3793–3808 di 72802 risultati

Planétoïde 13

**Quatrième de couverture :**
*Publicité Fleuve Noir*

**Résumé :**
Dans un système solaire lointain, les astronomes observent une pluie de météorites qui va s’abattre sur eux.
Heureusement, seule la planète bagne court un risque. Sur celle-ci, le capitaine Kio est chargé d’exécuter un condamné.
Les météorites ne laisseront que peu de survivants dont le capitaine, son condamné, un savant éminent et sa femme. La lutte pour la survie s’engage…

Pince Mi Et Pince Moi

Un séducteur cynique va réunir de manière tragique les destins de trois Londoniennes : une jeune célibataire maniaco-dépressive, une droguée de shopping matérialiste et une brillante banquière malheureuse en amour.

Pieuvres

Des animaux entraînés à faire la guerre aux côtés des hommes, il en existe depuis les temps bibliques : pigeons, chiens, rats, chauves-souris, otaries, baleines, dauphins et pieuvres ont ainsi servi la stratégie et la tactique de tel ou tel belligérant. Mais si ces animaux ” combattants ” s’avisaient un jour de retourner leurs ” armes ” contre ceux qui les ont armés ? Si, par exemple, les pieuvres décidaient de faire la guerre aux hommes ?

Petite anthologie imaginaire de la poésie française

Voici un petit chef-d’œuvre. Un chef-d’œuvre léger. Un chef-d’œuvre en miniature. Un chef-d’œuvre paradoxal. La plupart des chefs-d’œuvre sont des machines un peu lourdes. Rien de plus aérien que les vers que vous allez lire. On les dirait suspendus à des fils invisibles. Et on doute de leur auteur… C’est que Bellaunay n’est pas seulement un pasticheur de très grand talent. Il est lui-même un poète. Le plus discret, le plus modeste, le plus charmant des poètes. Il y a un style Bellaunay. Et à travers ceux dont il s’inspire, le lecteur ne cesse jamais de le retrouver… On peut lire son anthologie comme un amusement raffiné. On peut s’instruire en la consultant… On peut surtout prendre un plaisir sans mélange à se laisser emporter par le talent exquis de l’auteur. Tous ceux qui s’obstinent à croire que la culture est plutôt secrète que publique, plutôt intérieure qu’extérieure, plutôt murmure que discours, et qu’elle entretient des liens plus étroits avec l’ironie et l’humour qu’avec la suffisance et la grandiloquence, seront enchantés par Henri Bellaunay.

Paroles De Français Anonymes

En 1967, Alain Corbin recueille, auprès d’hommes et de femmes du centre de la France, les représentations, les convictions, les impressions politiques qui ont été les leurs au coeur des années trente. Leurs paroles trahissent la peur de l’étranger, la quête d’un leader, la crise économique. La tension insurrectionnelle dans le pays, la pression du budget de l’Etat, l’espoir d’un Front populaire sont palpables mais l’ombre de la Grande Guerre conditionne tout.
À cinquante ans de distance, cette « histoire en rase-mottes », plongée fascinante dans les mentalités françaises entre crise et quotidien ordinaire, fait étrangement écho à nos interrogations contemporaines. Elle donne à entendre un univers mental qui met à mal les stéréotypes toujours vivaces sur les années trente, rendant plus complexe et moins tranchée l’histoire de ce temps.

