20785–20800 di 74503 risultati

La guerre d’Indochine – De l’Indochine française aux adieux à Saigon 1940-1956

Saigon, avril 1956 : la France quitte le sol vietnamien. Près d’un siècle après la conquête, au terme de dix années de guerre et de centaines de milliers de morts, la page de l’Extrême-Orient français se referme.
Au printemps 1940, l’effondrement de la France sonne le glas de l’Indochine française. L’intrusion japonaise et le réveil des nationalismes locaux bouleversent les rapports que la métropole entretient avec le Vietnam, le Laos et le Cambodge. Après 1945, cependant, les Français ne saisissent pas l’ampleur des changements survenus au cours du second conflit mondial chez les peuples colonisés. Au Vietnam, les revendications du Viêt-minh sont en totale opposition avec la politique menée depuis Paris. Fin 1946, la rupture est consommée : la guerre d’Indochine commence. Elle va durer neuf ans. Neuf ans de guerre sans front, et au cours desquels le corps expéditionnaire français ne parvient pas à vaincre un ennemi insaisissable mais omniprésent.
Face à la tactique de guérilla du Viêt-minh, notamment, le matériel moderne de l’armée française se révèle peu adapté. Embuscades et pièges démoralisent les soldats et le haut commandement perd progressivement l’initiative du combat. En mai 1954, la défaite de Diên Biên Phu porte le coup de grâce aux forces du corps expéditionnaire et accélère la fin des hostilités.
Les officiers français sortent profondément marqués de ce combat, meurtris par l’indifférence, le mépris et l’opprobre dont ils se sont sentis victimes de la part de la nation. Nombreux sont les cadres bien décidés à ne plus revivre l’humiliation de l’expérience indochinoise, alors qu’une nouvelle guerre les attend sur un autre théâtre d’opérations, en Algérie.

La Guérisseuse Et Le Roi

Royaume d’Ougarit, actuelle Syrie, XVe siècle avant notre ère. Parce qu’elle a déplu à Jotham, son prétendant, un homme aussi vicieux que puissant, Leah a provoqué malgré elle la chute de sa famille. Heureusement, elle possède un don : celui de soigner par les plantes. Devenue la guérisseuse attitrée du roi Shalaaman, qu’elle a sauvé d’une crise d’asthme, Leah espère bien obtenir un jour le retour en grâce des siens. L’histoire va lui en offrir l’occasion. En effet, enlevée par les troupes du pharaon Thoutmosis qui projette d’envahir la région, Leah se retrouve en possession d’informations stratégiques précieuses sur l’offensive égyptienne imminente. Aidée de son compagnon, le scribe Daveed, la guérisseuse parviendra-t-elle à changer le destin de son peuple ?
**
### Sinossi
Royaume d’Ougarit, actuelle Syrie, XVe siècle avant notre ère. Parce qu’elle a déplu à Jotham, son prétendant, un homme aussi vicieux que puissant, Leah a provoqué malgré elle la chute de sa famille. Heureusement, elle possède un don : celui de soigner par les plantes. Devenue la guérisseuse attitrée du roi Shalaaman, qu’elle a sauvé d’une crise d’asthme, Leah espère bien obtenir un jour le retour en grâce des siens. L’histoire va lui en offrir l’occasion. En effet, enlevée par les troupes du pharaon Thoutmosis qui projette d’envahir la région, Leah se retrouve en possession d’informations stratégiques précieuses sur l’offensive égyptienne imminente. Aidée de son compagnon, le scribe Daveed, la guérisseuse parviendra-t-elle à changer le destin de son peuple ?
### L’autore
**Barbara Wood** est née en Grande-Bretagne et a grandi en Californie. Depuis *Et l’aube vient après la nuit* (Belfond, 1982 ; Presses de la Cité, 1998) jusqu’à *La Fille du loup *(Presses de la Cité, 2012), elle est considérée comme l’un des meilleurs auteurs de sagas romanesques.

