10833–10848 di 63547 risultati

L’amie prodigieuse

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l’adolescence, à l’aube de l’âge adulte, non sans ruptures ni souffrances. Formidable voyage dans Naples et dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu’au plus profond de leur âme.

Les Âmes Grises

Une jeune enfant est retrouvée morte, assassinée sur les berges engourdies par le gel d’un petit cours d’eau. Nous sommes en hiver 1917. C’est la Grande Guerre. La boucherie méthodique. On ne la voit jamais mais elle est là, comme un monstre caché. Que l’on tue des fillettes, ou que des hommes meurent par milliers, il n’est rien de plus tragiquement humain.
Qui a tué Belle de Jour ? Le procureur, solitaire et glacé, le petit Breton déserteur, ou un maraudeur de passage ?
Des années plus tard, le policier qui a mené l’enquête, raconte toutes ces vies interrompues : Belle de jour, Lysia l’institutrice, le médecin des pauvres mort de faim, le calvaire du petit Breton… Il écrit avec maladresse, peur et respect. Lui aussi a son secret.
Les âmes grises sont les personnages de ce roman, tout à la fois grands et méprisables. Des personnages d’une intensité douloureuse dans une société qui bascule, avec ses connivences de classe, ses lâchetés et ses hontes. La frontière entre le Bien et le Mal est au coeur de ce livre d’une tension dramatique qui saisit le lecteur dès les premières pages et ne faiblit jamais. Jusqu’à la dernière ligne.

L’Âme du monde

Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l’Antiquité appellent l'” Âme du monde ” : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.
Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l’amour et contribuer à la transformation du monde ?
Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre.
**À la suite de son *Petit traité de vie intérieure*, Frédéric Lenoir transmet ses connaissances philosophiques et spirituelles à travers un conte initiatique lumineux qui touche le coeur autant que l’intelligence.**
**
### Sinossi
Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l’Antiquité appellent l'” Âme du monde ” : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.
Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l’amour et contribuer à la transformation du monde ?
Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre.
**À la suite de son *Petit traité de vie intérieure*, Frédéric Lenoir transmet ses connaissances philosophiques et spirituelles à travers un conte initiatique lumineux qui touche le coeur autant que l’intelligence.**
### L’autore
Frédéric Lenoir est philosophe, sociologue, historien des religions et chercheur associé à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Il a été directeur de la rédaction du magazine *Le Monde des religions *(bimestriel appartenant au groupe *Le Monde*) de 2004 à 2013. Il a aussi produit et animé, sur France Culture, l’émission hebdomadaire ” Les Racines du ciel “. Écrivain, il est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages (essais, romans, contes, encyclopédies), traduits dans une vingtaine de langues et vendus à quatre millions d’exemplaires, il écrit aussi pour le théâtre, le cinéma et la bande dessinée. **Retrouvez l’auteur sur http://www.fredericlenoir.com/**

L’Âme du Feu

Richard et Kahlan ont sauvé leurs vies et leur amour au prix d’incroyables sacrifices. Ils ne savent pas encore à quel point… Pour arracher à la mort l’homme qu’elle aime, Kahlan, la mère inquisitrice, a prononcé les trois Carillons. Sans le vouloir, elle a ainsi invoqué des êtres chaotiques de l’au-delà et libéré une puissance destructrice inimaginable. Car les trois Carillons volent les âmes des vivants ! Ces forces maléfiques à nulles autres pareilles attaquent l’essence même du monde et menacent de le détruire en absorbant toute sa magie. Richard, Kahlan et Zedd se lancent dès lors dans une effrayante course contre la montre. Le vieux sorcier traque ces ennemis insaisissables pour les rendre hors d’état de nuire avant qu’il ne soit trop tard, tandis que Richard et Kahlan partent pour Anderith à la recherche du journal d’un sorcier qui a vaincu les Carillons en des temps anciens. Anderith où deux peuples s affrontent, laissant le champ libre à l’invasion des hordes de l’empereur Jagang…

Ambulance Cannibale Non Identifiée

Quand les fours crématoires se déguisent en ambulances…
Quand les bourreaux se cachent sous la panoplie d’infirmier…
Les malades se souviennent de la légitime défense !

