4449–4464 di 66541 risultati

Urubamba

35 000 kilomètres de voyage à travers les contrées les plus sauvages de l’Amérique du Sud, depuis les grandes forêts amazoniennes jusqu’aux hauteurs du Machu Picchu, dans les Andes, avant de plonger jusqu’à l’extrême fin du continent, en Terre de Feu, et retour… Et tout au long de ce périple, rendu avec l’intensité d’un Melville ou d’un Conrad, les pistes croisées des vieux explorateurs, les rencontre avec les inquiétants bandits des grands fleuves, les tribus sauvages, les ruines mystérieuses – et le présence énorme, obsédante, de la nature, la prolifération du végétal qui envahit, dissout, corrode, l’humidité poisseuse, omniprésente, le vent, la pierre sèche, la glace des Andes, et au bout de la route, au bout du monde, dans les terres vides et grises de Patagonie, ce frisson du Grand Dehors. Avec, aussi, la curieuse découverte, dans une rivière du Pérou, d’un fossile d’une espèce inconnue de crocodile géant…

Un Seul Parmi Les Vivants

Caroline du Sud, 1932. Par un soir d’été caniculaire, le vieux shérif Furman Chambers est tiré de son sommeil par un coup de téléphone : deux hommes ont été froidement abattus à la sortie d’une ancienne auberge qui sert désormais de couverture au trafic d’alcool de Larthan Tull, le « magnat du bourbon ». Quand Chambers arrive sur les lieux, le nom du coupable circule déjà : Mary Jane Hopewell, un vétéran de la Grande Guerre, qui vit en marge de la société. Mais le shérif, sceptique de nature, décide de mener l’enquête et se retrouve plongé dans une spirale de violence qui va bouleverser le destin de personnages inoubliables. Alliant exigence littéraire et talent de conteur, Jon Sealy ressuscite avec brio l’époque de la Grande Dépression. Il y mêle noirceur et moments de grâce inattendus, créant une intensité dramatique saisissante autour des relations familiales, de la folie du pouvoir et des limites de la justice. *« Ce roman, c’est un peu comme si* *Cormac McCarthy et William Faulkner réécrivaient le scénario de la série* Boardwalk Empire *, aidés dans leur inspiration existentialiste par un bon alcool fort. »* Richmond Times Dispatch

L’ultime secret de Frida K.

Sur les traces d’un autoportrait peint par Frida Kahlo pour son amant Trotski… Un autoportrait de Frida Kahlo a été volé à Mexico. Une jeune détective privée espagnole, Daniela Ackerman, est envoyée sur place pour le retrouver et fait une découverte surprenante : la toile contiendrait un message codé à destination de Léon Trotski, le célèbre révolutionnaire… devenu l’amant de Frida Kahlo pendant l’exil mexicain de celui-ci. Au même moment, une série de meurtres défraye la chronique : les cadavres de strip-teaseuses sont retrouvés mutilés, l’image de la Santa Muerte – l’Ange de la mort – tatouée sur le sein gauche, tandis que des autels consacrés à cette secte religieuse rivale du Vatican sont détruits. Daniela se retrouve ainsi plongée dans une enquête mêlant narcotrafiquants dévôts de la Santa Muerte, évêques officieux et curés aux visages d’ange, tueurs à gages en maillot du Real de Madrid et procureures mangeuses d’hommes obsédées par la chirurgie esthétique… Un polar hispanique explosif qui nous dévoile, à travers une intrigue contemporaine sulfureuse, l’ultime secret de Frida K. et de sa liaison clandestine avec Trotski quelques mois avant son assassinat.

