3697–3712 di 65579 risultati

Dans le murmure des feuilles qui dansent

Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture.
Thomas raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d’hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais estce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?
Dans ce nouveau roman, Agnès Ledig noue une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d’elles-mêmes et nous rappellent, dans une nature à la fois poétique et puissante, que la vie est plus forte que tout. **
### Sinossi
Anaëlle, une jeune femme dont la vie a été bouleversée par un accident, se reconstruit doucement, entre son travail et sa passion pour l’écriture.
Thomas raconte des histoires merveilleuses d’arbres et de forêt pour mettre un peu de couleur dans la chambre d’hôpital de Simon, un garçon lumineux et tendre.
Chacun se bat à sa manière contre la fatalité. Mais estce vraiment le hasard qui va sceller leur destin ?
Dans ce nouveau roman, Agnès Ledig noue une histoire simple et poignante où des âmes blessées donnent le meilleur d’elles-mêmes et nous rappellent, dans une nature à la fois poétique et puissante, que la vie est plus forte que tout.

Dans ce jardin qu’on aimait

Le révérend Simeon Pease Cheney est le premier compositeur moderne à avoir noté tous les chants des oiseaux qu’il avait entendus, au cours de son ministère, venir pépier dans le jardin de sa cure, au cours des années 1860-1880.
Il nota jusqu’aux gouttes de l’arrivée d’eau mal fermée dans l’arrosoir sur le pavé de sa cour.
Il transcrivit jusqu’au son particulier que faisait le portemanteau du corridor quand le vent s’engouffrait dans les trench-coats et les pèlerines l’hiver.
J’ai été ensorcelé par cet étrange presbytère tout à coup devenu sonore, et je me suis mis à être heureux dans ce jardin obsédé par l’amour que cet homme portait à sa femme disparue. **
### Sinossi
Le révérend Simeon Pease Cheney est le premier compositeur moderne à avoir noté tous les chants des oiseaux qu’il avait entendus, au cours de son ministère, venir pépier dans le jardin de sa cure, au cours des années 1860-1880.
Il nota jusqu’aux gouttes de l’arrivée d’eau mal fermée dans l’arrosoir sur le pavé de sa cour.
Il transcrivit jusqu’au son particulier que faisait le portemanteau du corridor quand le vent s’engouffrait dans les trench-coats et les pèlerines l’hiver.
J’ai été ensorcelé par cet étrange presbytère tout à coup devenu sonore, et je me suis mis à être heureux dans ce jardin obsédé par l’amour que cet homme portait à sa femme disparue.
### Dalla seconda/terza di copertina
«Le révérend Simeon Pease Cheney est le premier compositeur moderne à avoir noté tous les chants des oiseaux qu’il avait entendus, au cours de son ministère, venir pépier dans le jardin de sa cure, au cours des années 1860-1880. Il nota jusqu’aux gouttes de l’arrivée d’eau mal fermée dans l’arrosoir sur le pavé de sa cour. Il transcrivit jusqu’au son particulier que faisait le portemanteau du corridor quand le vent s’engouffrait dans les trench-coats et les pèlerines l’hiver. J’ai été ensorcelé par cet étrange presbytère tout à coup devenu sonore, et je me suis mis à être heureux dans ce jardin obsédé par l’amour que cet homme portait à sa femme disparue.» Pascal Quignard.

La Dame n°13

Une clandestine hongroise, un vieux médecin pragmatique et un professeur de lettres désaxé forment la profane trinité chargée de juguler les pouvoirs de treize sorcières du verbe. Dans ce suspense fantastique, la poésie, censée réfléchir toutes les beautés du monde, devient la plus raffinée des armes de destruction.

La dame du Nil

Fille cadette du puissant Thoutmosis Ier, la Dame du Nil a existé et précéda de seize siècles le sort de Cléopâtre. Née Hatchepsout, elle investira tout au long de son existence le devant de la scène royale, tâchant de rendre, à un pays affaibli par les guerres à répétition, paix et éclat. Malgré la loi qui, dans cette Égypte antique, refuse le droit de règne aux femmes, malgré la désapprobation des prètres et l’ombre planante d’un demi-frère successeur potentiel, Hatchepsout est sacrée, à quinze ans, « prince héritier » par son père. Se déroule dès lors sous nos yeux, à mesure de ses victoires comme de ses effondrements, le destin flamboyant et tragique de cette figure féminine d’exception. Contrainte d’épouser son demi-frère, ètre faible et démissionnaire, la pharaonne saura néanmoins conserver les rènes du pouvoir. Mère de plusieurs filles, elle devra subir la désignation, par son mari, de son successeur: le fils que lui donna l’une de ses concubines. La douleur de l’humiliation s’accentue alors dans l’avènement soudain d’un futur rival.À la narration éminemment romanesque de cette destinée funeste et étonnamment moderne, Pauline Gedge ajoute le privilège de l’ailleurs. Bien au-delà d’une simple toile de fond à un portrait épique, l’Égypte prédomine le récit par son omniprésence. Parfums, ambiances et grandeurs orientales, temples, décors et coutumes égyptiennes invoquent ce supplément d’exotisme qui fait de cette fresque culturelle une plongée au coeur du Nil et de ses fragrances évocatrices.

