Visualizzazione di 71125-71136 di 90860 risultati

Ote-toi de mon soleil !

Les bras ballants devant le monument, on se promène, ça fait passer le temps… et puis, faut bien le dire, il est si beau, notre grand homme. Si grand, ma foi, qu’il en est même encombrant… Et plus ça va, plus il gonfle…
à croire qu’il est fait en baudruche… Un coup d’épingle et… floc !…
Hé, hé, mon gars, t’emballe pas – même en baudruche, le grand homme a le bras long !

Orphelins de Dieu

Résolue à venger son frère, à qui quatre répugnantes crapules ont tranché la langue sans oublier de le défigurer, Vénérande, jeune paysanne au cœur aride, s’adjoint les services de L’Infernu, tueur à gages réputé pour sa sauvagerie, et s’embarque avec lui dans une traque sanguinaire à travers les montagnes corses du xixe siècle.
Au gré de leur chevauchée vers la tanière des Santa Lucia – la fratrie à abattre –, L’Infernu raconte à sa “disciple” son engagement, jadis, dans l’armée des insoumis, meute de mercenaires sans foi ni loi prompte à confondre patriotisme, geste guerrière et brigandage éhonté, semant terreur et chaos de vallées escarpées en villages désolés, de tavernes et bordels immondes en marécages infestés. L’abandon avec lequel L’Infernu se livre à Vénérande, au terme d’une existence passée à chercher en vain son humanité au-delà du chaos des armes, confère au sanglant baroud d’honneur de ce vaincu de l’Histoire les vertus d’une ultime et poignante transmission, qui culmine lors de l’assaut final.
Insolemment archaïque et parfaitement actuelle, cette épopée héroïque en forme de “western” réinvente superbement l’innocence des grands récits fondateurs à l’état natif, quand le commerce des hommes et des dieux, des héros et des monstres, pouvait encore faire le lit des mythes sans que nulle glose n’en vienne affadir les pouvoirs.

On Ne Voyait Que Le Bonheur

« Une vie, et j’étais bien placé pour le savoir, vaut entre trente et quarante mille euros.
Une vie ; le col enfin à dix centimètres, le souffle court, la naissance, le sang, les larmes, la joie, la douleur, le premier bain, les premières dents, les premiers pas ; les mots nouveaux, la chute de vélo, l’appareil dentaire, la peur du tétanos, les blagues, les cousins, les vacances, les potes, les filles, les trahisons, le bien qu’on fait, l’envie de changer le monde.
Entre trente et quarante mille euros si vous vous faites écraser.
Vingt, vingt-cinq mille si vous êtes un enfant.
Un peu plus de cent mille si vous êtes dans un avion qui vous écrabouille avec deux cent vingt-sept autres vies.
Combien valurent les nôtres ? »
À force d’estimer, d’indemniser la vie des autres, un assureur va s’intéresser à la valeur de la sienne et nous emmener dans les territoires les plus intimes de notre humanité.Construit en forme de triptyque, *On ne voyait que le bonheur* se déroule dans le nord de la France, puis sur la côte ouest du Mexique. Le dernier tableau s’affranchit de la géographie et nous plonge dans le monde dangereux de l’adolescence, qui abrite pourtant les plus grandes promesses.

Omerta

Den tidligere mafialeder Don Raymonde Aprile bliver skudt ned uden for kirken efter sit barnebarns konfirmation. Hans rystede børn og børnebørn må se den gamle mand forbløde for øjnene af dem. Ingen fatter hvorfor. Nok har hans børn haft mistanke om faderens kriminelle fortid og grundlaget for den gigantiske familieformue, men Aprile har altid holdt den nære familie uden for og gjort sine tre børn til respektable borgere med fornemme uddannelser. Kun hans adopterede nevø Astorre synes at vide, hvad der skal gøres.
Astorre, der på overfladen er en almindelig makaroniimportør i USA, er nemlig i al hemmelighed blevet trænet til at overtage og beskytte Don Apriles forretninger og børn. Men vil Astorre opgive sit luksusliv? Og er han i stand til at løfte arven efter Don Aprile og tage den hævn, der rettelig tilkommer den store Don‘s håndlangere?
Mario Puzo (1920-1999) var en amerikansk romanforfatter, hvis bøger ofte skildrer Amerikas kriminelle underverden og bagsiden af den amerikanske drøm. Blandt hans værker er den udødelige klassiker “The Godfather” fra 1961 (da. 1971), som blev filmatiseret under samme navn med Francis Ford Coppola som instruktør og Mario Puzo selv som manuskriptforfatter.

