10481–10496 di 63547 risultati

Chevalier des ombres

Surprise de taille pour Merlin Corey au terme de l’affrontement titanesque qui, à la fin du *Signe du Chaos* , l’a opposé à Jurt, son demi-frère ennemi : il a reconnu en Masque, le mystérieux sorcier qui l’accable de ses espiègleries depuis *Le Sang d’Ambre* , un être cher à son coeur qu’il croyait définitivement disparu. Est-ce encore un tour de l’incorrigible Jasra ?
Merlin n’a pas le temps d’approfondir la question, à peine celui de reprendre son souffle. Projeté dans l’espace déroutant qui s’étend entre les univers-ombres, le voici confronté aux simulacres de tous ceux qui, à un moment ou un autre, ont foulé la Marelle ou son équivalent « chaotique », le Logrus.
D’où proviennent ces simulacres ? Pourquoi cherchent-il à obtenir de Merlin qu’il prenne parti pour Ambre ou les Cours du Chaos ?
Au coeur du gigantesque échiquier où le promènent des forces qui le dépasse, une autre révélation, vertigineuse, attend le fils de Corwin…

Le Chevalier de sang

Le royaume de Crotheny a sombré dans le chaos et la peur. Après le meurtre de son époux, la reine Murielle se retrouve à la merci de Robert Dare qui prévoit pour son otage un mariage stratégique. Le futur époux est Berimund Reiksbaurg, héritier du trône de Hansa et descendant du légendaire Chevalier de sang. Un homme maléfique aux étranges pouvoirs… La princesse Anne pourrait venir en aide à sa mère. Si elle parvient à s’échapper de l’emprise du Roi de bruyère…

Le Chevalier Au Bouclier Vert

Pour avoir sauvé des brigands la fille du comte de Blois, l’écuyer Thibaut de Sauvigny est adoubé chevalier. Amoureux de la belle, sa pauvreté ne lui permet pas de l’épouser. Mais une nouvelle menace guette : Eléonore comprend que sa propre soeur veut sa mort ! cette fois, la seule alliée des jeunes gens sera la fée Hadelize. S’ils la trouvent à temps…

(source: Bol.com)

Le Cheval Et Son Ecuyer

### Présentation de l’éditeur
Le pêcheur qui exploite et malmène Shasta sur un rivage déhérité de la contrée de Calormen n’est pas son père. Shasta, lui, vient de ce Nord lointain et mystérieux qui le fascine depuis toujours. Bree, un cheval doué de parole, originaire de Narnia, le convainc de s’évader avec lui pour retourner dans ce pays merveilleux. Ils font route avec une jeune fille noble dde Calormen qui fuit un mariage imposé, sur sa jument. Le voyage est ferile en multiples péripéties et rencontres étranges. Shasta bénéficie sans le savoir de la protection constante d’Aslan, le lion mythique de Narnia. Nos héros se retrouveront enfin dans le pays voisin et ami de Narnia, Archenland, dont Shasta se découvrira le prince héritier.
Clive Staples Lewis est né en 1898 à Belfast, en Irlande du Nord, et mort en 1963. II fut professeur à l’Université d’Oxford. Théologien chrétien, spécialiste de la culture médiévale, des mythes nordiques et des légendes classiques, C.S. Lewis utilise l’allégorie comme l’un des fondements de sa narration. Entre 1950 et 1956, il a publié les sept volumes constituant les Chroniques de Narnia.
### Quatrième de couverture
Shasta, maltraité par le pêcheur qui l’a recueilli et élevé, quitte le pays de Calormen en compagnie de Bree, un cheval doué de parole. Ils n’ont qu’un espoir : rejoindre le merveilleux royaume de Narnia… En chemin, ils rencontrent une jeune fille de noble naissance, gravis, qui fuit un mariage forcé. D’aventure en aventure, les deux héros perceront-ils le mystère qui entoure la naissance de Shasta ?