Le Cycle De Monsieur Teste

Valéry Paul – Le Cycle de Monsieur Teste : « M. Teste avait peut-être quarante ans. Sa parole était extraordinairement rapide, et sa voix sourde. Tout s’effaçait en lui, les yeux, les mains. Il avait pourtant les épaules militaires, et le pas d’une régularité qui étonnait. Quand il parlait, il ne levait jamais un bras, ni un doigt : il avait « tué la marionnette ». Il ne souriait pas, ne disait ni bonjour ni bonsoir ; il semblait ne pas entendre le « comment allez-vous ? ». Et, expliquait-il, « il y a vingt ans que je n’ai plus de livres. J’ai brûlé mes papiers aussi. Je rature le vif… Je retiens ce que je veux. Mais le difficile n’est pas là. « Il est de retenir ce dont je voudrais demain »… J’ai cherché un crible machinal… » Ce personnage singulier – Valéry avoue qu’il ne « tiendrait » dans quinze minutes dans la vraie vie – pour lequel un intellect brillant mais sans désir, sans action, a pris le pas sur l’homme traduit sans doute l’aspiration de son auteur au primat de l’intelligence devenue, au 20e siècle, estime-t-il, la nouvelle puissance créatrice. La soirée avec Monsieur Teste – tout comme L’Introduction à la méthode de Léonard de Vinci – est composée quatre ans après l’épisode de la nuit de Gêne. Paul Valéry écrira : « Après tout – JE suis un système terriblement simple, trouvé ou formé en 1892 – par irritation insupportable, qui a excité un moi N° 2 à détacher de soi un moi premier – comme une meule trop centrifugée ou une masse nébuleuse en rotation » (Cahiers, 1932). Renonçant, jusqu’à l’écriture de La Jeune Parque, à la création poétique dont il ressent les limites, il recherche alors les lois mathématiques qui gouvernent le Moi intérieur, connaissance qui, pense-t-il, ne peut être atteinte que par un renoncement, une dissociation, seule garante de lucidité et de maîtrise de soi. Monsieur Teste, tête et testis (témoin), qui a compris ces lois, observateur du monde et de lui-même, est donc, pour une part, une incarnation de Paul Valéry, bien que celui-ci s’en défende. Il accompagnera la vie du poète qui écrira tout au cours de sa vie les divers fragments ou nouvelles que nous avons réunis dans ce volume. Œuvre ambiguë et composite, mettant en scène un monstre, qui a « fait de sa vie une œuvre d’art » à défaut d’en créer une, elle séduisit André Breton et les surréalistes ou André Gide.

Cure Fatale

Vous pensiez que l’hôpital a pour mission de soigner les malades ? Détrompez-vous !
David et Angela Wilson vont en faire l’amère expérience. Nommés depuis peu à l’hôpital de Bartlet, dans le Vermont, ces deux jeunes et brillants médecins pleins d’espoir et confiants dans les possibilités de la science se trouvent très vite confrontés à une curieuse épidémie. Mais, surtout, à une direction qui leur reproche de pratiquer des examens trop coûteux.
Pourtant, les morts se succèdent. Toujours plus suspectes. Et puis un jour, les Wilson sont à leur tour menacés.
Après les difficiles sujets des trafics d’organes, de la fécondation artificielle ou des cobayes humains, le grand spécialiste du ”thriller médical”, auteur des best-sellers Phase terminale, Naissances sur ordonnance ou Vengeance aveugle, aborde la question névralgique de la protection sociale et de la rentabilité des soins. Par un scénario terrifiant, qui suit au plus près des faits divers bien réels dont nous avons tous entendu parler, Cook dépeint les possibles abus et les dérapages d’un monde médical parfois plus préoccupé des affaires d’argent que des problèmes de santé et de moralité. Un engrenage mortel pour une Cure fatale.

