20817–20832 di 74507 risultati

La Fureur Du Fleuve

### Présentation de l’éditeur
Dans ce troisième volume, les tensions se nouent et s’accentuent. Graffe prétend plus que jamais régenter le groupe et se heurte à la révolte de Thymara, qui n’accepte pas qu’on lui dicte sa conduite ; Sédric, après avoir volé le sang du petit dragon cuivré, tombe malade et constate avec effroi d’étranges modifications chez lui ; Leftrin découvre enfin l’agent de son maître-chanteur et se trouve désormais face à un choix terrible ; et Mise doit, elle aussi, décider entre son amour pour le capitaine et sa vie de femme mariée. Et chacun suit la migration des dragons vers Kelsingra, une cité qui n’existe peut-être pas. Mais, alors que la situation paraît bloquée pour tous, un événement imprévu et catastrophique vient redistribuer toutes les cartes…
### Biographie de l’auteur
Robin Hobb, dans la tradition des grands romanciers de l’aventure tel J R R Tolkien, est considérée comme l’un des maîtres du genre dans les pays anglo-saxons. Elle figure désormais régulièrement sur les listes des best-sellers en France, aux États-Unis, en Angleterre et en Allemagne. Elle a publié les séries de La Citadelle des Ombres (L’Assassin royal), de L’Arche des Ombres (Les Aventuriers de la mer) et du Soldat chamane chez Pygmalion.

Fureur assassine

Troy Turner et Rand Duchay étaient à peine des adolescents lorsqu’ils ont enlevé et tué un enfant dans un centre commercial de Los Angeles. Troy, psychopathe sans remords, meurt derrière les barreaux. Rand, lui – aussi lourdaud que simple d’esprit, il n’avait guère de chances de survivre dans l’univers carcéral -, a vingt et un ans lorsqu’il retrouve la liberté. Perdu et hanté par son expérience, il veut parler et redire son innocence, et, pour ce faire, téléphone au psychologue Alex Delaware qu’il avait vu brièvement avant son incarcération. Sauf que Rand connaît une fin brutale. Suicide d’un jeune homme paumé? Meurtre de quelqu’un qui aurait attendu huit ans pour se venger? Mais qui et de quoi? L’inspecteur Milo Sturgis hésite, mais Delaware devine que derrière cette fin mystérieuse se cachent de sales secrets: Rand lui a crié “ne pas être méchant”, avant de disparaître. En reprenant l’analyse de l’infanticide, Delaware et Sturgis découvrent tout un héritage de folie, de meurtres et de vérités qui menacent de les engloutir.

Funestes présages

SUMMARY:
Le garde du Sceau privé du roi Edouard Ier, Sir Hugh Corbett arrive à l’abbaye de Saint-Martin-des-Marais pour enquêter sur la mort de l’abbé Stephen, retrouvé mort dans sa chambre, porte et fenêtres fermées de l’intérieur.

La fugitive de Z’lanna

— Que se passe-t-il, Francisco ? interrogea Ronny Blade, alerté par l’expression douloureuse qu’il lisait sur les traits de son interlocuteur. C’est la santé de Yeux-d’Or qui vous préoccupe ? L’Espagnol hocha la tête et son visage parut se creuser davantage.
— Il y a deux nuits, commença-t-il d’une voix nouée par l’émotion, j’ai été réveillé par un cri. C’était elle qui l’avait poussé. J’ai voulu allumer la lumière mais elle m’a supplié de ne pas le faire. A la clarté lunaire, j’ai quand même pu distinguer ce qui se passait et j’avoue qu’un frisson d’horreur m’a traversé : Yeux-d’Or avait en partie disparu, je ne la voyais plus que par plaques. Seuls des morceaux de son visage et ses memùbres restaient visibles, le reste avait été… comment dire ? absorbé, comme avalé par le néant et… je voyais à travers ! Au petit matin, j’ai fait venir les meilleurs médecins de Kratara ; leur diagnostic a été unanime…
— Francisco, mon Dieu, s’écria Blade, boulebersé à son tour. Vous voulez dire qu’elle est…
— Morte ? Non, balbutia l’Espagnol, c’est pire. Elle a totalement disparu à présent.

