21233–21248 di 74503 risultati

Dark Initiation T2

Elle s’ignore, il va la dévoiler… Alexei est froid, méthodique et ne se laisse troubler par rien ni personne. En tant que tueur à gages pour la mafia russe, les sentiments sont un fardeau et l’amour, une faiblesse. Tempérance est associée dans une agence de détectives privés, forte et courageuse… mais aussi timide et réservée. Quand elle rencontre Alexei lors d’une mission, elle succombe au charme de ses yeux d’orage et aux promesses de délices qu’il lui offre. Seulement, rien ne se fait par hasard dans le monde d’Alexei, et elle pourrait bien être tombée dans le plus dangereux des pièges ! *** – Déshabille-toi, intimé-je tout en commençant à ôter mes vêtements. Je me retrouve nu en quelques secondes, mon pénis fièrement dressé contre mon ventre. Tempérance écarquille les yeux et déglutit nerveusement. J’aime la façon dont elle me contemple, même si je perçois un peu de confusion. Je pourrais rire de cette attitude compassée si mon besoin d’elle ne me galvanisait autant. En retour, brisant une limite que je me suis moi-même imposée, je lui caresse doucement la joue et l’embrasse jusqu’à ce qu’elle halète. Dieu qu’elle est belle ! – Déshabille-toi, répété-je avec un poil d’impatience dans la voix. Tempérance obtempère enfin et descend la fermeture de sa robe. Quand le tissu souple cascade le long de son corps, je retiens ma respiration. La parure en dentelle blanche est plutôt sage, même si elle met à la perfection les courbes féminines en valeur. Après Private Affair, découvrez la nouvelle romance de Laura Black, Dark Initiation. Dark Initiation, Laura Black, histoire intégrale.

Dark Bane: La Règle Des Deux

In the New York Times bestseller Darth Bane: Path of Destruction, Drew Karpyshyn painted a gripping portrait of a young mans journey from innocence to evil. That man was Darth Bane, a twisted genius whose iron will, fierce ambition, and strength in the dark side of the Force made him a natural leader among the Sith until his radical embrace of an all-but-forgotten wisdom drove him to destroy his own order . . . and create it anew from the ashes. As the last surviving Sith, Darth Bane promulgated a harsh new directive: the Rule of Two.
Two there should be; no more, no less.
One to embody the power, the other to crave it.
Now Darth Bane is ready to put his policy into action, and he thinks he has found the key element that will make his triumph complete: a student to train in the ways of the dark side. Though she is young, Zannah possesses an instinctive link to the dark side that rivals his own. With his guidance, she will become essential in his quest to destroy the Jedi and dominate the galaxy.
But there is one who is determined to stop Darth Bane: Johun Othone, Padawan to Jedi Master Lord Hoth, who died at Banes hands in the last great Sith War. Though the rest of the Jedi scoff at him, Joshuas belief that there are surviving Sith on the loose is unshakeable.
As Johun continues his dogged pursuit of the man who killed his master, Zannah, faced unexpectedly with a figure from her past, begins to question her embrace of the dark side. And Darth Bane is led by Force-induced visions to a moon where he will acquire astonishing new knowledge and power, power that will alter him in ways he could never have imagined. . . .

La danseuse de Mao

Oublier Mao? Ceux qui ont traversé la Révolution culturelle s’y efforcent. Pourtant, à l’heure du «socialisme de marché», le Grand Timonier est revenu à la mode: badges, restaurants, briquets à l’effigie de Mao… Et pour l’inspecteur principal Chen, il y a maintenant l’affaire Mao, qui lui est confiée, sans discussion possible, par le camarade ministre Huang, de Pékin. Une affaire où il est question d’un document compromettant que détiendrait une jeune et jolie «fleur de prunier». Et qui permet de vérifier encore une fois que quand le faux est vrai, le vrai est faux… Dans ce qui est probablement son roman le plus documenté, Qiu Xiaolong se confronte directement à la figure de Mao, dont l’ombre planait sur ses livres précédents.
(source: Bol.com)