(source: Bol.com)

Les Croisades vues par les Arabes

“Chaque fois que nous évoquons les croisades, c’est à travers les récits des croisés. Mais il y a aussi ceux qui ont été envahis par les croisés. Mais il y a aussi ceux qui ont été envahis par les croisés, et qui étaient les habitants de ces territoires. Justement, Amin Maalouf publie chez Jean-Claude Lattès *Les croisades vues par les arabes.* Voilà l’autre bout de la lorgnette ! Il faut bien constater que les versions orientales et occidentales ne coïncident guère. Nous avons, nous, écrit notre propre vision ; pendant ce temps, ils ont écrit la leur. C’est pourquoi cette nouvelle histoire des croisades ne ressemble à aucune autre”. Alain Decaux de L’Académie française. France Inter. “Un ouvrage remarquable qui complète plus qu’il ne contredis celui de René Grousset”. Eugène Mannoni. Le Point. “Amin Maalouf a écrit une histoire attachante, agréable à lire, qui constitue une image renversée de ces contes de fées que sont pour nous les croisades”. The New Yorker. *”Les croisades vues par les Arabes* nous offres une perspective inhabituelle de la confrontation entre l’Europe occidentale chrétienne et le Moyen-Orient musulman”. The Economist. Londres. Amin Maalouf est l’auteur de *Léon l’Africain. Les croisades vues par les Arabes,* publié pour la première fois en 1983, est désormais un classique, traduit en plusieurs langues.

Corps Et Ame

A New York, dans les années quarante, un enfant regarde, à travers les barreaux du soupirail où il est enfermé, les chaussures des passants qui marchent sur le trottoir. Pauvre, sans autre protection que celle d’une mère excentrique, Claude Rawling semble destiné à demeurer spectateur d’un monde inaccessible.Mais dans la chambre du fond, enseveli sous une montagne de vieux papiers, se trouve un petit piano blanc désaccordé. En déchiffrant les secrets de son clavier, Claude, comme par magie, va se découvrir lui-même : il est musicien.Ce livre est l ‘histoire d’un homme dont la vie est transfigurée par un don. Son voyage, à l’extrémité d’une route jalonnée de mille rencontres, amitiés, amours romantiques, le conduira dans les salons des riches et des puissants, et jusqu’à Carnegie Hall…La musique, évidemment, est au centre du livre – musique classique, grave et morale, mais aussi le jazz, dont le rythme très contemporain fait entendre sa pulsation irrésistible d’un bout à l’autre du roman. Autour d’elle, en une vaste fresque à la Dickens, foisonnante de personnages, Frank Conroy brosse le tableau fascinant, drôle, pittoresque et parfois cruel d’un New York en pleine mutation.
**

Contes Tout Simples

Avec les **Editions MARQUES**, venez découvrir ou redécouvrir les grands classiques optimisés pour vos liseuses et applications électroniques. Une publication de qualité par des professionnels de l’édition.
Les éditions MARQUES présentent **”Contes tout simples”**, de François Coppée, édité en **texte intégral**.
*Présentation de l’éditeur*
Les Brésiliens au teint couleur jus de tabac, garrottés de chaînes d’or et dont le portefeuille est gonflé de comptes de reïs, s’imaginent connaître Paris quand ils ont assisté à une « première » d’opérette, fait le tour du « persil » au Bois de Boulogne et soupé dans un restaurant de nuit ; et nous sommes de tels fanfarons de vice que nous donnons volontiers le titre de Parisien à quiconque comprend vite un calembour et sait le prix d’une fille à la mode. En réalité, la vie tout entière d’un observateur ne suffirait pas pour explorer à fond la monstrueuse capitale, dont chaque quartier, chaque rue même, a sa physionomie personnelle, son caractère original.
*Biographie de l’auteur*
François Édouard Joachim Coppée, né le 26 janvier 1842 à Paris où il est mort le 23 mai 1908, est un poète, dramaturge et romancier français. Coppée fut le poète populaire et sentimental de Paris et de ses faubourgs, des tableaux de rue intimistes du monde des humbles. Poète de la tristesse à la vue des oiseaux qui meurent en hiver (La Mort des oiseaux), du souvenir d’une première rencontre amoureuse (« Septembre, au ciel léger »), de la nostalgie d’une autre existence (« Je suis un pâle enfant du vieux Paris ») ou de la beauté du crépuscule (« Le crépuscule est triste et doux »), il rencontra un grand succès populaire. Il naît à Paris au 2, rue de l’Abbé-Grégoire. Son père était un fonctionnaire et il eut une mère très attentive. Après être passé par le lycée Saint-Louis il devint employé de bureau au ministère de la guerre et s’attira bientôt les faveurs du public comme poète de l’école parnassienne.

