Visualizzazione di 88033-88044 di 90860 risultati

Un enfant du pays

Right from the start, Bigger Thomas had been headed for jail. It could have been for assault or petty larceny; by chance, it was for murder and rape. *Native Son* tells the story of this young black man caught in a downward spiral after he kills a young white woman in a brief moment of panic.
Set in Chicago in the 1930s, Wright’s powerful novel is an unsparing reflection on the poverty and feelings of hopelessness experienced by people in inner cities across the country and of what it means to be black in America.

Un employé modèle

Christchurch, Nouvelle-Zélande. Joe Middleton contrôle les moindres aspects de son existence. Célibataire, aux petits soins pour sa mère, il travaille comme homme de ménage au commissariat central de la ville. Ce qui lui permet d’être au fait des enquêtes criminelles en cours. En particulier celle relative au Boucher de Christchurch, un serial killer sanguinaire accusé d’avoir tué sept femmes dans des conditions atroces. Même si les modes opératoires sont semblables, Joe sait qu’une de ces femmes n’a pas été tuée par le Boucher de Christchurch. Il en est même certain, pour la simple raison qu’il est le Boucher de Christchurch. Contrarié par ce coup du sort, Joe décide de mener sa propre enquête afin de démasquer lui-même le plagiaire. Et, pourquoi pas, de lui faire endosser la responsabilité des autres meurtres. Variation sublime sur le thème du tueur en série, ce roman d’une originalité confondante transfigure tous les clichés du genre et révèle un nouvel auteur, dont on n’a pas fini d’entendre parler.

Un échange équitable

41 ap. BY
Paul S. Kemp est l’un des auteurs les plus récents de l’Univers Étendu. Il a démarré en 2010 avec *Crosscurrent* avant d’enchaîner en 2011 avec sa suite, *Riptide,* ainsi qu’un roman estampillé Old Republic, *Deceived.*
Parue dans le magazine *Star Wars Insider 12* , *Un Échange Équitable* se déroule en l’an 41 après la Bataille de Yavin, entre les romans *Crosscurrent* et *Riptide,* peu après la fin de *L’Héritage de la Force.*
Elle met en scène Khedryn Faal et Marr Idi-Shael, deux personnages récurrents des deux romans précités. Revenant sur les traces d’un vaisseau abandonné, ils vont vite se rendre compte qu’ils ne sont pas les seuls à vouloir se l’accaparer.
Titre original : *A Fair Trade* **

Un dernier verre avant la guerre

Amis depuis l’enfance, Patrick Kenzie et Angela Gennaro sont détectives privés. Ils ont installé leur bureau dans le clocher d’une église de Boston. Un jour, deux sénateurs influents les engagent pour une mission apparemment simple : retrouver une femme de ménage noire qui a disparu en emportant des documents confidentiels. Ce que Patrick et Angela vont découvrir, c’est un feu qui couve « en attendant le jet d’essence qui arrosera les braises ». En attendant la guerre des gangs, des races, des couples, des familles.

Un dangereux secret

###
Callie Dunbrook, éminente archéologue, est furieuse car c’est avec Jake Graystone qu’elle va devoir faire des fouilles. Graystone, son ex-mari, avec qui elle a vécu une relation de deux ans pour le moins mouvementée. Aujourd’hui, Callie redoute fort cette collaboration mais doit pourtant s’y résoudre car l’aide de Graystone lui est indispensable. D’autant plus face à d’étranges incidents qui surviennent… Agressions, incendies, et bientôt un meurtre ! Il semblerait que le chantier dérange dans cette bourgade du Maryland. Mais pour comprendre ce qui se trame, Callie devra avant tout remonter le fil du temps…

(source: Bol.com)

Un curé d’enfer et autres racontars

Retour au Groenland ! Après La Vierge froide et autres racontars, Un safari arctique et La Passion secrète de Fjørdur, Jørn Riel nous propose, cul sec, quelques nouveaux racontars burlesques qui nous ramènent chez nos amis trappeurs et chasseurs du Grand Nord. Humour et émotion sont au rendez-vous dans ce royaume haut en couleur de la fraternité des conteurs. Comme l’a écrit Évelyne Pieiller (Humanité Hebdo) : “On est merveilleusement bien, on est chez des humains.”

Un crime

Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902), a publié de nombreux romans, des nouvelles, des pièces, de la poésie ; elle a été à son époque un écrivain à succès. Extrait : – Que voulez-vous que je vous dise ? répondit la jeune fille en levant la tête. Je vous ai demandé la permission de me marier, vous m’avez défendu d’y songer. Je vous ai demandé la permission de m’en aller ; vous n’avez pas dit non ! Je pense alors que vous aimez mieux me voir loin que de me voir mariée. Je pense aussi qu’au fond vous m’aimez tout de même, et que vous vous ennuierez quand je ne serai plus là. Il n’y a pas de quoi vous fâcher, ma mère. Clémence reprit un peu de lin et rattacha son fil sans répondre. Monique jeta un regard par la porte entrouverte, et poussa un profond soupir.

