22913–22928 di 75864 risultati

La cabane de l’aiguilleur

À la mort de sa mère, Travis Fisher est recueilli par sa tante, Liza Burack, à Haute Montagne. Malgré la Grande Dépression, la vie y est simple, rythmée par le travail à la fabrique de glace, les sermons à l’église baptiste et les sorties avec Nancy Wilcox. Travis en viendrait presque à oublier son statut d’inadapté. Mais il y a la mystérieuse Anna Blaise, elle aussi hébergée par les Burack. Qui est-elle vraiment ? Quel secret cache-t-elle dans sa chambre systématiquement close ? 

Ça ne s’est pas passé comme ça

Une succession de disparitions tragiques.

Avec la fin de la saison touristique, Roscoff, cet ancien havre de corsaires, retrouve sa quiétude. Cependant, pas de trêve pour les agissements malveillants d’une poignée de malfaisants, au grand dam de Monsieur le maire qui prépare les prochaines élections municipales. Or, voilà qu’en plus, les eaux du port du Bloscon deviennent le théâtre de noyades répétées… ”Accident !” conclut à chaque fois, bien rapidement, le chef de la brigade de gendarmerie de la ville. Une telle succession de disparitions tragiques ne peut qu’intriguer le commandant Lester qui ne se fie pas volontiers aux apparences. Détachée à la demande du juge Laurier, et accompagnée de son fidèle garde du corps, le capitaine Fortin, elle va s’installer le temps de l’enquête dans la charmante petite ville de Roscoff.

Découvrez une enquête passionnante de Mary Lester à Roscoff, au coeur de la Bretagne !

EXTRAIT

— Depuis la table que j’occupais au restaurant, j’avais une vue superbe sur le port de Roscoff et donc sur son grand parking qui était presque vide. Une petite Austin était stationnée près de l’eau, entre deux gros 4X4 noirs. Un gros tracteur avec sa remorque est venu s’arrêter devant les trois voitures. Puis une petite dame est arrivée, les bras encombrés de paquets. C’était la propriétaire de la petite voiture. Évidemment, le tracteur, garé devant son véhicule, lui interdisait toute manœuvre. Les trois individus qui avaient tout manigancé s’étaient installés à la terrasse du restaurant où nous déjeunions et s’amusaient fort de la déconvenue de leur victime. Celle-ci, étant venue leur demander de libérer le passage, s’est fait grossièrement rabrouer. Je me suis interposée et, à mon tour, je me suis fait insulter et même menacer. La dame avait appelé la gendarmerie de Roscoff et n’avait pu joindre qu’un répondeur. Alors j’ai pris sur moi de prévenir la gendarmerie de Saint-Pol de Léon qui est également toute proche. J’ai proposé à la dame de la conduire chez elle et de lui ramener sa voiture dès qu’elle serait libérée. Lorsque je suis arrivée, les gendarmes étaient là. Ils ont procédé à un contrôle de papiers et à un alcootest. Celui-ci s’étant révélé positif, ils ont embarqué les trois poivrots – non sans mal – et se sont fait à leur tour copieusement insulter. L’adjudant qui commandait l’opération – un Guyanais – s’est même fait traiter de ‘ macaque ‘, ce qui, vous vous en doutez, ne lui a pas plu.

À PROPOS DE L’AUTEUR

Jean Failler est un ancien mareyeur breton devenu auteur de romans policiers, qui a connu un parcours atypique ! Passionné de littérature, c’est à 20 ans qu’il donne naissance à ses premiers écrits, alors qu’il occupe un poste de poissonnier à Quimper. En 30 ans d’exercice des métiers de la Mer, il va nous livrer pièces de théâtre, romans historiques, nouvelles, puis une collection de romans d’aventures pour la jeunesse, et une série de romans policiers, Mary Lester. À travers Les Enquêtes de Mary Lester, aujourd’hui au nombre de quarante-sept, Jean Failler montre son attachement à la Bretagne, et nous donne l’occasion de découvrir non seulement les divers paysages et villes du pays, mais aussi ses réalités économiques. La plupart du temps basées sur des faits réels, ces fictions se confrontent au contexte social et culturel actuel. Pas de folklore ni de violence dans ces livres destinés à tous publics, loin des clichés touristiques, mais des enquêtes dans un vrai style policier.

