18929–18944 di 74503 risultati

4321

Op 3 maart 1947 wordt, twee weken te vroeg, Archibald Isaac Ferguson geboren, het enige kind van Rose en Stanley Ferguson. Archibalds leven zal gelijktijdig vier verschillende paden volgen. Vier identieke Archibalds, bestaand uit hetzelfde dna, vier jongens die fysiek een en dezelfde zijn, leiden vier parallelle en volstrekt verschillende levens. Elk levenspad neemt een andere richting. Liefdes en vriendschappen en intellectuele interesses contrasteren. Een jongen groeit keer op keer op. Iedere Archibald zal verliefd worden op Amy Schneiderman, maar hun relatie
zal steeds een andere zijn. Lezers zullen meegenieten van Archibalds successen, en meeleven met de tragische gebeurtenissen die hem overkomen. Zo ontvouwen de levensverhalen van de vier Archibalds zich.
**Recensie(s)**

Ontwikkelingsroman over een Joodse jongen, Archibald Ferguson, die opgroeit in het Amerika van de jaren vijftig en zestig van de twintigste eeuw. De roman heeft vier verhaallijnen die vier keer een andere levensloop volgen van dezelfde Archie. Vier verhaalvarianten van een jongen die opgroeit tot man; die door toevallige omstandigheden verschillende levenspaden inslaat. In de handen van Auster krijgt dit originele idee een geniale regie. In één variant wordt Archie dodelijk getroffen door de bliksem, in een andere ontwikkelt hij een biseksuele voorkeur. In alle vier verhalen krijgt hij een verhouding met dezelfde Amy, met wisselend resultaat. Archie wil vier keer schrijver worden, maar wel in diverse genres. De bekende Amerikaanse schrijver Paul Auster (1947) laat zien hoe een mensenleven door het toeval wordt bepaald. Dit thema heeft Auster zijn leven lang geobsedeerd, maar nooit kreeg het zo’n realistische uitwerking als in deze breed opgezette roman, die als surplus een pregnant beeld geeft van de VS tijdens de sociale omwentelingen van de vrijgevochten jaren zestig. De kroon op Austers oeuvre.L. Torn
(source: Bol.com)

Le Zubial

«Le jour où mon père est mort, le 30 juillet 1980, la réalité a cessé de me passionner. J’avais quinze ans, je m’en remets à peine. Pour moi, il a été tour à tour mon clown, Hamlet, d’Artagnan, Mickey et mon trapéziste préféré ; mais il fut surtout l’homme le plus vivant que j’ai connu.
Pascal Jardin, dit le Zubial par ses enfants, n’accepta jamais de se laisser gouverner par ses peurs. Le Zubial avait le talent de vivre l’invivable, comme si chaque instant devait être le dernier. L’improbable était son ordinaire, le contradictoire son domaine.
S’ennuyait-il au cours d’un dîner ? Il le déclarait aussitôt et quittait la table, en baisant la main de la maîtresse de maison. Désirait-il une femme mariée ? Il ne craignait pas d’en faire part à son époux, en public, et d’escalader la façade du domicile conjugal le soir même pour tenter de l’enlever.
S’il écrivit des romans et plus de cent films, cet homme dramatiquement libre fut avant tout un amant. Son véritable métier était d’aimer les femmes, et la sienne en particulier.
Ce livre n’est pas un recueil de souvenirs mais un livre de retrouvailles. Le Zubial est l’homme que j’ai le plus aimé. Il m’a légué une certaine idée de l’amour, tant de rêves et de questions immenses que, parfois, il m’arrive de me prendre pour un héritier.»
*Alexandre Jardin.*

Zoo 2

Zoo n’était que le commencement.
La planète est en état de siège. De féroces animaux ont pris le pouvoir. Les humains sont leur proie. Mais, parmi eux, certains ont évolué et entamé une mutation en une nouvelle espèce qui pourrait sauver la civilisation. À moins qu’elle ne la détruise.

