3585–3600 di 65579 risultati

Les Meilleurs Récits de Amazing Stories

*Amazing Stories* est la plus ancienne revue de science-fiction au monde. Elle a été publiée sans discontinuer depuis le mois d’avril 1926. C’est grâce à elle que la S.-F. a pu se constituer en genre littéraire séparé dans les années 30.
Cette anthologie vous propose des récits d’auteurs aujourd’hui encore célèbres, tel Abraham Merritt, ou injustement oubliés, tels Francis Flagg, Wallace West ou le Dr Keller. Elle présente aussi le long récit de Philip Francis Nowlan à partir duquel fut créée la célèbre bande dessinée de science-fiction : *Buck Rogers au XXV e siècle.*
Inconnue en France, cette première période de la S.-F. américaine sera une révélation pour beaucoup.
SOMMAIRE :

1 – Jacques SADOUL, Introduction
2 – Abraham MERRITT, Les êtres de l’abîme (The people of the pit)
3 – G. Peyton WERTENBAKER, L’arrivée des glaces (The coming of the ice)
4 – David H. KELLER M. D., La guerre du lierre (The ivy war)
5 – Wallace G. WEST, Le dernier homme (The last man)
6 – Francis FLAGG, Les cités d’Ardathia (The cities of Ardathia)
7 – R. F. STARZL, Le sous-univers (Out of the sub-universe)
8 – Neil R. JONES, La planète au double soleil (The planet of the double sun)
9 – Philip Francis NOWLAN, Armageddon 2419 après J.-C. (Armageddon 2419)

Maudites, Tome 2 : La gardienne de la porte

Lia sait désormais quel rôle elle doit jouer dans la prophétie des Soeurs. Contre toute attente, elle n’est pas la gardienne. Elle est la Porte, vouée à s’ouvrir pour laisser les troupes du maléfique Samaël déferler sur Terre et provoquer le Chaos… Mais Lia refuse cette destinée cruelle. Elle part en quête des Clés qui seules pourront l’aider à en finir avec la prophétie. Malgré le danger, elle espère annuler la malédiction qu’elle incarne. Si Lia échoue, ce sera parce qu’elle a cédé à son rôle de Porte… ou qu’elle n’a pas survécu.

Maudites 2 – La gardienne de la porte

Lia a désormais pris conscience du rôle qu’elle doit jouer dans la prophétie qui la lie à sa soeur. Contarirement à ce qu’elle croyait, elle n’est pas de la Gardienne de la Porte, mais bien la Porte vouée à s’ouvrir pour laisser les troupes de Satan déferler sur Terre. Mais elle refuse cette destinée et décide de partir à travers l’Europe pour trouver les clefs, d’autres jeunes filles, qui permettront d’empêcher que le Mal n’engloutisse l’univers. Mais ce voyage s’avère extrêmement dangereux et Lia doit faire face à des épreuves dont elle n’aurait pu soupçonner la difficulté…

Marelle

Horacio Oliveira is an Argentinian writer who lives in Paris with his mistress, La Maga, surrounded by a loose-knit circle of bohemian friends who call themselves “the Club.” A child’s death and La Maga’s disappearance put an end to his life of empty pleasures and intellectual acrobatics, and prompt Oliveira to return to Buenos Aires, where he works by turns as a salesman, a keeper of a circus cat which can truly count, and an attendant in an insane asylum. Hopscotch is the dazzling, freewheeling account of Oliveira’s astonishing adventures.
The book is highly influenced by Henry Miller’s reckless and relentless search for truth in post-decadent Paris and Daisetz Teitaro Suzuki’s modal teachings on Zen Buddhism.
Cortázar’s employment of interior monologue, punning, slang, and his use of different languages is reminiscent of Modernist writers like Joyce, although his main influences were Surrealism and the French New Novel, as well as the “riffing” aesthetic of jazz and New Wave Cinema.
In 1966, Gregory Rabassa won the first National Book Award to recognize the work of a translator, for his English-language edition of *Hopscotch*. Julio Cortazar was so pleased with Rabassa’s translation of *Hopscotch* that he recommended the translator to Gabriel García Márquez when García Márquez was looking for someone to translate his novel *One Hundred Years of Solitude* into English. “Rabassa’s *One Hundred Years of Solitude* improved the original,” according to García Márquez.