(source: Bol.com)

Ça

Tout avait commencé juste avant les vacances d’été quand le petit Browers avait gravé ses initiales au couteau sur le ventre de son copain Ben Hascom. Tout s’était terminé deux mois plus tard dans les égouts par la poursuite infernale d’une créature étrange, incarnation même du mal. Mais aujourd’hui tout recommence. Les enfants terrorisés sont devenus des adultes. Le présent retrouve le passé, le destin reprend ses droits, l’horreur ressurgit. Chacun retrouvera dans ce roman à la construction saisissante ses propres souvenirs, ses angoisses et ses terreurs d’enfant, la peur de grandir dans un monde de violence.

(source: Bol.com)

C#: Guide étape par étape pour les débutants en programmation C#

* * *
# **C#**
## ****Achetez la version imprimée de ce livre et obtenez la version eBook Kindle GRATUITEMENT!****
Ce guide est conçu pour les programmeurs débutants-intermédiaires quelqu’un qui a déjà vu précédemment l’utilisation de C# et possède une compréhension rudimentaire des bases. Ce didacticiel explorera les fonctionnalités avancées intégrées et créées par l’utilisateur de la langue.
Chaque chapitre contiendra un certains nombres de sujets importants avec **des illustrations et des exercices** ou nécessaire, ceci se terminera avec un **quiz à la fin du chapitre for un apprentissage simple et ludique**
Ce didacticiel passe en revue les bases du langage, ce qui signifie que les informations de base comme les conditions et itérations  seront manqué. Je vous recommande de vous rafraichir la mémoire avec diverses ressources en ligne, si cela un fait un bout de temps que vous avez utilisé C#, ce la vous permettra juste de commencer à absorber le nouveau contenu immédiatement.
C# est un langage très utile, il a été utilisé pour créer rapidement des applications de considéré comme simpliste avec ses origines issue de C (comme le nom le suggère), avec beaucoup de travail fait par la méthode intégrée et les bibliothèques qui sont destinées à l’abstrait du code et à déplacer des informations inutiles dans les coulisses, c’est pour réduire la complexité du code présenté au programmeur.
Ne manquez pas ce nouveau programme C#. Tout ce que vous avez à faire est de faire défiler et de cliquer sur le bouton “Ajouter au panier” pour tout savoir !
**

Le bureau des jardins et des étangs

Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n’empêche pas Katsuro de se noyer. C’est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu’à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière Kusagawa.Chaussée de sandales de paille, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, riche seulement de quelques poignées de riz, Miyuki entreprend un périple de plusieurs centaines de kilomètres à travers forêts et montagnes, passant de temple en maison de rendez-vous, affrontant les orages et les séismes, les attaques de brigands et les trahisons de ses compagnons de route, la cruauté des maquerelles et la fureur des kappa, monstres aquatiques qui jaillissent de l’eau pour dévorer les entrailles des voyageurs. Mais la mémoire des heures éblouissantes vécues avec l’homme qu’elle a tant aimé, et dont elle est certaine qu’il chemine à ses côtés, donnera à Miyuki le pouvoir de surmonter les tribulations les plus insolites, et de rendre tout son prestige au vieux maître du Bureau des Jardins et des Étangs.

Buffy contre les vampires T17 Le Miroir Des Ténèbres

A chaque génération, sa Tueuse. Aujourd’hui, c’est Buffy… Sans elle, les vampires n’auraient pas d’ennemi à leur taille et submergeraient le monde. Près de Sunnydale, des archéologues ont exhumé les vestiges d’une ancienne expédition espagnole. Mais un miroir d’obsidienne au cadre d’or a été volé sur le site. Giles enquête et découvre qu’il s’agit d’un artefact où se tapit Tezcatlipoca, divinité aztèque des Ténèbres. Un seul coup d’œil suffit pour qu’un mortel tombe sous la coupe du dieu. Et si Tezcatlipoca recrute assez d’adeptes, la nuit éternelle régnera sur le monde. Pauvre Buffy, condamnée à affronter des vampires vingt-quatre heures sur vingt-quatre !

