Visualizzazione di 65737-65748 di 90860 risultati

Acide sulfurique

« Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle. »
Concentration : la dernière-née des émissions télévisées. On enlève des gens, on recrute des kapos, on filme… Tout de suite, le plus haut score de téléspectateurs, l’audimat absolu qui se nourrit autant de la cruauté filmée que de l’horreur dénoncée.
Etudiante à la beauté stupéfiante, Pannonique est devenue CKZ 114 dans le camp de concentration télévisé. Le premier sévice étant la perte de son nom, partant de son identité.
Zdena, chômeuse devenue la kapo Zdena, découvre en Pannonique son double inversé et se met à l’aimer éperdument. Le bien et le mal en couple fatal, la victime et le bourreau, la belle et la bête aussi.
Quand les organisateurs du jeu, pour stimuler encore l’audience, décident de faire voter le public pour désigner les prisonniers à abattre, un tollé médiatique s’élève mais personne ne s’abstient de voter et Pannonique joue sa vie…

À la une !

A la Une… à la deux… pourrait être aussi l’amorce d’une comptine signée Alphonse Allais racontant à Paulette, sa Petite fille, ses soucis d’écrivain enchaîné. En fait, il s’agit de la UNE des journaux de la belle époque où son papa, durant vingt-cinq ans, occupa ce point de vue recherché. De là, à profusion, il distribua sourires, clins d’oeil, mots ? bons et mauvais ? boutades, calembours (le compteur à gags est ouvert … ) loufoqueries en tout genre à ses contemporains avides de rire.

À la tombée du jour

Après le décès de sa mère, Eden, Jessica Sloane essaye de reconstruire sa vie. Elle loue un nouvel appartement, s’inscrit à la fac. Mais lorsque l’université l’informe que son numéro de sécurité sociale n’est apparemment pas valide et correspond à une autre Jessie Sloane, toutes ses certitudes volent en éclats. Pire  : lorsqu’elle fouille dans les papiers d’Eden, elle se rend compte que celle-ci ne l’a jamais déclarée à charge dans ses revenus…
Les jours passent et le mystère ne fait que s’épaissir, aggravé par l’insomnie chronique dont souffre Jessie. Entre l’épuisement et le deuil, sans carte d’identité ni compte en banque, elle commence à perdre pied. Pourquoi sa mère lui a-t-elle caché qui elle était  ? Pourquoi a-t-elle toujours refusé de lui parler de son père  ? Toute sa vie n’est-elle qu’un terrible mensonge  ?

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laure Manceau
À propos de l’auteur :
Après des études d’art et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd’hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et de Hemingway vit près de Chicago, la ville où se déroulent les intrigues de ses romans. Ceux-ci sont unanimement salués par la presse et les lecteurs. **
### Présentation de l’éditeur
Après le décès de sa mère, Eden, Jessica Sloane essaye de reconstruire sa vie. Elle loue un nouvel appartement, s’inscrit à la fac. Mais lorsque l’université l’informe que son numéro de sécurité sociale n’est apparemment pas valide et correspond à une autre Jessie Sloane, toutes ses certitudes volent en éclats. Pire  : lorsqu’elle fouille dans les papiers d’Eden, elle se rend compte que celle-ci ne l’a jamais déclarée à charge dans ses revenus…
Les jours passent et le mystère ne fait que s’épaissir, aggravé par l’insomnie chronique dont souffre Jessie. Entre l’épuisement et le deuil, sans carte d’identité ni compte en banque, elle commence à perdre pied. Pourquoi sa mère lui a-t-elle caché qui elle était  ? Pourquoi a-t-elle toujours refusé de lui parler de son père  ? Toute sa vie n’est-elle qu’un terrible mensonge  ?

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Laure Manceau
À propos de l’auteur :
Après des études d’art et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd’hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et de Hemingway vit près de Chicago, la ville où se déroulent les intrigues de ses romans. Ceux-ci sont unanimement salués par la presse et les lecteurs.
### Biographie de l’auteur
Après des études d’arts et d’histoire de la littérature américaine, Mary Kubica a d’abord été enseignante. Aujourd’hui écrivain à temps plein, cette passionnée de Dickens et d’Hemingway vit près de Chicago, la ville où se déroulent l’intrigue de ses romans. Ceux-ci sont unanimement salués par la presse et les lecteurs

