3841–3856 di 74503 risultati

La clinique du docteur H.

Dans La Clinique du docteur H., Mary Higgins Clark, avec une habileté remarquable, tisse la trame effrayante d’un complot médical qui doit rester secret à tout prix et le récit se développe vers un dénouement d’une intensité dramatique proprement hallucinante. La Clinique du docteur H. confirme, après La Nuit du renard, l’exceptionnelle maîtrise de Mary Higgins Clark, grande romancière de nos angoisses contemporaines.

La Cité Et Les Astres

Selon la légende, les hommes auraient jadis conquis les étoiles. Jadis, d’immenses villes auraient fleuri à la surface de la Terre. Puis les Envahisseurs sont venus, laissant l’Humanité exsangue, confinée sur sa planète natale. Pendant des millénaires, la cité de Diaspar a servi de refuge aux rares rescapés. Une prison dorée, close sur elle-même, sagement gérée par un ordinateur omnipotent. Dix millions d’habitants y naissent et y renaissent artificiellement, sans jamais vraiment mourir… Jusqu’à l’apparition d’un être unique, Alvin, qui refuse cette existence pétrifiée et sans but. Bravant les lois de Diaspar, il va entamer un fantastique voyage parmi les mondes morts, qui le mènera aux confins de la galaxie. Un space opera flamboyant, empreint de poésie et d’aventure. Une œuvre inoubliable par l’auteur des Enfants d’Icare et de Rendez-vous avec Rama.

La Cité Et Les Astres

Selon la légende, les hommes auraient jadis conquis les étoiles. Jadis, d’immenses villes auraient fleuri à la surface de la Terre. Puis les Envahisseurs sont venus, laissant l’Humanité exsangue, confinée sur sa planète natale. Pendant des millénaires, la cité de Diaspar a servi de refuge aux rares rescapés. Une prison dorée, close sur elle-même, sagement gérée par un ordinateur omnipotent. Dix millions d’habitants y naissent et y renaissent artificiellement, sans jamais vraiment mourir… Jusqu’à l’apparition d’un être unique, Alvin, qui refuse cette existence pétrifiée et sans but. Bravant les lois de Diaspar, il va entamer un fantastique voyage parmi les mondes morts, qui le mènera aux confins de la galaxie. Un space opera flamboyant, empreint de poésie et d’aventure. Une œuvre inoubliable par l’auteur des Enfants d’Icare et de Rendez-vous avec Rama.

La Cité de Cristal

Sur l’injonction de sa femme Peggy, c’est à La Nouvelle-Orléans (Nueva Barcelona sous l’occupation espagnole) que se rend Alvin en compagnie de son beau-frère métis Arthur Stuart. Il y découvrira la fièvre jaune, le désespoir et la vindicte, qui l’amèneront à conduire l’exode de milliers de réfugiés : Noirs affranchis, pauvres Français, esclaves libérés des plantations de coton. Il devra pour cela affronter l’épreuve la plus rude et la plus spectaculaire de sa vie, puis se tourner vers son vieil ami le prophète rouge dont la loi régit le pays mystérieux à l’ouest du Mizzippy. L’heure approche de fonder la Cité de Cristal dont la vision le poursuit depuis son enfance. Dans cette Amérique où la magie fusionne avec l’histoire, Orson S. Card conduit Les Chroniques d’Alvin le Faiseur à l’aube de leur dénouement.

La Cité de Cristal

Sur l’injonction de sa femme Peggy, c’est à La Nouvelle-Orléans (Nueva Barcelona sous l’occupation espagnole) que se rend Alvin en compagnie de son beau-frère métis Arthur Stuart. Il y découvrira la fièvre jaune, le désespoir et la vindicte, qui l’amèneront à conduire l’exode de milliers de réfugiés : Noirs affranchis, pauvres Français, esclaves libérés des plantations de coton. Il devra pour cela affronter l’épreuve la plus rude et la plus spectaculaire de sa vie, puis se tourner vers son vieil ami le prophète rouge dont la loi régit le pays mystérieux à l’ouest du Mizzippy. L’heure approche de fonder la Cité de Cristal dont la vision le poursuit depuis son enfance. Dans cette Amérique où la magie fusionne avec l’histoire, Orson S. Card conduit Les Chroniques d’Alvin le Faiseur à l’aube de leur dénouement.