Orage de chaleur

Cela fait 17 ans que Nikki Heat est persuadée que sa mère Cynthia est morte. Jusqu’au jour où elle découvre qu’en réalité celle-ci a été contrainte d’orchestrer sa disparition pour vivre dans la clandestinité. La plus célèbre flic de New York se lance alors dans une enquête qui va totalement bouleverser sa vie.
Avec l’aide de son irrésistible mari, le reporter Jameson Rook, et du consultant de la CIA Derrick Storm, Nikki découvre que sa mère a fui pour protéger sa famille d’une redoutable organisation criminelle. Ceux qui se font appeler les «  Sept de Shangai  », des hommes d’affaires véreux, sont prêts à tout pour protéger et étendre leur empire mafieux. Entre trafic de fausse monnaie, blanchiment d’argent sale et activités criminelles, l’enquête s’annonce, plus que jamais, explosive…
Le nouveau thriller choc de Richard Castle. **
### Présentation de l’éditeur
Cela fait 17 ans que Nikki Heat est persuadée que sa mère Cynthia est morte. Jusqu’au jour où elle découvre qu’en réalité celle-ci a été contrainte d’orchestrer sa disparition pour vivre dans la clandestinité. La plus célèbre flic de New York se lance alors dans une enquête qui va totalement bouleverser sa vie.
Avec l’aide de son irrésistible mari, le reporter Jameson Rook, et du consultant de la CIA Derrick Storm, Nikki découvre que sa mère a fui pour protéger sa famille d’une redoutable organisation criminelle. Ceux qui se font appeler les «  Sept de Shangai  », des hommes d’affaires véreux, sont prêts à tout pour protéger et étendre leur empire mafieux. Entre trafic de fausse monnaie, blanchiment d’argent sale et activités criminelles, l’enquête s’annonce, plus que jamais, explosive…
Le nouveau thriller choc de Richard Castle.
### Biographie de l’auteur
Richard Castle est l’auteur de thrillers qui rencontrent un grand succès, notamment en France. Vague de chaleur, Mise à nu, Froid d’enfer, Coeur de glace, Avis de Tempête, Tempête à l’horizon, Tempête de feu, Colère ardente, Tout feu tout flamme et Haute tension sont publiés chez City. Richard Castle vit à Manhattan avec sa mère et sa fille.

Octobre

Le premier thriller du créateur de la série culte *The Killing* Début octobre, dans la banlieue de Copenhague, la police découvre le cadavre d’une femme amputée d’une main. À côté du corps, un petit bonhomme fabriqué à partir de marrons et d’allumettes. Chargés de l’enquête, la jeune inspectrice Naia Thulin et l’inspecteur Mark Hess découvrent vite que cette figurine est porteuse de mystérieuses empreintes : celles de la fille de Rosa Hartung, ministre des Affaires Sociales, enlevée un an plus tôt et présumée morte. Thulin et Hess explorent toutes les pistes qui leur révèleraient un lien entre la disparition de la fille de la ministre et la victime à la main coupée. Lorsqu’une autre femme est tuée, selon le même mode opératoire, ils comprennent que le cauchemar ne fait que commencer… « On retrouve dans ce roman passionnant tout le génie du scénariste de *The Killing*. » – *Ugebladet Søndag*

Oblique

L’Omphalos est un gigantesque mausolée destiné à accueillir des semi-vivants congelés souhaitant être réveillés lorsque la médecine aura trouvé le secret de l’éternelle jeunesse. Tous fabuleusement riches et, comme les potentats de l’Antiquité, entourés de leurs biens les plus précieux. De quoi donner des idées à Giffrey lorsqu’il visite en touriste l’Omphalos. Celle en particulier de jouer les pilleurs de tombes avec une bande de malfrats hautement professionnels. Mais dans ce milieu du XXIe siècle, à l’ère de la nanotechnologie et de l’émergence des Penseurs, ces intelligences artificielles ayant accédé à la conscience, rien n’est ce qu’il semble. Que cache réellement l’Omphalos ? Qui est réellement Giffrey, à son insu ? Un thriller haletant, dans l’univers de La Reine des anges, par un des maîtres de la science-fiction américaine

Noirs Secrets

Ancien top-modèle, Grégory a connu la célébrité et le succès. Un jour, il a malheureusement croisé la route de Youri, un mafieux russe qui lui a fait tout perdre. Grégory a sombré dans l’alcool et il ne pense qu’à sa vengeance.
Jusqu’au jour où, à Moscou, il rencontre une jeune femme qui lui redonne goût à la vie. Dana est une brillante artiste et l’attirance est immédiate. Mais derrière son sourire et sa beauté, Dana dissimule bien des secrets  : c’est une professionnelle du chantage et elle est… la petite amie de Youri  !
La jeune femme éprouve une attirance grandissante pour Grégory et, fatiguée de mener un double jeu, elle veut rompre avec Youri dont la violence lui fait peur. Mais on ne se libère pas si facilement des démons du passé…
Entre complot et vengeance, un dangereux jeu de séduction…

