Visualizzazione di 88009-88020 di 90860 risultati

Un Piege Dans La Ville

Jonah Blackhawk: un homme solitaire et determine, qui s’est forge une forte personnalite du temps ou, adolescent, il frequentait les milieux troubles de Denver. De cette epoque, il a egalement garde une mefiance tenace envers les uniformes. Alors l’idee qu’un policier enquete incognito dans son etablissement le plus prestigieux est pour lui tout simplement insupportable. Pourtant, il le sait, il va cette fois etre oblige de faire une entorse a ses principes…D’abord parce qu’une bande de malfaiteurs se croit autorisee a utiliser ses clubs comme reperes pour organiser des cambriolages et plumer sa clientele. Ensuite, parce que l’homme qui lui demande de cooperer n’est autre que le commissaire Boyd Fletcher, qui l’a sauve autrefois de la delinquance… Enfin, parce que le flic qui va enqueter aupres de lui est – comble de l’ironie – Ally Fletcher, la propre fille de Boyd. Ally, qui ne ressemble plus en rien a la petite fille que Jonah a connue autrefois, mais qui est bel et bien devenue une femme au charisme deroutant, et d’une beaute a couper le souffle…A propos de l’auteur: Nora Roberts est l’un des auteurs les plus lus dans le monde, avec plus de 400 millions de livres vendus dans 34 pays. Elle a su comme nulle autre apporter au roman feminin une dimension nouvelle; elle fascine par ses multiples facettes et s’appuie sur une extraordinaire vivacite d’ecriture pour captiver ses lecteurs.”

Un Pied dans la Tombe

La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante. Elle n’a rien oublié de tout ce que Boues, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsqu’elle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes.

Un peu plus loin sur la droite

Ex-flic, Louis Kehlweiler découvre par hasard un petit os humain dans un excrément de chien. Il note les habitudes de chaque promeneur de chien du secteur tandis que Vandoosler, son jeune archiviste, épluche les journaux pour déceler la moindre mort suspecte. Leurs recoupements finissent par les conduire à Port-Nicolas, village perdu de la côte du Finistère, où la vieille Marie a chuté d’une falaise deux semaines auparavant. La gendarmerie avait conclu à l’accident mais Kehlweiler refuse de lâcher le morceau. Pour imposer son point de vue, il doit se confronter aux élus et aux notables, ainsi qu’aux rumeurs et aux rancoeurs de la bourgade. Un défi comme aime les relever Kehlweiler, cet esprit indépendant qui n’a pas peur de plonger les deux mains dans la boue.
En plus d’une enquête superbement bâtie, l’histoire est soutenue par une écriture brillante et concise, parfois en forme de confession voilée, agrémentée de dialogues truculents et de personnages délicieux et savants. Un grand plaisir. *–Nicolas Mesplède*

Un parfum de lilas

Bouleversée par l’échec de sa dernière pièce et de sa relation amoureuse avec son mentor, l’écrivain Bree O’Brien quitte Chicago et le théâtre où elle a commencé à se faire un nom pour regagner Chesapeake Shores, sa ville natale. Dans ces lieux qu’elle aime tant, elle est persuadée qu’un nouveau départ l’attend. Mais malgré la brise marine et les effluves de lilas qui l’assaillent dès son arrivée, ce retour, en plein coeur de l’été, n’est pas aussi serein que Bree l’espérait. Car il fait ressurgir des fantômes d’un passé qu’elle a en vain tenté de fuir. Des fantômes au premier rang desquels figure Jake Collins, son premier amour, qu’elle n’a jamais réussi à oublier. Un homme tendre et amoureux qu’elle a quitté six ans auparavant pour réaliser son rêve et rester fidèle à elle-même. C’est du moins ce qu’elle lui a dit, ce qu’elle a voulu croire. Mais n’était-ce pas plutôt pour effacer de sa mémoire l’épreuve qui les a séparés ? Et n’est-ce pas dans l’espoir secret de retrouver Jake qu’elle est aujourd’hui de retour à Chesapeake Shores ?