(source: Bol.com)

Les Zhelfes de Thanos

Ainsi donc, mes amis, conclut Zébulon Krasbaueur, grâce à ce « mémovibreur », j’ai non seulement réussi à me connecter à la zone mémorielle du cerveau de Xhyvor, mais, comme vous avez pu le constater sur cet écran, il n’y a aucune distorsion entre le souvenir du sujet et la réalité. Autrement dit, Xhyvor n’est que le support neutre de ces événements que sa mémoire a enregistré comme une photographie. Vous imaginez, j’en suis sûr, les applications inouïes d’un tel dispositif : la constitution d’une mémothèque où serait consignée toute l’Histoire de l’humanité ! A cet instant, une succession d’images se mit à défiler à une allure folle sur l’écran tandis que Xhyvor était pris de convulsions. Ça alors ! s’exclame Krasbaueur : Vous avez vu, Blade ? On dirait… Mais, oui, c’est comme si un programme résiduel venait de se déclencher, une sorte d’anti-virus… Je… Il n’eut pas le temps d’achever : dans un ultime flash lumineux l’écran explosa, projetant alentour une pluie de débris qui hachaient l’air de leur arêtes tranchantes avant de converger vers le malheureux Xhyvor comme autant de dards venimeux. Professeur, faites quelque chose ! hurla Baker. Vite ! Un silence de mort lui répondit.

Le Zero Et L Infini

*Darkness at Noon* (from the German: *Sonnenfinsternis*) is a novel by the Hungarian-born British novelist Arthur Koestler, first published in 1940. His best-known work tells the tale of Rubashov, a Bolshevik 1917 revolutionary who is cast out, imprisoned and tried for treason by the Soviet government he’d helped create.
*Darkness at Noon* stands as an unequaled fictional portrayal of the nightmare politics of our time. Its hero is an aging revolutionary, imprisoned and psychologically tortured by the Party to which he has dedicated his life. As the pressure to confess preposterous crimes increases, he relives a career that embodies the terrible ironies and human betrayals of a totalitarian movement masking itself as an instrument of deliverance. Almost unbearably vivid in its depiction of one man’s solitary agony, it asks questions about ends and means that have relevance not only for the past but for the perilous present. It is —- as the Times Literary Supplement has declared —- “A remarkable book, a grimly fascinating interpretation of the logic of the Russian Revolution, indeed of all revolutionary dictatorships, and at the same time a tense and subtly intellectualized drama.”

Le zèbre

Gaspard Sauvage, dit le Zèbre, refuse de croire au déclin des passions. Bien que notaire de province, condition qui ne porte guère aux extravagances, le Zèbre est de ces irréguliers qui vivent au rythme de leurs humeurs fantasques.
Quinze ans après avoir épousé Camille, il décide de ressusciter l’ardeur des premiers temps de leur liaison. Insensiblement, la ferveur de leurs étreintes s’est muée en une complicité de vieux époux. Cette déconfiture désole Gaspard.
Loin de se résigner, il part à la reconquête de sa femme.
Grâce à des procédés cocasses et à des stratagèmes rocambolesques, il redeviendra celui qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : l’Amant de Camille, l’homme de ses rêves. Même la mort pour lui n’est pas un obstacle.
(source: Bol.com)

Zazie dans le métro

Zazie débarque à Paris pour la première fois chez son tonton Gabriel. Le Panthéon, les Invalides et le tombeau du véritable Napoléon, elle s’en contrefiche. Mais kess-qui l’intéresse alors, Zazie, à part les bloudjinnzes ? Le métro. Et quand elle apprend que les employés sont en grève, elle leur envoie une bordée d’injures. C’est qu’il vaut mieux pas la contrarier, la mouflette !
**