Les Fugitifs de Zwolna

Un nuage noir à reflets verdâtres enveloppa la région et une escadrille de triangles surgit bientôt du ciel obscurci. Les réfugiés Tzilnors, sortes d’êtres étranges dotés de longues ailes membraneuses se sentirent agrippés, soulevés et projetés au sol. Bientôt la forêt retentit des hurlements de douleur des malheureux Tzilnors que les envahisseurs torturaient, les éventrant, leur arrachant les membres, leur crevant les yeux avec une sauvagerie inouïe. Puis, les sadiques créatures réintégrèrent leurs astronefs triangulaires et décollèrent. Le ciel redevint clair instantanément.

Les Fruits de la vengeance

Jamais la conspiration Qirsi n’aura été si proche de la victoire. Le Tisserand a enfin montré son vrai visage : celui d’un tyran prêt à tout pour vaincre. A présent, plus rien ne semble pouvoir arrêter son armée de magiciens, dont les rangs grossissent de jour en jour. Pourtant, l’issue de l’affrontement final reste incertaine. La cause Eandi peut encore compter sur la fidélité de plusieurs Qirsi, parmi lesquels Grinsa Jal Arriet, un tisserand lui aussi, et d’une puissance au moins égale à celle de son adversaire.

Les Fruits De L’Hiver

**Roman sur la vieillesse, la solitude, et hommage aux parents de l’auteur, *Les Fruits de l’hiver* a été couronné par le prix Goncourt en 1968. ” *Les Fruits de l’hiver* est à la fois un témoignage passionné de l’amour maternel
et l’expression d’un remords. ” Michel Ragon**
Les années terribles de la guerre prennent fin, à Lons-le-Saunier dans le Jura. Heureusement ces temps oppressants poussent le voisinage à plus d’entraide, à une vraie solidarité
Mais les privations quotidiennes, le travail incessant des jours, l’occupation allemande, leur vie en vase-clos pèsent sur le vieux couple Dubois. Sans baisser les bras, Paul part chaque jour dans son petit jardin, y puiser ce qu’il peut en tirer ; sa femme fait aussi de son mieux…
Et les Dubois se tracassent également pour leurs deux enfants : l’attente du retour de Julien, qui a déserté on ne sait où, pour échapper au STO et Paul, l’épicier, qui fricote de très près avec la milice…
Une histoire de vie bouleversante.

Les Frontières de glace

En Gwendalavir, Ewilan et Salim partent avec leurs compagnons aux abords des Frontières de Glace pour libérer les Sentinelles garantes de la paix. Ils repoussent en chemin les attaques de guerriers cochons, d’ogres et de mercenaires du Chaos, résolus avec les Ts’liches à tuer Ewilan, mais se découvrent un peuple allié : les Faëls. Salim se lit d’amitié avec une marchombre aux pouvoirs fascinants, tandis qu’Ewilan assoit son autorité et affermit son Don. Mais pour prétendre délivrer les Sentinelles, elle devra d’abord percer le secret du Dragon. La Quête d’Ewilan : la trilogie par où tout a commencé. Comme celles des Mondes d’Ewilan, du Pacte des Marchombres et de L’Autre, et comme tous les romans de Pierre Bottero, elle ravit et emporte le lecteur.
**

Froid comme une Tombe

Il fallait que ça finisse par arriver. Le pseudo « la faucheuse rousse » est maintenant associé à un visage que tout le monde a appris à reconnaitre et il est de plus en plus difficile de faire des descentes pour châtier les méchants vampires quand ceux-ci vous repèrent à 3km. En plus, c’est devenu une mode mais quelqu’un semble encore en vouloir à la vie de Cat. Naturellement, pour ne pas être en reste, Bones devient la cible d’une vampire vengeresse de son passé. Décidément, on ne peut plus filer le parfait amour tranquille.