Danser les ombres (Domaine français)

Une jeune femme revient à Port-au-Prince où elle veut désormais inventer sa vie, et pourrait même se laisser aller à aimer. Mais la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence. Un roman qui trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité.
Voir Laurent Gaudé, à propos de “Danser les ombres”
**
### Sinossi
Une jeune femme revient à Port-au-Prince où elle veut désormais inventer sa vie, et pourrait même se laisser aller à aimer. Mais la terre qui tremble redistribue les cartes de toute existence. Un roman qui trace au milieu des décombres une cartographie de la fraternité.
Voir Laurent Gaudé, à propos de “Danser les ombres”
### L’autore
Romancier, nouvelliste et dramaturge né en 1972, Laurent Gaulé publie son oeuvre, traduite dans le monde entier, chez Actes Sud. Il est notamment l’auteur de La Mort du roi Tsongor (2002, prix Goncourt des lycéens, prix des Libraires), Le Soleil des Scorta (2004, prix Goncourt, prix Jean-Giono), La Porte des Enfers (2008), Ouragan (2010) et Pour seul cortège (2012).

Danser au bord de l’abîme

“Moi, je crois au premier regard, maman. Je crois à la première impression. Je crois au langage de la chair. Au langage des yeux. Au vertige. A la foudre. – Ce à quoi tu crois, ma petite fille, cela aboutit au chagrin.” Il y a les promesses que l’on se fait à vingt ans, et les rencontres que nous réserve le hasard. Il y a le bonheur que l’on croyait tenir, et celui après lequel on court. Il y a l’urgence à vivre.
**

Danse Macabre

Ce recueil de nouvelles regorge d’inventions et de violence. Le fantastique et l’horreur surgissent au détour des réalités les plus familières. Ainsi… Quand un tueur à gages rentre de voyage, mission accomplie, et qu’il découvre dans un colis arrivé en son absence des soldats de plomb, il a envie de sourire, non ? Il aurait tort… Quand des camions mènent un train d’enfer sur le parking de votre motel et vous assiègent, n’y a-t-il pas de quoi devenir fou ? Surtout quand on s’aperçoit qu’il s’agit de camions sans chauffeur…   
   

La danse du miroir

Mark est revenu.
Mark, le clone-jumeau de Miles. Mark le fou errant. Et, pour fêter son retour, il a volé aux Dendariis un navire de guerre ainsi qu’un commando entier, en se faisant passer pour Miles. Armé jusqu’aux dents, il fonce à présent vers l’Ensemble de Jackson.
Miles Naismith se lance à la poursuite de son double. En aveugle, sans savoir ce qui l’attend… En fait, un raid démentiel. Trafic de clones, transplantations de cerveaux… Avec, au bout du voyage, la mort.
La mort pour Miles et la folie pour Mark. Est-ce la fin de l’histoire ?
Non, car la mort, pour un Vorkosigan, n’est pas irréversible : on peut le ramener à la vie. A condition de retrouver son corps…

Danse de Terreur

Jamère, prisonnier de son propre corps que commande désormais son double, Fils-de-Soldat, assiste, sans pouvoir intervenir, aux efforts de ce dernier pour convaincre les Ocellions de changer de tactique afin de chasser les Gerniens de leurs terres. Il rencontre enfin Kinrove, le plus grand des Opulents, pour tenter de le persuader d’achever sa danse et d’employer ses danseurs à former une armée en vue de combattre l’ennemi sur le terrain. Mais à cet instant, une autre Opulente, Dasie, dans une sorte de coup d’État, s’empare de Kinrove et de Fils-de-Soldat, mettant en péril tous les plans de celui-ci… Une intrigue de plus en plus nouée, des protagonistes dont chaque coup, comme aux échecs, force les adversaires à modifier leur position, une tension qui monte sans cesse : le dénouement de cette extraordinaire saga s’annonce…

