Visualizzazione di 62581-62592 di 90860 risultati

Le Chateau noir

Sebastian, l’adolescent qu’une malédiction condamne à tomber en poussière dès qu’il a soif, a décidé de redevenir un véritable être humain. Pour que ce prodige s’accomplisse, il se rend au bout du monde, chez, un étrange médecin dont personne n’a jamais vu le visage, et qui vit enfermé dans un château abandonné derrière une muraille sans porte!
De l’autre côté de ce rempart s’étend un jardin rempli de ronces et de statues monstrueuses…
Là, l’attend un fameux magicien dont les pouvoirs surnaturels font’ froid dans le dos. Peggy Sue et’ le chien bleu arriveront-ils à tirer Sebastian des griffes du maître du château noir ?
Rien n’est moins sûr !

Le chat aux yeux jaunes

Quand les fantômes du passé crèvent l’écran pour régler leurs comptes… Dans les années 60, l’actrice Peggy McFloyd a connu un succès planétaire grâce à la série télévisée “First Lady” . Aujourd’hui riche et âgée, elle s’est reconvertie dans l’action caritative en érigeant sur sa propriété une maison de retraite où elle accueille ses vieux camarades de scène. Il semblerait toutefois que depuis quelque temps, cc petit paradis soit le théâtre d’événements aussi étranges qu’inquiétants. Qui connaît la vérité sur “First Lady”, cette série réputée “maudite” depuis que certains de ses acteurs ont disparu dans des conditions brutales ? Le chat empaillé aux yeux jaunes, qui trône comme une idole énigmatique sur la cheminée de l’actrice, peut-être ? Un chat qui fut l’instigateur d’un crime dont Mickie Katz – missionnée par l’Agence 13 pour redécorer les appartements très spéciaux de l’actrice – découvrira les arcanes avec effroi… Cette barrière blanche symbolise la frontière entre deux mondes, deux époques. Vous vous tenez dans le présent, mais de l’autre côté le temps s’est arrêté en 1965. Peggy en a décidé ainsi. Elle ne veut rien voir, rien connaître de l’évolution du monde moderne. En prenant sa retraite, elle a choisi de vivre une fois pour toutes dans l’Amérique de sa jeunesse.

Le Carnaval de fer

La Cité des Oracles est une ville thermale oubliée des cartes officielles. Quelques vieillards y abordent de temps à autre ; ils viennent rencontrer Les pythies de Vénus, ce sont les grandes prêtresses d’un culte disparu.  Elles sont grasses, énormes et lorsque l’une d’entre elles est la proie de grosses fièvres, son corps dispense une abondante transpiration aux propriétés spéciales. La sueur épaisse et salée a comme principal élément une hormone régénératrice, une molécule de jouvence capable de rajeunir n’importe quel tissu humain soumis à son contact. Moyennant finance les madones de jouvence peuvent transpirer pour vous, mais le traitement coûte cher et seuls de rares privilégiés peuvent se l’offrir.

Lavondyss

Des années se sont écoulées depuis la quête qui a mené les frères Huxley dans ” la forêt des mythimages “, ce vestige d’un lointain passé hanté par des créatures issues de l’inconscient collectif. Une quête qui laissait inexplorée une partie essentielle de ce territoire : le cœur de la forêt, le royaume ultime, la source de tous les mythes – Lavondyss. Tallis, une adolescente dont le demi-frère, Harry Keeton, figure épisodique de l’aventure des Huxley, a disparu quand elle était petite fille, va entreprendre à son tour le voyage, persuadée que Harry est encore vivant, prisonnier du bois de Ryhope. Mais pour en franchir le seuil, toute une initiation est nécessaire. Avant d’être en mesure de répondre à l’appel e Lavondyss, Tallis devra accomplir tous les rituels par lesquels la forêt s’offre et se protège à la fois, fait signe et se refuse…

