19553–19568 di 72802 risultati

La Dame d’Atout

 Huit dieux règnent sur le pays de Dhrall ; quatre sommeillent pendant que les autres veillent sur les peuples habitant le continent. Et des siècles et des siècles plus tard, les dormeurs s’éveillent pour laisser les autres se reposer à leur tour. Le récit démarre alors que le temps de la succession approche. C’est ce moment-charnière qu’attend avec patience Ce-qu’on-Nomme-Le-Vlagh pour prendre le pouvoir en asservissant les humains. Mais l’un des dieux anticipe cet infâme projet en réveillant ses comparses endormis avant la fin du cycle. Il les projette dans des corps d’enfants humains, que ses semblables élèvent. Très vite, ils s’aperçoivent de la puissance qui émane des rêves de leurs protégés. Dieux et enfants partent alors à la recherche de peuples plus évolués que ceux du pays de Dhrall. Ils parcourent les continents proches et engagent pirates, légionnaires, amazones et guerriers pour former une alliance et tenter de protéger les terres et les vies des habitants du pays de Dhrall. Mais surtout, les dieux espèrent que les combattants vont contrer les plans du Vlagh. Et il va en falloir, du monde, pour vaincre une armée constituée de bêtes mutantes, à la fois hommes, reptiles et insectes, que la mort n’effraie pas ! Un combat sans précédent s’engage entre les armées des enfants Rêveurs et les troupes innombrables de celui qui ne dort jamais…

La Dame Aux Dragons

L’hiver est fini, le printemps est de retour, toute la planète est en liesse au Fort de Ruatha pour célébrer l’intronisation d’Alessan, son jeune seigneur. Moreta, Dame du Weyr de Fort, est de la fête. Elle est sensible aux attentions d’ Alessan. Le passage des Fils doit se terminer dans huit ans. Pour les habitants de Pern, l’obsession du danger se dissipe. On peut faire des projets d’avenir.
Puis, sans avertissement, le malheur frappe : une bête s’abat, l’écume à la gueule, et meurt peu après. C’est la première victime d’une maladie mystérieuse qui, en quelques semaines, va décimer la population. Les chevaliers-dragons agonisent, les Fils continuent à tomber, détruisant toute vie organique.
Moreta se dépense dès lors sans compter. Multipliant les vols dans le temps et l’espace, la Dame aux dragons ira-t-elle jusqu’au bout du sacrifice pour assurer, en fin de compte, la victoire de la vie ?

La dague d’argent

Série Les Portes de l’Outremonde, tome 1

Un vent mauvais semble décidément souffler sur le royaume de Brynhiver. La femme du roi Hoël, devenu fou et retombé en enfance, doit lutter contre les assauts des clans ligués contre la couronne. Tout le pays est en proie à une guerre sans pitié.
Dans le petit village de Killcairn, Nessa, la fille du forgeron Dougal, est inquiète. Son père a disparu après avoir reçu la visite de deux êtres mystérieux qui lui ont demandé de forger une dague d’argent. La nuit précédente, les villageois ont repêché dans la rivière l’horrible cadavre d’un gobelin.
Comment expliquer que la magie ancestrale qui empêche ces créatures de déferler sur le monde des mortels n’ait pas joué son rôle ? se demande Nessa. Et seraient-ce elles qui ont emporté son père, comme de sylphes, quelques années plus tôt, avaient attiré sa mère dans l’Outremonde ? Pour Nessa, une seule décision s’impose : franchir les barrières de l’Outremonde, et tâcher de retrouver son père dans la Faërie, le royaume des sylphes…

A propos de la série :

Anne Kelleher tisse, avec les Portes de l’Outremonde, un saga épique d’une ampleur et d’une richesse extrêmes. L’univers de l’auteur s’enracine dans la tradition arthurienne, mais aussi dans l’héritage de Tolkien, et enfin, dans la magie des contes de fées.
Mais la force de l’auteur réside également dans l’épaisseur et la complexité des personnages et dans le déploiement d’une intrigue foisonnante.