Nicolas Sarkozy : Une République Sous Haute Surveillance

Le bilan de Nicolas Sarkozy est radicalement différent des promesses définitives et des succès autoproclamés. 40 000 gardes à vue de plus chaque année n’ont rien résolu. 25 000 reconduites à la frontière n’ont servi qu’à abîmer l’image de la France. Le pire est à venir, dans un carnet de comportement pour les enfants turbulents, le fichage ethnique, une justice automatique, un ministère de l’immigration et de l’identité nationale, la disparition de la justice des mineurs, une santé publique de sécurité, une vingtaine de prisons-hôpitaux… Les vraies ruptures sont là, des fractures même, avec nos traditions républicaines et nos principes constitutionnels. Ce livre est là pour qu’on ne puisse pas dire, après, qu’on ne savait pas.

New York Challenge (Tome 3) – L’Artiste

Gavin Miller, auteur d’une série de thrillers à succès, est en proie au terrible syndrome de la page blanche. Son éditeur et ses producteurs hollywoodiens sont à ses trousses ! Son agent parvient à le convaincre de consulter Allie Nichols, une kinésithérapeute chargée de traiter ses douleurs liées au stress. L’impertinente jeune femme, au charme fou, le séduit. De rendez-vous en rendez-vous, la créativité de Gavin est de nouveau stimulée. Il semblerait que la jeune femme ait fait des miracles… Or, l’ex-fiancée de Gavin trouve le moment opportun pour revenir dans sa vie et tout chambouler!

Ne t’enfuis plus

New York, aujourd’hui. Pour un père, il n’est pas de pire cauchemar que celui que vit Simon : après des mois de silence, voilà qu’il retrouve sa fille, sale et amaigrie, en train de faire la manche en plein Central Park. Comment Paige a-t-elle pu passer de petite fille sage à cette junkie prête à tout pour obtenir sa dose d’héro ? A vrai dire, il a une petite idée sur la question : son camé de petit ami, Aaron, est de toute évidence responsable de sa déchéance. Simon est bien décidé à ramener sa fille à la maison, coûte que coûte. Lorsque Aaron s’interpose entre eux, il le frappe. Mais trop tard, il a suffi de quelques secondes pour que Paige s’enfuie de nouveau… Trois mois plus tard, la police frappe à sa porte. Aaron a été assassiné dans le taudis du Bronx qu’il partageait avec Paige. Cette dernière demeure quant à elle introuvable. Coupable ou en danger ? Prêts à tout pour retrouver leur fille, Simon et son épouse Ingrid s’aventurent dans les bas-fonds de NY. Leurs pas croisent ceux d’une détective privée, Elena Ramirez, qui recherche un certain Henry Thorpe, jeune homme de Chicago disparu qui aurait été en contact avec Paige. Bientôt s’ajouteront d’autres noms, des disparus mais aussi des victimes de meurtre qui, bien que d’horizons différents, semblent tous se connaître. Quel mystérieux lien entretiennent tous ces jeunes gens – exclusivement des hommes, à l’exception de Paige ? Dans quelle sombre histoire a-t-elle bien pu se fourrer ? **