La marcheuse

Rima aime les livres, surtout Le Petit Prince et Alice au pays des merveilles, le dessin et… marcher. La jeune fille, qui ne parle pas, souffre d’une étrange maladie : ses jambes fonctionnent indépendamment de sa volonté, dès qu’elle se met à marcher elle ne peut plus s’arrêter.
Un jour d’août 2013, alors qu’elle traverse Damas en bus, un soldat ouvre le feu à un check-point. Sa mère succombe sous les balles et Rima, blessée, est emmenée dans un hôpital pénitencier avant que son frère ne la conduise dans la zone assiégée de la Ghouta. Et c’est là, dans cet enfer sur terre, que Rima écrit son histoire.
À travers la déambulation vive et poétique de cette adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, Samar Yazbek continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien.
Traduit de l’arabe (Syrie) par Khaled Osman **
### Présentation de l’éditeur
Rima aime les livres, surtout Le Petit Prince et Alice au pays des merveilles, le dessin et… marcher. La jeune fille, qui ne parle pas, souffre d’une étrange maladie : ses jambes fonctionnent indépendamment de sa volonté, dès qu’elle se met à marcher elle ne peut plus s’arrêter.
Un jour d’août 2013, alors qu’elle traverse Damas en bus, un soldat ouvre le feu à un check-point. Sa mère succombe sous les balles et Rima, blessée, est emmenée dans un hôpital pénitencier avant que son frère ne la conduise dans la zone assiégée de la Ghouta. Et c’est là, dans cet enfer sur terre, que Rima écrit son histoire.
À travers la déambulation vive et poétique de cette adolescente singulière dans l’horreur de la guerre, Samar Yazbek continue son combat pour exposer aux yeux du monde la souffrance du peuple syrien.
Traduit de l’arabe (Syrie) par Khaled Osman
### Biographie de l’auteur
Née en 1970 à Jableh en Syrie, **Samar Yazbek** est écrivain et journaliste. Elle a publié en France *Un parfum de cannelle* (Buchet/Chastel, 2013), *Feux croisés, journal de la révolution syrienne* (Buchet/Chastel, 2012), *Les Portes du néant* (Stock, 2016), lauréat du Prix du Meilleur livre étranger, et *La Marcheuse* (Stock, 2018). Ses livres sont traduits et primés dans le monde entier. En 2012, elle a créé la fondation Women Now for Development qui vient en aide aux femmes sur le terrain, en Syrie et dans les camps de réfugiés. Elle vit désormais à Paris.

Manuel À L’Usage Des Femmes De Ménage

La publication de *Manuel à l’usage des femmes de ménage* révèle un grand auteur et un destin exceptionnel : Lucia Berlin, mariée trois fois, mère de quatre garçons, nous raconte ses multiples vies en quarante-trois épisodes. Élevée dans les camps miniers d’Alaska et du Midwest, elle a été successivement une enfant solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, une artiste bohème vivant dans un loft new-yorkais au milieu des années 50 et une infirmière aux urgences d’Oakland. Avec un délicat mélange d’humour, d’esprit et de mélancolie, Berlin saisit les miracles du quotidien jusque dans les centres de désintoxication du sud-ouest des États-Unis, elle égrène ses conseils avisés et loufoques tirés de ses propres expériences d’enseignante, standardiste, réceptionniste, ou encore femme de ménage.
Dix ans après la mort de l’auteur, la découverte de *Manuel à l’usage des femmes de ménage* a constitué un événement littéraire majeur aux États-Unis, puis dans le monde entier. Comparée par la critique américaine à Raymond Carver et Alice Munro, Lucia Berlin est un grand écrivain injustement méconnu, un maître de la narration qui se nourrit du réel pour émerveiller son lecteur.  « Lucia Berlin est sans doute le meilleur écrivain dont vous n’avez jamais entendu parler… »
— *Publishers Weekly* « Les nouvelles de Madame Berlin font s’émerveiller des imprévus de l’existence. C’est ça un grand écrivain. »
— *The New York Times* « Quarante-trois nouvelles, quarante-trois petits chefs-d’œuvre. »
— *La Repubblica*

