commandes de base de son reflex et sachant utiliser un ordinateur. Il n’est pas nécessaire d’être un expert. Tout ce dont vous avez besoin, c’est le désir d’apprendre et d’améliorer votre pratique. Bien que l’essentiel de ce livre soit consacré à la prise de vue, deux chapitres concernent la retouche des photos. Vous en tirerez le maximum si vous êtes déjà familiarisé avec des logiciels comme Photoshop Elements, édité par Adobe. Découvrez : La navigation à travers les menus ; Exposition et mise au point ; Comment jouer avec les différents objectifs ; Le format Raw : pas seulement pour les pros ; Le cadrage et la composition ; La vidéo et les autres fonctions spéciales ; La correction du contraste, de la couleur et de la netteté ; Les filtres.

La peur d’aimer

La famille, pour Ella Varner, c’est un père qui a disparu du paysage lorsqu’elle était enfant, une mère égocentrique qui collectionne les amants, et une soeur aussi belle que fragile. Voilà pourquoi, après ses études, Ella s’est installée loin d’elles, à Atlanta. Entre sa chronique dans un journal et Dane, son compagnon, militant écologiste, elle s’est construit une vie sans histoires. Jusqu’au jour où la famille se rappelle à son bon souvenir en la personne d’un nouveau-né : le fils de Tara, sa soeur. Celle-ci s’étant volatilisée, Ella se met en quête du père, qui pourrait bien être Jack Travis, séducteur impénitent et membre d’un clan richissime de rois du pétrole.

La Petite Hongroise Au Manteau Vert

J’étais anxieuse à l’idée de cette croisière sur le Danube, destinée à remonter le cours du fleuve jusqu’à Budapest. Vingt ans que j’avais fui ma patrie, réfugiée en Serbie depuis 1990.
Durant ce périple, une journaliste hongroise s’est introduite dans mes souvenirs, nos discussions sont devenues plus intimes au fil des jours. Viki aurait pu être ma petite-fille, alors je lui ai confessé l’enfer de ma jeunesse, un récit dramatique au cœur de l’action.
À l’aube du dernier matin, libérée de mon fardeau, j’ai affronté le regard de cette jeune femme, contrainte de m’avouer la raison de sa présence à bord…
Revivez l’incroyable destin d’Anna Borczy, militante activiste lors de l’insurrection hongroise de 1956…
Éditeur : Collection Lordkarsen – 356 pages – BNF dépôt légal 2019 – ISBN 979-10-94383-32-2

La Petite fille qui aimait Tom Gordon (Litterature)

« Le monde a des dents, et quand l’envie le prend de mordre, il ne s’en prive pas. Trisha McFarland avait neuf ans lorsqu’elle s’en aperçut. Ce fut un matin, au début du mois de juin. A dix heures, elle était assise à l’arrière de la Dodge Caravan de sa mère, vêtue de son maillot d’entraînement bleu roi de l’équipe des Red Sox (avec 36 GORDON inscrit dans le dos), et jouait avec Mona, sa poupée. A dix heures trente, elle était perdue dans la forêt. A onze heures, elle s’efforçait de ne pas céder à la panique, de ne pas se dire *Je suis en danger,* de chasser de sa tête l’idée que les gens qui se perdent dans la forêt s’en tirent quelquefois avec de graves blessures, que quelquefois même ils en meurent. »
**
### Sinossi
« Le monde a des dents, et quand l’envie le prend de mordre, il ne s’en prive pas. Trisha McFarland avait neuf ans lorsqu’elle s’en aperçut. Ce fut un matin, au début du mois de juin. A dix heures, elle était assise à l’arrière de la Dodge Caravan de sa mère, vêtue de son maillot d’entraînement bleu roi de l’équipe des Red Sox (avec 36 GORDON inscrit dans le dos), et jouait avec Mona, sa poupée. A dix heures trente, elle était perdue dans la forêt. A onze heures, elle s’efforçait de ne pas céder à la panique, de ne pas se dire *Je suis en danger,* de chasser de sa tête l’idée que les gens qui se perdent dans la forêt s’en tirent quelquefois avec de graves blessures, que quelquefois même ils en meurent. »

La Petite fille et le dobermann

Sur la planète Santäl souffle un ouragan permanent qui arrache les cheveux des hommes et aspire les cercueils hors du sol. Sur Santäl une secte de musiciens retranchée dans un opéra bâti comme une forteresse essaie d’apaiser les éléments en furie en exécutant d’étranges symphonies, mais la pluie toxique qui coule dans leurs instruments condamne les virtuoses à la mort lente. Sur Santäl, des prêtres fanatiques veillent à la conservation du sol, dont la croûte est si mince qu’elle ne supporte plus le poids des immeubles. Faudra-t-il bientôt s’habituer à vivre suspendu à un ballon ? 

Première diffusion sous le titre : Abattoir-Opéra