Dans Les Bois Eternels

Envisager de raconter un roman de Fred Vargas frise le ridicule, aussi se contentera-t-on de dire quíici, comme dans Sous les vents de Neptune, Adamsberg est confronté à des résurgences de son passé qui le déstabilisent fortement. Líenquête quíil mène sur la mort de deux gars qui se sont fait trancher la gorge à la Porte de la Chapelle le remet en présence díAriane Lagarde, la médecin légiste à laquelle il síétait opposé quelque vingt-cinq ans auparavant. Un de ses nouveaux collaborateurs ne semble pas particulièrement líapprécier, ce qui le perturbe díautant plus que ce lieutenant Veyrenc de Bilhc est béarnais comme lui, originaire du village voisin du sien. Enfin Camille, dont il a eu un fils, quíil garde régulièrement, semble voguer vers de nouvelles amours et síêtre affranchie de leur liaison passionnelle pour glisser vers des relations amicales, qui ne lui conviennent absolument pasÖ Dans les bois éternels est le dixième ́ rompol a de Fred Vargas. Ses précédents livres, traduits ou en cours de traduction dans plus de trente pays, ont reçu nombre de récompenses françaises et étrangères, dont le prix des Libraires, le prix des Lectrices ELLE, le Deutscher Krimipreis. –Ce texte fait référence à l’édition Broché.

Dans la ville en feu

Dans la ville en feu by Michael Connelly
**« La jubilation du lecteur tient dans les errances et les impasses de l’enquête. Bosch est celui qui remet tout en question, tout le temps. Nul axiome ne lui résiste.»
Le Point**
1. Los Angeles est en proie aux émeutes et les pillages font rage quand Harry Bosch découvre, au détour d’une rue sombre, le cadavre d’Anneke Jespersen, une journaliste danoise. À l’époque, impossible pour l’inspecteur de s’attarder sur cette victime qui, finalement, n’en est qu’une parmi tant d’autres pour la police déployée dans la ville en feu. Vingt ans plus tard, au Bureau des Affaires non résolues, Bosch, qui n’a jamais oublié la jeune femme, a enfin l’occasion de lui rendre justice et de rouvrir le dossier du meurtre. Grâce à une douille recueillie sur la scène de crime et une boîte noire remplie d’archives, il remonte la trace d’un Beretta qui le met sur la piste d’individus prêts à tout pour cacher leur crime. Anneke faisait peut-être partie de ces journalistes qui dérangent quand ils fouillent d’un peu trop près ce que d’autres ont tout intérêt à laisser enfoui…
L**’ouvrage a fait partie de la sélection Publishers Weekly des meilleurs livres de l’année 2012**.

Dans la tête le venin

Diane Silver est une des meilleures profileuses au monde et exerce ses talents à Quantico, au FBI. Traquer les tueurs en série est pour elle une affaire personnelle : sa fille, Leonor, a été torturée et tuée. Diane ne parvient toujours pas à comprendre. Comment Leonor, si méfiante, a-t-elle pu accepter de suivre son assassin ?

Yves, un flic français qu’elle a formé aux techniques du profilage, est peut-être l’unique ami de Diane, dont le caractère difficile est notoire. Il la tient au courant de crimes commis en France avec une rare sauvagerie. Se pourrait-il qu’il existe un lien entre ces meurtres et ceux commis au Mexique et à New York ? Entre ces affaires internationales, la traque d’un tueur de prostituées dans les rues de Boston, l’assassinat de Leonor peu à peu un fil se noue, auquel n’est pas étranger le bizarre ‘ stagiaire ‘ que le FBI a imposé à Diane…

Diane va alors ouvrir la boîte de Pandore, reconstituer le puzzle et remonter jusqu’au prédateur ultime. Et peu lui importent les conséquences.

