Visualizzazione di 88489-88500 di 90860 risultati

Plan d’extermination

Par dizaines de milliers, des hommes, des femmes, des enfants, libérés de leurs conditions misérables par les Chevaliers de Lumière, avaient été amenés sur la planète « H », un monde vierge doté d’une unique ville : Hope City. Les pionniers, avec pour mission d’édifier d’autres centres urbains, s’attelèrent à la tâche, essayant d’oublier l’enfer des goulags. Réapprendraient-ils à vivre libres et heureux, sur ce globe où régnait la fraternité ? La Force Noire et la Narkoum, hélas, mettraient tout en oeuvre pour faire échec à ce projet altruiste. Conçue par des génies du mal, leur ruse diabolique ne pourrait pas ne pas réussir…

Plan Catapulte

Sur ce plateau désertique de la région varoise écrasée de soleil, des vibrations modulées, de sourdes explosions avaient fait sursauter le fermier-archéologue et son hôte, Gilles Novak. Rien ne pouvait expliquer ce phénomène, non plus que ces ombres mouvantes qui s’étiraient sur le sol rocailleux. Des ombres que rien ni personne pourtant ne pouvait projeter ! Ces moutons égorgés posaient eux aussi une énigme. Et à quel mystérieux travail pouvaient bien se livrer ces topographes, inquiets eux aussi de ces multiples phénomènes ? Isolé avec ses amis sur le plateau de Canjuers, Gilles Novak

Plaisirs interdits

* Bienvenue en Angleterre, mademoiselle Jerningham !
Venue accueillir au port sa future belle-sœur tout juste arrivée des Indes, Quentin Dewland dissimule mal sa surprise. Il attendait une héritière distinguée et il voit débarquer une fille échevelée, pulpeuse… dont la spontanéité se révèle tout de suite choquante pour les strictes mœurs victoriennes. De fait, Peter, son dandy de frère, est horrifié. Lui, épouser cet épouvantail qui ne connaît rien aux usages du monde ? Impossible ! Il va être la risée du Tout-Londres ! Quentin, lui, a bien d’autres pensées en tête. Au premier regard, cette sirène voluptueuse affole ses sens. Il prendrait volontiers la place de Peter… sans ce funeste secret qui lui interdit toute intimité avec une femme.
**

Plaies d’honneur

Si tu veux la paix, prépare la guerre. La nouvelle République de Havre l’a compris : pendant les négociations, elle continue secrètement d’étoffer sa flotte en construisant des unités modernes. Sur Manticore, en revanche, l’heure est aux coupes sombres dans le budget de la Spatiale. On met les héros de la guerre au placard et l’on fait courir des rumeurs scandaleuses sur Honor et l’amiral de Havre-Blanc.

L’aveuglement et l’arrogance de la coalition au pouvoir risquent de faire éclater l’Alliance et mettent en péril le Royaume face à la République de Havre et à l’Empire andermien. Seuls les Graysoniens restent lucides. Alors qu’on court à la catastrophe, Honor et l’escadre du Protecteur formeront le dernier rempart.
(source: Bol.com)

Place Colette

À l’âge de 9 ans, la narratrice de Place Colette est victime d’une erreur de diagnostic qui la cloue sur un lit d’hôpital, le corps prisonnier d’une coquille de plâtre. Au terme de trois années de calvaire, un professeur finit par découvrir la véritable maladie ; il l’opère et la sauve.
La jeune fille a passé ce temps immobile à découvrir la littérature et les textes classiques. Elle voue une passion sans limite au théâtre. Revenue à la vie, elle tourne autour de la Comédie-Française et de la place Colette. Le jour de ses 13 ans, elle entre dans la loge d’un comédien dont elle est tombée amoureuse. Bien qu’il ait trente ans de plus qu’elle, elle lui propose de devenir son cadeau d’anniversaire.
Ce roman, qui aurait pu s’intituler Détournement de majeur, est l’histoire d’une double initiation, à l’amour charnel et à la passion du théâtre. Écrit à la première personne, il est pourtant aux antipodes de ce que l’on qualifie d’autofiction : le mensonge enveloppé dans une rhétorique de vérité. C’est un « roman-vrai », où l’auteur se cherche et finit par faire tomber le masque.
Nathalie Rheims est écrivain. Place Colette est son dix-septième livre.

Pierrot mon ami

Ce silence, cette nuit, ces rues étroites, tout disposait Pierrot à ne penser à rien de précis. Il regardait à droite, à gauche, comme pour accrocher quelque part ses petites curiosités, mais ne trouvait rien – tout au plus les enseignes, et qui ne valaient pas les billes de l’avenue de Chaillot. Il songea un instant à visiter le bobinard de cette sous-préfecture, mais il ne rencontrait personne pour le renseigner. Finalement il se perdit. Il traversait maintenant une petite banlieue ouvrière, avec des manufactures ici et là. Plus loin, Pierrot atteignit une route assez large, avec un double liséré d’arbres, peut-être nationale ? Peut-être départementale ? Il marcha encore quelques instants.
Il entendit tout près de lui un grand cri, un cri de femme, un cri de peur.