Les Amants du Tage

Le Français Pierre Roubier, après avoir été jugé en France pour le meurtre de son épouse, s’est reconverti en chauffeur de taxi à Lisbonne. C’est ainsi qu’il fait la connaissance de la séduisante Katleen Dinver, veuve d’un lord, et en tombe éperdument amoureux. Mais Pierre découvre bientôt que Katleen fait l’objet d’une filature, soupçonnée d’avoir assassiné son mari. Alors qu’ils sont sur le point de partir ensemble refaire leur vie ailleurs, la vérité risque de les séparer à tout jamais…

Les Amants de la Brume

« Il vous surprend sans cesse et il ne cesse de vous captiver » – Jonathan Maberry, Patient Zero
Le détective privé Richard Steele doit résoudre son enquête la plus difficile — son propre meurtre alors qu’il se retrouve coincé au milieu de femmes entre deux mondes. Son amoureuse Lee est prise dans le chaos qu’il a laissé, et son ex-femme morte Diana attendait de l’autre côté l’occasion de se venger.
Dans une course contre la montre tandis que son esprit s’éloigne, Richard affronte ses nombreuses faiblesses et fait face à une force qui dépasse son entendement : l’amour. Sa seule arme est la foi et il manque de balles.
Ca va être une sacrée épreuve de force finale.
## Environ 22.000 mots, l’équivalent de presque 110 pages.
Scott Nicholson est un auteur international de best-sellers spécialisé dans les romans d’épouvante et de fantastique. Ne manquez pas L’Eglise rouge, une histoire d’amour et de paranormal.
**
### Sinossi
« Il vous surprend sans cesse et il ne cesse de vous captiver » – Jonathan Maberry, Patient Zero
Le détective privé Richard Steele doit résoudre son enquête la plus difficile — son propre meurtre alors qu’il se retrouve coincé au milieu de femmes entre deux mondes. Son amoureuse Lee est prise dans le chaos qu’il a laissé, et son ex-femme morte Diana attendait de l’autre côté l’occasion de se venger.
Dans une course contre la montre tandis que son esprit s’éloigne, Richard affronte ses nombreuses faiblesses et fait face à une force qui dépasse son entendement : l’amour. Sa seule arme est la foi et il manque de balles.
Ca va être une sacrée épreuve de force finale.
## Environ 22.000 mots, l’équivalent de presque 110 pages.
Scott Nicholson est un auteur international de best-sellers spécialisé dans les romans d’épouvante et de fantastique. Ne manquez pas L’Eglise rouge, une histoire d’amour et de paranormal.

Les amants de l’été

Rosa Capoletti a de quoi être fière : orpheline de mère, elle s’est construite seule et fait aujourd’hui une belle carrière dans la restauration de luxe. Mais elle est toujours célibataire et repousse systématiquement tous ses prétendants. Car une blessure ancienne la brûle encore ; elle ne peut oublier celui qui fut son ami d’enfance puis son premier amour : Alex Montgomery, le fils des riches voisins qui venaient chaque été à Rhode Island. Sans cesse, Rosa revit leur rencontre, leurs jeux sur la plage, leurs premiers baisers… et l’abandon, lâche et inexplicable, d’Alex, sorti de sa vie en entrant à l’université. Obsédée par ce douloureux souvenir, Rosa est pourtant décidée à rompre définitivement avec son passé. Mais voilà que, dix ans après son départ, Alex est de retour…

(source: Bol.com)

Les Amants De Byzance

* Deux êtres que tout sépare ont choisi pour s’aimer un lieu de fin du monde : Byzance assiégée par les Turcs. Un an plus tard, la cité ne sera plus qu’un amas de cendres. Pendant six mois, l’existence de Jean L’Ange et de la belle Anna Notaras battra au rythme de ce grand corps agonisant. Deux amants jouets d’un destin ironique dont la cruauté même les autorise à prendre avec le monde les plus folles libertés.