Tuer Jupiter

Le 2 décembre 2018, le corps du plus jeune président de la République française, Emmanuel Macron, rejoint le Panthéon devant les spectateurs du monde entier. Le pays, le gouvernement et ses proches demeurent incrédules face à son assassinat. Ne reste plus qu’à remonter le temps pour suivre les ramifications du complot qui a conduit à cette fin. Le romancier François Médéline, après dix années passées dans les coulisses du gouvernement, nous offre une fiction politique moderne et percutante. De sa plume explosive, il s’amuse à mettre en scène les grands de ce monde et nous parle du règne de l’image, de pouvoir et de démesure.

Tu dormiras quand tu seras mort

1960 : André Leguidel est un jeune officier promis, en raison de sa formation linguistique, à un travail peu excitant en Allemagne dans les bureaux du renseignement militaire. Contre toute attente, il se voit envoyé en Algérie en tant que simple soldat pour confirmer la fidélité à la France du chef de section de son commando de chasse, Mohamed Guellab. Ce dernier, d’origine musulmane, est en effet suspecté d’avoir tué l’officier français qui l’avait remplacé et d’être en passe de rejoindre les rebelles avec sa section et ses armes. C’est donc comme espion déguisé en radio qu’André Leguidel part au combat, sans trop savoir où il met les pieds. Il se retrouve sous les ordres d’un homme qui se révèle un guerrier infatigable, doué d’une autorité naturelle, admiré de ses hommes mais inspirant de la défiance à ses supérieurs. La traque engagée par l’armée française d’un détachement du FLN à travers le djebel se trouve ainsi doublée d’une enquête qui expose les enjeux politiques de la guerre. La guerre du Vietnam a inspiré des films comme Platoon, Apocalypse Now et Full Metal Jacket. François Muratet propose pour sa part un texte aussi haletant que bien documenté sur la guerre d’Algérie, en mettant l’accent sur ce qu’elle a réellement été : une guerre civile dans laquelle les concepts de défaite et de victoire finissent par perdre leur sens.
### Biographie de l’auteur
François Muratet est né en 1958 à Casablanca. Il vit en Seine-et-Marne où il enseigne l’histoire-géographie. Son premier roman, Le Pied-Rouge, a reçu le prix du Premier Polar SNCF 2000 et, la même année, le prix de la Truffe Noire de Cahors. François Muratet a aussi remporté le prix Rompol du polar pour Stoppez les machines, paru en 2001. 

Le Tribunal De La Rue Quirion

– C’est un os! Un os de chien! It’s dead! – Comment tu sais? – C’est trop gros
pour être un os de chat. – Un gros chat? Si tu dis que c’est juste un os, on
peut pas savoir. Il est où le reste du squelette ? En jouant dans le boisé
d’un quartier résidentiel, des enfants découvrent un os. Ils croient d’abord
qu’il s’agit de celui d’un chien, mais sa taille les fait douter. Avec raison…
S’ouvrent alors deux enquêtes parallèles visant à découvrir l’origine d’un
mystérieux péroné humain. Celle du clan des enfants, qui mène l’affaire de
manière peu orthodoxe, puis celle de l’équipe de l’inspecteur Héroux,
intriguée par ce cas semblant surgir d’une autre époque. Arriveront-ils aux
mêmes conclusions? Au même moment, ça brasse et ça joue dur au service de
police de Trois-Rivières : mesquineries, luttes de pouvoir et manigances sont
au menu. À la veille des élections municipales, un bras de fer s’amorce… Une
enquête des plus palpitantes pour l’inspecteur Héroux, son entourage et de
jeunes apprentis qui n’ont vraiment pas froid aux yeux.

La tresse

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

*Inde.* Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

*Sicile.* Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

*Canada*. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
  **
### Sinossi
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

*Inde.* Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

*Sicile.* Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

*Canada*. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
### Dalla seconda/terza di copertina
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Trésor caché

Le trois-mats l’Alecto, un beau, grand et rapide clipper américain, fait voile, par un beau temps, vers les lies Fidji ; il vient de San-Francisco et il s’est ravitaillé aux lies Sandwich.

