11169–11184 di 66541 risultati

Le Tonnerre de Dieu

De temps en temps, quittant sa femme, Brassac descend à Lyon pour satisfaire sa passion de la boisson et des filles. Là, devant un public complaisant, il joue volontiers le hobereau excentrique. Lorsqu’il regagne son domaine, il ramène souvent avec lui un chien perdu ; ainsi sa maison est pleine de chiens… Cette fois, c’est une fille. Il était saoul elle, abrutie de sommeil. L’un suivant l’autre, ils arrivent chez lui, dans cette maison délabrée où il vit en sauvage entre sa femme et ses chiens. Et elle demeure, s’installe… Dans le film que Denys de la Patellière a tiré du roman de Bernard Clavel, Jean Gabin a rencontré en Brassac un personnage à sa mesure.

Les Tommyknockers

Tard, la nuit dernière et celle d’avant
Toc! Toc! à la porte – les Tommyknockers
Les Tommyknockers, les esprits frappeurs…
Je voudrais sortir, mais je n’ose pas
Parce que j’ai trop peu
du Tommyknocker
Tout commence par les rythmes apaisants d’une berceuse ; et pourtant, sous la plume de Stephen King, les vers anodins se muent en une inoubliable parabole de l’épouvante, qui entraîne les habitants pourtant bien sages et terre à terre d’un paisible village dans un enfer plus horrible que leurs plus abominables cauchemars… ou que les vôtres. Une histoire fascinante et démoniaque que seul Stephen King pouvait écrire. Et lorsqu’on frappera à votre porte, par prudence, mettez la chaîne, si tant est qu’une chaîne suffise..
**

Tombeau ouvert

Harry Dresden a affronté son lot d’horreurs, des vampires surexcités aux garous psychotiques. Mais toutes ces années passées à combattre le surnaturel ne l’ont pas préparé à ça : le monde des esprits est devenu fou. Les fantômes harcèlent Chicago, des spectres torturés, violents et… sanguinaires. Quelqu’un – ou quelque chose les pousse à se réveiller de méchante humeur. Pourquoi ? Et pourquoi la plupart des victimes ont-elles un lien avec Harry ? S’il ne le découvre pas bientôt, il pourrait bien lui aussi passer de l’autre côté.

Tolérance zéro

L’inspecteur Win, détaché auprès du procureur du Massachusetts, est rappelé par Monique Lamont, une femme aussi séduisante que redoutable. Elle lui annonce son intention de se présenter au poste de gouverneur. En guise de programme, elle veut promouvoir un nouvel outil de lutte contre le crime, baptisé Tolérance Zéro, capable, selon elle, d’élucider ” n’importe quel crime, n’importe quand “. Il s’agit en fait d’une technique de pointe en matière d’analyse ADN. Très sûre d’elle, Mme Lamont décide de revenir sur un meurtre commis vingt ans plus tôt. Win est sceptique, mais il n’a pas le temps d’exprimer ses réticences : un acte violent se produit, qui ébranle leurs vies. S’agit-il d’une coïncidence, d’une vengeance personnelle ou professionnelle ? Une chose est sûre, les ennuis ne font que commencer…      

La Toison d’or

La planète est en danger : le redoutable Barthélémy est parti à la conquête de la toison d’or. L’objet sacré offre l’invincibilité à quiconque le portera. Amos et ses amis doivent agir au plus vite sinon le tyran prendra le pouvoir des quinze royaumes ! Mais le tyran est plus rapide, il récupère la toison et lève une redoutable armée. Amos doit alors convaincre les icariens, les vikings, les démons et les béorites d’allier leurs forces afin de sauver l’avenir des cent nations.

Toi, mon héros

Alyssa Scott a toutes les raisons de se réjouir d’avoir trouvé ce job de serveuse au Whiskey Music Bar. Tout d’abord, elle revient à Frederick, la ville où elle a grandi. Et elle a bien besoin d’un salaire ! Mais surtout, elle va retrouver Marco Vieri, son ami d’enfance, dont elle est toujours amoureuse. Pourtant, elle déchante rapidement : le garçon de ses souvenirs, qui avait su la protéger, est revenu d’Afghanistan métamorphosé. Hébergée par Marco, Aly va découvrir que la vie de son héros est devenue un véritable enfer. Parviendra-t-elle à le sauver à son tour ?

Tigane

La bataille de la Deisa – où le prince Valentin a disparu, défait par l’armée et la sorcellerie du roi conquérant Brandin d’Ygrath – a scellé le sort de la péninsule de la Palme. Longtemps déchirée par les querelles intestines de ses provinces-Etats la voici sous la férule partagée de Brandin et d’Alberico de Barbadior, tyrans et maîtres sorciers.
La résistance renaîtra d’une poignée d’hommes et de femmes conduits par le prince héritier Alessan, sous le masque de ménestrels et de marchands itinérants. Une longue et dangereuse croisade les attend, pour libérer la Palme et ramener au jour le nom même du pays de Tigane et l’éclat de son histoire, éradiqués de toutes les mémoires par la vengeance du roi sorcier.
Dans ce monde inspiré de l’Italie de la Renaissance, Guy Gavriel Kay compose une épopée fantastique d’une puissance et d’une originalité rares. Les passions humaines et politiques y vibrent à la mesure d’un grand roman d’aventures pathétique, qui se lit aussi comme une métaphore de l’impérialisme, de l’occupation, de l’exil en son propre pays et de la lutte de libération.