Le Bûcher des vanités

Sherman McCoy mène une vie luxueuse entre Wall Street, dont il est l’un des jeunes lions, et Park Avenue. Un soir, revenant de l’aéroport avec sa maîtresse, il rate la sortie de l’autoroute, et se perd dans le Bronx. Au moment où il croit enfin pouvoir échapper à ce quartier de tous les dangers, deux jeunes Noirs s’avancent, menaçants, vers sa Mercedes…
Le couple parvient à s’enfuir, mais écrase l’un des deux hommes. Pour Sherman McCoy, c’est le début de la chute. Sa vie affective et professionnelle est pulvérisée, et l’univers dont il se croyait le maître flambe sur le bûcher de toutes les vanités. Graduellement, inexorablement, l’étau se resserre, sans que l’on sache, jusqu’aux toutes dernières pages, comment le cauchemar se terminera.

Les brumes de l’effroi

Un château familier où toute chose se retrouve brusquement inversée, de mystérieux pleurs de bébé déchirant le silence glacé de la nuit, un brouillard d’une densité peu commune, une vieille femme fripée errant seule dans la neige… Autant d’éléments qui vont précipiter Gilles Novak et ses compagnons dans une de leurs plus folles aventures aux frontières du temps, de l’espace et de la raison.
     Emportés dans un triangle de forces cosmo-telluriques dans les Pyrénées ariégeoises, nos preux Chevaliers modernes nous entraînent dans un fascinant voyage au cœur de l’Histoire, des légendes… et de l’Effroi.

Les brumes de Joklun-N’ghar

Andy Sherwood voulut se lever, mais ses jambes se dérobèrent sous lui. Il tomba en avant sur la table basse ; son crâne heurta durement le bois marbré. Des étoiles naquirent devant ses yeux. Il lui semblait que ses muscles ne répondaient plus aux injonctions que leur envoyait son cerveau. Il bascula sur le côté, aussi mou qu’une poupée de chiffons.
Le pillage en règle de Joklun-N’Ghar allait pouvoir commencer, songea-t-il avant de perdre connaissance. Et seuls Blade et Baker pouvaient encore faire quelque chose pour l’empêcher.
Peut-être…

Brume : La Faucheuse

Dans *Paranoïa*, le premier volet de ce recueil de nouvelles, Stephen King avait ouvert des brèches dans la réalité de notre quotidien, distillant à la perfection des ambiances fantastiques et oppressantes. Dans cette seconde partie, c’est à nos inoffensifs objets familiers qu’il prête de troublantes et aliénantes intentions. Comme cette machine à traitement de texte, dotée de pourvoirs surnaturels et devant laquelle on ne peut que s’effacer… Ou ce camion conduit par un étrange mais néanmoins zélé laitier, qui vient chaque matin livrer des produits si peu propres à la consommation. Ou encore ce miroir, qui fait apparaître un reflet bien trop évident de notre condition humaine, trop humaine… Partout l’ombre de la Mort plane, maîtresse ténèbreuse et faucheuse du fil tenu de nos vies…

Brume

Imaginez une brume qui s’abat soudainement sur une petite ville, une brume si épaisse que les clients d’un
supermarché hésitent à en ressortir. Il n’en faut pas
davantage au maître de l’épouvante pour nous plonger
dans le cauchemar avec un réalisme hallucinant. Chacune des nouvelles de ce volume possède le même pouvoir ensorcelant. Vous serez terrifié par un petit singe en peluche qui joue des cymbales. Vous redouterez de voir surgir le fantôme d’un… camion. Vous saurez de quoi est capable un naufragé solitaire, lorsque la faim le tenaille et que la drogue décuple son courage. L’art de faire surgir l’effrayant ou le surnaturel au cœur d’un monde rassurant et prosaïque… Les superbes décors du Maine, où vit Stephen King, se révèlent une fois encore peuplés de sortilèges et de malédictions.
**