Un parfum de chèvrefeuille

A Boonsboro, petite ville du Maryland, les frères Montgomery
ont un projet qui leur tient à coeur : transformer en hôtel une
demeure vieille de deux siècles, laissée à l’abandon. Une de
ces maisons dont Beckett, l’architecte de la famille, dirait
qu’elle est “habitée” tant il sent parfois une insaisissable
présence féminine entre ses murs. Comme d’étranges effluves
de chèvrefeuille… Beaucoup moins insaisissables, en
revanche, sont les sentiments qu’il éprouve depuis le lycée
pour Clare, la libraire, de retour en ville avec ses trois enfants
après avoir perdu son mari. Mais que pèse un flirt de jeunesse
face à une véritable histoire d’amour marquée par un drame ?
**
### Présentation de l’éditeur
A Boonsboro, petite ville du Maryland, les frères Montgomery
ont un projet qui leur tient à coeur : transformer en hôtel une
demeure vieille de deux siècles, laissée à l’abandon. Une de
ces maisons dont Beckett, l’architecte de la famille, dirait
qu’elle est “habitée” tant il sent parfois une insaisissable
présence féminine entre ses murs. Comme d’étranges effluves
de chèvrefeuille… Beaucoup moins insaisissables, en
revanche, sont les sentiments qu’il éprouve depuis le lycée
pour Clare, la libraire, de retour en ville avec ses trois enfants
après avoir perdu son mari. Mais que pèse un flirt de jeunesse
face à une véritable histoire d’amour marquée par un drame ?
### Biographie de l’auteur
Nora Roberts s’est imposée comme un véritable phénomène
éditorial mondial avec près de cent cinquante romans publiés,
traduits dans vingt-cinq langues.

Un oiseau blanc dans le blizzard

Par une froide journée de janvier une femme disparaît dans l’une de ces banlieues trop propres et trop calmes que le cinéma américain nous a révélées. Katrina, sa fille unique, croit régler avec un soin méticuleux et lucide ses comptes avec l’image d’une mère destructrice détestée en secret. Mais alors pourquoi ces rêves obsédants qui hantent ses nuits ?
(source: Bol.com)

Un noël au lac des Saules

Les premières neiges de décembre tombent sur le lac des Saules. Des flocons gorgés de douceur et de promesses à l’approche de Noël… Maureen Davenport s’apprête à réaliser un de ses rêves : organiser le spectacle de Noël d’Avalon, ce moment si chaleureux qui réunit tous les habitants de la petite ville. Aussi est-elle furieuse d’apprendre qu’on lui a assigné comme équipier Eddie Haven, un homme qui se moque des règles et des conventions sans se soucier le moins du monde de mettre le spectacle en péril en lui faisant prendre du retard. Mais plus que tout, Maureen est furieuse contre elle-même. Car dès le premier regard que lui jette Eddie, son coeur se met à battre à tout rompre. Encore sous le choc d’une récente et douloureuse rupture, elle n’aspire pourtant qu’à la tranquillité, loin de toute présence masculine. Tiraillée entre la méfiance et l’intensité des émotions qu’Eddie suscite en elle, elle espère que la magie réconfortante de Noël l’aidera à guérir ses blessures et à donner à sa vie un nouvel élan…

Un mauvais garçon

Elle a vingt ans à New Delhi. Elle n’a ni père (parti vivre à Singapour), ni mère (décédée), ni repères. Sa tante, chez qui elle vit, cherche à la marier. Elle brûle d’une énergie qui n’a nulle part où aller, alors elle se plie aux conventions et garde ses pensées pour elle-même.
Un jour, dans un café, il la dévisage. Plus âgé, il semble venir d’ailleurs. Il est laid, et pourtant tout chez lui attire la jeune fille.
Il l’initiera au sexe, à l’alcool, aux drogues ; aux plaisirs du corps et à la noirceur de l’âme. Elle bravera les interdits et découvrira avec lui un New Delhi sensuel et dangereux où se côtoient la richesse et la putrescence, le profane et le sacré, et où pulse une rage de vivre que rien n’arrête.
Portrait de l’Inde moderne, spirale d’amour et de destruction virtuose, Un mauvais garçon vibre de désir et de révolte, jusqu’à l’incandescence.

**Traduit de l’anglais (Inde) par Michèle Albaret-Maatsch**

**Deepti Kapoor** a grandi en Inde du Nord. Elle s’est installée à New Delhi en 1997 pour y étudier le journalisme et la psychologie. Pendant une dizaine d’années, en tant que journaliste, elle a sillonné la ville et recueilli ses histoires. Elle vit maintenant à Goa. Un mauvais garçon est son premier roman.

**Michèle Albaret-Maatsch** traduit des auteurs contemporains, dont John Banville (prix Zepter 2007), Margaret Atwood, Dinaw Mengestu, Armistead Maupin, mais elle a également traduit Mary Wesley et James Baldwin. Elle est lauréate du prix Maurice-Edgar Coindreau 1998 pour Attrape-Flèche, Mississipi de Lewis Nordan (Rivages).