Un gros bobard et autres racontars

« À dix-neuf ans, en 1949, un impétueux jeune homme quitte son Danemark natal “trop rigide” et part courir l’aventure au Groenland. Jorn Riel y restera seize ans, à mesurer les glaciers et à se mesurer à lui-même, à défier l’immensité, la solitude, la peur, le froid. Pour adoucir les nuits polaires et les jours sans soleil, il s’amuse à écrire des contes. À coups d’anecdotes pétillantes, il met en scène ses compagnons, des hommes bourrus, trappeurs au grand coeur, chasseurs de phoques, buveurs de tord-boyaux, fiers solitaires et pourtant indécrottables sentimentaux en quête de l’âme soeur. Drôles et gouleyants, les *Racontars* de Jorn Riel mettent le feu à la banquise. »

La griffe du demi-dieu

Sévérian, exclu de sa guilde pour avoir montré de la pitié à la châtelaine Thècle, prisonnière trop aimée, a pris le chemin de Thrax, la cité de l’exil. Accompagné de Jonas, l’homme à la main de métal, armé de  *Terminus Est*. son épée, et de la Griffe du Conciliateur, un bijou mystérieux dont il constate sans les comprendre les pouvoirs thaumaturgiques, le bourreau entre au service de Vodalus, le hors-la-loi, le nécrophage, dont les rites énigmatiques jettent un pont, petit-être illusoire, entre la vie et la mort.

La griffe du chien

Art Keller, le ” seigneur de la frontière “, est en guerre contre les narcotrafiquants qui gangrènent le Mexique. Adan et Raul Barrera, les ” seigneurs des cieux “, règnent sans partage sur les sicarios, des tueurs armés recrutés dans les quartiers les plus démunis. Contre une poignée de dollars et un shoot d’héroïne, ils assassinent policiers, députés et archevêques. La guerre est sans pitié.

Le grenier des enfers

En recherchant dans les égouts de New York un sac de cocaïne jeté par un dealer, un plongeur de la brigade fluviale remonte deux cadavres sans tête, presque réduits à l’état de squelettes. Ils portent des marques de morsures qui n’ont pu être infligées ni par une bête ni par un humain…
On signale au lieutenant Vincent d’Agosta, chargé de l’enquête, que parmi les ‘ taupes ‘, ces sans-abri qui occupent le sous-sol de la ville, d’autres assassinats avec décapitation ont été enregistrés. Là encore, ils ne peuvent être l’oeuvre d’un homme. Qui a commis ces meurtres horribles ? Le monstre hybride que la police croyait avoir anéanti est-il de retour ?
‘ Ce thriller, fondé sur les manipulations génétiques, se déroule dans l’univers oppressant des sous-sols de la ville. On y retrouve les policiers d’Agosta et Pendergast et la scientifique Margo Green, le trio gagnant de Relic, qui avait vaincu le monstre du Muséum. Habile et efficace. ‘ (Claude Mesplède). Première parution : Laffont, 1999.

(source: Bol.com)

Gravé sur chrome: nouvelles

Neuf nouvelles très originales par l’un des meilleurs représentants du mouvement contemporain qu’on nomme “cyberpunk” en science-fiction.

La grande épouvante

Katherine marchait dans la forêt de Shenandoah. Peu à peu le soir descendait et un sentiment de malaise envahissait la jeune américaine. Elle retint son souffle. Soudain les brindilles craquèrent tout près… crapauds et chouettes s’étaient tus. Puis une horreur glaciale la saisit : près d’un énorme dôme de métal qui scindait sous la lune, des êtres de cauchemar sortaient de la forêt.

Des araignées monstrueuses, venues d’une planète lointaine, envahissaient la Terre.

La Grande chasse

C’est l’histoire des triomphes et des défaites de l’Allemagne dans la guerre de l’air, vécue par un as de la Luftwaffe. Knoke raconte comment il accomplit ses missions, au début couronnées de succès, contre la Russie et la Grande-Bretagne, partant de bases situées en Allemagne, en France, en Norvège. Il décrit comment, peu à peu, ces missions devinrent un cauchemar de mort et de défaite. Dès 1943, les Forteresses volante Bombardent chaque jour le territoire du Reich. La chasse allemande s’attaque furieusement à ces puissants bombardiers qui crachent le feu de toutes leurs mitrailleuses. La description que donne Knoke de ce massacre dans le ciel est plus violente et plus incroyable que n’importe quelle fiction.