A San-Francisco, il lui est arrivé de voir tout son équipage empoigné par la fièvre de l’or ; tous les matelots et les quartiers-maîtres, voire même le coq, avaient déserté pour aller aux mines. La chose alors était fréquente ; on découvrait chaque jour de nouveaux placers ; de toutes parts, des chercheurs d’or accouraient.

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

(source: Bol.com)

Traversée de la Mangrove

À Rivière au Sel, en plein cœur de la forêt, on veille un mort, un homme qui s’est installé dans le village quelques années auparavant et dont on ne sait pas grand chose. Est-il cubain ? colombien ? A-t-il déserté ? Pourquoi est-il revenu en Guadeloupe ? Les réponses ne sont pas claires. Cependant peu importe la véritable identité de cet homme. Ce qui importe, c’est l’image que les individus gardent chacun de lui et les modifications essentielles qu’il a apportées dans leurs vies. Dans le temps clos de cette seule nuit, au delà de cette petite communauté, c’est toute la société guadeloupéenne d’aujourd’hui qui se dessine, avec ses conflits, ses contradictions et ses tensions.

Un Train de Glace et de Feu. la Mano Negra en Colombie Babel 173

### Quatrième de couverture Colombie, 15 novembre – 31 décembre 1993. Dans un train fait de bric et de broc, une centaine de saltimbanques français et colombiens se proposent de réhabiliter les trains de passagers, pratiquement inexistants dans ce pays. La Mano Negra, mais aussi French Lover’s, les musiciens brésiliens Garrincha et Sorriso, des trapézistes, des anciens du Royal De Luxe, et un dragon cracheur de feu, offriront des spectacles gratuits dans les gares, provoquant l’émerveillement de dizaines de milliers de personnes. Chroniqueur de cette aventure, Ramán Chao a consigné, jour après jour, les péripéties de sept étapes, mille kilomètres de Santa Marta, sur la côte Caraïbe, à Bogotá : promiscuité, déraillements, séances de tatouages, maladies, accueil chaleureux dans les villages, séjour magique à Aracataca – le Macondo de Cent Ans de solitude -, réactions après la mort d’Escobar…

Un train d’or pour la Crimée

” La grande attaque du train “, ” L’exploit le plus sensationnel de l’ère nouvelle ” : les Victoriens ne manquèrent pas de superlatifs pour qualifier l’incroyable cambriolage d’Edward Pierce, en 1855. Comment ce parfait gentleman est-il parvenu à dérober 12 000 livres d’or à bord d’un train ? Michael Crichton nous fait découvrir cette folle aventure. D’une minutieuse organisation, pleine d’intelligence et de fourberie, naîtra le hold-up le plus célèbre du XIXe siècle.
**

Train d’enfer pour Ange rouge

Depuis six mois que Suzanne a disparu, le commissaire Franck Sharko erre dans un monde peuplé de ténèbres. La découverte d’un cadavre cruellement mutilé, en une mise en scène défiant l’imagination, va le propulser au cœur d’une implacable machinerie meurtrière. Un voyage hallucinant et halluciné, des carrières granitiques bretonnes aux sordides backrooms sadomasos de Paris… Tapie dans l’ombre de la Toile, serait-ce la résurrection de l’Ange rouge, cet esprit machiavélique qui mène la danse à train d’enfer ? Et ce n’est pas Poupette, sa loco modèle réduit, seule encore à apaiser ses tourments, qui pourra lui indiquer la voie..

