9841–9856 di 63547 risultati

Le Grand Mythe

Blade et Baker avaient perdu tout espoir de retrouver la civilisation. A bord du Maraudeur, ils se dirigeaient en aveugle dans l’hyperespace. Soudain, ils distinguèrent quatre grands foyers rougeoyants au milieu d’une clairière, invisible sur les cadrans. Une piste d’atterrissage. Tout autour, un groupe d’hommes primitifs se prosternaient.
-Ciel ! s’exclama Blade. Ces hommes nous prennent pour des dieux…

Le Grand Marin

Une femme rêvait de partir.
De prendre le large.
Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…
C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.
Traîne dans les bars.
En attendant de rembarquer.
C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.

(source: Bol.com)

Le Grand Livre

Quoi de plus naturel, au XXIe siècle, que d’utiliser des transmetteurs temporels pour envoyer des historiens vérifier sur place l’idée qu’ils se font du passé?
Kivrin Engle, elle, a choisi l’an 1320, afin d’étudier les us et coutumes de cette époque fascinante qu’aucun de ses contemporains n’a encore visitée: le Moyen Age.
Le grand jour est arrivé, tous sont venus assister au départ: Gilchrist, le directeur d’études de Kivrin; l’archéologue Lupe Montoya; le docteur Ahrens; sans oublier ce bon professeur Dunworthy, qui la trouve trop jeune et inexpérimentée pour se lancer dans pareille aventure et qui s’inquiète tant pour elle.
Ses craintes sont ridicules, le professeur Gilchrist a tout prévu! Tout, mais pas le pire…

Le Grand livre des gnomes

Lorsque Masklinn, seul chasseur dune tribu de gnomes pénètre dans le grand magasin Arnold frères, quelle n’est pas sa surprise de découvrir que ses rayonnages abritent des centaines de ses congénères, invisibles au regard des hommes !
Son arrivée crée, cependant la panique, car pour les résidents, le “dehors” n’est pas censé exister. De plus l’intrus est venu avec le truc, un objet doué de parole qui prétend connaître l°origine du petit peuple. Et qui fait surtout cette révélation : le magasin est sur le point d’être détruit !
Il n’y a dès lors plus qu’une solution : l’exode. Tâche titanesque pour des êtres de dix centimètres de haut, dont Masklinn est devenu le prophète involontaire…

Grand amour

Son homme de rêve était Fabien Castan, demi de mêlée de l’équipe d’Aurillac. Elle en a fait une réalité.

” Qu’est-ce qui vous empêche d’être dans ses bras ?

– Les bras de qui ?

– Ce garçon, ce sportif.

– Je ne le connais pas. Enfin, pas personnellement. Il a posé pour un calendrier, un de ces calendriers de rugbymen.

– Mais il vous touche, n’est-ce pas ? Il vous plaît ?

– Oui, il me… Oui.

– Il habite où ?

– Il joue pour l’équipe d’Aurillac.

– Alors, qu’est-ce qui vous empêche d’aller le retrouver à Aurillac ? ”

À la suite d’une déception amoureuse, Agnès, traductrice de romans sentimentaux, quitte Paris sur un coup de tête. Direction l’Auvergne où se trouve l’homme de ses rêves, le demi de mêlée de l’équipe d’Aurillac qu’elle a vu nu dans un calendrier…

Après le très remarqué Actrice en 2005, Stéphane Carlier signe une comédie remuante, élégante et sexy. Hommage décomplexé à la littérature sentimentale façon Barbara Cartland, Grand Amour est à la fois d’un romantisme éperdu et d’une irrésistible drôlerie.

Plus d’infos sur www.stephanecarlier.com

(source: Bol.com)

Les Graines de la discorde

Après avoir poussé le royaume d’Eibithar au bord de la guerre civile, la conspiration qirsi poursuit son œuvre. Son objectif déstabiliser l’ensemble des Sept Royaumes. Premier visé, celui d’Aneira : son monarque venant d’être assassiné, une âpre lutte s’engage pour la couronne. L’héritière du royaume n’est qu’une fillette de dix ans. L’ambition de la reine de faire couronner sa fille est violemment contrée par les frères du roi défunt, eux-mêmes prêts à toutes les turpitudes pour ravir le pouvoir. Quant au royaume d’Eibithar, malgré l’accession consensuelle de Kearney sur le trône, la situation est loin d’être réglée. Certains contestent la légitimité du nouveau monarque. Tandis que les royaumes d’Eibithar et d’Aneira sont ainsi plongés dans la plus grande confusion, les fils du complot contre les Eandi s’étendent et se resserrent sur les Terres du Devant. Leur destin, loin d’être gravé dans le marbre, se révèle plus incertain que jamais.

Grace

Irlande, 1845. Par un froid matin d’octobre, alors que la Grande Famine ravage le pays, la jeune Grace est envoyée sur les routes par sa mère pour tenter de trouver du travail et survivre. En quittant son village de Blackmountain camouflée dans des vêtements d’homme, et accompagnée de son petit frère qui la rejoint en secret, l’adolescente entreprend un véritable périple, du Donegal à Limerick, au cœur d’un paysage apocalyptique. Celui d’une terre où chaque être humain est prêt à tuer pour une miette de pain.

Après Un ciel rouge, le matin et La Neige noire, le nouveau roman de Paul Lynch, porté par un magnifique personnage féminin, possède une incroyable beauté lyrique. Son écriture incandescente donne à ce voyage hallucinatoire la dimension d’une odyssée vers la lumière.

