10913–10928 di 65579 risultati

Une peine d’exception

Etrange cérémonial que de préparer l’autopsie d’un homme qui n’est pas encore mort…
C’est pourtant à quoi s’occupe le médecin-légiste Kay Scarpetta, en ce soir de décembre, en attendant le corps de Ronnie Joe Waddell qui ne sera officiellement déclaré mort sur la chaise électrique qu’à 23 h 05.
Cette même nuit, le corps d’un adolescent de treize ans est découvert, mutilé, contre une benne à ordures. Et l’on relève sur les lieux du crime l’empreinte digitale d’un homme qui ne peut pas être coupable – cette même empreinte qui a fait condamner Waddell…

Péchés nocturnes

Danger St. Richard fait partie des Chasseurs de la Nuit depuis la Révolution française, lorsque tous les siens ont péri. Mais c’est bientôt la sédition au sein de leur équipe. Ses amis, Marco et Kyros, se révoltent contre Artemis et Acheron qu’ils accusent de jouer un double jeu. Ils exhortent Danger à les rejoindre pour venir en aide aux Démons qu’ils combattaient jusque-là. C’est alors que paraît Alexion, dont la mission consiste à éliminer les Chasseur fêlons. Alexion est un exterminateur immunisé contre tout sentiment, indifférent à la souffrance d’autrui. Il ne connaît que son devoir et son honneur, et même les plus sanguinaires le redoutent. Contre toute attente, Danger va tomber éperdument amoureuse de cette créature implacable.

Péché mignon

Ceux qui en parlent le plus en mangent le moins…
Kit est tombée dans la pâtisserie dès son plus jeune âge. Lorsque l’entreprise familiale est vendue par son requin de beau-frère, la jeune femme doit se résoudre à trouver une autre recette pour réussir sa vie. Elle s’installe donc sur l’île de Sugarberry pour prendre un nouveau départ en compagnie des pâtissières déjantées du Cupcake Club. C’est alors qu’elle tombe sous le charme de Morgan. Malheureusement, ce trentenaire ténébreux appartient à la dynastie des Westlake, les avocats qui ont fait voler ses rêves en éclats. 
Voilà une friandise savoureuse dont le glaçage n’est pas à son goût. Saura-t-elle quand même écouter son coeur ?
**
### Revue de presse
C’est Noël sur la petite île de Sugarberry – le moment idéal pour se laisser tenter par des friandises… ou par un homme. Kit est tombée dans la pâtisserie dès son plus jeune âge. Mais lorsque l’entreprise familiale est vendue sans son accord par un beau-frère peu scrupuleux, Kit doit trouver une autre recette pour réussir sa vie. Elle vient de lancer un site de vente en ligne de mignardises quand elle tombe sous le charme de Morgan. Cet avocat travaille pour le cabinet qui a fait voler ses rêves en éclats. Saura-t-elle quand même écouter son cœur ?
### Présentation de l’éditeur
Ceux qui en parlent le plus en mangent le moins…
Kit est tombée dans la pâtisserie dès son plus jeune âge. Lorsque l’entreprise familiale est vendue par son requin de beau-frère, la jeune femme doit se résoudre à trouver une autre recette pour réussir sa vie. Elle s’installe donc sur l’île de Sugarberry pour prendre un nouveau départ en compagnie des pâtissières déjantées du Cupcake Club. C’est alors qu’elle tombe sous le charme de Morgan. Malheureusement, ce trentenaire ténébreux appartient à la dynastie des Westlake, les avocats qui ont fait voler ses rêves en éclats. 
Voilà une friandise savoureuse dont le glaçage n’est pas à son goût. Saura-t-elle quand même écouter son coeur ?

Le pays où les arbres n’ont pas d’ombre

Trois femmes, Marie, sa mère Astrid et sa grand-mère Sabine, habitent ensemble dans la Plaine, à la périphérie de la Ville, où elles ont été déplacées pour une raison qu’on leur tait. Dans cette banlieue végète une population misérable qui travaille dans de grandes usines de recyclage pour alimenter en matières premières utilisables la Ville peuplée de nantis paisibles. La Ville et la Plaine sont séparées par un no man’s land, la Zone, réputée infranchissable. Marie, Astrid et Sabine tentent de survivre, chacune à leur façon, dans une société qui empêche toute forme de solidarité. Sabine, passionnée par la botanique, est porteuse d’un savoir qui n’intéresse plus personne ; au fil des ans, elle transforme une ancienne usine en une serre immense où elle implante des végétaux glanés dans la Plaine. Astrid se nourrit des souvenirs de l’histoire d’amour qu’elle a vécue avec un homme marié, directeur de la plus grande bibliothèque de la Ville. Marie, 14 ans, travaille au tri dans l’usine de papier où elle vole des morceaux de livres et cherche une échappatoire à l’univers glauque dans lequel elle est enfermée. Chacune de ces trois femmes puise dans les ressources dont elle dispose pour sauvegarder ce qui continue de donner sens à sa vie : le monde du savoir pour Sabine, le monde des sentiments pour Astrid, celui de l’imaginaire pour Marie. Un jour, Astrid et sa fille décident de franchir la Zone pour rejoindre le père de Marie… On retrouve dans la maîtrise de ce récit polyphonique, aux temporalités juxtaposées, la marque d’un auteur très singulier. L’univers imaginé par Katrina Kalda, oppressant et désolé, possède une grande force d’évocation et un charme puissant, instillant chez le lecteur un malaise et une fascination qui ne se dissipent pas.
**