Né le 19 septembre 1908 à Helsinki, fils d’un pasteur luthérien et formé à la théologie, Mika Waltari est l’auteur de romans, nouvelles, pièces de théâtre et scénarios. Il fut aussi traducteur et écrivit des centaines d’articles pour les journaux. Traduit en quarante langues, il est l’écrivain le plus prolifique et le plus célèbre de la littérature finlandaise. Il est par ailleurs considéré par le quotidien Le Monde comme ‘ le maître absolu du roman historique ‘, genre dans lequel il développe un pessimisme teinté de mélancolie. Érudit scrupuleux habité par un étrange esprit d���insoumission – on l’a souvent comparé à Marguerite Yourcenar –, il avoua n’avoir exploré les méandres du passé que pour pouvoir éclairer, avec un maximum de distance désillusionnée, les incompréhensibles soubresauts de l’aventure humaine – et particulièrement ceux de son siècle. Mika Waltari publia en 1945 Sinouhé l’Égyptien, vaste fresque épique ayant la Méditerranée antique pour arrière-plan. Il est mort le 26 août 1979.

(source: Bol.com)

L’amant de Lady Sophia

Lady Sophia Sydney aurait inventé n’importe quoi pour approcher le juge Ross Cannon. Certes, l’homme est séduisant, mais ce n’est pas la bagatelle qui la tente. Ce qu’elle veut, c’est ruiner la réputation de celui qu’on dit incorruptible, en faire la risée de Londres, le ridiculiser à jamais. Bref, se venger ! Habile et obstinée, Sophia parvient à se faire engager comme gouvernante et pénètre enfin dans l’intimité de son ennemi. Ross est veuf depuis plusieurs années et la présence de cette mystérieuse et ravissante jeune femme dans sa maison le trouble. Les courbes voluptueuses de son corps, la manière dont elle se penche au-dessus de lui pour le servir à table, la caresse de ses mains lorsqu’elles l’effleurent réveillent en lui un désir qu’il croyait définitivement éteint. Il sait qu’il joue avec le feu, mais aussi que, à présent, il ne peut plus reculer
**

L’Alliance sacrée

Alors que les armées eandi convergent en Eibithar pour repousser l’invasion des sept royaumes par les forces impériales, les rebelles qirsi rejoignent la lande où doit se dérouler l’ultime bataille voulue par leur chef. A Braedon, l’heure est enfin venue pour le Tisserand de se révéler : Dusaan abat ses cartes, renverse l’empereur et prend le contrôle du palais. L’armée qirsi avance inexorablement, ralliant toujours plus de sorciers. Sur le champ de bataille, Grinsa échoue à convaincre les nobles de faire front commun contre la menace qirsi. Mais Kearney, son roi légitime, va bénéficier d’un soutien inattendu : des sorciers hostiles à la tyrannie du Tisserand lui sont restés fidèles. Pour l’emporter, Eandi et Qirsi doivent s’unir et combattre jusqu’à la mort.

Alliance fatale

Tassaa Bareesh, une matriarche du cartel du crime Hutt, est sur le point de procéder à une vente aux enchères qui attire l’attention d’un bout à l’autre de la galaxie. Des représentants de la République et de l’Empire Sith sont présents, de même qu’un Padawan Jedi en mission d’investigation, une pilote désavouée expulsée de l’Escadron d’élite de la République Blackstar, et un mystérieux Mandalorien au but caché. Mais l’envoyé de la République n’est pas celui qu’il prétend, le délégué de l’Empire est un apprenti Sith impitoyable, le Padawan Jedi est déterminé à faire ce qui est juste mais a peur de ne pas en être capable, la pilote espère redorer sa réputation et le Mandalorien parvient plus ou moins à garder un train d’avance sur les autres. Aucun de ces invités – conviés ou pas – n’a vraiment l’intention de participer à la vente. Ils ont tous derrière la tête de dérober l’objet gardé sous verrou dans une chambre forte imprenable : deux morceaux carbonisés d’un croiseur explosé, chacun d’eux pouvant être la clé de la richesse d’une planète toute entière. Mais la vérité sur ce trésor est dangereusement mortelle. Et au final, autant les Sith que les Jedi, la République que l’Empire, devront faire quelque chose qu’ils n’ont jamais fait auparavant, une chose que tous les agents du mal ou du bien ne parviendraient jamais à leur faire faire : s’allier afin d’éliminer une puissante menace qui pourrait détruire la galaxie.

