11073–11088 di 65579 risultati

Nikanor

Avec les **Editions MARQUES**, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l’édition.
Les éditions MARQUES présentent **”Nikanor”**, d’Henry Gréville édité en **texte intégral**.
*Présentation de l’éditeur*
Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902), a publié de nombreux romans, des nouvelles, des pièces, de la poésie ; elle a été à son époque un écrivain à succès.
Extrait :
Vers le soir, la neige tombée tout le jour en gros flocons paresseux se transforma en petites paillettes brillantes comme du mica. On les voyait scintiller en poudre chatoyante sur le bord des fenêtres, dans l’entrebâillement des portes, partout où elles pouvaient se glisser. Elles miroitaient comme de très petits diamants autour des lanternes d’un grand vozok emporté par quatre chevaux rapides sur un chemin à peine visible, au travers des champs nivelés sous l’impassible blancheur glacée ; la neige s’entassait sur les harnais et sur les vêtements du vieux cocher en petites plaques fines comme des lamelles de verre. L’équipage silencieux volait sur la route muette ; pas de sonnettes à l’attelage, mais deux lanternes brillantes. Le comte Batounine s’inquiétait peu d’être vu… Et, grand Dieu ! qui donc eût-il rencontré par cette nuit ? Mais il ne se souciait point d’être entendu. Une troisième lanterne éclairait l’intérieur du vozok : Batounine détestait l’obscurité en voiture, et, de plus, le vozok est un véhicule essentiellement mélancolique. Qu’on se figure une grande berline posée, au lieu de roues, sur d’énormes patins ; la lourde machine est basse, car elle est souvent en danger de verser. Si riche qu’en soit le capitonnage, elle offre toujours l’apparence d’abandon des appartements bien meublés que personne n’habite, car le vozok, indispensable dans toute famille aisée de province, ne sert pas dix fois par an ; la jeunesse lui préfère les courses en traîneau découvert, dans l’air vivifiant et glacé ; mais tout être malade ou simplement délicat doit s’y enfermer lorsqu’il entreprend un voyage un peu long, pendant les rigueurs de l’hiver russe.

Nickel le Petit

Ceci est l’histoire de Faradz le lutin qui, un jour, au terme d’un lointain périple, sauva l’humanité d’une terrible peste. Ceci est l’histoire de Nickel le Petit, appelé à lui succéder, qui mena sa Longue Quête et découvrit que le pays des hommes avait bien changé. Ceci est l’histoire d’une bien étrange rencontre entre le peuple des Bois et celui des Plaines…

Nicholas Flamel 3 : L’Ensorceleuse

Un manuscrit ancien a disparu. L’étau se resserre autour des jumeaux de la légende… Qui sont vraiment les « deux qui ne font qu’un » ?

Nicholas Flamel 2 : Le Magicien

Nicolas Flamel et les jumeaux continuent leurs aventures . Voilà deux jours que les pouvoirs de Sophie sont réveillés et Josh ressent une profonde jalousie envers sa jumelle. Dee, le néchromancien, décide de se servir de Machiavel, un puissant immortel, pour l’aider à capturer les jumeaux et l’Alchimiste qui lui échappent depuis plus de 700 ans. Perdus dans Paris, Nicolas va retrouver un vieil ami qui va beaucoup l’aider dans sa quête: Trouver quelqu’un pour éveiller les pouvoirs de Josh, qui associés à ceux de sa soeur seront encore plus puissants.

Nicholas Flamel 1 : L’alchimiste

Le mythe de Nicolas Flamel et de la pierre philosophale à déjà inspiré plus d’un auteur. La célèbre J.K. Rowling elle même s’en est inspiré pour la première aventure de son héros. En effet si les éditions Gallimard avaient traduit littéralement le titre d’« Harry Potter à l’école des sorciers », le premier tome de la série, celui-ci ce serait plutôt intitulé Harry Potter et la pierre philosophale puisque le titre original en est « Harry Potter and the philosopher stone ».
Michael Scott à quand a lui imaginé ce que ferai actuellement Nicolas Flamel s’il avait vraiment trouvé la formule de l’immortalité. Et si les divinités païennes que vénéraient nos ancêtres avaient été en réalité les derniers représentants d’une race supérieure presque éteinte? Et s’ils vivaient toujours cachés parmi nous? C’est-ce que vont découvrir Josh et sa sœur jumelle Sophie le jour ou des golems vont enlever Perenelle, l’épouse de leur ami Nick, un libraire discret. celui-ci va leur révéler sa véritable identité et l’existence d’une troublante prophétie concernant deux jumeaux. Josh et Sophie sont-ils les jumeaux de la prophétie? Pour trouver la réponse a cette question il vont devoir aider Nicolas Flamel à récupère le codex que John Dee à volé en enlevant Perenelle. Ils doivent faire vite car sans lui, Nicolas et Pernelle perdent chaque jour un peu plus leurs pouvoir et leur immortalité. D’autant plus vite que John Dee et ses alliés s’apprêtent à plonger l’humanité dans une ère de ténèbres.
Un compte à rebours à couper le souffle, une mystérieuse prophétie et la lutte contre les forces du mal, tous les ingrédients sont réunis pour un très bon roman initiatique qui mêle parfaitement aventure et alchimie.