” Le meilleur premier roman de l’année. Vous êtes fan de L’Amant de Marguerite Duras ? Alors jetez-vous sur le livre de Deepti Kapoor. ” –; Vogue

” Un roman qui se lit d’un souffle, une narratrice qui vous tient de bout en bout aux aguets. ” –; The New York Times Book Review

” Une écriture d’une puissance telle qu’elle résonnera longtemps en vous. ” –; The Wall Street Journal

(source: Bol.com)

Un maniaque dans la ville

LA 27e ENQUÊTE D’ALEX DELAWARE

” Une nouvelle aventure à couper le souffle, où le limier psychologue joue un rôle déterminant. ”

Detroit Free Press

Vita Berlin était une affreuse bonne femme, mais était-ce une raison pour la massacrer ainsi ? Quand un deuxième cadavre est découvert, atrocement mis en scène et pareillement éviscéré, et que d’autres suivent, à l’identique, Milo Sturgis doit se rendre à l’évidence : un serial killer particulièrement sadique opère à Los Angeles. L’enquête traditionnelle est un fiasco, les victimes semblent n’avoir rien en commun et la panique gagne…

Fort de sa longue expérience de psychologue, Alex Delaware finit par entrevoir un lien entre cette boucherie et un schéma mental renvoyant aux profondeurs glaçantes de l’âme humaine.

Tout semble converger vers le passé sinistre de l’hôpital psychiatrique de Ventura…

La course contre la montre est engagée.

Né à New York en 1949, Jonathan Kellerman est devenu psychologue clinicien spécialisé en pédiatrie après des études à l’UCLA. Il est l’auteur maintes fois primé de plus d’une trentaine de romans traduits dans le monde entier. Il vit à Los Angeles.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frédéric Grellier

(source: Bol.com)

Un long retour: Armand Gamache enquête

Dans sa retraite de Three Pines, l’ex-inspecteur-chef Armand Gamache croit avoir découvert la paix à laquelle il aspirait en quittant la tête de la section des homicides de la Sûreté du Québec. Toutefois, comment refuser son aide à son amie Clara lorsqu’elle lui demande de retrouver son mari, Peter Morrow ? Le couple avait décidé de se séparer pour un an, mais le temps a passé et Peter n’a pas donné de nouvelles. Accompagné de Clara, de Myrna Landers et de Jean-Guy Beauvoir, son ancien adjoint, Gamache part à sa recherche. Il parcourt les paysages démesurés de Charlevoix, jusqu’au fin fond du Québec, et s’aventure plus profondément encore dans l’âme tourmentée de Peter. À la poursuite d’un artiste si désespéré qu’il vendrait son âme… Le retour s’avère d’autant plus incertain qu’il ne sert à rien de rentrer si l’on ne s’est pas trouvé soi-même. « Un regard grave sur la fragile bonté de la nature humaine et la ténacité du mal. » The New York Times

Un lieu incertain

* Bien, dit Clyde-Fox en se rechaussant. Sale histoire. Faites votre job, Radstock, allez voir ça. C’est un tas de vieilles chaussures posées sur le trottoir. Préparez votre âme. Il y en a une vingtaine peut-être, vous ne pouvez pas les manquer.
* Ce n’est pas mon job, Clyde-Fox.
Bien sûr que si. Elles sont alignées avec soin, les pointes dirigées vers le cimetière. Je vous parle évidemment de la vieille grille principale.
* Le vieux cimetière est surveillé la nuit. Fermé pour les hommes et pour les chaussures des hommes.
* Eh bien elles veulent entrer tout de même, et toute leur attitude est très déplaisante. Allez les regarder, faites votre job.
* Clyde-Fox, je me fous que vos vieilles chaussures veuillent entrer là-dedans.
* Vous avez tort, Radstock. Parce qu’il y a les pieds dedans.
Il y eut un silence, une onde de choc désagréable. Une petite plainte sortit de la gorge d’Estalère, Danglard serra les bras. Adamsberg arrêta sa marche et leva la tête.

Un léopard sur le garrot: Chroniques d’un médecin nomade

Ce récit autobiographique porte sur la place de la médecine dans la vie de J.-C. Rufin. Il s’oriente très tôt vers la pratique médicale puis, déçu par la médecine hospitalière, il tente Sciences-Po. Il ne supporte pas non plus l’austérité du travail universitaire. C’est la littérature qui l’emportera, et lui permettra de raconter ses multiples expériences humaines.