*« Paul Lynch, doté d’un style plein d’audace, grandiose et hypnotique, est de ces écrivains qui osent plonger dans les recoins les plus ténébreux de l’âme humaine. » The Irish Times*

Les germes du chaos

Au nombre des admirateurs qui entouraient Kerlam lors du vernissage de ses œuvres figuraient ses amis Gilles Novak et Régine Véran. Soirée mondaine qu’allait troubler l’irruption d’un miséreux tenant des propos étranges et alarmants. S’agissait-il d’un clochard illuminé ou d’un pauvre hère réellement doué de facultés supra-normales ? Quel était donc cet « oiseau noir », quelle était donc cette « pieuvre géante » aux tentacules innombrables dont il prédisait l’effroyable menace, entre autres « prophéties » inquiétantes ? Divagation ? Voire ! Gilles et ses Compagnons allaient bientôt changer d’avis lorsque, roulant la nuit, un terrifiant cercle de flammes enveloppa brusquement

Le Gentil Petit Diable

Dans cette seconde et dernière série des Contes de la rue Broca, Monsieur Pierre va raconter aux enfants de Papa Saïd des histoires très, très vraies et très, très, très sérieuses.
Celle du petit diable qui faisait le désespoir de sa famille parce qu’il voulait être gentil. Celle de l’avare qui aimait tellement son argent qu’il ne s’apercevait même pas qu’il était mort.
Celle du prince qui épousa la sirène, celle du petit cochon qui avala l’étoile polaire, et celle enfin du jeune nigaud qui alla chercher «je ne sais quoi », le rapporta, le partagea et rendit tout le monde heureux.

Des gens très bien

“Tandis que mon père s’endort peu à peu contre moi, je lui parle une dernière fois : Plus tard, tu ne pourras pas vivre avec le secret des Jardin. Il te tuera…Tu feras un livre, Le nain jaune, pour le camoufler. Au même âge que toi, j’en ferai un, Des gens très bien, pour l’exposer. Et je vivrai la dernière partie de ta vie… La mienne. Dors mon petit papa, dors…Ce livre aurait pu s’appeler “fini de rire”. C’est le carnet de bord de ma lente lucidité.”

Le Gaucher du diable

Satan, où est ta victoire ?

1214, l’année de la victoire de Bouvines, à Paris. Un inconnu vêtu de rouge a sauvé le petit Loup, fi ls de la poissonnière Prudence, prisonnier des fl ammes dans l’incendie de la maison familiale. Pour toute récompense, l’homme n’a demandé à sa mère qu’une chose : l’âme de son garçon…
Resté chétif et affreusement défi guré, Loup manifeste en grandissant un comportement inquiétant : il entre dans des crises d’hystérie, alarme par ses visions prémonitoires, fréquente la sorcière Arnolda et ses agissements lui valent d’être régulièrement emprisonné au Châtelet. Au grand dam de son grand-père Guillaume, maître de la Grande Boucherie parisienne.
Loup est-il possédé ? La question taraude Odilon, son frère aîné, étudiant la médecine à l’université. Leur père, imagier venu d’Auvergne qui travaille sur le chantier de la cathédrale Notre-Dame, espère, en le prenant comme apprenti, le remettre sur le droit chemin. Les chanoines, quant à eux, ont leur idée pour le sauver. Mais peut-on lutter contre le diable ?

(source: Bol.com)

Les Gardiens du Ponant

Le Dieu-Dragon des Angaraks, Kal Torak, est mort, abattu par Belgarion, Roi des rois du Ponant. Le cours des évènements a repris sa marche normale, il n’est plus divisé comme il l’a été autrefois. Les anciens compagnons de Garion sont repartis vaquer à leurs occupations, dans les toutes les cours des royaumes, tandis que Belgarath le Sorcier et Polgara sa fille veillent sur leur famille. Et pourtant, tout ne semble pas encore terminé. Le vieux Gorim, prêtre de Ul, père des Dieux, des profondeurs de la montagne entend gémir la terre : une pierre maléfique, le Sardion, alter ego maléfique de l’Orbe d’Aldur, s’est réveillée à l’autre bout du monde. Et les intrigues reprennent vie. Au coeur de la forteresse de Riva frappent une fois de plus les ennemis de la Lumière. Il est temps pour les Gardiens du Ponant de reprendre du service.

Le Gardien de la Pierre

Les temps sont sombres pour Valashu Elahad et ses amis, lancés dans une quête semée d’embûches. Il doit en effet à tout prix récupérer la Pierre de Lumière volée par Morjin, le Seigneur des Mensonges…quitte à combattre le feu par le feu et y perdre son âme. S’il ne réussit pas, ce n’est pas seulement le monde qui pourrait disparaître dans les ténèbres, mais l’univers tout entier ! Seulement, Val ne doit pas outrepasser son rôle, celui de Gardien de la Pierre. Dans le cas contraire, c’est bien un nouveau Dragon Rouge qui risquerait de voir le jour…

La garçonnière

Ce roman est inspiré d’une histoire vraie. Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987, c’est l’hiver. Les saisons ne sont pas les mêmes partout. Les êtres humains, si.

(source: Bol.com)

Ganja

Un trou noir possédant une masse équivalente à celle de la Terre émet un formidable flux de rayonnement, qu’il est possible d’utiliser à des fins de production dénergie. Bien pratique quand on a besoin de trois cent soixante-neuf milliards et quelques millions de gigawatts. Mais les choses se gâtent lorsqu’il s’agit de plonger dans l’hyperespace en traînant un générateur à collapsar au bout d’une laisse énergétique…