2929–2944 di 74503 risultati

Sonate sans accompagnement

Vous voici promis à devenir un grand musicien, un créateur qui puisera son originalité dans son innocence même… jusqu’au jour où un admirateur pervers vous fera écouter une fugue de Bach… Enfants, vous pensiez jouer à la guerre, mais qui vous dit que vos sabres étaient en carton, vos cibles truquées, vos victimes imaginaires ? L’utopie anarchiste devenue réalité : c’est ce que promet le « Ballon », cette planète composée, à la manière d’une grenade, d’une infinité de cellules où chacun peut trouver son épanouissement. Mais si le « Ballon » est un être vivant, qui saura lui faire atteindre le bonheur ? Onze nouvelles (dont deux à rattacher aux Maîtres chanteurs et au cycle d’Ender) qui semblent réinventer la science-fiction.

Soif

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. » Depuis 1992 et *Hygiène de l’assassin* , tous les livres d’Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l’Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre.
Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon. **

Siva

C’est en 1974 qu’un faisceau de lumière rose communique à Horselover Fat des informations capitales concernant l’avenir de l’humanité. Cette force, qui a fait fondre la réalité de cet homme, c’est SIVA. Système Intelligent Vivant et Agissant. Mais qui se cache réellement derrière ces quatre lettres ? Dieu ? Un satellite ? Une race extraterrestre ?
Mélange de science-fiction spéculative, de récit autobiographique, de questionnement métaphysique et de délires schizophréniques, La trilogie divine, qui compte parmi les œuvres les plus déroutantes de Dick, est sans doute celle qui a fait de lui un auteur culte.      

Simulacres

Le dernier psychanalyste en exercice dans un monde qui bannit sa pratique… Un pianiste psychokinéticien qui joue Brahms et Chopin à distance et détient peut-être, dans sa paranoïa aiguë, les clefs de l’avenir… Nicole Thibodeaux, Première Dame du pays depuis bientôt un siècle, mais toujours aussi jeune et belle sur les écrans de télévision… Hermann Gœring, inquiétant voyageur temporel surgi de l’Âge de la Barbarie… Des spots publicitaires vivants qui ‘introduisent chez les gens et qu’il faut abattre à coups de fusil… Des hommes de Néanderthal dans les forêts de Californie…
Tel est l’univers dément des « États-Unis d’Europe et d’Amérique » dans lequel nous entraîne Philip K. Dick.

Simple question de temps

### Quatrième de couverture
Alors, la vieille, faudrait peut-être songer à passer l’arme à gauche un de ces jours. On est patients, mais tout de même…”
Voilà ce que pensaient les trois personnes qui formaient l’entourage immédiat de la richissime Mme Morely-Johnson. Son chauffeur, Bromhead, anglais distingué et faussaire de génie, Sheila Oldhill, sa dame de compagnie, charmante et dévouée, enfin le séduisant Patterson, son banquier qui s’était fait piéger en beauté dans cette combine.
Mais il existe des gens assez dingues pour ne pas aimer l’argent. Et des vieilles dames qui ont la vie dure.

Sicarius

Les événements prédits dans la Bible commencent à se produire et l’ANGE doit rapidement rajuster son tir. Pendant que le monde entier est aux prises avec d’inexplicables disparitions, de son côté, Vincent McLeod affronte un danger bien plus tangible. Thierry Morin n’étant plus au service de la fraternité Naga, Océane Chevalier tente de le persuader de devenir un agent de l’ANGE. Au même moment, Cindy Bloom et Aodhan Loup Blanc se plongent dans l’étude de l’eschatologie afin d’établir la chronologie exacte des prochaines prophéties. À Jérusalem, tout comme l’avait prévu Yannick Jeffrey, c’est l’empereur romain Hadrien qui s’empare d’abord de l’âme de l’Anantas qui deviendra l’Antéchrist. Avant de pouvoir confronter ce grand personnage, Yannick devra d’abord sortir son ami des griffes du Faux Prophète.

Sicarius

Les événements prédits dans la Bible commencent à se produire et l’ANGE doit rapidement rajuster son tir. Pendant que le monde entier est aux prises avec d’inexplicables disparitions, de son côté, Vincent McLeod affronte un danger bien plus tangible.
Thierry Morin n’étant plus au service de la fraternité Naga, Océane Chevalier tente de le persuader de devenir un agent de l’ANGE. Au même moment, Cindy Bloom et Aodhan Loup Blanc se plongent dans l’étude de l’eschatologie afin d’établir la chronologie exacte des prochaines prophéties.
À Jérusalem, tout comme l’avait prévu Yannick Jeffrey, c’est l’empereur romain Hadrien qui s’empare d’abord de l’âme de l’Anantas qui deviendra l’Antéchrist. Avant de pouvoir confronter ce grand personnage, Yannick devra d’abord sortir son ami des griffes du Faux Prophète.