Le Pays des Aveugles et autres histoires

À plus de trois cents milles du Chimborazo, à une centaine de milles des neiges du Cotopaxi, dans la région la plus déserte des Andes équatoriales, s’étend la mystérieuse vallée : le Pays des Aveugles.

Il y a fort longtemps, cette vallée était suffisamment accessible pour que des gens, en franchissant d’effroyables gorges et un glacier périlleux, parvinssent jusqu’à ses pâturages ; et, en effet, quelques familles de métis péruviens s’y réfugièrent, fuyant la cruauté et la tyrannie de leurs maîtres espagnols.

Puis vint la stupéfiante éruption du Mindobamba, qui, pendant dix-sept jours, plongea Quito dans les ténèbres ; les eaux…
(source: Bol.com)

Pays de neige

À trois reprises, Shimamura se retire dans une petite station thermale, au coeur des montagnes, pour y vivre un amour fou en même temps qu’une purification. Chaque image a un sens, l’empire des signes se révèle à la fois net et suggéré. Le spectacle des bois d’érable à l’approche de l’automne désigne à l’homme sa propre fragilité.«Le rideau des montagnes, à l’arrière-plan, déployait déjà les riches teintes de l’automne sous le soleil couchant, ses rousseurs et ses rouilles, devant lesquelles, pour Shimamura, cette unique touche d?un vert timide, paradoxalement, prenait la teinte même de la mort.»

Le Pavillon Rouge

**A.D. 668**
A chance encounter with Autumn Moon, the most powerful courtesan on Paradise Island, leads Judge Dee to investigate three deaths. Although he finally teases the true story from a tangled history of passion and betrayal, Dee is saddened by the perversion, corruption, and waste of the world “of flowers and willows” that thrives on prostitution.

Le pavillon du lac

Amérique, 1893. Mariée au brillant sénateur de l’Etat de New York, Helena vit un drame caché : son mari la bat depuis qu’il a appris, à la suite d’une dénonciation, que leur enfant n’était pas le sien mais celui d’un certain Michael Rowan, un brillant scientifique avec lequel Helena a eu jadis une éphémère liaison et qu’elle a tenu, par orgueil, dans l’ignorance de sa grossesse. Humiliée, à bout de force, la jeune femme sait qu’elle doit briser la conspiration du silence et trouver la force de quitter enfin son mari. Mais elle sait aussi que, pour cela, elle va devoir recourir à l’aide du dernier homme qu’elle eût souhaité solliciter : Michael Rowan…

Pavillon de l’exil

Prise dans une tourmente politique, le capitaine Honor Harrington a quitté le service actif. Elle s’est exilée sur la planète Grayson, où elle tente d’oublier le sacrifice de sa carrière en remplissant au mieux son rôle de seigneur d’un fief. Mais les réactionnaires graysoniens se déchaînent contre elle, sans craindre d’aller jusqu’au complot et au meurtre, et la guerre entre Havre et Manticore la rattrape. Passée sous la coupe d’un comité de salut public, la République populaire prépare en effet l’opération ‘ Poignard ‘. Honor doit surmonter ses angoisses et ses doutes pour se mettre au service de sa planète d’adoption. La laissera-t-on faire ?

Marine de l’espace, combats dans les étoiles… la saga d’Honor Harrington adapte la grande tradition des romans d’aventures maritimes à la science-fiction. David Weber y renouvelle le space opera classique avec une rare virtuosité.

(source: Bol.com)

La Patrouille de L’Aube

Boone Daniels ne pense qu’au surf. Avec sa – patrouille – – quatre garcons et une fille qui les vaut tous -, il affronte les vagues tous les matins. Pour assurer son quotidien, il est detective prive. Boone a l’air cool, comme ca, mais un drame le ronge: quand il etait flic, la petite Rain a disparu, et elle n’a jamais ete retrouvee. La defenestration d’une strip-teaseuse lui donne l’occasion de se racheter: charge de l’enquete, il met au jour l’exploitation de tres jeunes clandestines mexicaines dans les champs de fraises de l’arriere-pays. Et cela juste au moment ou l’on annonce la plus grosse houle jamais vue sur la plage de San Diego… un vrai reve de surfeur “Le comparant a Elmore Leonard, Michael Connelly ne peut trouver plus juste parente. On imagine sans peine une adaptation de ce roman tres parle et tres visuel par un Tarantino.” Bruno Corty, Le Figaro litteraire.”
(source: Bol.com)