Brûlée

Tout est au plus mal. Zoey, après avoir assistée à la brusque mort de Heath, assassiné par Kalona, a attaqué ce dernier dans un pur geste de désespoir. Mais dévastée par la mort de son amour éternel, elle suit l’âme du jeune homme jusqu’en AutreMonde. Le monde de Nyx, réservé aux âmes des morts…
Seulement, Zoey n’est pas morte. Seule son âme se trouve là-bas, tandis que son corps l’attend sur Terre. Mais si elle tarde trop, celui-ci mourra, et la jeune fille restera coincée en AutreMonde, l’âmebrisée en mille morceaux…
Parallèlement à Venise, Stark, Aphrodite et tous ses amis sont bien décidés à la ramener sur Terre. Cependant, toutes les grandes Prêtresses auquel cela est déjà arrivé sont mortes lors du processus. Ainsi que leurs Guerriers. Stark arrivera-t-il à sauver Zoey sans qu’aucun d’entre eux n’y laisse la vie ?
De l’autre côté du globe, Stevie Rae doit faire face aux problèmes qu’elle s’est attirée en épargnant Rephaim, le Corbeau Moqueur fils de Kalona. Mais il se pourrait bien que sa présence soit utile à la jeune vampyre pour retrouver Zoey et déjouer les nouveaux plans de Néféret…

Le brouet des sorcières

###
Comment Mistaya pourrait-elle savoir qu’en levant les yeux vers la cime du vieux chêne blanc, elle signe un pacte ensorcelé ? Comment son père, le roi Ben Holiday, saurait-il qu’en relevant le défi des deux cavaliers noirs, il court à sa perte ? Comment la reine Salica pourrait-elle imaginer qu’en l’éloignant pour la protéger, elle jette sa fille dans la gueule du loup ? Qui peut savoir quand la main du destin va frapper ? Qui, si ce n’est celle qui, depuis deux ans, fomente la diabolique machination qui va tous les précipiter en enfer ? Oui, pour Nocturna, la Maléfique, l’heure de la vengeance a sonné. L’auteur : Terry Brooks a commencé à publier en 1977 avec « L’Épée de Shannara ». Il est le premier héritier de Tolkien et revendique l’influence d’Alexandre Dumas. Ses romans ont tous été des best-sellers, que ce soit la série « Shannara », son cycle le plus célèbre, ou « Le Royaume magique de Landover ». Une saga captivante, pleine d’aventure, de couleur et de personnages incroyables, qui en étonnera plus d’un !

Brisingr

###
Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina – prisonnière des Ra’zacs –, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu’à Helgrind, les Portes de la Mort, repaire des monstres.
Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’oc, l’épée que Brom lui avait donnée, Eragon n’est plus armé que du bâton du vieux conteur. Tandis qu’il veille au pied de la sinistre citadelle, Eragon s’interroge : viendra-t-il à bout des Ra’zacs ?
Il est vrai que, depuis la cérémonie du Sang, à Ellesméra – la cité elfique –, le jeune Dragonnier continue de se transformer, acquérant peu à peu les traits et les fabuleuses capacités d’un elfe. Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable… 
Ainsi commence cette troisième partie de l’Héritage, où l’on verra l’intrépide et altière Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l’épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix, qui ne ressentent pas la douleur ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler dans le ciel contre Eragon et Saphira. On s’enfoncera avec angoisse dans les obscures galeries souterraines des nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l’énigmatique Lupusänghren, l’elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d’or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l’hydromel… Et on comprendra enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage…      
### [http://www.amazon.fr/LHéritage-3-Brisingr-Christopher-Paolini/dp/2747014568](http://www.amazon.fr/LH%C3%A9ritage-3-Brisingr-Christopher-Paolini/dp/2747014568)