Contes Rapides

Francois Edouard Joachim Coppee (1842-1908), ne a Paris, est un poete, dramaturge et romancier francais. Coppee fut le poete populaire et sentimental de Paris et de ses faubourgs, des tableaux de rue intimistes du monde des humbles. Ses premiers vers imprimes datent de 1864. Ils furent reedites avec d autres en 1866 sous la forme d un recueil Le Reliquaire, suivi (1867) par Intimites et Poemes Modernes (1867-1869). En 1869 sa premiere piece, Le Passant, fut recue avec un grand succes au theatre de l Odeon et par la suite Fais ce Que Dois (1871) et Les Bijoux de la Delivrance (1872), courts drames en vers inspires par la guerre, furent chaleureusement applaudis. Apres avoir occupe un emploi a la bibliotheque du Senat, Coppee fut choisi en 1878 comme archiviste de la Comedie Francaise, poste qu il garda jusqu en 1884. Il continua a publier des volumes de poesie a peu de temps d intervalle frequent, parmi eux Les Humbles (1872), Le Cahier Rouge (1874), Olivier (1875), L Exilee (1876), Contes en Vers etc. (1881), Poemes et Recits (1886), Arriere-Saison (1887) et Paroles Sinceres (1890).

Congo

La chaîne volcanique de Virunga, aux confins du Zaïre et de l’Ouganda, recèlerait des mines de diamants d’une pureté inégalée. L’expédition envoyée sur place annonce, par liaison satellite, qu’elle pense avoir localisé la légendaire cité de Zinj et son fabuleux trésor. Mais les images transmises montrent une station dévastée, équipements détruits, techniciens massacrés, et la vision fugitive d’un visage de gorille.
Karen Ross, responsable du projet, décide de partir sur les lieux. La jeune femme improvise alors une expédition avec des compagnons dont elle découvrira bientôt à quel point leurs intérêts divergent : Monroe Kelly, guide mercenaire, et surtout Peter Eliott, spécialiste des primates, qui va réintroduire, dans la région, Amy, un gorille exceptionnel, doté d’un ordinateur qui peut transcrire ses gestes en paroles.
Si les membres de cette folle équipée réussissent à dévoiler le secret de Zinj, ils ne tarderont pas également à découvrir qu’ils font – eux aussi – partie d’une espèce en voie de disparition…

Un complot de saltimbanques

Summoned home to Egypt after a long European debauch (disguised as study ), our hero Teymour in the opening line of A Splendid Conspiracy is feeling as unlucky as a flea on a bald man s head. Poor Teymour sits forlorn in a provincial cafe, a far cry from his beloved Paris. Two old friends, however, rescue him. They applaud his phony diploma as perfect in a world where everything is false and they draw him into their hedonistic rounds as gentlemen of leisure. Life, they explain, while essentially pointless is extremely interesting. The small city may seem tedious, but there are women to seduce, powerful men to tease, and also strange events: rich notables are disappearing.Eyeing the machinations of our three pleasure seekers and nervous about the missing rich men, the authorities soon see in complex schemes to bed young girls signs of political conspiracies. The three young men, although mistaken for terrorists, enjoy freedom, wit, and romance. After all, though not every man is capable of appreciating what is around him, the conspirators in pleasure certainly do.

