8753–8768 di 62912 risultati

Les Deux Tours

Dans le deuxième volet de cette trilogie, Frodon le Hobbit et ses Compagnons se sont engagés, au Grand Conseil d’Elrond, à détruire cet Anneau de Puissance dont Sauron cherche à s’emparer pour asservir tous les peuples de la terre habitée : Elfes et Nains, Hommes et Hobbits. Dès les premières étapes de leur audacieuse entreprise, les Compagnons de Frodon vont affronter les forces du Seigneur des Ténèbres et bientôt ils devront se disperser pour survivre. Parviendront-ils à échapper aux Cavaliers de Rohan ? Trouveront-ils asile auprès de Ceux des Arbres, grâce à l’entremise de Sylvebarbe ? Qu’adviendra-t-il de Gandalf le Gris métamorphosé, au-delà de la mort, en Cavalier Blanc ?

Les démons de Barton House

Correspondante pour l’agence Reuters, Connie Burns est la première à s’interroger sur un fait divers recensé par les journaux du Sierra Leone : plusieurs femmes ont été violées et massacrées dans des circonstances analogues. Dans ce pays qui se remet à peine d’un conflit sanglant et fratricide, l’événement est banal. Mais Connie est capable de faire le rapprochement avec d’autres meurtres commis sur d’autres théâtres de guerre – précisément ceux où elle a aperçu et revu le même mercenaire britannique, embauché sous des identités différentes. Lorsque, envoyée en Irak, elle constate des faits similaires, et identifie le même homme, elle commence une enquête qui, finalement, alerte le suspect. Menaces, pressions… Connie disparaît. 
Elle réapparaît quelques jours plus tard, indemne. Officiellement, la journaliste est un de ces otages enlevés en Irak et relâchés pour des raisons inconnues. Officieusement, la police et l’armée s’interrogent sur cette captivité atypique : elle n’a duré que trois jours, Connie semble n’avoir subi aucun sévice mais présente un comportement étrange et affirme n’avoir rien vu, rien entendu de ses ravisseurs. 
Plutôt que d’affronter les questions, Connie change de nom et loue Barton House, une grande maison cachée au plus profond de la campagne du Dorset. Elle veut se guérir seule de l’horreur subie entre les mains du mercenaire psychopathe, à propos duquel elle est restée muette. Ainsi immergée dans une Angleterre provinciale dont elle ignore tout, elle découvre un autre univers, celui d’un petit village replié sur lui-même, de ses familles refermées sur leurs secrets et leurs haines…
Deux personnes ont pourtant deviné que la jeune locataire de Barton House n’est pas l’écrivain en quête de tranquillité qu’elle prétend être : Jess, qui dirige la ferme voisine, et Peter, le médecin local. Tous deux ont assisté à une de ces crises de panique. Tous deux vont se trouver mêlés à son histoire lorsque le mercenaire psychopathe fait irruption dans Barton House…

Les cours du chaos

Le roi Oberon s’est éclipsé pour la deuxième fois, laissant sa succession ouverte. Mais ce n’est plus pour manipuler en secret les ambitions de ses enfants qui tous convoitent le trône. C’est pour tenter de sauver le royaume, qu’assaillent déjà les forces du Chaos. Ambre la magique, Ambre et sa Marelle prodigieuse, Ambre, dont notre Terre n’est qu’un reflet, risque de disparaître.
Pour la sauver, il faut en dévoiler les ultimes mystères…
Et la licorne blanche viendra sceller provisoirement le destin des neuf Princes d’Ambre dont l’histoire s’achève avec ce cinquième et dernier volume.

Les cordons du poêle

Mais qu’est-il allé faire dans cette galère, Angel ? Disons plutôt : dans ce cimetière ? Déterrer un corps ? Ou plutôt : un cos-tard ? Pour quoi faire, grands dieux ? Pour y trouver des tas d’ennuis, des tas de dangers, n’y rien comprendre et n’y rien gagner.Je vous le dis, les mésaventures d’Angel, c’est à vous dégoûter d’être malhonnête !

Les Collines de la chance

Lilly Chance a réalisé son rêve de petite fille : fonder un refuge pour animaux sauvages, au sud du Dakota, un territoire sacré pour les Amérindiens. Son ami d’enfance, Cooper, ébranlé par le meurtre d’un collègue policier, décide de retourner dans la petite ville où ils ont grandi. Il espère conquérir enfin le coeur de Lilly, et laisser derrière lui la violence de New York. Mais un assassin rôde dans la région, et chacun de ses crimes le rapproche dangereusement de Lilly. Pourquoi s’acharne-t-il ainsi sur la jeune femme, sa famille, son refuge… et tout ce qui lui tient à coeur ?