Frissons interdits

Soudain, Holly n’en peut plus. Le bourdonnement des conversations oiseuses, l’éclat aveuglant des lustres, l’odeur entêtante des somptueux bouquets de fleurs, tout est insupportable. Accepter cette invitation était une erreur… Depuis la mort de son mari, lady Taylor a vécu en recluse. Ce bal chez les Bellemont, sa première sortie depuis trois ans, met cruellement en évidence sa solitude. – Vous avez tardé à venir, milady, chuchote une voix profonde et ensorcelante.
Et, sans lui laisser le temps de protester, la bouche de l’inconnu s’écrase sur la sienne, en un baiser à la fois tendre et voluptueux. Submergée par un déluge de sensations qu’elle croyait avoir oubliées, Holly s’abandonne…

Le Frisson de minuit

Après avoir repoussé vingt-deux demandes en mariage, Sophie York se résigne à accepter celle de Braddon Chatwin, comte de Slaslow.Evidemment, il aurait été beaucoup plus excitant d’accepter la proposition de Patrick Foakes. Entre ses bras, elle se sentait fondre et perdait tout sens des convenances. Mais c’est un séducteur impénitent et Sophie veut avant tout éviter l’humiliation d’être constamment trompée, comme l’a été sa mère…Avec le terne Braddon, pas de risque !Bien qu’éconduit, Patrick n’a pas renoncé à conquérir Sophie, quitte s’il le faut à la compromettre. Aussi n’hésite-t-il pas à se déguiser et à se faire passer pour Braddon dans une rocambolesque tentative d’enlèvement. Cette mascarade ne dupe pas longtemps Sophie, qui cède pourtant aux caresses de cet amant incomparable….

Les frères rouges de Mortemer

 L’eau se perdait sous les roseaux noirs et denses. Des arbres faméliques s’arrachaient à une onde opaque. Des arbres morts pour une mer guère plus vaillante. Jamais l’abbaye de Mortemer, le lieu de fronce réputé le plus hanté, n’était apparue à l’enseignante sous un jour aussi sinistre. Tous les sons paraissaient étouffés, comme si la brume ouatée asphyxiait les sens. Même le moteur du tracteur et les babillages des enfants paraissaient étrangement lointains et irréels. Pas un bruit d’oiseaux. Pas un son. Les moines avaient bien choisi leur coin pour être tranquilles. Un hurlement terrifiant l’arracha soudain à ses pensées. La prof sursauta et bondit à terre. A une vingtaine de mètres, trois garçons et une fillette fixaient un bras d’eau. Là, entre les roseaux vairs, flottait le cadavre blanchâtre d’une femme nue, mutilée. Les moines rouges, murmura le guide. Taisez-vous, lui ordonna la maîtresse.

Les frères Quinn (Tome 2) – Sables mouvants

Cela fait dix ans que Grace Monroe aime en secret Ethan Quinn. Par désespoir, elle a épousé ce bon à rien de Jack Casey, qui s’est empressé de fuir avant la naissance de leur enfant. Aussi, pour gagner sa vie, Grace trouve un emploi… chez les frères Quinn ! Désormais, la jeune femme sait ce qu’elle veut, et elle fera tout pour transformer en amour ce qu’Ethan s’obstine à appeler de l’amitié. Réussira-t-elle à l’émouvoir, à le toucher ? Car le timide Ethan cache en effet au fond de lui des blessures d’enfance si terribles qu’il s’est juré de ne jamais aimer…

(source: Bol.com)

Frère d’âme

Un matin de la Grande Guerre, le capitaine Armand siffle l’attaque contre l’ennemi allemand. Les soldats s’élancent. Dans leurs rangs, Alfa Ndiaye et Mademba Diop, deux tirailleurs sénégalais parmi tous ceux qui se battent alors sous le drapeau français. Quelques mètres après avoir jailli de la tranchée, Mademba tombe, blessé à mort, sous les yeux d’Alfa, son ami d’enfance, son plus que frère. Alfa se retrouve seul dans la folie du grand massacre, sa raison s’enfuit. Lui, le paysan d’Afrique, va distribuer la mort sur cette terre sans nom. Détaché de tout, y compris de lui-même, il répand sa propre violence, sème l’effroi. Au point d’effrayer ses camarades. Son évacuation à l’Arrière est le prélude à une remémoration de son passé en Afrique, tout un monde à la fois perdu et ressuscité dont la convocation fait figure d’ultime et splendide résistance à la première boucherie de l’ère moderne.

Né à Paris en 1966, David Diop a grandi au Sénégal. Il est actuellement maître de conférences à l’université de Pau.

(source: Bol.com)