À la recherche du temps perdu VIII

Le Côté de Guermantes est le troisième tome d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié entre 1921 et 1922 chez Gallimard. Dans son édition originelle, le roman est divisé en deux tomes dont la deuxième partie, Le côté de Guermantes I, est suivie de Le Côté de Guermantes II. Extrait : Forcé maintenant de passer avec elle ma soirée, j’aurais préféré, comme celle-ci était ma dernière avant le retour de mes parents, qu’elle restât libre et que je pusse chercher à revoir des femmes de Rivebelle. Je me relavai une dernière fois les mains, et dans la promenade que le plaisir me faisait faire à travers l’appartement, je me les essuyai dans la salle à manger obscure. Elle me parut ouverte sur l’antichambre éclairée, mais ce que j’avais pris pour la fente illuminée de la porte qui, au contraire, était fermée, n’était que le reflet blanc de ma serviette dans une glace posée le long du mur, en attendant qu’on la plaçât pour le retour de maman. Je repensai à tous les mirages que j’avais ainsi découverts dans notre appartement et qui n’étaient pas qu’optiques, car les premiers jours j’avais cru que la voisine avait un chien, à cause du jappement prolongé, presque humain, qu’avait pris un certain tuyau de cuisine chaque fois qu’on ouvrait le robinet. Et la porte du palier ne se refermait d’elle-même très lentement, sur les courants d’air de l’escalier, qu’en exécutant les hachures de phrases voluptueuses et gémissantes qui se superposent au chœur des Pèlerins, vers la fin de l’ouverture de Tannhäuser. J’eus du reste, comme je venais de remettre ma serviette en place, l’occasion d’avoir une nouvelle audition de cet éblouissant morceau symphonique, car un coup de sonnette ayant retenti, je courus ouvrir la porte de l’antichambre au cocher qui me rapportait la réponse. Je pensais que ce serait : « Cette dame est en bas », ou « Cette dame vous attend. » Mais il tenait à la main une lettre. J’hésitai un instant à prendre connaissance de ce que Mme de Stermaria avait écrit, qui tant qu’elle avait la plume en main aurait pu être autre, mais qui maintenant était, détaché d’elle, un destin qui poursuivait seul sa route et auquel elle ne pouvait plus rien changer. Je demandai au cocher de redescendre et d’attendre un instant, quoiqu’il maugréât contre la brume. Dès qu’il fut parti, j’ouvris l’enveloppe. Sur la carte : Vicomtesse Alix de Stermaria, mon invitée avait écrit : « Je suis désolée, un contretemps m’empêche de dîner ce soir avec vous à l’île du Bois. Je m’en…

À La Recherche Du Temps Perdu VII

Le Côté de Guermantes est le troisième tome d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié entre 1921 et 1922 chez Gallimard. Dans son édition originelle, le roman est divisé en deux tomes dont la deuxième partie, Le côté de Guermantes I, est suivie de Le Côté de Guermantes II. Extrait : Elle venait de voir entrer son mari, et par les mots qu’elle prononçait, faisait allusion au comique d’avoir l’air de faire ensemble une visite de noces, nullement aux rapports souvent difficiles qui existaient entre elle et cet énorme gaillard vieillissant, mais qui menait toujours une vie de jeune homme. Promenant sur le grand nombre de personnes qui entouraient la table à thé les regards affables, malicieux et un peu éblouis par les rayons du soleil couchant, de ses petites prunelles rondes et exactement logées dans l’œil comme les « mouches » que savait viser et atteindre si parfaitement l’excellent tireur qu’il était, le duc s’avançait avec une lenteur émerveillée et prudente comme si, intimidé par une si brillante assemblée, il eût craint de marcher sur les robes et de déranger les conversations. Un sourire permanent de bon roi d’Yvetot légèrement pompette, une main à demi dépliée flottant, comme l’aileron d’un requin, à côté de sa poitrine, et qu’il laissait presser indistinctement par ses vieux amis et par les inconnus qu’on lui présentait, lui permettaient, sans avoir à faire un seul geste ni à interrompre sa tournée débonnaire, fainéante et royale, de satisfaire à l’empressement de tous, en murmurant seulement : « Bonsoir, mon bon », « bonsoir mon cher ami », « charmé monsieur Bloch », « bonsoir Argencourt », et près de moi, qui fus le plus favorisé quand il eut entendu mon nom : « Bonsoir, mon petit voisin, comment va votre père ? Quel brave homme ! » Il ne fit de grandes démonstrations que pour Mme de Villeparisis, qui lui dit bonjour d’un signe de tête en sortant une main de son petit tablier.