Tic Tac

Tommy Phan is a successful detective novelist living the American Dream in southern California. One evening he comes home to find a small rag doll on his doorstep. It’s a simple doll, covered entirely in white cloth, with crossed black stitches for the eyes and mouth, and another pair forming an X over the heart. Curious, he brings it inside.
That night Tommy hears an odd popping sound and looks up to see the stitches breaking over the doll’s heart. And in minutes the fabric of Tommy Phan’s reality will be torn apart. Something terrifying emerges from the pristine white cloth, something that will follow Tommy wherever he goes. Something that he can’t destroy. It wants Tommy’s life, and he doesn’t know why. He has only one ally, a beautiful, strangely intuitive waitress he meets by chance—or by a design far beyond his comprehension. He has too many questions, no answers, and very little time. Because the vicious and demonically clever doll has left this warning on Tommy’s computer screen:
*The deadline is dawn.
*
**Ticktock**
Time is running out.

La théorie Gaïa

Imaginez qu’un beau matin des délégués de la Commission européenne viennent solliciter vos compétences pour résoudre un problème urgent et… de la plus haute discrétion…
Imaginez que votre femme soit envoyée avec un parfait inconnu sur une île tropicale lointaine et que, soudain, on perde tout contact avec eux…
Imaginez que vous vous retrouviez isolé dans d’immenses installations au sommet d’une montagne en compagnie de scientifiques tous plus mystérieux les uns que les autres, tandis que la tempête gronde au-dehors…
Imaginez que le nombre des tueurs en série se mette à exploser…
Imaginez que tous ces événements soient liés…
Vous commencez à avoir peur ?
Vous devriez…

Theodore Boone : Enfant et justicier: 1

A treize ans seulement, Theodore Boone rêve de devenir avocat et suit avec passion le procès pour meurtre qui fait la une des journaux. C’est alors qu’il recueille, bien malgré lui, des éléments accablants. Theo a juré de se taire… Mais peut-il laisser acquitter un meurtrier de sang froid ?
**

The Shining

Jack Nicholson, sors de ce livre ! Difficile de s’imaginer un autre Jack Torrance après avoir vu le film de Stanley Kubrick. Et pourtant, le livre de Stephen King dresse avec maestria le portrait de cet homme, alcoolique repenti, venu avec femme et fils dans un hôtel perdu dans la montagne. Lentement, hanté par les fantômes de l’Overlook Palace, il sombre dans une folie des plus terrifiantes. Son fils de cinq ans, Danny, n’est pas un enfant comme les autres. Il possède un don, le shining, qui n’a fait jusqu’alors que l’isoler. Les fantômes, il les pressent, il les voit. Comme le drame qui se construit, comme leurs manipulations qui font à nouveau sombrer Jack dans l’alcool et la démence. Danny reste silencieux, traumatisé par la violence de son père, par la peur qu’en révélant ses visions il ne s’isole encore plus. Un roman bien différent du film. Aussi intense mais bien plus dérangeant (oui, c’est possible !).

The Lost Hero

**Jason has a problem.** He doesn’t remember anything before waking up on a school bus holding hands with a girl. Apparently she’s his girlfriend Piper, his best friend is a kid named Leo, and they’re all students in the Wilderness School, a boarding school for “bad kids.” What he did to end up here, Jason has no idea—except that everything seems very wrong.

**Piper has a secret.** Her father has been missing for three days, and her vivid nightmares reveal that he’s in terrible danger. Now her boyfriend doesn’t recognize her, and when a freak storm and strange creatures attack during a school field trip, she, Jason, and Leo are whisked away to someplace called Camp Half-Blood. What is going on?

**Leo has a way with tools.** His new cabin at Camp Half-Blood is filled with them. Seriously, the place beats Wilderness School hands down, with its weapons training, monsters, and fine-looking girls. What’s troubling is the curse everyone keeps talking about, and that a camper’s gone missing. Weirdest of all, his bunkmates insist they are all—including Leo—related to a *god*. 