Si tu m’abandonnes

### Présentation de l’éditeur
Meilleure négociatrice de crise de la police de Savannah, le lieutenant Phoebe MacNamara passe son temps à libérer des otages ou convaincre un forcené de relâcher son épouse, tout en jonglant avec une vie privée pour le moins mouvementée. Mais lorsque la jeune femme est agressée au sein même du commissariat, son assurance vacille. Devant une série de messages qui en veulent à sa vie, elle n’aura d’autre choix que d’affronter ses peurs les plus enfouies.
### Biographie de l’auteur
Nora Roberts s’est imposée comme un véritable phénomène éditorial avec plus de 150 livres publiés et 250 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

Shon’Jir

  Sten Duncan avait sauvé la vie de deux ennemis de l’humanité. Cela s’était passé lors de la prise de Kesrith, et maintenant Sten se sentait responsable du devenir de Niun et de Melein. Bien qu’ils fussent frère et sœur, les deux mri symbolisaient des castes distinctes : Niun, le dernier des samouraïs, Melein, la dernière prêtresse-reine. Le combat et la danger avaient créé des liens plissants, et la fraternité scellée dans Ie sang conduisait tout droit à d’étranges contradictions. Vint le temps où les routes du destin allaient mener les protagonistes du drame vers une légendaire planète perdue où les mri trouveraient peut-être une nouvelle chance.

Shon’Jir

  Sten Duncan avait sauvé la vie de deux ennemis de l’humanité. Cela s’était passé lors de la prise de Kesrith, et maintenant Sten se sentait responsable du devenir de Niun et de Melein. Bien qu’ils fussent frère et sœur, les deux mri symbolisaient des castes distinctes : Niun, le dernier des samouraïs, Melein, la dernière prêtresse-reine. Le combat et la danger avaient créé des liens plissants, et la fraternité scellée dans Ie sang conduisait tout droit à d’étranges contradictions. Vint le temps où les routes du destin allaient mener les protagonistes du drame vers une légendaire planète perdue où les mri trouveraient peut-être une nouvelle chance.

Serviteur du Cristal

L’assassin Artémis Entreri était le maître de Portcalim, jusqu’à l’arrivée de Jarlaxle et de ses mercenaires, sortis d’Outreterre pour s’enrichir à la surface. Artémis et Jarlaxle ont vite trouvé la ville trop petite pour eux deux. Une rivalité qui ne les a pas empêchés de développer une étrange amitié. Tout change quand Jarlaxle entre en possession de l’Éclat de cristal. Sous son influence, le chef des drows menace de réduire à néant les efforts d’Entreri. Répugnant à exécuter son ” ami “, Artémis décide de s’en prendre à l’Éclat de cristal. Première erreur de sa vie, qui risque d’être la dernière.

[http://www.amazon.fr/Royaumes-oubliés-Mercenaires-Serviteur-cristal/dp/2811201238/](http://www.amazon.fr/Royaumes-oubli%C3%A9s-Mercenaires-Serviteur-cristal/dp/2811201238/)

Servir froid

« Des combats saisissants, une action brutale, un rythme effréné : Abercrombie enchaîne si bien les trahisons, les rebondissements et les retournements de situation qu’il entretient le suspense jusqu’au bout. C’est son meilleur roman. »George R.R. Martin, l’auteur du Trône de fer (Game of Thrones)C’est le printemps en Styrie. Et avec le printemps, vient la guerre.La guerre est un enfer, mais c’est aussi un gagne-pain pour certains, comme Monza Murcatto, la plus célèbre et redoutée des mercenaires au service du grand-duc Orso. Ses victoires l’ont rendue très populaire… trop, même, au goût de ses employeurs. Trahie, jetée du haut d’une montagne et laissée pour morte, Monza se voit offrir en guise de récompense un corps brisé et une insatiable soif de vengeance.Quoi qu’il lui en coûte, sept hommes devront mourir.Elle aura pour alliés un soûlard des moins fiables, le plus fourbe des empoisonneurs, un meurtrier obsédé par les nombres et un barbare décidé à se racheter une conscience.C’est le printemps en Styrie. Et avec le printemps, vient la vengeance.

Service des Affaires Inclassables

Le crime parfait, un must ? Allons donc ! Le colonel March a un “dada” autrement plus ébouriffant : le crime impossible. Assassin, victime ou indice, il y a toujours dans les affaires dont il s’occupe quelque chose qui dépasse le commun des enquêteurs. Comme, par exemple, ce meurtre commis par des mains sans corps. Ou bien, cette victime morte et enterrée depuis longtemps que l’on tue à nouveau. Ou plus fort encore, cette empreinte d’un grand pied laissée sur le faîte d’une haie qui ne supporterait pas le poids d’un chat. Mais le plus étonnant, c’est que le colonel March trouve toujours l’explication. Car ces histoires-là en ont une… Pour la première fois réunies en recueil, les célèbres enquêtes du colonel March, qui fut incarné à la télévision par Boris Karloff.

Serments et deuils

La narcheska Elliania a quitte avec ses hommes la cour de Castelcerf pour retourner sur ses îles d’outre-mer. Dans quelques mois, le prince Devoir la rejoindra pour y affronter un dragon, et tenir ainsi sa promesse. Fitzchevalerie, l’ancien assassin royal, dispose de ce laps de temps pour parvenir a créer autour de Devoir un clan d’artiseurs qui devra le protéger lors de ce voyage. Mais les candidats sont rares, et l’attention de Fitz est bientot requise ailleurs : les Pie continuent de mettre a mal l’action politique de la reine Kettricken en faveur des Vifiers. Et la rumeur voudrait que leur chef, le manchot Laudevin, soit de retour. Or Fitz sait pertinemment qu’il n’est pire ennemi que celui que l’on a mutile…