Dans la série Les Portes de l’Outremonde :

Tome 1 : La dague d’argent
Tome 2 : L’amulette d’argent
Tome 3 : La nuit d’argent

(source: Bol.com)

Cyclope

Cyclope, c’est la nouvelle aventure de Dirk Pitt, l’agent secret aux yeux verts… Comme d’habitude, tout y débute par hasard, quand Dirk découvre des cadavres dans un antique dirigeable. D’où viennent-ils ? C’est une longue histoire… En vérité, Dirk lui-même ignore que son enquête va le conduire vers un secret lourd de conséquences : il existerait, sur la face cachée de la Lune, une base où Américains et Soviétiques se livrent une guerre impitoyable afin de contrôler l’espace… Dans le même temps, Dirk Pitt s’avise que le Kremlin est en train de préparer, dans une île des Caraïbes, une intervention armée à Cuba. Saura-t-il déjouer les plans de ceux qui, à l’insu du président des Etats-Unis, préparent la « guerre des étoiles » ? La réponse se trouve peut-être au fond des mers, là où gît l’épave du Cyclope, ce vieux charbonnier qui a sombré dans d’étranges circonstances, en 1918…

Cycle des Sept[1]Le Serment

Dans la petite ville de Hawkins Hollow, trois amis mêlent leur sang sur l’autel de la Pierre Païenne, faisant le serment de rester liés à jamais. Mais une simple soirée entre adolescents va se transformer en nuit d’horreur… Tous les sept ans, ils voient leur ville dévastée par une série d’événements inexplicables et terrifiants. Vingt et un ans plus tard, aura lieu l’épreuve de force entre le Mal et les garçons venus des hommes.

Cyber China (Policiers)

Harmonie et probité: à en croire les médias officiels, le modèle chinois est une réussite. Mais sur Internet, la colère des cyber-citoyens se déchaîne. Zhou, un cadre de la municipalité de Shanghai, est la cible rêvée de cette chasse à la corruption d’un nouveau genre. Une photo de lui en possession d’un paquet de cigarettes de luxe, emblème des Gros-Sous sans scrupules, enflamme la toile. Deux semaines plus tard, on le retrouve pendu. Suicide? Assassinat? Sous l’œil vigilant des dignitaires du Parti inquiets du formidable mouvement qui agite le réseau, l’inspecteur principal Chen, aidé d’une jeune journaliste, plonge dans l’univers des blogs clandestins. Là où la censure rouge se casse les dents. Cette huitième enquête du célèbre policier-poète pointe l’exaspération d’une population déterminée à retrouver sa liberté de parole face aux dérives d’un système clanique.
**
### Sinossi
Harmonie et probité: à en croire les médias officiels, le modèle chinois est une réussite. Mais sur Internet, la colère des cyber-citoyens se déchaîne. Zhou, un cadre de la municipalité de Shanghai, est la cible rêvée de cette chasse à la corruption d’un nouveau genre. Une photo de lui en possession d’un paquet de cigarettes de luxe, emblème des Gros-Sous sans scrupules, enflamme la toile. Deux semaines plus tard, on le retrouve pendu. Suicide? Assassinat? Sous l’œil vigilant des dignitaires du Parti inquiets du formidable mouvement qui agite le réseau, l’inspecteur principal Chen, aidé d’une jeune journaliste, plonge dans l’univers des blogs clandestins. Là où la censure rouge se casse les dents. Cette huitième enquête du célèbre policier-poète pointe l’exaspération d’une population déterminée à retrouver sa liberté de parole face aux dérives d’un système clanique.
### L’autore
Qiu Xiaolong est né à Shanghai en 1953. Lors de la Révolution culturelle, son père est la cible des révolutionnaires et lui-même est interdit d’école. Il émigre aux États-Unis après les événements de Tian’anmen. Il est l’auteur de neuf romans policiers, disponibles en Points.

Un curé d’enfer et autres racontars

Retour au Groenland ! Après La Vierge froide et autres racontars, Un safari arctique et La Passion secrète de Fjørdur, Jørn Riel nous propose, cul sec, quelques nouveaux racontars burlesques qui nous ramènent chez nos amis trappeurs et chasseurs du Grand Nord. Humour et émotion sont au rendez-vous dans ce royaume haut en couleur de la fraternité des conteurs. Comme l’a écrit Évelyne Pieiller (Humanité Hebdo) : “On est merveilleusement bien, on est chez des humains.”

