5569–5584 di 74503 risultati

La méthode : Tome 1, La nature de la nature

Nous avons besoin de ce qui nous aide à penser par nous-mêmes : une méthode. Nous avons besoin d’une méthode de connaissance qui traduise la complexité du réel, reconnaisse l’existence des êtres, approche le mystère des choses. La méthode de la complexité qui s’élabore dans ce premier volume demande : de concevoir la relation entre ordre/désordre/ organisation et d’approfondir la nature de l’organisation ; de ne pas réduire un objet à ses éléments constitutifs ni l’isoler de son environnement; de ne pas dissocier la problème de la connaissance de la nature de celui de la nature de la connaissance. Tout objet doit être conçu dans sa relation avec un sujet connaissant, lui-même enraciné dans une culture, une société, une histoire. **

La méditation : Cours de base en dix leçons

étape par étape, l’auteur nous apprend comment calmer le mental et faire face à l’inquiétude. Cet ouvrage propose un cours pratique et concis, avec des exercices simples à utiliser dans la vie quotidienne, à la maison comme au travail. Le style direct de ces 10 leçons permet à chacun d’atteindre le calme au coeur de lui-même.

La girafe, le pélican et moi

La Girafe au long cou, le Pélican au bec escamotable et le Singe agile forment, avec le jeune Billy, la plus curieuse équipe de laveurs de carreaux qu’on ait jamais inventée. Lorsqu’on leur demande de laver les six cent soixante-dix-sept vitres du château du duc, nos quatre amis se retrouvent entraînés dans une folle aventure, comme seuls Roald Dahl et Quentin Blake savent les inventer…

La France Pour La Vie

” Si ce livre a un sens, peut-être une utilité, c’est que le moment était venu de la clarté. J’ai voulu faire cet effort d”aller chercher, au fond de moi, ma vérité sur mes erreurs comme sur mes réussites. Je veux vous dire, sans façon, sans artifice, ce que j’ai vraiment fait, ce en quoi je crois pour l’avenir. Le seul verdict qui m’importera vraiment sera le vôtre, celui des lecteurs de tout horizon politique que je cherche moins à séduire qu’à inciter à comprendre la complexité des situations et l’enchaînement des événements.
Je connais la terrible crise de confiance que suscitent la politique et les politiques. Je ne veux en aucun cas m’exonérer de ma part de responsabilité personnelle dans cette situation. Mais peut-être verra-t-on dans cet exercice d’écriture une exigence d’authenticité pour rétablir la confiance. Mission impossible ? Peut-être. Mais au moins me serai-je exposé personnellement et aurai-je essayé. Cela fait bien longtemps que j’en avais envie. Chaque fois, je trouvais une ” mauvaise raison ” de me dérober. Pas le moment. Pas le temps. Pas l’envie. Aujourd’hui, j’ai franchi le pas. Je ne le conçois que face à face. C’est à vous que je veux parler. ”
Nicolas Sarkozy

La forêt des murmures

**HELP WANTED: WIZARD’S ASSISTANT**
**Must be willing to relocate in space and time…**
Gull should have known better than to take the job. But with his village destroyed and a half-wit sister to look after, what choice did he have? At least the pay was good.
But this wizard was even worse than the ones he’d heard about. Between the tavern brawls, the magical battles, and taking care of that strange artifact that turned up, a guy could barely find time to catch his breath.
And now, with his sister beginning to gather her wits, Gull really has his hands full.