La Niania

Avec les **Editions MARQUES**, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l’édition.
Les éditions MARQUES présentent **”La Niania”**, d’Henry Gréville édité en **texte intégral**.
*Présentation de l’éditeur*
Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902), a publié de nombreux romans, des nouvelles, des pièces, de la poésie ; elle a été à son époque un écrivain à succès.
*Extrait :*
Antonine Karzof venait d’avoir dix-neuf ans ; les violons du bal donné à l’occasion de cet anniversaire résonnaient encore aux oreilles des parents et amis ; la toilette blanche, ornée des traditionnels boutons de rose, n’avait pas eu le temps de se faner, et cependant mademoiselle Karzof était en proie au plus cruel souci. Les rayons d’un pâle soleil de printemps éclairaient de leur mieux le salon vaste et un peu sombre où l’on avait tant dansé huit jours auparavant ; le piano ouvert portait une partition à quatre mains qui témoignait d’une récente visite, – mais Antonine ne pensait ni au soleil, ni à la musique ; elle attendait quelqu’un, et ce quelqu’un ne venait pas. Vingt fois elle alla de la fenêtre à la porte de l’antichambre, puis revint à la fenêtre, retourna de là dans sa jolie chambrette qui ouvrait dans le salon, redressa une branche de ses arbustes, refit un pli au rideau… Tout cela ne perdait pas cinq minutes, et le temps passait avec une lenteur impitoyable. – Ma mère est-elle rentrée ? dit Antonine à une vieille servante qui apparut dans la porte de la salle à manger contiguë.

Ni chaud ni froid

À Sowerbridge, une vieille dame fortunée et sa garde-malade sont sauvagement assassinées. On arrête un petit voleur Irlandais qui est immédiatement mis sous les verrous. Il n’en faut pas plus pour ranimer la flamme d’un racisme séculaire dans la petite ville d’Angleterre. Par solidarité avec ses compatriotes irlandais, Siobahn Lavenham tente de défendre la famille du meurtrier présumé sur laquelle s’acharnent les habitants.

Ragots, rumeurs, haines ancestrales, tout et n’importe quoi se dit au sujet de n’importe qui. Le pire de préférence…

Sowerbridge ? Un petit village qui vaut le détour… Surtout quand Minette Walters s’y promène.                     

Next

Pour John Burnet, atteint d’un cancer, le nouveau traitement du docteur Gross relève du miracle. Pourtant, une chose l’inquiète : Gross multiplie inutilement les prises de sang. Horrifié, John apprend que son médecin a vendu ses cellules à BioGen, un laboratoire privé, et qu’il n’est plus le propriétaire de sa lignée cellulaire. Plus grave, les cellules de sa fille Alex et de son petit-fils Jamie, qui partagent son patrimoine génétique… appartiennent également à BioGen. Pions déshumanisés d’une bataille scientifique qui les dépasse, John, Alex et Jamie deviennent le gibier d’une chasse à l’homme terrifiante et grotesque. L’enjeu : le contrôle pharmaceutique des gènes de l’humanité – pour des milliards de dollars. Les victimes : nous tous.

Le Neveu du Magicien

Il était une fois, à Londres, la petite Polly qui vivait une vie tranquille, jusqu’au jour où elle rencontre son nouveau voisin, Digory. Héla, Digory vit avec sa mère malade – son père est parti aux Indes- et un vieil oncle à moitié fou. Et s’il était plutôt magicien? II propose aux deux enfants d’essayer des bagues magiques qui doivent les transporter dans un monde inconnu. Projetés au milieu d’une merveilleuse forêt, les deux amis découvrent qu’en sautant dans chacune des mares de la forêt, ils atterrissent dans un monde différent. Malheureusement tous les mondes ne sont pas heureux. Dans l’un d’entre eux ils trouvent une sorcière maléfique. Elle les suit dans le monde le plus enchanté qu’il leur est donné de découvrir: le monde de Narnia. C’est une terre entièrement neuve, un paradis qui naît sous leurs yeux: des animaux innocents apparaissent, des plantes délicieuses poussent, dont cet arbre magique, porteur d’un fruit qui pourra peut-être guérir la mère de Digory. 