Nana

Née en 1852 dans la misère du monde ouvrier, Anna Coupeau dite Nana est la fille de Gervaise Macquart et de Coupeau dont l’histoire est narrée dans L’Assommoir. Le début du roman la montre dans la gêne, manquant d’argent pour élever son fils Louis qu’elle a eu à l’âge de seize ans d’un père inconnu ; elle se prostitue, faisant des passes pour arrondir ses fins de mois. Ceci ne l’empêche pas d’habiter un riche appartement où l’un de ses amants, un riche marchand de Moscou, l’a installée. Son ascension commence avec un rôle de Vénus qu’elle interprète dans un théâtre parisien : elle ne sait ni parler ni chanter, mais l’habit impudique qui cache si peu de son corps de déesse affole tous les hommes.
Elle se met un moment en ménage avec un homme qu’elle aime, le comédien Fontan. Mais celui-ci est violent et finit par la battre, la tromper et la mettre à la porte. Elle se met alors à côtoyer la prostituée Satin, avec qui elle entretiendra une liaison (Satin s’installera chez Nana, dans l’hôtel que lui a acheté le comte Muffat). Après avoir épuisé toutes ses économies, elle acceptera la manne financière proposée par Muffat qui désire par-dessus tout en faire sa maîtresse exclusive. Celui-ci met sa fortune à ses pieds, lui sacrifie son honneur et demande en retour la fidélité. Mais cette liaison le mènera au bouleversement total de son être, de ses convictions dévotes, de son comportement probe et de ses principes intègres. Il s’abaissera à une humiliation inhumaine et une complaisance révoltante, contraint d’accepter les moindres caprices de Nana qui lui fait subir les pires infamies, jusqu’à lui faire accepter la foule d’amants qu’elle fréquente, y compris Satin (même si Nana se borne à dire que « cela ne compte pas »), alors que cela représente l’humiliation suprême pour Muffat.
Nana atteint le sommet de sa gloire lors d’un grand prix hippique auquel assistent Napoléon III et le tout-Paris. Une jument, nommée Nana en son honneur par son amant le comte Xavier de Vandeuvres, remporte la course. Tout l’hippodrome scande alors « Na-na », dans un délire tournant à la frénésie.
Puis le déclin s’amorce. Le comte de Vandeuvres, accusé de tricherie devant la victoire suspecte car trop improbable de sa pouliche, se suicide en mettant le feu à ses écuries. Philipe Hugon est emprisonné après que ses vols dans la caisse de sa caserne ont été découverts. Son frère Georges se suicide chez Nana, après avoir compris qu’elle couchait aussi avec Philippe depuis plusieurs mois. Le comte Muffat se retrouve ruiné et endetté.
Accablée de dettes contractées malgré la ruine de ses amants, comprenant qu’elle ne peut pas continuer une telle fuite en avant, elle quitte Paris après avoir vendu aux enchères tous ses biens, sauf son précieux et symbolique lit.
Plus personne ne sait rien d’elle pendant plusieurs mois, jusqu’au moment où elle regagne la capitale pour aller au chevet de son fils atteint de la petite vérole. Son fils la contamine et elle tombe à son tour très malade. La nouvelle de son retour se propage comme une traînée de poudre et ses anciens courtisans accourent dans son antichambre. Et c’est son ancienne rivale, Rose Mignon, qui finalement l’assiste dans son trépas, à ses propres risques et périls.
Elle qui quelques mois avant affolait encore tous les hommes de Paris.

Mossad. Un agent des services secrets israeliens parle

Ce livre a une histoire. Le 12 septembre 1990, répondant à une requête de l’État d’Israël, un juge de New York estima qu’il devait être interdit à la vente sur tout le territoire des États-Unis. Selon le gouvernement de Tel-Aviv, l’ouvrage, écrit par un ex-agent des services secrets israéliens, “disséminait des informations hautement confidentielles, susceptibles de mettre en péril les vies de plusieurs personnes employées par l’État d’Israël”. C’était la première fois dans l’histoire des États-Unis qu’une puissance étrangère obtenait l’interdiction d’un livre. Les partisans de la liberté d’expression se réjouirent donc lorsque ce jugement exorbitant fut repoussé en appel. L’accueil des lecteurs américains fut triomphal. Il faut dire que les révélations abondent dans le livre. Et qu’elles font mal. Israël a bien sûr accusé Victor Ostrovsky d’être un traître à son pays.“Les idéaux pervertis que j’ai rencontrés dans l’organisation du Mossad, joints à la cupidité, la soif de pouvoir et le manque absolu de respect pour la vie humaine de ses dirigeants, m’ont incité à publier ce témoignage, répond-il. C’est par amour pour un Israël juste et libre que je raconte ma vie sans détour, et que j’ose affronter ceux qui ont pris la responsabilité de transformer le rêve sioniste en cauchemar.” Qui a tort ? Qui a raison ? Au lecteur de juger. Sur pièces.