La Folie du Dieu noir

The celebrated “New York Times” bestselling master of fantasy returns with the thrilling conclusion to his enthralling, explosive Darkwar Saga . . .
“Wrath of a Mad God”
Book three of The Darkwar Saga
“”At this very moment, a dome of black energy is being expanded in a vale in the far north. This is not merely an invasion, but the beginning of a colonization, a process that will end with the complete annihilation of every life-form on this world.””
The Darkwar rages upon Midkemia and Kelewan, bringing bleak days of destruction and despair. To save the future of both worlds, the powerful sorcerer Pug and select members of the secretive Conclave of Shadows must journey deep into the dangerous realm of the bloodthirsty Dasati, there to carry out an audacious mission that has little, if any, chance of succeeding.
In Midkemia, young warriors Tad and Zane, and their fellow soldiers, protect the Kingdom from raiders. And Pug’s beloved wife, Miranda, finds herself a prisoner of the Dasati and, even more ominously, of Pug’s nemesis, the evil sorcerer Leso Varen.
Salvation may come from a friend thought long dead, an unlikely ally whose remarkable powers will be sorely needed in the momentous battle to come . . . a final, fevered onslaught against the most malevolent agents of evil ever known.

La Firme

Son attaché-case à la main, un jeune homme court à perdre haleine dans les rues de Memphis. Il s’appelle Mitch McDeere : troisième de sa promotion en droit à Harvard, il a surpris tout le monde en choisissant la firme Bendini, Lambert & Locke. Ce très confidentiel cabinet de Memphis a su, par des arguments irrésistibles, s’assurer sa collaboration.
Alors vers quel contrat mirifique notre brillant juriste est-il en train de se ruer, au point d’en oublier la gravité nécessaire à la profession ?
Mitch a une excellente raison pour courir ainsi : sauver sa vie.

La fille qui venait de loin

Sir Manuel Camargue a été le plus grand flûtiste de son temps. Il s’est maintenant retiré, bien que son renom reste universel, et il vient d’annoncer son intention de se remarier avec une jeune femme qui a cinquante de moins que lui. Or, le jour de la publication des bans à l’église paroissiale de Kingsmarkham, il meurt noyé dans le lac de sa propriété, victime d’un tragique accident. L’inspecteur-chef Wexford commence à trouver cette mort suspecte lorsqu’apparaît la fille de Camargue, devenue une riche héritière, mais que son père n’avait pas revu depuis dix-neuf ans… Cette femme séduisante est-elle ce qu’elle paraît être ? Est-elle même celle qu’elle prétend être ? Une enquête de l’inspecteur Wexford qui se déroule en partie aux Etats-Unis, écrite en 1980.

La Fièvre, Et Autres Nouvelles

Entre chroniques de presse et fiction, des nouvelles écrites par un correspondant de guerre qui a couvert la plupart des conflits et révolutions en Afrique et au Moyen-Orient. Les instantanés d’un monde rongé par la guerre et les conflits religieux, où l’homme est chaque jour confronté à la violence, et où le diable règne en maître. Ici, des villages organisent une grande battue contre une bête sanguinaire qui semble indestructible. Là, le médecin canadien d’une ONG « encadrant » une série d’excisions se contraint à l’impuissance… Du Caire à la bande de Gaza, du Darfour au Yémen, Jászberényi livre un récit audacieux, d’un réalisme déstabilisant, empreint d’humanité, de poussière ocre et de l’odeur du sang chaud. Flannery O’Connor, Hemingway et Cormac Mc Carthy ne sont pas loin. Sándor Jászberényi, né en 1980, a étudié la littérature, la philosophie et l’arabe à l’Université de Budapest. Il a travaillé comme correspondant de guerre au Moyen-Orient et en Afrique pour les journaux hongrois, et contribué au New York Times et à l’Egypt Independent. Il a notamment couvert les Printemps arabes, la crise du Darfour et la révolution houthie au Yémen. Son premier recueil de nouvelles, “La Fièvre”, a été traduit aux Etats-Unis, en Angleterre, en Inde et en Italie.