À la recherche du temps perdu VI

Le Côté de Guermantes est le troisième tome d’À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié entre 1921 et 1922 chez Gallimard. Dans son édition originelle, le roman est divisé en deux tomes dont la deuxième partie, Le côté de Guermantes I, est suivie de Le Côté de Guermantes II. Extrait : Et cela m’était d’autant plus nécessaire de pouvoir chercher dans le « salon » de Mme de Guermantes, dans ses amis, le mystère de son nom, que je ne le trouvais pas dans sa personne quand je la voyais sortir le matin à pied ou l’après-midi en voiture. Certes déjà, dans l’église de Combray, elle m’était apparue dans l’éclair d’une métamorphose avec des joues irréductibles, impénétrables à la couleur du nom de Guermantes, et des après-midi au bord de la Vivonne, à la place de mon rêve foudroyé, comme un cygne ou un saule en lequel a été changé un Dieu ou une nymphe et qui désormais soumis aux lois de la nature glissera dans l’eau ou sera agité par le vent. Pourtant ces reflets évanouis, à peine les avais-je quittés qu’ils s’étaient reformés comme les reflets roses et verts du soleil couché, derrière la rame qui les a brisés, et dans la solitude de ma pensée le nom avait eu vite fait de s’approprier le souvenir du visage. Mais maintenant souvent je la voyais à sa fenêtre, dans la cour, dans la rue ; et moi du moins si je ne parvenais pas à intégrer en elle le nom de Guermantes, à penser qu’elle était Mme de Guermantes, j’en accusais l’impuissance de mon esprit à aller jusqu’au bout de l’acte que je lui demandais ; mais elle, notre voisine, elle semblait commettre la même erreur ; bien plus, la commettre sans trouble, sans aucun de mes scrupules, sans même le soupçon que ce fût une erreur. Ainsi Mme de Guermantes montrait dans ses robes le même souci de suivre la mode que si, se croyant devenue une femme comme les autres, elle avait aspiré à cette élégance de la toilette dans laquelle des femmes quelconques pouvaient l’égaler, la surpasser peut-être ; je l’avais vue dans la rue regarder avec admiration une actrice bien habillée ; et le matin, au moment où elle allait sortir à pied, comme si l’opinion des passants dont elle faisait ressortir la vulgarité en promenant familièrement au milieu d’eux sa vie inaccessible, pouvait être un tribunal pour elle, je pouvais l’apercevoir devant sa glace, jouant avec une conviction exempte de dédoublement et d’ironie, avec passion, avec mauvaise humeur, avec amour-propre, comme une reine qui a accepté de représenter une soubrette…

A L’Ombre De L’Eau

Tokyo, 2014. Un banquier est retrouvé pendu dans son appartement. Contre l’avis de ses supérieurs, le capitaine Hiraï croit en la culpabilité du lycéen Hayato Hisaïshi.
Emi Yasukawa signe un pacte avec un puissant yakuza pour se venger des maltraitances subies dans son lycée.
Tokyo, 2019. Les policiers Yoshida et Kanda décryptent les mystérieux messages laissés sur le cadavre d’une femme retrouvée à Shibuya. Leurs soupçons se portent sur Hayato, devenu hôte de club à Shinjuku.
” Post-it girl ” dans une entreprise prestigieuse, Emi voit son passé secret ressurgir sous les traits du nouveau directeur général.
Un puzzle inquiétant se dessine, croisant leurs destinées, dans un Japon urbain devenu féroce.
Maïko Kato est japonaise et vit à Paris. *A l’ombre de l’eau* , son premier roman, est inspiré d’une enquête réalisée dans un club du Kabukicho, un quartier rouge de Tokyo et de son expérience de stagiaire au sein de Dentsu, le plus grand groupe de communication du Japon.