Comme des chevaux qui dorment debout

«Les vainqueurs des guerres modernes ont la mémoire courte, pour ne pas dire ossifiée. Faite d’arcs de triomphe, d’ossuaires glacés, de levers du drapeau, de trompettes, tambours et commémorations. Les vaincus, souvent obligés par l’histoire de commémorer leurs morts dans un silence craintif ou de remâcher un sentiment de culpabilité, conservent au contraire un souvenir intime et tenace.»
Parti sur les traces de son grand-père, officier triestin engagé durant la Grande Guerre sous le drapeau austro-hongrois, Paolo Rumiz nous entraîne vers le front de l’Est, ces terres glacées de Galicie, où coulèrent les premières rivières de sang de ce conflit meurtrier. C’est là, aux frontières de l’Ukraine et de la Pologne, qu’il recueille les témoignages des disparus. Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes y murmurent la même langue, celle du sacrifice et de la mort brutale.
Du silence des plaines enneigées aux bruissements des cimetières de Galicie couverts de myrtilles, Paolo Rumiz livre un récit bouleversant, plein de compassion qui nous appelle avec un siècle de distance à décréter un armistice entre vainqueurs et vaincus. **
### Sinossi
«Les vainqueurs des guerres modernes ont la mémoire courte, pour ne pas dire ossifiée. Faite d’arcs de triomphe, d’ossuaires glacés, de levers du drapeau, de trompettes, tambours et commémorations. Les vaincus, souvent obligés par l’histoire de commémorer leurs morts dans un silence craintif ou de remâcher un sentiment de culpabilité, conservent au contraire un souvenir intime et tenace.»
Parti sur les traces de son grand-père, officier triestin engagé durant la Grande Guerre sous le drapeau austro-hongrois, Paolo Rumiz nous entraîne vers le front de l’Est, ces terres glacées de Galicie, où coulèrent les premières rivières de sang de ce conflit meurtrier. C’est là, aux frontières de l’Ukraine et de la Pologne, qu’il recueille les témoignages des disparus. Allemands, Autrichiens, Italiens et Russes y murmurent la même langue, celle du sacrifice et de la mort brutale.
Du silence des plaines enneigées aux bruissements des cimetières de Galicie couverts de myrtilles, Paolo Rumiz livre un récit bouleversant, plein de compassion qui nous appelle avec un siècle de distance à décréter un armistice entre vainqueurs et vaincus.
### L’autore
Paolo Rumiz, né à Trieste en 1947, est considéré comme un des plus grands écrivains italiens contemporains. Journaliste vedette à *La Repubblica* , il arpente l’Europe dont il a parcouru toutes les frontières de l’Arctique à la mer Noire. Reporter de guerre, il a traversé les Balkans; écrivain-voyageur, il a franchi les montagnes à la recherche d’Hannibal, descendu le cours du Pô… Paolo Rumiz est l’auteur d’une douzaine de livres, tous best-sellers mondiaux.

Comença a Correr I No Paris

Per fi una guia per als corredors aficionats escrita per un aficionat. Amb més de 15 anys d’experiència i molt bons resultats en l’àmbit amateur, l’autor construeix de manera amena, fàcil, entretinguda i planera, una guia per a aquelles persones que volen començar a córrer i no saben com fer-ho, o bé que ho han fet fa relativament poc i volen millorar. Partint de la base que córrer és fàcil i ho pot fer tothom, Pere Gomés ens explica fets, anècdotes, entrenaments, curses i experiències personals conduïdes de manera pràctica fins a desenvolupar un mètode per a cada lector, ja que se’l podrà adaptar a les seves necessitats, moments de forma i disponibilitat de temps, però millorarà de manera clara si segueix els consells que en aquest llibre se li donen. Com diu l’autor, un llibre de “tauleta de nit” perfecte per a tots els corredors aficionats però que s’ha de llegir i posar en pràctica cada dia després!

Comble-Moi

**La série qui a déjà conquis plus de 100 000 lecteurs !** Après *Délivre-moi*, *Possède-mo*i et *Aime-moi*, découvrez enfin *Comble-moi*, l’épilogue inédit en e-book des aventures de Nikki et de Damien !
” Je me concentre sur toutes ces petites choses qui composent cet homme que j’aime. Toutes ces choses qui font de lui ce qu’il est, qui lui donnent le pouvoir de me calmer. De regarder mes démons en face et de les faire détaler. Cet homme est un miracle. Mais le plus grand miracle de tous, c’est qu’il est à moi. ”
**Il ne renoncera jamais à elle.
Découvrez également la lune de miel de Damien et Nikki dans *Prends-moi* et la suite de leurs aventures dans *Joue mon jeu*. Disponibles exclusivement en ebook.**

Collins French Visual Dictionary

A photographic guide to the key words and phrases in French. This attractive pocket-sized book is a perfect travel companion and provides a practical guide to France and French language and culture. Everyday words are arranged in themes with carefully selected up-to-date images to illustrate key words and phrases, and an English and French index help you to find words quickly as you learn. 3,000 essential words and phrases for modern life in France are at your fingertips with topics covering food and drink, home life, work and school, shopping, sport and leisure, transport, technology, and the environment. Great care has been given to represent modern French culture and enhance your experience of France and its people, including customs, celebrations, and festivals. Plus, download your free audio to hear native speakers pronounce the word for each image and get your pronunciation pitch perfect, available from collinsdictionary.com/resources **