La maison des oubliés

Le déménagement dans ce manoir charmant, en haut de la colline, devait être le point de départ pour une nouvelle vie. Après des années passées dans la banlieue de Brighton, Ollie Harcourt ne pouvait rêver mieux qu’une existence paisible à la campagne. Le reste de la famille suit d’un pas hésitant, mais ne rechigne pas pour autant à cette nouvelle aventure.
Cependant, peu après leur installation, des scènes étranges se déroulent dans la maison.
Des ombres apparaissent, les animaux domestiques se comportent de manière bizarre et plusieurs accidents, plus déroutants les uns que les autres, ont lieu.
Bientôt, Ollie n’a plus de doute : leur présence n’est pas vraiment souhaitée. Quelqu’un semble même prêt à tout pour les expulser de là… à n’importe quel prix.

La Maison De La Nuit, Tome 4 : Rebelle

Stark, un novice champion de tir à l’arc, débarque à la Maison de la Nuit. Zoey se sent tout de suite
attirée par lui. Mais Stark meurt bientôt dans ses bras, juste après l’avoir embrassée. Commence alors une terrible mission pour Zoey : empêcher à tout prix que Neferet s’empare du corps, au cas où il ressusciterait comme Lucie… Pendant ce temps, Aphrodite a une vision : la mystérieuse reine Tsi
Sgili prépare le retour sur Terre de Kalona, ange déchu monstrueux, et de ses enfants, les Corbeaux
Moqueurs. Ces derniers s’attaquent violemment à Zoey, qui parvient à les repousser grâce au pouvoir du vent. Ils s’en prennent alors à sa grand-mère qui se retrouve à l’hôpital, entre la vie et la mort. C’est ce moment que choisit Neferet pour faire son apparition, aux côtés de Stark…

La Maison De La Nuit – Tome 7

Recluse dans le monde des morts suite à l’assassinat de Heath, Zoey semble perdue à jamais. D’autant que les Novices Rouges menacent Lucie, la seule capable de la ramener sur Terre. Aphrodite et ses amis sont prêts à tout pour sauver Zoey mais celle-ci risque d’y laisser sa vie, comme tant d’autres prêtresses avant elle ! Son âme restera-t-elle pour toujours prisonnière dans le Royaume de l’esprit ?
Trois amies qui jouent avec le feu… si elles n’y prennent garde, tout le monde sera brûlé ! Entrez dans la Maison de la Nuit à vos risques et périls.

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu

« Janie avait seize ans. Un feuillage vernissé et des bourgeons tout près d’éclore et le désir de prendre à bras-le-corps la vie, mais la vie semblait se dérober. Où donc étaient-elles, ses abeilles chanteuses à elle ? »Il ne lui faudra pas moins de trois mariages et trois vies – avec le vieux Logan Killicks et ses sentiments trop frustes, le fringant Joe Starks et ses ambitions politiques dévorantes, puis la promesse d’égalité, l’étreinte d’amour et le frisson extatique qu’incarne Tea Cake – pour atteindre toute la mesure de son rêve d’émancipation et de liberté. Portrait d’une femme entière, animée par la force de son innocence pour braver la rumeur du monde et se révéler à l’existence, Mais leurs yeux dardaient sur Dieu est un chef-d’oeuvre, un monument de la littérature, aussi percutant aujourd’hui que lors de sa parution aux États-Unis en 1937. **
### Présentation de l’éditeur
« Janie avait seize ans. Un feuillage vernissé et des bourgeons tout près d’éclore et le désir de prendre à bras-le-corps la vie, mais la vie semblait se dérober. Où donc étaient-elles, ses abeilles chanteuses à elle ? »Il ne lui faudra pas moins de trois mariages et trois vies – avec le vieux Logan Killicks et ses sentiments trop frustes, le fringant Joe Starks et ses ambitions politiques dévorantes, puis la promesse d’égalité, l’étreinte d’amour et le frisson extatique qu’incarne Tea Cake – pour atteindre toute la mesure de son rêve d’émancipation et de liberté. Portrait d’une femme entière, animée par la force de son innocence pour braver la rumeur du monde et se révéler à l’existence, Mais leurs yeux dardaient sur Dieu est un chef-d’oeuvre, un monument de la littérature, aussi percutant aujourd’hui que lors de sa parution aux États-Unis en 1937.
### Biographie de l’auteur
Née en 1891, marquée par son enfance à Eatonville, Floride – la première ville afro-américaine fondée aux États-Unis –, Zora Neale Hurston devient la première femme noire diplômée d’anthropologie, puis l’une des figures de proue du mouvement de la Renaissance de Harlem. Romancière, nouvelliste et essayiste, aussi flamboyante que controversée, refusant de se laisser embrigader par les diktats de l’époque, Zora Neale Hurston est aujourd’hui considérée comme l’une des voix les plus vivantes et inventives de la littérature américaine. Elle témoigne par sa vie et son oeuvre d’un engagement unique, porté par une langue incomparable. Treize ans après sa mort en 1960, la romancière Alice Walker lui dédie cette épitaphe : « Zora Neale Hurston : Un Génie du Sud. »