Chère Mamie

Chère mamie,
J’espère que tu vas bien, et surtout que tu es assise. Il y a plus d’un an, j’ai commencé à t’écrire des petites cartes sur les réseaux sociaux. Des chroniques du quotidien décalées, rédigées en gloussant. Je ne m’attendais pas à ce que mes aventures deviennent un vrai rendez-vous… Alors une idée a germé : et si ces rires partagés devenaient utiles ? J’ai immédiatement pensé à l’association CéKeDuBonheur, dont j’aime la philosophie et l’engagement.
Dans ce livre, tu trouveras plein d’inédits. Des photos pour illustrer. Des grands bonheurs, des petits malheurs, de la vie. Tu m’as donné l’amour des mots, j’ai hâte que tu découvres ceux qui te sont destinés.
Gros bisous à toi et à papy, Ginie
L’association CéKeDuBonheur aide les services pédiatriques à améliorer les conditions de vie des enfants séjournant à l’hôpital à travers de multiples actions.
www.cekedubonheur.fr

Chénerol

Avec les **Editions MARQUES**, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l’édition.
Les éditions MARQUES présentent **”Chénerol”**, d’Henry Gréville édité en **texte intégral**.
*Présentation de l’éditeur*
Henry Gréville, pseudonyme de Alice Marie Céleste Durand née Fleury (1842-1902), a publié de nombreux romans, des nouvelles, des pièces, de la poésie ; elle a été à son époque un écrivain à succès.
*Extrait :*
Villeroy regarda sa fille. Seize ans seulement, si délicate, presque fragile, si tendre… et, ce coup ne lui avait pas été épargné ! La mère était partie, abandonnant non seulement l’époux, qu’elle n’aimait point, mais la fille, qu’elle croyait aimer ! — Ma pauvre enfant, dit-il, ses lèvres parcheminées par la soif de l’angoisse se refusant presque à proférer les paroles irrémédiables, ta mère s’ennuyait avec nous… Elle est partie pour faire un voyage… Il s’arrêta. Madeleine le regardait, attendant la suite. — Il va falloir nous arranger pour vivre seuls… À la question clairement posée par les yeux de sa fille : « Elle reviendra ? » il répondit, la tête basse, le cœur saturé d’amertume : — Je ne sais pas…

Les chemins de la bête: roman

1304. La France est déchirée par les luttes de pouvoir opposant le roi Philippe le Bel, l’Église et le très puissant ordre des Templiers. La belle Agnès de Souarcy, jeune veuve au caractère bien trempé, va voir son destin basculer sans comprendre à quel point il est lié à ceux du royaume et de la chrétienté… Pourquoi son demi-frère, Eudes de Larnay, la fait-elle traîner devant les tribunaux de l’Inquisition, l’accusant de complicité avec les hérétiques et de possession démoniaque ? D’où viennent ces missives évoquant le ” sang divin “, qui portent le sceau papal et dont les messagers sont systématiquement assassinés ? Leurs cadavres sont retrouvés çà et là, carbonisés sans pourtant qu’aucune trace de feu ne les entoure… Qu’a découvert le petit Clément, protégé d’Agnès, dans la bibliothèque secrète de l’abbaye de femmes des Clairets ? Et que cherche Nicolas Florin, ce grand inquisiteur dont les excès de cruauté font frémir ? Andrea H. Japp nous offre ici un roman criminel palpitant, premier volume d’une trilogie à l’intrigue démoniaque.