Les cendres de la victoire (Tome 1 et 2)

 Honor Harrington est revenue d’entre les morts mais son état de santé lui interdit de reprendre tout de suite le service actif. Désormais amiral, elle enseigne la tactique aux nouvelles générations d’officiers.
     Sur le front, le gouvernement havrien, profondément embarrassé par l’évasion spectaculaire de la désormais légendaire « Salamandre », veut accentuer la pression, mais c’est compter sans le nouvel arsenal de Manticore. La République serait-elle au bord de l’implosion ? Tandis que les intrigues et les complots se succèdent à La Nouvelle-Paris, la guerre entre dans une phase décisive.
     Honor Harrington est au space opera militaire ce que la saga Hornblower de C. S. Forester était au roman d’aventures maritimes : le sommet.

Les Catilinaires

La solitude à deux, tel était le rêve d’Emile et de Juliette. Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours, l’un près de l’autre.

Etrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin. Un nommé Palamède Bernardin, qui d’abord est venu se présenter, puis a pris l’habitude de s’incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures. Sans dire un mot, ou presque. Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde…

C’est une comédie très noire, d’une lucidité tour à tour drôle et dévastatrice, que nous offre ici la romancière d’ *Hygiène de l’assassin* , révélation littéraire de 1992.                     

Les bijoux du crime

Noël, une fête qu’Eve Dallas n’a jamais célébrée et qui lui pose d’insurmontables problèmes… Quel cadeau offrir à Connors, qui possède déjà tout ce qu’on peut désirer ? Comment échapper à la fête qu’il projette d’organiser ? Eve déteste les mondanités. Son univers, c’est la rue, le crime, les trafics en tout genre. Les impératifs de son métier viennent à point la sortir de ce dilemme : une jeune femme a été violée et étranglée dans son appartement new-yorkais. La caméra de surveillance a enregistré la silhouette de son agresseur, cyniquement déguisé en père Noël… Quelques jours plus tard, le meurtrier récidive. Puis un troisième crime confirme les soupçons d’Eve : l’assassin s’est fixé un plan précis, il doit frapper douze fois avant la fin de l’année. Pas de temps à perdre ! Seul lien entre les victimes, une agence de rencontres, judicieusement dénommée Amoureusement Vôtre…

Les ballades du temps futur

RESUME:
L’heure de l’affrontement final sonnait. Chacun fourbissait ses armes. Mortels, dieux et démons allaient s’affronter dans le vaste champ clos du monde. DES mondes… Les mondes réels et les mondes imaginaires. Mais tous également déchirés. Et les temps futurs rejoignirent les temsp passés…

Les amants de Brignais

Le jeune chevalier de la Langue d’Oc, Tristan de Castelreng, figure dans la suite du roi Jean le Bon lorsque celui-ci, avec l’agrément des Anglais qui l’ont arrêté à Poitiers, va prendre possession du Duché de Bourgogne (décembre 1361). Capturé par une noble dame dont il a repoussé les avances, Tristan s’évade grâce à l’aide d’un ancien truand : Tiercelet de Chambly. Leur fuite les entraîne vers Lyon. Dans une auberge, Tristan sauve d’un viol collectif une jouvencelle, Oriabel, dont il s’éprend. Un malandrin, Naudon de Bagerant, les tient désormais sous sa coupe. Il les emmène à Brignais où se sont assemblés la plupart des routiers du royaume. Les prisonniers et prisonnières y subissent d’effroyables sévices. Alors que Tiercelet cherche vainement une astuce pour quitter cet enfer, l’armée française se présente devant Brignais (6 avril 1362). Elle y sera taillée en pièces. Tristan qui, l’épée à la main, défendait sa vie parmi les routiers, sera considéré comme traître à la Couronne. Emmené à Lyon, il se verra condamné au bûcher. Dans la charrette qui le conduit au supplice, il désespère de tout. Mais la Providence veille…

Un léopard sur le garrot: Chroniques d’un médecin nomade

Ce récit autobiographique porte sur la place de la médecine dans la vie de J.-C. Rufin. Il s’oriente très tôt vers la pratique médicale puis, déçu par la médecine hospitalière, il tente Sciences-Po. Il ne supporte pas non plus l’austérité du travail universitaire. C’est la littérature qui l’emportera, et lui permettra de raconter ses multiples expériences humaines.