Your Brother, Me and You

.Une femme, deux frères… Danger ! ***Une silhouette vient d’apparaître au bout de l’allée et Nigel, mon frère, se précipite vers sa future femme. Je souris, heureux et impatient de la rencontrer enfin ! Une vive émotion embue mes yeux. Je suis plus touché que je ne le pensais, comme si l’arrivée de cette femme me faisait réaliser brusquement ce qui se joue aujourd’hui. Mon frère a trouvé l’élue de son cœur, il va se marier ! Je cligne des yeux pour tenter d’apercevoir son visage, mais elle est dans l’ombre et je vois surtout Nigel qui l’entoure de ses bras et l’attire contre lui. J’entends des rires, suivis du bruit d’un baiser. Mon frère est aux anges, et mon cœur bat d’émotion autant que d’impatience. Vous m’attendiez ? J’ai raté quelque chose ? demande une voix pleine de malice et de douceur. Je ne suis pas en retard, rassurez-moi ? Tout le monde rit. Cette voix… douce, légèrement voilée, sensuelle. La jeune femme quitte l’ombre et surgit en pleine lumière. C’est pas vrai. Pas elle ! Ne me dites pas que…Mon inconnue, c’est Satine ! La femme que j’ai embrassée est fiancée à mon frère !***Au premier regard entre Sara, couturière discrète, et Jamie, aristocrate britannique, c’est le coup de foudre.Seul bémol ? Sara est censée épouser le lendemain Nigel, militaire et… frère de Jamie !Malgré la force des sentiments qui la submergent, Sara refuse de remettre en question son union.Mais Nigel est envoyé d’urgence en mission, ce qui décale la cérémonie, et il confie Sara à son frère.Forcés de cohabiter dans le manoir britannique, Sara et Jamie luttent. La tension et l’attirance se disputent à l’interdit, infranchissable.Rompre une promesse n’a jamais été aussi sensuel…Saison 1/2.

(source: Bol.com)

Les Yeux Foudroyes

‘avais dix-sept ans et j’étais un meurtrier. Mais je n’éprouvais aucune culpabilité. J’avais tué mon oncle Denton à coups de hache parce que je n’étais pas assez fort pour l’achever à mains nues.
Ni remords ni regrets. Car il était l’un d’eux. Un de ces gobelins…
Et maintenant, il y en avait partout. Mais j’étais le seul à les voir.
Je voyais leurs griffes, leurs crocs, et leurs yeux de braise cachés sous leur enveloppe humaine. Je voyais ces bêtes immondes qui se mêlaient aux hommes pour mieux les exterminer. J’en avais déjà tué plus d’un, mais comment combattre seul les forces du Mal ? Et puis j’ai rencontré Rya Raines…

Les Yeux Foudroyes (Twilight Eyes)

Danny, onze ans, est mort dans un effroyable accident de car. C’est du moins ce que la police affirme à sa mère, Tina Evans, déconseillant d’identifier le petit corps horriblement mutilé. Mais, un an plus tard, Tina trouve, inscrit à la craie sur le tableau noir de l’enfant, un message de son fils. Manifestation d’outre-tombe ? Plaisanterie macabre ? Serait-elle en train de devenir folle ? Ou bien encore… Tina veut en avoir le cœur net : elle demande à faire rouvrir la tombe. Dans l’heure qui suit, les services secrets tentent de l’assassiner…

Les yeux du dragon

L’ombre de Flagg plane depuis quatre siècles sur le royaume de Delain… Le jour où la silhouette du sinistre magicien se glisse derrière le trône du roi Roland, c’est en vue d’accomplir son noir dessein : assurer le triomphe du mal. La machination se met en marche, vénéneuse comme le poison. Mais c’est compter sans une antique maison de poupée, quelques milliers de serviettes de table, les yeux d’un vieux dragon empaillé et, bien sûr, le courage de ceux qui refusent la tyrannie. On sait que les contes de fées sont les premiers récits de terreur. En écrire un à l’intention de sa fille Naomi était donc pour Stephen King une sorte de retour aux sources.