La chambre ardente

Le cadavre d’un vieillard…
De l’arsenic dans une tasse…
Un cercueil vide…
Une cordelette aux neuf nœuds…
Une silhouette de marquise XVIIIe gravissant lentement les marches de l’escalier…
Le mur qui s’entrouvre mystérieusement…
Des bruits de pas dans le jardin…
Et, au dessus de cela, le fantôme de la Brinvilliers, étrangement réincarnée en la personne d’une de ses petites nièces…

La chair de l’orchidée [V2]

### Quatrième de couverture
Vingt ans ont passé depuis le kidnapping de Miss Blandish. Dans un hôpital psychiatrique retentit, en pleine nuit, un cri d’horreur suivi du hurlement terrorisé d’un chien de garde. Une jeune démente vient de s’enfuir. Aussi fabuleusement belle que dangereuse, Carol Blandish porte dans ses veines la folle hérédité criminelle de son père. Elle est aussi la plus fascinante expression de la douceur de sa mère. Un démon dans l’enveloppe charnelle d’un ange. Une proie, par ailleurs richissime, que tout le pays va traquer. Les uns pour la récompense, les autres pour le prestige, d’autres encore pour des motifs toujours plus troubles… La malédiction Blandish perdure. Comment, dans ces conditions, ne pas vendre chèrement sa peau? La chair de l’orchidée, publié après Pas d’orchidées pour Miss Blandish, est la suite de ce classique absolu.

La cathédrale de haine

André Serval rêve de construire une nouvelle cathédrale à Paris, un monument qui sera la synthèse de tous les arts de notre époque et l’oeuvre commune dont l’édification symbolisera enfin l’union de tout le peuple français dans le travail. Mais aussitôt les ennemis surgissent de partout : hommes politiques, architectes rivaux, financiers et même ecclésiastiques… Seule une jeune femme, Evelyne, cherche à l’aider dans ce combat inégal et gigantesque. Evelyne aime André Serval, mais celui-ci est trop absorbé par sa grande idée de cathédrale pour prêter attention à une femme. Et c’est une autre lutte, secrète et terrible, qui se livre entre la femme de chair et le créateur épris de son oeuvre… Qui l’emportera ? la femme ou la cathédrale ? l’amour ou la haine ?

La Captive Du Cheikh

### La traite des blanches! Dans la voiture qui l’emmène au triple galop sur des routes poussiéreuses, Narda comprend enfin pourquoi on l’a enlevée. Quelle horreur ! Si elle ne réussit pas à fuir, elle va être vendue au plus offrant, quelque sultan aussi riche que répugnant. Et elle passera le reste de sa vie’ enfermée dans un harem, soumise à tous les caprices d’un tyran qui la considérera comme une esclave. Affolée, submergée de dégoût, Narda sent qu’elle est perdue. A moins d’un miracle. Un miracle ? Elle n’y compte plus. Favian, l’homme qu’elle aime, a beau disposer de nombreux appuis, jamais il ne retrouvera sa trace. Oui, elle est perdue. Mais si la foi peut déplacer des montagnes, l’amour ne peut-il pas triompher de tous les obstacles ?

La brèche dans l’espace

Sur la fin du XXe siècle, la Terre est surpeuplée et dix millions de cryos attendent déjà dans leurs congélateurs qu’on découvre par trop loin du système solaire une planète suffisamment habitable pour qu’elle puisse les accueillir. En attendant, quelques-uns de ces cryos servent déjà, à leur insu — et contre toute légalité — de donneurs d’organes. Ce qui ne va pas simplifier la tâche du candidat à la présidence des Etats-Unis, Jim Briskin.
Mais voilà qu’un faille apparue par accident dans un translateur — moyen de transport coûteux mais banal — semble donner sur un autre univers. Une brèche dans l’espace s’est ouverte sur un monde vierge et colonisable.
Ou sur l’enfer.

La blonde de Pékin

Quatrième de couverture

Les services secrets chinois et américains sont sur les traces d’une belle inconnue. Tout le monde croit que cette femme connaît des secrets d’Etat que l’univers entier se dispute. Mais son véritable secret, c’est bien autre chose : un bijou fabuleux. Une fortune ? Une misère, oui ! …