Rick Riordan, the best-selling author of the Percy Jackson series, pumps up the action and suspense in *The Lost Hero* , the first book in The Heroes of Olympus series.  Fans of demi-gods, prophesies, and quests will be left breathless–and panting for Book Two.
### From School Library Journal
Gr 5-9-This book will delight fans of The Lightning Thief (Hyperion, 2005) as Percy, Annabeth, and others play roles in the new prophecy and its subsequent quest. A few months after The Last Olympian (Hyperion, 2009) ends, Jason wakes up on a bus filled with problem kids from the Wilderness School who are headed to the Grand Canyon. He has no memory of his previous life, but seems to be with his girlfriend, Piper, and his best friend, Leo. The action takes off quickly: storm spirits attack them and capture their coach, who turns out to be a Satyr. Searching for Percy, who is missing, Annabeth arrives and takes the three to Camp Half-Blood, where they learn that they are demigods. Their parents are gods in their Roman rather than Greek personae. By sunset of the solstice in three days, the teens must rescue Hera, Queen of the gods, or Porphyrion, the giant king created to destroy Zeus and unseat the gods of Olympus, will rise. Their quest takes them across the United States, sometimes flying on a mechanical, 60-foot dragon, as they use their power and wits against Medea, King Midas, and the giant cannibal Enceladus. Riordan excels at clever plot devices and at creating an urgent sense of cliff-hanging danger. His interjection of humor by incongruous juxtaposition-Medea, for example, heads up a New York City department store-provides some welcome relief. The young heroes deal with issues familiar to teens today: Who am I? Can I live up to the expectations of others? Having read the first series is helpful but not essential, and the complex plot is made for sequels.-Connie Tyrrell Burns, Mahoney Middle School, South Portland, ME (c) Copyright 2010. Library Journals LLC, a wholly owned subsidiary of Media Source, Inc. No redistribution permitted.
### From Booklist
Readers longing for a return to Camp Half-Blood will get their wish in the first novel of the Heroes of Olympus series, which follows Riordan’s popular Percy Jackson and the Olympians series and includes some of the same characters in minor roles. The new cast features Jason, Piper, and Leo, teen demigods who are just coming to understand and use their unique abilities as they learn how much depends upon their wits, courage, and fast-developing friendship. Setting up the books to come, the backstory of a master plan to unseat the gods is complex but is doled out in manageable bits with a general air of foreboding. Meanwhile, the action scenes come frequently as the three heroic teens fight monstrous enemies in North American locales, including the Grand Canyon, Quebec City, Detroit, Chicago, Omaha, Pikes Peak, and Sonoma Valley. Flashes of humor lighten the mood at times, but a tone of urgency and imminent danger seems as integral to this series as the last. With appealing new characters within a familiar framework, this spin-off will satisfy the demand for more. Grades 4-8. –Carolyn Phelan

Les Thanatonautes

Le « phénomène Werber » continue. Après *Les Fourmis* et *Le Jour des fourmis* , deux best-sellers au succès sans précédent dans le monde entier (traduits dans 17 langues des Etats-Unis à la Corée), voici *Les Thanatonautes* : la grande épopée moderne qui perce jusqu’au mystère de la mort. Nourri d’informations scientifiques souvent inédites, des textes sacrés et initiatiques les plus secrets des principales religions depuis le fond des âges, Bernard Werber nous entraîne à la découverte du continent ultime, au-delà de notre imaginaire. En suivant les Thanatonautes, vous connaîtrez des rêves et des terreurs insondables, vous subirez les lois d’un univers étrange, où se cache l’énigme qui hante les hommes depuis toujours… Jamais personne n’est allé aussi loin que les Thanatonautes. Ils ont exploré la vie après la vie. L’odyssée la plus stupéfiante de tous les temps.
**
### Sinossi
Le « phénomène Werber » continue. Après *Les Fourmis* et *Le Jour des fourmis* , deux best-sellers au succès sans précédent dans le monde entier (traduits dans 17 langues des Etats-Unis à la Corée), voici *Les Thanatonautes* : la grande épopée moderne qui perce jusqu’au mystère de la mort. Nourri d’informations scientifiques souvent inédites, des textes sacrés et initiatiques les plus secrets des principales religions depuis le fond des âges, Bernard Werber nous entraîne à la découverte du continent ultime, au-delà de notre imaginaire. En suivant les Thanatonautes, vous connaîtrez des rêves et des terreurs insondables, vous subirez les lois d’un univers étrange, où se cache l’énigme qui hante les hommes depuis toujours… Jamais personne n’est allé aussi loin que les Thanatonautes. Ils ont exploré la vie après la vie. L’odyssée la plus stupéfiante de tous les temps.

Les testaments trahis

Cet essai est écrit comme un roman : au fil de neuf parties indépendantes, les mêmes personnages passent et se croisent : Stravinski et Kafka avec leurs curieux amis, Ansermet et Brod ; Hemingway avec son biographe ; Janacek avec sa petite nation ; Rabelais avec ses héritiers : les grands romanciers. Car l’art du roman est le héros principal du livre : l’esprit de l’humour dont il est né ; sa mystérieuse parenté avec la musique ; son histoire qui se déroule (comme celle de la musique) en trois temps ; l’esthétique de son troisième temps (le roman moderne) ; sa sagesse existentielle. C’est sous l’éclairage de cette “sagesse du roman” que le livre examine les grandes situations de notre ère ; les procès moraux intentés contre l’art du siècle, de Céline à Maïakovski ; le temps qui passe et rend incertaine l’identité du “moi” présent avec ce même “moi” d’hier ; le souvenir comme forme de l’oubli ; la pudeur comme notion essentielle d’une époque fondée sur l’individu ; l’indiscrétion qui, devenue habitude et règle, annonce le crépuscule de l’individualisme ; la force mystérieuse de la volonté d’un mort ; les testaments ; les testaments trahis (de l’Europe, de l’art, de l’art du roman, des artistes). [Source : 4e de couv.]