Un coeur naufragé

Depuis plus de trois siècles, perché au sommet d’une falaise déchiquetée, le vaste manoir de Bluff House monte la garde sur la plage de Whiskey Beach et ses secrets. Pour l’avocat Eli Landon, l’imposante demeure de sa grand-mère est le dernier refuge. Accusé du meurtre de sa femme un an auparavant, Eli a finalement été blanchi faute de preuves, mais sa vie est un naufrage : sa réputation est en ruine, son cabinet en faillite et sa santé mentale et physique fortement ébranlée par le harcèlement des journalistes et d’un policer buté. Tandis que sa grand-mère Hester se remet d’une mauvaise chute à Boston, Eli s’installe à Bluff House pour veiller sur la maison et reprendre des forces. Abra Walsh est une tornade de bonne humeur aux multiples talents qui exerce cent métiers : prof de yoga et de zumba, masseuse, créatrice de bijoux, aide ménagère… Elle a promis à Hester de s’occuper d’Eli, et elle est bien décidée à remettre sur pied le séduisant trentenaire, de gré ou de force. L’énergie et la joie de vivre de la jeune femme font leur œuvre et, peu à peu, Eli lui ouvre son cœur. Mais alors que les tourtereaux se prennent à rêver d’un avenir à deux, un adversaire sans pitié les observe. Une ombre malfaisante, déterminée à briser leur bonheur, quoi qu’il en coûte…

Un coeur irlandais

”C’est avec des projets plein la tête qu’Adelia a embarqué pour l’Amérique où elle va rejoindre son oncle Paddy. Et tandis qu’elle dit adieu à cette terre où plus rien ne la retient, ni famille ni ami, elle sent l’inquiétude la gagner. Se sentira-t-elle jamais chez elle, de l’autre côté de l’océan ?
Pourtant, dès son arrivée au haras de Royal Meadows où elle va vivre désormais, une sensation de bonheur intense la submerge. Tout dans le domaine l’émerveille et la charme : les pâturages où galopent les pur-sang, première passion de sa jeunesse, la magnifique demeure qui se dresse au centre de la propriété… Et même le propriétaire des lieux, Travis Grant, homme solitaire et ténébreux, qui l’enveloppe parfois d’un regard troublant, éveillant chez elle des sentiments inconnus.

Série Les coeurs irlandais – Tome 1/3”

(source: Bol.com)

Un Coeur en Flammes

Sauter en parachute au beau milieu d’un feu de forêt ne fait pas peur à Rowan. Car son métier, c’est de combattre les flammes. Pourtant, depuis la mort de son coéquipier lors d’un incendie l’été précédent, elle fait des cauchemars toutes les nuits. Mais pas question d’abandonner sa vocation, même quand elle reçoit des lettres anonymes l’accusant d’avoir précipité son collègue dans les flammes, même quand les soupçons ternissent la solidarité des pompiers qui l’entourent…
Certes, le beau Gull aimerait bien la consoler, toutefois Rowan a une règle d’or : ne jamais mélanger le cœur et le travail. Avec les menaces qui se précisent, avec le danger constant qui plane sur chacune de ses missions, une simple erreur peut très vite devenir fatale.

Un clone encombrant

After the audacious prison camp escapade described in *Borders of Infinity*, Miles is on the run from the Cetagandans, who aren’t about to take that kind of thing lying down. The worst of it is, Miles and his friends are starting to see double, and it takes a while to find out who is responsible.

Un château en Irlande

Les femmes, Boone Sawyer n’a guère de temps pour penser à elle. D’ailleurs, il en a déjà une à la maison : Jessica, sa fille, petit bout de chou de six ans, qui accapare totalement son attention, depuis la mort tragique de son épouse. A tel point que même les livres qu’il écrit lui sont destinés. Aussi, lorsqu’il fait connaissance avec sa nouvelle voisine, Anastasia Donovan, Boone lutte contre les sentiments qui l’assaillent : mélange d’intense désir et de méfiance instinctive. Car la belle Irlandaise aux yeux gris, qui paraît tout droit sortie d’un conte de fées, n’est sans doute pas aussi fragile qu’elle en a l’air. Et, bien que lui-même inexplicablement attiré par la douce et mélancolique Ana, il ne voit pas d’un très bon oil la complicité qui se noue rapidement entre elle et Jessica. Car s’il aime à l’observer de loin soigner ses plantes et ses animaux, il a une étrange certitude : cette femme, la plus jolie qu’il ait jamais vue, semble, derrière son apparence insouciante et charmeuse, cacher un impénétrable secret.