Le neveu de Rameau

entretiens dialogue philosophique littérature roman essai roman philosophique théâtre classique littérature du 18ème siècle folie dialogues contes philosophiques lettres philosophie france littérature française littérature francophone classique français lumières 18ème siecle

Maîtriser les connaissances et les outils nécessaires à l’étude d’une œuvre intégrale, voilà l’objectif de cette collection. L’élève doit avoir une vision synthétique de l’œuvre : connaître sa genèse et sa structure, appréhender les personnages à travers leur portrait, leur rôle et leur dimension symbolique, retenir les différents thèmes évoqués. Par ailleurs, l’ouvrage procure des informations d’ordre paratextuel qui enrichissent la culture du lecteur : détails sur la vie de l’auteur et le contexte dans lequel il s’inscrit, remarques sur son style, sur ses écrits théoriques, jugements de critiques contemporains. Enfin, le souci des auteurs est de montrer à l’élève comment ces informations peuvent être utilisées efficacement dans les exercices du bac : des études d’extraits et des sujets d’entretien sont proposés à titre d’exemples. L’intérêt de cette collection est donc de baliser chaque œuvre de sorte que l’élève dispose des éléments indispensables pour réussir l’écrit comme l’oral. L’étude n’est pas exhaustive mais elle a le mérite d’être claire et structurée. –Claire Mazurel

(source: Bol.com)

Nell

En 1692, trois sorcières précipitèrent dans la mer une parcelle de terre arrachée au continent… Ainsi naquit, selon la légende, l’île des trois sœurs.
C’est là que se réfugie Nell, trois siècles plus tard. elle a changé d’identité, coupé et teint ses cheveux. Dans ce coin perdu du Massachussetts, jamais son horrible mari ne la retrouvera. Elle va pouvoir enfin vivre en paix.
Mais Nell ignore que son destin est déjà tracé. Arrivera-t-elle un jour à chasser les ombres du passé et briser la malédiction qui pèse sur l’île ?

Neige sur le Lac des Saules

De retour à Avalon au terme d’une longue absence, Sophie Bellamy retrouve avec émotion sa petite ville des Catskills couverte d’un manteau de neige épais et soyeux. Après des années solitaires passées à voyager pour son métier, elle souhaite maintenant vivre enfin pour elle-même et se consacrer à sa famille. Mais comment pallier une si longue absence auprès de ceux qu’elle a toujours aimés- et à qui elle l’a, hélas, si peu témoigné ? Comment faire face à un passé tourmenté pour prendre un nouveau départ ? Plongée dans ses réflexions sur la route qui la conduit au lac des Saules, partagée entre la joie de retrouver les siens et les doutes qui malgré elle s’insinuent dans son esprit, Sophie se retrouve soudain prise dans une tempête de neige. Et c’est là, en pleine tornade, au moment où elle s’y attend le moins, qu’elle fait la rencontre d’un homme venu la secourir. Un homme dont elle ne sait rien, mais qui, très vite, éveille en elle des sensations et des rêves oubliés : l’appétit de l’instant présent et, par-dessus tout, le désir d’aimer… A propos de l’auteur : Professeur diplômée de Harvard, Susan Wiggs a écrit plus de vingt romans, tous empreints d’une émotion et d’une finesse psychologique qui lui valent d’être plébiscitée par la critique. Retour au lac des Saules, le précédent roman de cette série, paru dans la même collection, a été classé sur la liste des meilleures ventes de USA Today.

Ne te retourne pas

Los Angeles, années 80. Lors d’une soirée dans une villa, une jeune femme de 17 ans assassine un célèbre réalisateur de films… Condamnée à 25 ans de prison, Kelly n’a jamais donné la moindre explication à son acte. Elle perd sa liberté et sa jeunesse, mais garde ses secrets.

Trente ans plus tard, alors qu’elle est enfin libre, le passé revient hanter Kelly. Son beau-père, un célèbre acteur hollywoodien, est retrouvé mort chez lui. Tué d’une balle dans la tête, il baigne dans une mare de sang.

Encore une fois, Kelly est soupçonnée d’avoir assassiné un personnage très en vue. Le scénario de son adolescence semble vouloir se répéter, mais cette fois elle a des alliés qui croient en son innocence. Seule Kelly sait s’ils ont tort ou raison de se battre pour elle…

Où commencent les mensonges et où s’arrête la vérité ? Un thriller glaçant…

(source: Bol.com)

Ne t’inquiète pas pour moi

*« Bonne chance pour ton contrôle aujourd’hui, ma chérie. Désolée de ne pas être là pour le petit déj’. La cage de Jeannot a besoin d’être nettoyée. À ce soir. Bises, Maman. P.-S. : N’oublie pas ta clé ! »*
Une correspondance par Post-it interposés sur le frigo entre une mère et sa fille. Lorsque la mère tombe malade, le temps presse mais l’espoir demeure. Un livre comme un trésor qui chuchote à l’oreille l’importance de ceux qu’on aime…
Un livre indispensable aux mères comme aux filles.