Cuisine sanglante

“D’où provenait la fascination qu’exerçait Olive Martin ? Du spectacle grotesque de son mètre cinquante-cinq pour quelque cent vingt kilos ? De la répulsion qu’elle inspirait ? Elle avait débité sa mère et sa soeur en morceaux qu’elle avait rassemblés sur le sol de la cuisine en une composition abstraite sanguinolente. Le crime mis à part, ce qui rendait son cas exceptionnel, c’était quelle avait plaidé coupable et même refusé de répondre. Dès sa première rencontre avec Olive Martin, Rosalind Leigh, qui a accepté d’écrire un livre sur elle, a le sentiment que la meurtrière obèse n’est pas coupable. Mais alors pourquoi ces aveux ?”. (Source : 4° de couverture)

Croquis

En revenant d’une foire de district, Marsine s’arrêta pour passer la
nuit chez son ami. Le lendemain matin, il fut de la partie. En voyant à
l’oeuvre la belle chasseresse, il sentit revenir plus ardent que jamais le
désir de se l’approprier.
— Vends-moi ta bête, Serge, je t’en supplie, dit-il à Manourof.
— Je t’ai déjà dit que non, répondit celui-ci avec quelque sécheresse.
Je ne comprends pas comment tu ne comprends pas que cela m’ennuie de
te refuser quelque chose, ajouta-t-il en riant, afin de pallier la dureté de
sa réponse.
— Je te la volerai, alors, dit brutalement Marsine.
— Essaie ! répondit Serge, croyant à une plaisanterie. Tu ne l’auras pas
depuis deux heures, qu’elle aura déjà repris le chemin de chez nous.
À l’heure du déjeuner, les deux amis se dirigèrent vers la maison. Désireux
de ne pas témoigner d’humeur à son voisin, Serge déploya plus de
cordialité que jamais.
La pluie s’étant mise à tomber, la promenade n’était plus possible :
Marsine proposa une partie de piquet ; on apporta des cartes.
Manourof n’était pas très habile au jeu. Comme tous ceux que cela ennuie,
il était distrait, et sa distraction finit par lui coûter cher. Il avait perdu
une assez grosse somme lorsqu’il devint nerveux, sa mauvaise chance
l’agaçait, – non pour l’argent perdu, mais à cause d’un vieux levain de
superstition qui naît avec le Russe, et que la vie de campagne ne contribue
pas peu à développer.
— C’est un mauvais jour ! dit-il avec dépit en se voyant ba?u pour la
cinquième fois.
— Pas pour moi, fit observer Marsine en mêlant les cartes avec un
sourire machiavélique. Ne jouons plus d’argent, veux-tu ?
— ?oi, alors ?
— Jouons des chevaux.
— C’est une idée ! s’écria Serge. Voyons si la chance est meilleure avec
les chevaux qu’avec les roubles.

La Croix de Saint-George

Février 1813: Sir Richard Bolitho regagne Halifax, en Nouvelle-Ecosse, afin de continuer une guerre dont il doute sérieusement de l’issue, mais que ni le Royaume-Uni ni les Etats-Unis ne peuvent se permettre de perdre. Après trente années de conflit, la France comme 1’Angleterre sont fatiguées. Et l’amiral Bolitho aspire seulement à la paix. Mais celle-ci n’a pas cours sur les eaux glacées du Canada : les ressortissants de cette jeune nation en colère défendent leur identité en affrontant leurs frère, d’hier, venus en nombre d’Angleterre. La paix ne règne pas davantage au sein des équipages qui battent pavillon britannique : Adam, amer, pleure son bateau et son amour perdus : le contre-amiral Valentine Keen. quant à lui, peine à assumer ses responsabilités. Enfin, la paix n’est pas le but ultime de ceux, nombreux, qui voient avant tout dans cette guerre le moyen d’assouvir une vengeance personnelle…

La Croix de perdition

La Croix de perdition by Andrea H. Japp
22 juillet 1209, sac de Béziers. Pour lutter contre l’hérésie cathare, les croisés, avec à leur tête Arnaud Amalric, légat du pape, prennent la ville et massacrent vingt mille habitants.
Hiver 1308. Dans l’abbaye des Clairets coupée du monde extérieur par une terrible tempête de neige, les meurtres de moniales se succèdent, tous commis selon une mise en scène macabre… La sorcellerie ou quelque chose d’encore plus ténébreux et surtout de plus précieux ? Que vient faire Arnoldus de Villanova, médecin et espion du pape Clément V, en l’abbaye, au prétexte de cueillir des simples en plein hiver ? Qui est au juste cette nouvelle apothicaire, Mary de Baskerville, qui semble prendre ces meurtres avec une certaine désinvolture ? Qui est donc cette jeune Claire qui ne supporte pas la lumière du jour, et que protègent quatre « monstres » de foire, maltraités et bienveillants ? Quel lien entre ces personnages et les assassinats cruels des religieuses ?
En suivant les combats de la jeune mère abbesse Plaisance de Champlois pour faire triompher les forces du bien, le lecteur est emporté dans un thriller médiéval haletant, tissé avec son habituelle virtuosité par Andrea H. Japp.