Pierre Sacrée

Protéger l’émir du Qatar pendant le Sommet pour la Paix des pays arabes à Reykjavik : la mission s’annonce plutôt tranquille pour les agents secrets de la Corporation. Mais l’interception d’un message annonçant la découverte d’une météorite sans doute dangereuse change la donne. Cette mystérieuse pierre noire attise autant les convoitises des terroristes islamistes que celles d’un puissant industriel américain. Des Etats-Unis à l’Arabie Saoudite, en passant par Londres, l’Ecosse, Israël et le Groenland, les hommes de la Corporation vont devoir affronter le spectre du terrorisme sous toutes ses formes, des plus terrifiantes aux plus inattendues, afin de sauver des millions de vies humaines et d’empêcher la destruction de deux villes emblématiques.

Piège pour Cendrillon

“Mon nom est Michèle Isola J’ai vingt ans L’histoire que je raconte est l’histoire d’un meurtre Je suis l’enquêteur Je suis le témoin Je suis la victime Je suis l’assassin Je suis les quatre ensemble, mais qui suis-je ?” Grand Prix de littérature policière 1963

Piège nuptial

Quand un voyage au paradis des grands espaces australiens vire au cauchemar le plus total. Un bijou d’humour noir et de suspense pour le premier roman de Douglas Kennedy, un ouvrage devenu culte et réédité aujourd’hui par Belfond dans une toute nouvelle traduction.

En Australie, de nos jours.

Je n’avais rien contre l’Australie avant d’écraser un kangourou par une nuit sans lune et de rencontrer Angie sur une plage ensoleillée. Douce, chaude, Angie. Un vrai rêve pour le voyageur fatigué. C’est quand j’ai su que je l’avais épousée que les choses se sont gâtées, vraiment gâtées jusqu’au cauchemar.

Fasciné par une carte d’Australie, Nick, journaliste américain, décide de tout plaquer pour atterrir à Darwin.
Une nuit fatale, un accident avec un kangourou et sa rencontre avec la jeune et robuste Angie vont le mener au cœur du bush, au milieu de nulle part, au sein d’un clan d’allumés coupés du monde, sans aucune route pour quitter ce traquenard.
Désormais, Nick n’aura plus qu’une seule obsession : comprendre ce qu’il fait là et sauver sa peau. Fuir à tout prix alors que toute la communauté le surveille…

(source: Bol.com)

Piège dans l’espace

Cet ouvrage est une réédition numérique d’un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d’origine.

(source: Bol.com)

Piège au royaume des Ombres

Après des siècles de paix, les armées de l’Empereur Noir Amecareth envahissent soudain les royaumes du continent d’Enkidiev. Les Chevaliers d’Emeraude doivent alors protéger Kira, l’enfant magique liée à la prophétie et qui peut sauver le monde. Agée de 15 ans, Kira, devenue Ecuyer d’Emeraude, accompagne désormais les Chevaliers et se révèle une magicienne puissante lors des combats contre l’armée des hommes-insectes. Le porteur de lumière, personnage central de la prophétie, voit enfin le jour. Amecareth sait qu’il a pour mission de détruire son empire. Le Magicien de Cristal pourra-t-il défendre le nouveau-né contre les terribles machinations de l’Empereur Noir ? Wellan et ses vaillants Chevaliers devront au même moment répondre à l’appel de détresse des hybrides du Royaume des Ombres en affrontant de redoutables dangers. Car le Monde des Esprits n’est pas ce qu’il paraît… Changer le destin.

Phobies

Maggie Lyons a mis au point un traitement pour guérir les phobies. Alors même qu’il semble faire ses preuves sur les patients les plus récalcitrants, deux d’entre eux se suicident brutalement, victimes de la phobie dont ils pensaient avoir triomphé. Suspectée par les services de santé d’être responsable de ces accidents et remise en cause professionnellement par les autorités de l’hôpital qui l’emploie, Maggie découvre, avec l’aide d’un détective opiniâtre, qu’elle est le jouet d’un complot dont les initiateurs se trouvent dans son entourage. À partir d’un scénario classique qui dévoile dès le début les intentions malveillantes de l’auteur des pseudo-suicides, Judith Kelman réussit à tenir le lecteur en haleine en l’égarant sur de nombreuses fausses pistes à l’issue desquelles il s’avouera vaincu, s’inclinant devant l’habileté de l’intrigue. Du grand art. –Madeleine Sorel