Le grand secret

Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu président de la République. Six mois plus tard, des examens médicaux approfondis révèlent au chef de l’Etat qu’il est atteint d’un cancer lui laissant une espérance de vie comprise entre trois mois et trois ans. Avec quelques médecins, François Mitterrand mettra en place une formidable machine de combat contre la maladie, afin de le sauver, mais aussi de faire en sorte que les Français n’aient pas connaissance du mal qui le mine commence alors l’élaboration progressive d’un secret d’Etat, qui perdurera pendant quatorze ans, soit deux septennats. Claude Gubler, médecin personnel de François Mitterrand pendant toute cette période, livre dans cet ouvrage, avec la collaboration de Michel Gonod, journaliste politique, le récit stupéfiant de ces années gagnées sur la mort et arrachées à la maladie, bouleversant la vision d’un homme qui aura marqué la France de son empreinte. Paru en 1996 aux éditions Plon, ce livre fit vingt-quatre heures après sa sortie l’objet d’une interdiction à la vente, décision tout à fait exceptionnelle, et fut donc retiré des librairies. Aujourd’hui, après une décision de justice prononcée par la Cour européenne des Droits de l’homme condamnant la France pour cette interdiction, les éditions du Rocher, au nom de la liberté d’expression, ont souhaité mettre à nouveau à la disposition du lecteur ce texte fondamental pour comprendre la psychologie de celui qu’on a souvent décrit comme un sphinx, et apporter sa contribution à l’histoire contemporaine.

Le grand oiseau des galaxies

Une légende ? Tous les cosmatelots y croient, cependant. Un grand oiseau mythique, qui apparaît dans l’espace pour annoncer le malheur sur la route des astronefs. Le père de Xavier, pilote avant lui, l’avait vu, assure-ton, avant la catastrophe où il a perdu la vie. Et Mathias, ce vieux fou, préférera une mort atroce à la rencontre du monstre fantastique. Et on se gaussera de Xavier, d’une telle croyance, qui relève de l’infantilisme. Et pourtant…

Le Grand Mythe

Blade et Baker avaient perdu tout espoir de retrouver la civilisation. A bord du Maraudeur, ils se dirigeaient en aveugle dans l’hyperespace. Soudain, ils distinguèrent quatre grands foyers rougeoyants au milieu d’une clairière, invisible sur les cadrans. Une piste d’atterrissage. Tout autour, un groupe d’hommes primitifs se prosternaient.
-Ciel ! s’exclama Blade. Ces hommes nous prennent pour des dieux…

Le Grand Marin

Une femme rêvait de partir.
De prendre le large.
Après un long voyage, elle arrive à Kodiak (Alaska). Tout de suite, elle sait : à bord d’un de ces bateaux qui s’en vont pêcher la morue noire, le crabe et le flétan, il y a une place pour elle. Dormir à même le sol, supporter l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, la peur, les blessures…
C’est la découverte d’une existence âpre et rude, un apprentissage effrayant qui se doit de passer par le sang. Et puis, il y a les hommes. À terre, elle partage leur vie, en camarade.
Traîne dans les bars.
En attendant de rembarquer.
C’est alors qu’elle rencontre le Grand Marin.

(source: Bol.com)

Le Grand Livre

Quoi de plus naturel, au XXIe siècle, que d’utiliser des transmetteurs temporels pour envoyer des historiens vérifier sur place l’idée qu’ils se font du passé?
Kivrin Engle, elle, a choisi l’an 1320, afin d’étudier les us et coutumes de cette époque fascinante qu’aucun de ses contemporains n’a encore visitée: le Moyen Age.
Le grand jour est arrivé, tous sont venus assister au départ: Gilchrist, le directeur d’études de Kivrin; l’archéologue Lupe Montoya; le docteur Ahrens; sans oublier ce bon professeur Dunworthy, qui la trouve trop jeune et inexpérimentée pour se lancer dans pareille aventure et qui s’inquiète tant pour elle.
Ses craintes sont ridicules, le professeur Gilchrist a tout prévu! Tout, mais pas le pire…

Le Grand livre des gnomes

Lorsque Masklinn, seul chasseur dune tribu de gnomes pénètre dans le grand magasin Arnold frères, quelle n’est pas sa surprise de découvrir que ses rayonnages abritent des centaines de ses congénères, invisibles au regard des hommes !
Son arrivée crée, cependant la panique, car pour les résidents, le “dehors” n’est pas censé exister. De plus l’intrus est venu avec le truc, un objet doué de parole qui prétend connaître l°origine du petit peuple. Et qui fait surtout cette révélation : le magasin est sur le point d’être détruit !
Il n’y a dès lors plus qu’une solution : l’exode. Tâche titanesque pour des êtres de dix centimètres de haut, dont Masklinn est devenu le prophète involontaire…