Madame Pylinska et le secret de Chopin

“- Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin ? – Il y a des secrets qu’il ne faut pas percer mais fréquenter : leur compagnie vous rend meilleur.” **

Lumière morte

Écoeuré par l’hypocrisie du LAPD, Bosch décide de rendre son tablier. Mais avant de partir, il emporte avec lui le dossier d’une affaire non résolue. Et pas des moindres…
Quelques jours avant le tournage d’une scène de braquage qui a littéralement viré au cauchemar en se soldant par le vol de 2 millions de dollars et un bain de sang, une assistante de production est retrouvée étranglée. À l’époque, le FBI s’était aperçu qu’un des billets ne pouvait pas faire partie de ceux prêtés par la banque pour le film, mais l’enquête en était restée là. Quand Bosch la reprend et émet l’hypothèse que les deux affaires sont liées, «on» lui fait gentiment comprendre qu’il ferait mieux de laisser tomber… Le vol et le meurtre ayant eu lieu après le 11-Septembre, la piste terroriste n’est pas exclue et, affaire d’État oblige, l’inspecteur n’est pas le bienvenu. Il ne lui en faut pas moins pour s’obstiner.
Roman parmi les plus sombres de Michael Connelly, *Lumière morte* décrit les dangers d’une obsession qui permet à certains d’outrepasser leurs droits.

Les Loyautés

«  J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Sauf qu’avec moi, ça ne marche pas.» Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo  : serait-il en danger dans sa famille  ?
Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils.
Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.   **
### Sinossi
«  J’ai pensé que le gamin était maltraité, j’y ai pensé très vite, peut-être pas les premiers jours mais pas longtemps après la rentrée, c’était quelque chose dans sa façon se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par cœur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. Sauf qu’avec moi, ça ne marche pas.» Théo, enfant du divorce, entraîne son ami Mathis sur des terrains dangereux. Hélène, professeur de collège à l’enfance violentée, s’inquiète pour Théo  : serait-il en danger dans sa famille  ?
Quant à Cécile, la mère de Mathis, elle voit son équilibre familial vaciller, au moment où elle aurait besoin de soutien pour protéger son fils.
Les loyautés sont autant de liens invisibles qui relient et enchaînent ces quatre personnages.  
### Dalla seconda/terza di copertina
« Chacun de nous abrite-t-il quelque chose d’innommable susceptible de se révéler un jour, comme une encre sale, antipathique, se révelerait sous la chaleur de la flamme ? Chacun de nous dissimule-t-il en lui-même ce démon silencieux capable de mener, pendant des années, une existence de dupe ?”