Le chemin de Sarance

A la mort de sa femme et de ses filles, emportées par la peste, Crispin, talentueux mosaïste, n’aspire plus qu’à l’oubli. Aussi, lorsqu’il reçoit une missive de l’empereur Valérius II le convoquant à Sarance pour décorer le nouveau sanctuaire de la Sainte Sagesse, l’artiste décide-t-il de refuser. Mais peut-on longtemps désobéir à son empereur ? Commence ainsi pour Crispin un voyage semé d’embûches avec pour seul compagnon un bien étrange oiseau pensant – et parlant ; muni d’un laissez-passer portant le sceau du chancelier, le mosaïste va traverser l’empire pour rejoindre Sarance. Sarance la dorée, capitale où pouvoir, art, intrigue et passion mènent une danse échevelée…
**

Le chemin de l’espoir

Série La vallée de Shenandoah, tome 4

Alors que l’aube se lève sur un matin d’été, Gayle songe à cet homme qu’elle attend. A cet homme, Eric, qui a été son mari, et qui est le père de ses trois fils, même s’il a surtout joué le rôle de grand absent dans leur vie. Cet homme qui fut son premier et unique amour, et dont le souvenir a creusé dans son cœur une attente qu’aucun autre n’a jamais pu combler.
Blessé au cours d’un reportage, Eric lui demande de l’accueillir dans la ravissante auberge qu’elle a ouverte au cœur d’une vallée préservée, une vieille demeure chargée d’histoire, au bord du fleuve Shenandoah.
Certes, Gayle n’ignore pas que la cohabitation risque de réveiller des tensions douloureuses et mettre à jour, peut-être, d’embarrassantes vérités. Mais comment fermer la porte à Eric, lui l’éternel solitaire qui, pour la première fois, se montre prêt à recréer des liens avec la famille qu’il a voulu fuir ?
Juste le temps d’un été, a-t-il précisé.
Un été plein de promesses et d’espoir, qui va peut-être changer le cours de leur vie…

A propos de l’auteur :

Richesse de l’intrigue, finesse de l’analyse psychologique, souffle romanesque : telles sont les qualités des romans d’Emilie Richards, qui lui valent d’être régulièrement classée sur les listes de meilleures ventes aux Etats-Unis. Elle sait capter l’air du temps et tendre à ses lecteurs, avec un brio plein d’humour, un miroir romancé de leur propre vie. Avec légèreté, mais aussi avec profondeur.

Série La vallée de Shenandoah

Tome 1 : Le temps d’un été
Tome 2 : Le secret d’une femme
Tome 3 : La vallée des secrets
Tome 4 : Le chemin de l’espoir
Tome 5 : Le temps des promesses

(source: Bol.com)

Chef de guerre – tome 2

Nº1 DES VENTES AUX USA, L’ULTIME ET LE PLUS VISIONNAIRE DES CLANCY !

Quand le président Jack Ryan n’était encore qu’un simple agent de la CIA, il avait enquêté sur le meurtre d’un de ses camarades qui s’apprêtait à dévoiler un scandale financier. L’assassin ? Un mystérieux tueur du KGB, jamais démasqué.
Trente ans plus tard, un nouvel homme fort a émergé du chaos de la Russie. Une ascension fulgurante fondée sur les trahisons et la corruption. Sa fortune personnelle repose sur un sombre secret et il éliminera tous ceux qui s’en approchent. L’obsession de l’ambitieux Volodin : redonner à la Russie sa splendeur.
C’est dans le passé de Jack Ryan Sr que se trouvent peut-être les clés pour mettre fin à la fureur expansionniste de ce nouveau tsar.

Plus visionnaire que jamais, Tom Clancy anticipait dans ce dernier roman l’invasion de la Crimée et de l’Ukraine.

‘ Un cocktail de testostérone, d’action, d’espionnage et de high tech militaire. ‘
Chicago Tribune
(source: Bol.com)