Zombie Birds, Astronaut Fish, and Other Weird Animals

**Take a walk on the weird side!**
Astronaut fish swimming in zero gravity? Fluffy little birds hungry for brains? Transformer butterflies morphing in midair? It’s either a bad trip or one crazy safari.
**Becky Crew** takes you on the latter by mixing serious scientific facts with lighthearted anthropomorphic stories. Each animal profile starts with a short, humorous day-in-the-life-of bit that leads into the real science of these really strange creatures. Becky keeps things fresh by mixing in her wit with the interesting facts.
From naked mole rat reproduction to the Wolverine-style defenses of Cameroon’s hairy frogs, *Zombie Birds, Astronaut Fish, and Other Weird Animals* packs enough information for one heck of a nature walk. **

Zen and the Art of Motorcycle Maintenance

One of the most important and influential books of the past half-century, “Zen and the Art of Motorcycle Maintenance” tells the iconic story of a father and son s motorcycle trip across America in the 1960s. Yet it also describes a personal and philosophical journey, asking questions along the way about how to live a meaningful life. The narrator takes a cross-country motorcycle trip from Minnesota to California with his young son, during which the maintenance of the motorcycle becomes an illustration of how to unify the cold, rational realm of technology with the warm, imaginative realm of artistry. The narrator wrestles with both the ghost of his past and some of the most important philosophical questions of the twentieth century. The narrator s need to reconcile his past and present selves drives him and his son forward, to a point where all is lost or won. Now dramatized for the first time by Peter Flannery (“Our Friends in the North,” “George Gently,” “The Devil s Whore”) and starring James Purefoy (“Rome,” “Injustice,” “Ironclad”), this full-cast drama adds a new and original dimension to a true modern classic.”

Your Money’s Worth

Rock smashes ice.
Fire melts rock.
Water quenches fire.
Ice freezes water.
—The elemental demon version of rock, paper, scissors
Parke Worth:
Murders, unexplained fires, Industrial espionage and walking myths meant my first days as Chancellor of everything paranormal were packed and stressful.
Cassie King-Worth:
A rushed marriage, a forced trip back to an Alabama law school and the wakening of a terrible race long thought dead meant my first days as a married elemental demon were full and terrifying.
Tossing in the werewolf Grand Master, the General for the Earth Sprite King and murderous family members means I have the makings of a new, Mystic War on my hands.
Now, to convince my Chancellor husband that something needs to be done…

Your First Year in Code

Starting a career in programming can be intimidating. Whether you’re switching careers, joining a bootcamp, starting a C.S. degree, or learning on your own, Your First Year in Code can help, with practical advice on topics like code reviews, resume writing, fitting in, ethics, and finding your dream job.

WordPress 5 Complete – Seventh Edition

**An in-depth and comprehensive take on WordPress, covering everything about the platform such as WordPress posts, pages, themes, plugins, and more.**
#### Key Features
* Get up to date with the latest WordPress 5.0 (Bebo) and all its new features
* Beginner-friendly layout and advice you can apply from day one with loads of screenshots and examples
* Enrich your development experience with the new block-based editor Gutenberg

#### Book Description
Back in the day, when you wanted to launch a new website, you either had to learn web programming yourself or hire a professional who would take care of the whole process for you. Nowadays, with WordPress, anyone can build an optimized site with the least amount of effort possible and then make it available to the world in no time.
Here, in the seventh edition of the book, we are going to show you how to build great looking and functional websites using WordPress. The new version of WordPress – 5.0 – comes with a few important changes, and we tell you all about how to use them effectively. From crafting content pages using the block editor, and customizing the design of your site, through to making sure it’s secure, we go through it all.
The book starts by introducing WordPress and teaching you how to set it up. You are then shown how to create a blog site, start writing content, and even use plugins and themes to customize the design of the site and add some unique elements to set it apart. If you want to get more in-depth, we also show you how to get started creating your own themes and plugins. Finally, we teach you how to use WordPress for building non-blog websites.
By the end of the book, you will be sufficiently skilled to design high-quality websites and will be fully familiar with the ins and outs of WordPress.
#### What you will learn
* Learn to adapt your plugin with the Gutenberg editor
* Create content that is optimized for publication on the web
* Craft great looking pages and posts with the use of block editor
* Structure your web pages in an accessible and clear way
* Install and work with plugins and themes
* Customize the design of your website
* Upload multimedia content, such as images, audio, and video easily and effectively
* Develop your own WordPress plugins and themes
* Use WordPress to build websites that serve purposes other than blogs

#### Who this book is for
The ideal target audience for this book would be PHP developers who have some basic knowledge of working with WordPress and who want to get a comprehensive practical understanding of working with WordPress and create production-ready websites with it.
Downloading the example code for this book You can download the example code files for all Packt books you have purchased from your account at http://www.PacktPub.com. If you purchased this book elsewhere, you can visit http://www.PacktPub.com/support and register to have the files e-mailed directly to you.