L’alliance des invincibles

Impressionné, Ronny Blade contemplait l’énorme engin spatial qui venait d’apparaître sur l’écran du moniteur de la Chronolyse III quand, soudain, des milliers de bouches à feu s’illuminèrent en même temps sur la carrosserie du mastodonte.
     — Transfert temporel immédiat ! hurla-t-il quasi instinctivement.
     La nef colossale s’effaça aussitôt de l’écran, cédant la place à un paisible champ d’étoiles.
     Blade poussa un soupir de soulagement jusqu’au moment où il réalisa que les constellations qui se dessinaient devant lui n’étaient pas tout à fait conformes à ce qu’elles auraient dû être…
     Naufragé dans le temps, l’équipage de la Chronolyse allait pourtant rencontrer de bien étranges alliés. Car enquêtant sur de mystérieuses apparitions d’OVNI dans le ciel de France, Gilles Novak et Régine Véran s’étaient eux aussi retrouvés prisonniers d’une époque qui n’était pas le leur !

Allez Tous Vous Faire Foutre

**Sauvage, déjanté, sans pitié. On vous présente Jack Price.**
” Ceci n’est pas un polar pour votre grand-mère, avec des gentils et des méchants. C’est un bouquin pour adulte. Et honnêtement, je dois dire qu’il est moralement répréhensible. Vous allez l’adorer, et à cause de cela, vous allez vous sentir coupable. Mieux vaudra ne pas le laisser traîner : les gens vous regarderont comme si quelque chose ne tournait pas très rond chez vous. Le mieux, c’est peut-être de le glisser dans un autre livre, avec des fleurs sur la couverture. Comme ça quand vous rirez personne ne se fera une piètre opinion de l’état de votre âme.
Jack Price est à la cocaïne ce qu’Über est au transport. C’est un criminel en col blanc, parfaitement organisé, avec une force de vente décentralisée et un produit de marque. Quand sa voisine du dessous se fait tuer, façon exécution, Jack doit savoir pourquoi. C’est une simple question de business et de sécurité personnelle, mais quelqu’un n’aime pas qu’il la pose. La preuve : les Sept Démons, probablement les sept personnes les pires de la terre, ont été engagées pour le liquider.
Grosse erreur.
Énorme erreur.
Parce que maintenant Jack n’est plus obligé de se contenir. Il n’a plus aucune raison de faire profil bas, aucune raison d’obéir aux règles.
Cette histoire raconte donc ce qui se passe quand un groupe de mercenaires internationaux s’en prend à un type relax et du genre bavard qui est en fait complètement barje.
Je suis Aiden Truhen. Merci ”

Allah N’est Pas Obligé

Allah n’est pas obligé. “M’appelle Birahima. J’aurais pu être un gosse comme les autres (dix ou douze ans, ça dépend). Un sale gosse ni meilleur ni pire que tous les sales gosses du monde si j’étais né ailleurs que dans un foutu pays d’Afrique. Mais mon père est mort. Et ma mère, qui marchait sur les fesses, elle est morte aussi. Alors je suis parti à la recherche de ma tante Mahan, ma tutrice. C’est Yacouba qui m’accompagne. Yacouba, le féticheur, le multiplicateur de billets, le bandit boiteux. Comme on n’a pas de chance, on doit chercher partout, partout dans le Liberia et la Sierra Leone de la guerre tribale. Comme on n’a pas de sous, on doit s’embaucher, Yacouba comme grigriman féticheur musulman et moi comme enfant-soldat. De camp retranché en ville investie, de bande en bande de bandits de grand chemin, j’ai tué pas mal de gens avec mon kalachnikov. C’est facile. On appuie et ça fait tralala. Je ne sais pas si je me suis amusé. Je sais que j’ai eu beaucoup mal parce que beaucoup de mes copains enfants-soldats sont morts. Mais Allah n’est pas obligé d’être juste avec toutes les choses qu’il a créées ici-bas.” Après En attendant le vote des bêtes sauvages (Livre Inter 1999), satire des dictatures africaines, Ahmadou Kourouma nous livre un récit picaresque et drolatique – et d’autant plus terrifiant – sur une époque de massacres dont les enfants sont les tristes héros.