Une chaumière et un meurtre

Un petit chef-d’œuvre de perversité et d’humour noir, par l’auteur d’«On n’enterre pas le dimanche», Grand prix de littérature policière.
Bien sûr, Agnès n’est pas vraiment futée. Disons-le carrément, elle est idiote. Mais elle possède un trésor qui supplée largement l’anémie de ses méninges : un pavillon vaste, calme, entouré d’un grand jardin, dans une banlieue résidentielle. Bref, un lieu paradisiaque pour qui est cloîtré dans un appartement sur cour au cœur de la capitale et subit en permanence un enfer sonore : plomberie-zinguerie le jour, surboums estudiantines la nuit. De quoi perdre la tête… Alors qu’il serait si simple d’épouser la bienheureuse Agnès et d’investir son havre de paix. Quitte, pour y parvenir, à éliminer la concurrence…
Fred Kassak est le pseudonyme de Pierre Humblot, né en 1928. Il s’impose très rapidement à la fin des années 50 avec une série de romans à l’humour noir inimitable. Scénariste du premier épisode des « Cinq Dernières Minutes » en 1958, il se consacrera ensuite essentiellement au cinéma et à la télévision (Nombre de ses romans seront adaptés par Michel Audiard : « Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause !  », « Comment réussir dans la vie quand on est con et pleurnichard », etc.. La complexité de ses intrigues, son ton humoristique, et ses « trouvailles » criminologiques en font l’un des plus grands auteurs français de romans policiers (« Plus amer que la mort », « Nocturne pour assassin », « On n’enterre pas le dimanche », « Carambolages »).

Le Château

K. cherche à rencontrer son employeur afin de prendre ses fonctions. Quoi de plus courant ? A l’image de cette motivation, le langage de Kafka est simple et sobre, contrairement aux péripéties engendrées par ce désir pourtant banal, mais dont la réalisation dépend du *château*. Cet édifice surplombe le village et en abrite toute l’administration. Trônant sur le destin de tous les habitants, il est impénétrable et, comme tout ce qui sert de point de référence à la quête de K., est investi d’une autorité que personne ne mesure vraiment. Dans cet univers en apparence immuable, même le temps échappe à la compréhension du héros pathétique, dont les repères sont de plus en plus intangibles et fluctuants. Mais K. est-il vraiment à plaindre, lui qui refuse de fuire et persiste à vouloir s’intégrer dans cette logique, insaisissable pour l’étranger comme pour l’autochtone ? Dans ce roman qui, par son travail sur le permanent et le fluctuant, atteint à un équilibre prodigieux entre la claustrophobie et le vertige, Kafka met en scène de manière saisissante la montée progressive de l’angoisse. On comprend alors que Rushdie s’en soit inspiré pour *Grimus*, réflexion sur la valeur identitaire de l’obsession.

Le Château noir

D’étranges disparitions se succèdent dans la ville de Génépi : cadavres et vivants se volatilisent, proies d’un mystérieux commerce nocturne. Y aurait-il un rapport avec le château noir, cette sombre éminence qui domine la ville, cette verrue monstrueuse qui semble croître de jour en jour ? Possible… La Dame, elle, semble prendre la menace très au sérieux et dépêche la Compagnie sur place pour voir de quoi il retourne. Coincée entre l’horreur qui grandit aux abords du château et sa peur de la Dame, la légendaire Compagnie noire pourrait bien envisager pour la première fois de son histoire de rompre son contrat et de sérieusement redéfinir ses allégeances…      

Un château en Irlande

Les femmes, Boone Sawyer n’a guère de temps pour penser à elle. D’ailleurs, il en a déjà une à la maison : Jessica, sa fille, petit bout de chou de six ans, qui accapare totalement son attention, depuis la mort tragique de son épouse. A tel point que même les livres qu’il écrit lui sont destinés. Aussi, lorsqu’il fait connaissance avec sa nouvelle voisine, Anastasia Donovan, Boone lutte contre les sentiments qui l’assaillent : mélange d’intense désir et de méfiance instinctive. Car la belle Irlandaise aux yeux gris, qui paraît tout droit sortie d’un conte de fées, n’est sans doute pas aussi fragile qu’elle en a l’air. Et, bien que lui-même inexplicablement attiré par la douce et mélancolique Ana, il ne voit pas d’un très bon oil la complicité qui se noue rapidement entre elle et Jessica. Car s’il aime à l’observer de loin soigner ses plantes et ses animaux, il a une étrange certitude : cette femme, la plus jolie qu’il ait jamais vue, semble, derrière son apparence insouciante et charmeuse, cacher un impénétrable secret.