La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique

” Par nombre de traits de caractère, de choix et de positions, je me place hors du cours normal des choses. Ce qui s’est produit lors de la semaine suivante procède donc d’une certaine logique. ” Mathias, l'” homme de l’ombre ” qui rédige depuis douze ans les discours du maire de Paris, doit rencontrer Fata Okoumi, une femme d’affaires africaine grièvement blessée par un policier auquel elle refusait de présenter ses papiers d’identité. Il s’est vu confié par le maire le soin d’apaiser la colère de la victime et d’imaginer le moyen de réparer l’offense. Mais est-ce vraiment le hasard ou une certaine logique qui conduit Mathias à s’attacher déraisonnablement à sa mission ? Et à vouloir ardemment exaucer le dernier souhait de Fata Okoumi – quand ce souhait est de faire disparaître Paris ? Martin Page est passé maître dans l’art d’inventer des histoires insensées et de les raconter avec le plus grand réalisme. Cette alliance des contraires est au coeur de l’écriture de ce roman sombre et vivant, mélancolique et idéaliste, porté par sa promesse inaugurale : accompagner chaque disparition d’une renaissance

La Danse De Salomé

Patrick Selby serait mort d’un arrêt cardiaque. Rien d’étonnant à cela, un essaim de guêpes l’a criblé de piqûres et son cœur n’y a pas résisté. Mais dans cette chic banlieue anglaise où tout le monde se mêle de tout, les langues vont bon train… N’était-il pas sur le point de quitter sa femme, la belle et jalouse Tamsin ? Sa maîtresse Freda n’entretenait-elle pas des relations à la limite de l’inceste avec son frère jumeau ? Enfin Olivier, l’amant de Tamsin, n’avait-il pas mille bonnes raisons de vouloir se débarrasser de ce mari envahissant ? Le Dr Greenleaf qui a signé, sans se poser de questions, le permis d’inhumer, commence à douter sérieusement…

La campagne n’est pas un jardin

Dorlange est un village du centre de la France. Il est aussi le dernier bastion d’un âge révolu, celui d’avant la voiture et la télévision et où les travaux de la belle saison se font collectivement. Mais tout change depuis quelques années, avec le retour à la terre de nombreux citadins. La coexistence de ces néo-ruraux avec les agriculteurs d’origine n’est pas toujours facile. Un évènement met le feu aux poudres : l’obligation d’accueillir des réfugiés syriens dans le village.
Antoine, reporter pour L’Écho du Temps, se fait le chroniqueur des luttes entre les deux partis. D’un côté, le maire et ses guerriers en charentaises et pulls tricotés maison, qui crient à la colonisation de leur territoire. De l’autre, les anciens urbains, bobobéats parfois, qui brandissent leur idéal de solidarité.
**Stéphane Fière** nous offre un roman hilarant et corrosif sur une France divisée jusque dans ses campagnes. **
### Présentation de l’éditeur
Dorlange est un village du centre de la France. Il est aussi le dernier bastion d’un âge révolu, celui d’avant la voiture et la télévision et où les travaux de la belle saison se font collectivement. Mais tout change depuis quelques années, avec le retour à la terre de nombreux citadins. La coexistence de ces néo-ruraux avec les agriculteurs d’origine n’est pas toujours facile. Un évènement met le feu aux poudres : l’obligation d’accueillir des réfugiés syriens dans le village.
Antoine, reporter pour L’Écho du Temps, se fait le chroniqueur des luttes entre les deux partis. D’un côté, le maire et ses guerriers en charentaises et pulls tricotés maison, qui crient à la colonisation de leur territoire. De l’autre, les anciens urbains, bobobéats parfois, qui brandissent leur idéal de solidarité.
**Stéphane Fière** nous offre un roman hilarant et corrosif sur une France divisée jusque dans ses campagnes.

L’Écornifleur

1892 Voici l’histoire d’Henri, un parasite, qui parvient à se rendre indispensable à une famille de bourgeois crédules, les Vernet, en vacances au bord de la Manche. Texte délicieux, drôle et impertinent.

L’Outsider

**PARFOIS, LE MAL PREND LE VISAGE DU BIEN.** Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses ADN ne laissent aucune place au doute. Pourtant, malgré l’évidence, Terry Maitland affirme qu’il est innocent. Et si c’était vrai ? **« Un récit foisonnant. *L’Outsider* rappellera aux lecteurs un des premiers romans de King : *Ça*. »** **Kirkus Reviews**