La croix d’ossements

Marsilia, la Reine des vampires de la région, a appris que Mercy l’avait trompée en tuant l’un des membres de son clan… et elle n’acceptera que le prix du sang pour payer cette trahison. La jeune coyote-garou vient de tomber sur un os, car la sentence qui pèse sur elle en fait la cible de toutes les créatures à la botte des vampires. Heureusement que Mercy peut compter sur Stefan et sur l’Alpha si sexy qui a juré de la protéger. Mais s’ils étaient menacés par sa simple présence ? Et si, pour les épargner, Mercy n’avait plus qu’un seul choix : partir ?

Croisière fatale

A bord de l’Oregon, un navire de guerre recelant les gadgets les plus sophistiques, les membres de la Corporation, emmenes par Juan Cabrillo, protegent au peril de leur vie les interets occidentaux.
Alors que Cabrillo vient de terminer une mission a haut risque dans une base militaire iranienne, il decouvre en pleine mer un navire de croisiere, jonche de centaines de corps sans vie. L’equipe de l’Oregon s’est a peine echappee avec la seule survivante, que deja le bateau coule, et en-gloutit avec lui toute trace du forfait.
Des Philippines aux eaux de la Mediterranee et aux fjords de Norvege, Juan et ses hommes vont tout faire pour decouvrir le sombre complot qui se cache derriere ce meurtre de masse et mettre un terme aux desseins mortels de ses commanditaires…

La Croisière du Snark

Réédition de l’odyssée de Jack qui parcourt le Pacifique sur un navire construit il y a tout juste cent ans et qu’il apprendra à gouverner « sur le tas », en cours de route, après la désertion du capitaine. Ce voyage ne fut pas seulement pour lui l’occasion d’envoyer les articles qui constituent ce livre et dans lesquels il décrit avec l’humour et la ferveur qu’on lui connaît un monde dont la beauté sauvage semble être un hymne à sa liberté chérie – hymne d’autant plus déchirant qu’il commence à être assourdi par cette drôle d’invention qu’est le progrès. Il fut aussi l’occasion pour lui d’écrire parmi ses plus grands livres – dont Martin Eden –, de se découvrir un don pour le surf – son texte en lance la mode aux Etats-Unis – et de voir, mélancolique, son corps épuisé poser des limites à sa nietzschéenne volonté.le public Celui de Jack London, celui de Melville, celui de Stevenson, celui des très grands en somme.
**
### Présentation de l’éditeur
Réédition de l’odyssée de Jack qui parcourt le Pacifique sur un navire construit il y a tout juste cent ans et qu’il apprendra à gouverner « sur le tas », en cours de route, après la désertion du capitaine. Ce voyage ne fut pas seulement pour lui l’occasion d’envoyer les articles qui constituent ce livre et dans lesquels il décrit avec l’humour et la ferveur qu’on lui connaît un monde dont la beauté sauvage semble être un hymne à sa liberté chérie – hymne d’autant plus déchirant qu’il commence à être assourdi par cette drôle d’invention qu’est le progrès. Il fut aussi l’occasion pour lui d’écrire parmi ses plus grands livres – dont Martin Eden –, de se découvrir un don pour le surf – son texte en lance la mode aux Etats-Unis – et de voir, mélancolique, son corps épuisé poser des limites à sa nietzschéenne volonté.le public Celui de Jack London, celui de Melville, celui de Stevenson, celui des très grands en somme.

Croisade stellaire

Après avoir conquis un immense Empire terrestre, Guillaume de Beaujeu, Grand maître des Templiers, apprend que les Baphomets ont décidé d’asservir les Humains. Grâce au mire Djaffar et au docteur Joubert, il arme une flotte d’astronefs et se lance à l’assaut du domaine stellaire de ses immondes ennemis.

Son émissaire secret Marco Polo lui amène de précieux renseignements et, grâce à la force psychique des Thibétains, il libère plusieurs peuples asservis par les Baphomets.

Reste Baphom, la planète-citadelle où se sont retranchés les tyrans.

Alors Guillaume voit sa chance l’abandonner. Trahi par ses alliés Hospitaliers, délaissé par les Thibétains, parviendra-t-il à mener à bonne fin sa croisade stellaire ?