Le Patriarche

Alors que la guerre menace d’embraser les Hauts-Royaumes et de bouleverser l’équilibre du monde connu, les héritiers fuient toujours les nombreux ennemis que Sombre a lancés sur leur piste. Le moment approche, pourtant, où le démon et l’Adversaire devront affronter leurs destins liés, décidant ainsi du sort de l’humanité… même si les fugitifs sont encore loin d’y être préparés. Trop de mystères planent sur leur quête, les portes, ou le Jal ! Les réponses pourraient venir du savoir des Etheques, cette civilisation oubliée dont le berceau semble se situer sous la Sainte-Cité… En attendant de connaître celui d’entre eux qui devra mener l’ultime combat, les membres du groupe affûtent leur courage et poursuivent la lutte contre leurs propres fantômes. Mais ont-ils la moindre chance d’emporter la victoire, face à des forces et des sentiments qui les dépassent ? Les cycles de Ji : Six héritiers, paru aux éditions Mnémos en 1996, marqua le départ d’une saga devenue le best-seller de la fantasy francophone. Dès sa sortie, le roman couronné par les prix Ozone et Julia Verlanger. Les trois tomes qui suivirent complétèrent la tétralogie du Secret de Ji aujourd’hui disponible dans une version revue et augmentée, aux éditions Mnémos et J’ai Lu. Enfin, le cycle commence sa carrière internationale avec un succès non démenti. Les Enfants de Ji marque le retour de Pierre Grimbert à l’univers auquel il reste le plus attaché. Avec une intrigue directement liée au premier cycle, d’anciens et de nouveaux personnages inoubliables, et une quête haute en couleurs, les Enfants de Ji comblera les attentes de tous les fidèles du monde de Ji.

Le pasteur et ses ouailles

En juillet 1945, dans une Sicile en ébullition, l’évêque d’Agrigente se soucie plus des paysans en lutte contre les grands propriétaires terriens que des élans mystiques des religieuses du couvent de Palma. Jusqu’à l’attentat qui met ses jours en danger. Dix jeunes religieuses vont alors prononcer un vœu inouï pour sauver la vie de leur bon pasteur. Dix vies contre une… Comble de piété ou geste insensé?Stimulé par le dilemme que pose cet épisode longtemps resté secret, Andrea Camilleri en éclaire pour nous les zones d’ombre. Qui a tiré sur Mgr Peruzzo? Et pourquoi? Exploitant documents et recherches historiques, l’écrivain démêle l’écheveau, en séparant judicieusement raisons religieuses et intérêts laïques.Habile à interroger les évidences et à renverser les apparences, la plume alerte de Camilleri brosse des portraits inattendus de saints et d’aristocrates, de moines bandits et de syndicalistes courageux. Une façon aussi de s’opposer aux fanatismes.Traduit de l’italien par Dominique Vittoz

La passion secrète de Fjordur et autres racontars

Fjordur pensait à sa passion, il lui arrivait d’avoir des palpitations comme un garçon de dix-sept ans avant un rendez-vous amoureux, et cette pensée le rendait à la fois nerveux et sauvage…

Passion d’une nuit d’été

Sur le point de faire ses débuts dans le monde, Charlotte Calverstill quitte Londres pour un court séjour à la campagne, chez son amie Julia. Exténuées par d’interminables leçons de maintien, toutes deux sont bien décidées à profiter de ces quelques jours de liberté. Julia suggère donc de se rendre au bal masqué de Stuart Hill. Ces réjouissances populaires sont quelque peu inconvenantes pour des jeunes filles de la bonne société mais, sous leurs dominos, personne ne pourra les identifier. Charlotte n’avait certes pas prémédité de perdre son innocence ce soir-là. C’est pourtant ce qui advient dans les jardins où l’entraîne un bel inconnu. La voilà irrémédiablement compromise… Tait pis pour les projets de mariage, elle restera célibataire ! Trois ans plus tard, Charlotte reconnaît son amant d’un soir en la personne d’Alexander, duc de Sheffield…

(source: Bol.com)

Les Passeurs de millénaires

Ce volume de *La Grande Anthologie de la science-fiction française* réunit quatorze nouvelles remarquables publiées de 1996 à 2000. Elles sont signées par les maîtres du genre : Jean-Pierre Andrevon, Philippe Curval, Jean-Claude Dunyach, Serge Lehman, Roland Wagner et Claude Ecken, et par des nouveaux venus talentueux dont Olivier Paquet et Ugo Bellagamba. Ce volume contient également une préface, une présentation de chaque texte, un dictionnaire des auteurs et un index de toutes les nouvelles publiées dans les six tomes de La Grande Anthologie de la science-fiction française. Ces recueils offrent le meilleur d’un demi-siècle de littérature de science-fiction, de 1950 à 2000.