(source: Bol.com)

Dans la lumière

Dans les Appalaches, au coeur de la forêt, Dellarobia Turnbow aperçoit une lumière aveuglante. Ce sont les ailes de centaines de papillons. Cette étrange apparition devient un enjeu collectif. Dellarobia comprend que de simples papillons vont bouleverser sa vie, et peut-être l’ordre du monde.

Dans la colonie pénitentiaire

Le voyageur est envoyé dans la colonie pénitentiaire afin de donner son avis sur le système judiciaire. L’officier le reçoit et lui explique que le condamné ne sait pas pourquoi il est arrêté, s’il est ou a été jugé, qu’elle est la sentence à laquelle il a été condamné. L’application de la sentence est simple, une machine se charge de l’appliquer. Cette machine fut inventée par le commandant. Le voyageur est opposé à ce système mais l’officier tente néanmoins de le convaincre, en vain…
Franz “Anshel” KafkaN est un écrivain pragois de langue allemande et de religion juive, né le 3 juillet 1883 à Prague et mort le 3 juin 1924 à Kierling. Il est considéré comme l’un des écrivains majeurs du xxe siècle

Dans l’ombre du mystère

Quand il arrive chez Stella O’Leary, Jake Dakota ne s’attend pas à découvrir que la jeune femme qu’il est censé envoyer en prison est une superbe rousse aux jambes interminables, pour laquelle il ressent aussitôt un désir intense, fulgurant. Et très vite, il acquiert la certitude que cette fille n’a vraiment rien de la meurtrière qu’on lui a décrite, et qu’ils ont été tous deux victimes d’un coup monté. Prêt à tout pour découvrir qui les a ainsi manipulés, et à protéger la femme dont il est en train de tomber irrémédiablement amoureux, Jake décide d’éclaircir le mystère qui entoure Stella…

Dans l’oeil du tueur

Depuis qu’elle a participé, comme psychologue, à un entretien télévisé sur un tueur en série, Jenna vit dans l’angoisse. Tout le monde a cru qu’elle avait de la compassion pour l’assassin qui sévit à Birmingham. Or l’homme est cruel, méthodique. Et vaniteux. Il jubile de l’intérêt que lui portent la presse et la police. Il a bien vu que Jenna s’intéressait à lui, dans cet entretien rediffusé en boucle à la télévision… et qu’elle remplissait plusieurs critères de sa traque perverse. Sans le savoir, Jenna est devenue la prochaine victime sur sa liste.
Convaincu qu’elle court un grand danger, Sean Murphy, un militaire aguerri, lui offre immédiatement sa protection. Il connaît bien les méthodes de ce tueur, qui a déjà supprimé sa soeur dans des conditions atroces. Désormais, Sean tient sa vengeance : il lui suffit de ne pas quitter Jenna des yeux, et d’attendre que son ennemi agisse. Quand la traque commencera, le chasseur sera devenu une proie, lui aussi.

Dans l’œil de l’ange

Casse-tête pour le FBI : quel peut être le point commun entre ces meurtres commis au Canada, en Grande-Bretagne et dans le Massachusetts ? Et que vient faire là le laboratoire pharmaceutique Probotex pour lequel toutes les victimes ont travaillé ? L’agent Cagney, *profiler*, spécialiste des comportements, décide d’associer une troisième fois la brillante mathématicienne Gloria Parker-Simmons, cartésienne surdouée de l’équation, pour démêler l’écheveau d’un trafic médical juteux et d’une monstrueuse machination.
Si l’enquête proprement dite est l’un des attraits de ce récit, sa force et son originalité proviennent avant tout de la profondeur psychologique des personnages ; leurs blessures intimes en font des héros de proximité. L’auteur alterne crudité et pudeur pour finalement raconter une belle et difficile histoire d’amour. C’est le troisième volet d’un cycle entamé avec *La Parabole du tueur* et *Le Sacrifice du papillon*. La Française Andrea Japp, docteur en biochimie et toxicologue auprès de la NASA, fait ici jeu égal avec les grandes spécialistes du thriller américain. *–Claude Mesplède*