Ombres et démons

Patrick Lewis est un druide spécial, un Draig Uisge, un renforceur de sorts. Il arrive juste à temps pour entendre les dernières paroles de sa mère mourante. Les deux parents de Patrick ont été victime d’un massacre orchestré par des démons Bak Farus qui viennent de pénétrer sur terre grâce à l’ouverture d’une porte démoniaque. La mère mourante de Patrick lui enjoint de retrouver une femme surnommée la Larme du Phoenix afin de pouvoir fermer définitivement la porte. Cette femme c’est Xiao Fei, et son pouvoir réside dans son sang. A l’âge de huit ans, elle a assisté au Cambodge à la fermeture de l’une de ces portes démoniaques et a été la seule survivante du massacre qui s’en est suivi. Elle est aussi la dernière Larme de Phénix vivante. Crimson City est bientôt envahie de démons et les vampires, les loups garous et les humains sont obligés de s’unir pour les combattre. Patrick trouve Xiao et l’informe de son plan pour refermer la porte. Un ancien texte prophétise que la porte ne pourra être fermée que si l’on verse le sang du Phénix en même temps que Patrick la débarassera de tous ses pouvoirs par son énergie druidique. Xiao refuse de croire en Patrick et pense qu’il est fou. Jusqu’au moment où elle empoisonne accidentellement un enfant loup garou à cause de son sang, alors que ce sang lui permet de reconvertir un vampire en humain…

Oksa Pollock 4 Les liens maudits

A seize ans, Oksa devient la nouvelle gracieuse d’Edefia, la terre magique des origines. Alors que le cœur des Deux Mondes vacille, ses ennemis mortels, les Fêlons mettent à feu et à sang les cités d’Edefia pour la capturer. Au cœur des combats, Oksa tient bon, grâce à l’aide d’Abakoum l’homme-Fé, des Sans Âge, des devinailles et de ses créatures extravagantes. Mais son jugement et son amour sont mis à rude épreuve : Tugdual, le jeune homme dont elle est de plus en plus éprise, est-il vraiment fiable ?

Oksa Pollock 3 Le coeur des deux mondes

Séismes, éruptions de volcans, pluies torrentielles… La Terre craque de toutes parts ! Fuyant Londres envahie par les eaux furieuses de la Tamise, Oksa et la famille Pollock partent à la recherche du Portail d’accès à Edéfia, la terre magique des origines. C’est leur seule chance de rétablir l’équilibre du monde. Une quête bien périlleuse pour Oksa, la Jeune Gracieuse, contrainte de s’allier avec les Félons, ses ennemis mortels qui n’attendent qu’une faiblesse pour la trahir. Heureusement, elle est bien entourée ! Dragomira sa formidable grand-mère, Pavel son père que la colère transforme en dragon, Gus et Tugdual, les deux garçons rivaux dans son coeur, et bien sûr les fidèles Foldingots, l’Insuffisant, les Devinailles, et toutes les autres extravagantes créatures… Après mille embûches et péripéties, Oksa atteindra l’entrée secrète d’Edéfia. Mais pour la franchir, il lui faudra payer un prix terrible. Et oser un saut dans l’inconnu : que trouvera-t-elle de l’autre côté du Portail ?

Oksa Pollock 2 La forêt des égarés

Le meilleur ami d’Oksa s’est vola­ti­lisé ce matin, quel­que part dans St Proximus, leur magni­fi­que col­lège lon­do­nien. Oksa ne retrouve que son por­ta­ble, gisant sur le sol d’une salle de classe. Dans la mémoire de l’appa­reil, la photo, floue, d’une femme étrangement fami­lière. Qui est-elle ? Qu’est devenu Gus ? La jeune fille l’ignore encore, mais en cher­chant la vérité elle va révé­ler des secrets de famille jusque-là soi­gneu­se­ment cachés. Et dan­ge­reux. Alors pour sauver son ami, elle n’hésite pas à plon­ger dans un monde paral­lèle, un monde où la magie côtoie la peur, où les épreuves mor­tel­les n’épargneront pas les Sauve-Qui-Peut. Aidée par les irré­sis­ti­bles Foldingots, sans oublier la fri­leuse Devinaille, la jeune Gracieuse trou­vera-t-elle à temps l’unique issue de la forêt des égarés ?

Oksa Pollock – Tome 1 L’inespérée

**Oksa Pollock a reçu le Prix Ados 2012**
Oksa Pollock, 13 ans, pensait être comme tout le monde, mais ce soir tout a changé…
Un peu angoissée par la rentrée dans son nouveau collège, Oksa déclenche tout à coup des phénomènes étranges dans sa chambre. Un coin de son bureau
prend feu, ses cartons de déménagement pas encore défaits explosent… Elle qui a toujours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se découvre des dons surnaturels ! Perdue et terrifiée, elle se garde bien d’en parler.
Mais ce n’est pas fini. Le même soir apparaît sur son ventre une mystérieuse empreinte. Mise dans la confidence, sa grand-mère, l’excentrique Dragomira,
lui avoue le secret de ses origines : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invisible caché quelque part sur Terre. Oksa est leur Inespérée, leur
seul espoir d’y retourner.
Oksa ne sera plus jamais la même. Et malgré l’aide de son meilleur ami Gus, il va lui être bien difficile de concilier sa vie de collégienne ordinaire avec l’accomplissement de son stupéfiant destin.
Attention, ce livre est magique. Quand on fait la connaissance d’Oksa, on ne peut plus se passer d’elle, de la formidable famille Pollock et de ses créatures extravagantes…