Lavage à froid uniquement

‘ Ça part de traviole d’emblée et si je devais me présenter, je ne saurais trop par quel bout prendre ma vie. Aujourd’hui, elle se résume à être mère au foyer. J’ai 37 ans, trois enfants, un bel appartement au centre de Lausanne et bien que ça manque d’originalité, oui, je suis désespérée. Avant cela, j’étais médecin urgentiste. Avant cela encore, je faisais le deuil de ma mère morte trop tôt et de mon père entré dans les ordres. Ah, et j’ai un frère, pas bien stable lui non plus. Un mari, par contre, qui l’est pour nous tous. Mais tout ça, c’est sans compter le cadavre qui vient de s’inviter sur la poussette des twins… ‘ Tout est dit ou presque : ce roman intelligent et drôlissime vous propose de suivre les (més)aventures d’une jeune trentenaire qui se retrouve nez à nez avec un macchabée en sortant la poussette de ses jumeaux du placard de l’entrée. Parce qu’elle s’ennuie à pleurer, elle décide de se mêler de l’enquête policière et ça donne un roman extrêmement bien écrit, enlevé et malicieux.Aurore Py, née en 1980 en Moselle, vit au bord du lac Léman. Elle partage son temps entre vie de famille et écriture.

(source: Bol.com)

Lassie, chien fidèle

Lassie est la plus belle chienne du pays. Chaque jour à la même heure, elle va chercher Joe à l’école. Comment comprendrait-elle que son maître a dû la vendre et qu’elle ne peut plus voir son ami ?
Les murs, les rivières, les hommes à sa poursuite, rien n’arrête Lassie. Quel incompréhensible instinct la pousse vers le sud, au péril de sa vie ?

LaRose

Dakota du Nord, 1999. Un vent glacial souffle sur la plaine et le ciel, d’un gris acier, recouvre les champs nus d’un linceul. Ici, des coutumes immémoriales marquent le passage des saisons, et c’est la chasse au cerf qui annonce l’entrée dans l’automne. Landreaux Iron, un Indien Ojibwé, est impatient d’honorer la tradition. Sûr de son coup, il vise et tire. Et tandis que l’animal continue de courir sous ses yeux, un enfant s’effondre. Dusty, le fils de son ami et voisin Peter Ravich, avait cinq ans.
Ainsi débute le nouveau roman de Louise Erdrich, couronné par le National Book Critics Circle Award, qui vient clore de façon magistrale le cycle initié avec La Malédiction des colombes et Dans le silence du vent. L’auteur continue d’y explorer le poids du passé, de l’héritage culturel, et la notion de justice. Car pour réparer son geste, Landreaux choisira d’observer une ancienne coutume en vertu de laquelle il doit donner LaRose, son plus jeune fils, aux parents en deuil. Une terrible décision dont Louise Erdrich, mêlant passé et présent, imagine avec brio les multiples conséquences.

‘ Un récit puissamment évocateur, d’une subtilité et d’une grâce magistrales. ‘
Publishers Weekly

(source: Bol.com)

Les larmes du dragon

SUMMARY:
Pour le policier de Los Angeles, Harry Lyon, et sa coéquipière Connie, le tueur auquel ils se trouvent confrontés au restaurant n’est qu’un avant-goût du cauchemar qui les attend. L’après-midi même, un improbable clochard, aux allures de possédé, annonce à Harry qu’il va mourir avant l’aube, puis se désintègre sous ses yeux. Tout cela ressemble trop à une hallucination ou à un mauvais rêve pour qu’il arrive à y croire. Et pourtant…

La lance de Saint Georges

Pendant la nuit de Pâques de l’an de grâce 1342, le village de Hookton, sur la côte sud de l’Angleterre, est mis à sac par une bande de pillards avec, à leur tête, l’impitoyable Harlequin.
Le jeune Thomas, l’un des rares survivants du massacre, découvre alors sa vocation : il ne deviendra pas prêtre, ainsi que le souhaitait son père, mais homme de guerre. Enrôlé comme archer dans l’armée du roi Edouard III, il traverse la Manche et débarque en Bretagne, bientôt mise à feu et à sang par les troupes du redoutable Prince Noir. C’est le début des combats qui passeront à la postérité sous le nom de guerre de Cent Ans.
Au cours des campagnes qui vont suivre, Thomas de Hookton connaît successivement la gloire, la déchéance, la faim… et l’amour. Déserteur, pourchassé à la fois par les Anglais et par les Français, il finit par rejoindre son camp, qu’il accompagnera dans un long périple jalonné de furieuses batailles. Jusqu’à un modeste village proche de la rivière Somme, que les Français appellent Crécy…

[http://www.amazon.fr/Quête-Graal-Lance-Saint-Georges/dp/2258057604](http://www.amazon.fr/Qu%C3%AAte-Graal-Lance-Saint-Georges/dp/2258057604)