Love U – Volume 4

Love U – volume 4
Terriblement addictif !
Terrence s’est recroquevillé sur le canapé. Je le prends dans mes bras et caresse ses cheveux tendrement, désemparée et triste devant sa souffrance. C’est l’enfant que je tiens dans mes bras, pas l’acteur, la star de cinéma, non, un enfant au cœur brisé.
Je chuchote à son oreille :
« Terrence, je suis là, moi… Je ne te mentirai jamais, et je serai là tant que tu voudras de moi. »
Je continue de lui parler tout bas. Mes paroles semblent l’apaiser. Nous nous allongeons sur le canapé, blottis l’un contre l’autre. Je le serre contre moi, sa tête est posée contre ma poitrine, et je sens sa respiration peu à peu ralentir. Il dort, enfin.
« Terrence, dis-je dans un murmure, je t’aime… »
Le répit a été de courte durée pour Zoé. Dans l’avion qui les ramène à Los Angeles, l’ambiance entre la jolie Parisienne et le célèbre milliardaire est glacée. Zoé est allée trop loin, les fantômes du passé ressurgissent dans la vie de Terrence. L’avenir pour les deux amants semble incertain, et pourtant, dans le cœur de Zoé, une lueur d’espoir est toujours allumée. Fidèle à ses sentiments, elle veut continuer à se battre pour lui… L’amour qu’elle lui porte saura-t-il triompher ?
Plongez dans l’univers érotique de Kate B. Jacobson et partez à la rencontre de Zoé et Terrence, les personnages de Love U. Plaisir garanti !
Cette édition est complète et non censurée, il n’y a pas de scènes coupées.

Louis pas à pas

« Votre fils Louis est pris en charge parce que votre mari est une vedette. Il s’appelle Francis Perrin. Mais nous, on n’est pas connus, tout le monde s’en fout de notre gamin autiste ! » 
Nous avons entendu cette phrase trop souvent. Aujourd’hui, par notre engagement, nous voulons porter la voix des parents brisés, comme nous-mêmes l’avons été. En 2004, notre vie bascule au moment où un « grand ponte » spécialisé dans l’autisme prononce cette phrase indélébile : « Faites le deuil de votre enfant ! » S’ensuit une année d’épreuves où des soi-disant professionnels arrivent à cette atterrante conclusion : « Madame, vous êtes une mauvaise mère, Monsieur, vous êtes un père trop vieux! » Ce sont eux qui nous ont fait souffrir, jamais Louis. En 2005, à l’âge de trois ans, Louis est diagnostiqué autiste sévère par des professionnels compétents qui nous font découvrir l’A.B.A. *(Applied Behavior Analysis)* , un traitement de stimulation non médicamenteux pratiqué depuis près de cinquante ans partout dans le monde. Nous passons alors de *l’avant à l’après*. Louis évolue dès les premiers jours du traitement. Il communique peu à peu avec ses frères, ses sœurs, ses amis, et commence à acquérir une véritable autonomie. Ses progrès sont spectaculaires : il devient pas à pas « un enfant presque comme les autres ». Avec courage et détermination, Gersende et Francis Perrin redonnent espoir aux parents et montrent que l’autisme n’est pas une fatalité. **
### Sinossi
« Votre fils Louis est pris en charge parce que votre mari est une vedette. Il s’appelle Francis Perrin. Mais nous, on n’est pas connus, tout le monde s’en fout de notre gamin autiste ! » 
Nous avons entendu cette phrase trop souvent. Aujourd’hui, par notre engagement, nous voulons porter la voix des parents brisés, comme nous-mêmes l’avons été. En 2004, notre vie bascule au moment où un « grand ponte » spécialisé dans l’autisme prononce cette phrase indélébile : « Faites le deuil de votre enfant ! » S’ensuit une année d’épreuves où des soi-disant professionnels arrivent à cette atterrante conclusion : « Madame, vous êtes une mauvaise mère, Monsieur, vous êtes un père trop vieux! » Ce sont eux qui nous ont fait souffrir, jamais Louis. En 2005, à l’âge de trois ans, Louis est diagnostiqué autiste sévère par des professionnels compétents qui nous font découvrir l’A.B.A. *(Applied Behavior Analysis)* , un traitement de stimulation non médicamenteux pratiqué depuis près de cinquante ans partout dans le monde. Nous passons alors de *l’avant à l’après*. Louis évolue dès les premiers jours du traitement. Il communique peu à peu avec ses frères, ses sœurs, ses amis, et commence à acquérir une véritable autonomie. Ses progrès sont spectaculaires : il devient pas à pas « un enfant presque comme les autres ». Avec courage et détermination, Gersende et Francis Perrin redonnent espoir aux parents et montrent que l’autisme n’est pas une fatalité.