Le tour du monde du roi Zibeline

« Mes chers amis, s’écria Benjamin Franklin, permettez-moi de dire que, pour le moment, votre affaire est strictement incompréhensible.
\- Nous ne demandons qu’à vous l’expliquer, dit Auguste. Et d’ailleurs nous sommes venus pour cela.
\- Eh bien, allez-y.
\- C’est que c’est une longue histoire.
\- Une très longue histoire, renchérit Aphanasie, sa jeune femme que Franklin ne quittait plus des yeux.
\- Elle traverse de nombreux pays, elle met en scène des drames et des passions violentes, elle se déroule chez des peuples lointains dont les cultures et les langues sont différentes de tout ce que l’on connait en Europe…
\- Qu’à cela ne tienne ! Au contraire, vous mettez mon intérêt à son comble… »
Comment un jeune noble né en Europe centrale, contemporain de Voltaire et de Casanova, élevé par un philosophe français, va se retrouver en Sibérie puis en Chine, pour devenir finalement roi de Madagascar… Un roman vif, fougueux, enthousiasmant par l’auteur de *Rouge Brésil* (prix Goncourt 2001), *Le Grand Cœur* (2012) ou *Immortelle Randonnée* (2013).
Jean-Christophe Rufin, est membre de l’Académie française depuis 2008.

La tortue d’Eschyle et autres morts stupides de l’histoire

« Prendre la mort du bon côté avec cet ouvrage plein d’humour noir signé de tout un collectif d’érudits à l’esprit potache !»
\- Europe 1
« Bravo à tout ce beau monde ! Au cardinal qui n’a pas raté sa mort, aux auteurs qui n’ont pas raté leur livre.»
\- Le Canard enchaîné
« Un livre d’histoire, intelligent et drôle. À lire absolument !»
\- L’Express
Nos manuels d’histoire n’ont retenu que les morts héroïques, nous avons déterré les morts stupides.
100 récits vivants, sérieux et drôles à la fois.
Chaque récit met en scène les derniers instants du personnage en racontant brièvement son parcours et en montant en épingle sa mort. Le plaisir que le lecteur trouvera dans ce livre réside dans le décalage entre l’importance historique du personnage et le côté stupide ou absurde de sa mort. Les récits sont regroupés dans des chapitres thématiques comme « les trop gourmands », « les trop galants », « les trop curieux », « les trop sensibles », « les trop exposés » ou encore « les trop snob »… Daniel Casanave illustre une vingtaine de ces histoires avec un dessin original, drôle et enlevé.
Florilège de quelques morts stupides :
Eschyle (v. 525-456 av. J.-C.) Tragédien grec : crâne fracassé par une tortue tombée des serres d’un aigle
Frédéric Barberousse (1122-1190) Empereur : noyé pour s’être baigné en armure.
Mgr Daniélou (1905-1974) Cardinal et théologien : mort « en épectase » chez une prostituée parisienne.
Isabelle Eberhardt (1877-1904) Orientaliste : noyée dans le désert.
Dumont d’Urville (1790-1842) Navigateur : revenu vivant de l’Antarctique, meurt en banlieue parisienne dans le premier accident de chemin de fer.
Pauwels (1864-1894) Anarchiste : tué par l’explosion de sa propre bombe.
Félix Faure (1841-1899) Président de la République : sans commentaire.
Féraud (1759-1795) Député à la Convention : massacré et décapité par la foule, qui l’a pris pour un de ses collègues, Fréron.
J.-B. Lully (1632-1687) Compositeur : se frappe l’orteil avec sa canne et meurt d’une gangrène faute d’hygiène.
Maurice Berteaux (1852-1911) Ministre de la Guerre : en inaugurant un meeting aérien, décapité par une hélice d’avion.
William Henry Harrison (1773-1841) Président des USA pendant un mois : succombe d’une pneumonie après avoir prononcé son discours d’investiture dans le froid. **

La tombe des lucioles

Avant de devenir le célèbre dessin animé de Takahata Isao, La Tombe des lucioles est une œuvre magnifique et poignante de l’écrivain Nosaka Akiyuki. L’histoire d’un frère et d’une sœur qui s’aiment et vagabondent dans l’enfer des incendies tandis que la guerre fait rage. Le traducteur décrit l’écriture de Nosaka comme ”un brassage de toutes sortes de voix, de langues, où se déversent par coulées enchaînées les unes aux autres le flot ininterrompu des images.”

(source: Bol.com)