Les yeux de l’Epouvante

Pourquoi Jacques de Belisle, invitait-il Gilles Novak à le rejoindre au Malmont, colline du Var où d’étranges phénomènes se produisaient ? A quelle créature appartenaient ces yeux rouges, fréquemment observés dans les ténèbres ? Qui avait pu “téléguider” vers ces lieux René Voarino, président du CEOF et Raymond Audemard, ufologue attaché à l’IMSA ? Et la voiturette d’Audemard qui soudain s’était mise à planer, à voltiger ? Les fantastiques événements auxquels Gilles et son équipe allaient être mêlés dépassaient, et de fort loin, tout ce qu’ils auraient pu imaginer…

Les yeux dans les arbres

Nathan Price, pasteur baptiste américain au fanatisme redoutable, part en mission au Congo belge en 1959 avec sa femme et ses quatre filles. Ils arrivent de Géorgie dans un pays qui rêve d’autonomie et de libertés. Tour à tour, la mère et les quatre filles racontent la ruine tragique de leur famille qui, même avec sa bonne volonté et ses croyances de fer, ne résiste à rien, ni à la détresse, ni aux fourmis, ni aux orages…ni aux Saintes Ecritures. Après L’Arbre aux haricots et Les Cochons au paradis, Barbara Kingsolver a écrit son roman le plus ambitieux, un roman qui prend place dans la littérature postcoloniale.

Les Yeux d’Emeraude

Althalus, voleur expert et sans scrupule, accepte une curieuse mission que lui propose un homme en manteau noir : s’introduire dans la Maison au Bout du Monde pour récupérer le mythique grimoire de Deiwos. Après avoir subtilisé le manteau de son commanditaire – on ne se refait pas ! -, Althalus découvre bien vite l’étrange demeure. Selon Emeraude, une chatte qui parle, pas question qu’il ressorte avant d’avoir lu le grimoire, compris ses enseignements et imaginé un plan pour empêcher Daeva, le frère maléfique de Deiwos, de défaire le monde ! N’ayant jamais appris à lire, le pauvre garçon n’est pas sorti de l’auberge… Premier volet d’un roman en deux parties qui met en scène un sympathique voleur devenu apprenti mage malgré lui. Aventures, magie et humour sont au rendez-vous ! 

Yesterday’s gone – saison 1 – épisode 5: 3 (RENDEZ VOUS AIL)

Les premières révélations tombent comme un couperet, laissant présager que le pire reste à venir…
Luca a délivré Paola du rêve qui la gardait prisonnière. Mais le petit garçon a payé le prix fort : à son réveil, il avait vieilli de cinq ans en quelques instants. Et la Chose qui menaçait Paola n’a fait que se déplacer : elle se tient désormais au cœur du petit groupe de rescapés retranché dans l’hôtel. À l’extérieur, les créatures ne cessent de se multiplier, et attendent…
**
### Sinossi
Les premières révélations tombent comme un couperet, laissant présager que le pire reste à venir…
Luca a délivré Paola du rêve qui la gardait prisonnière. Mais le petit garçon a payé le prix fort : à son réveil, il avait vieilli de cinq ans en quelques instants. Et la Chose qui menaçait Paola n’a fait que se déplacer : elle se tient désormais au cœur du petit groupe de rescapés retranché dans l’hôtel. À l’extérieur, les créatures ne cessent de se multiplier, et attendent…

Winterheim

Il y a bien longtemps, les Faeders et les Dragons ont décidé de ne plus s’immiscer dans les affaires des mortels. Retirés loin de Midgard, ils ont cependant confié à la Dame des Songes et à ses trois demi-sœurs les Ténèbres la tâche de veiller sur les humains. Aujourd’hui, dans le royaume de Walrœk, le jeune forestier Janes Oelsen, dont les parents n’ont jamais pu comprendre le caractère rêveur et la juvénile impétuosité, entre en possession d’une mystérieuse carte à la suite d’un pari. Accompagné de sa fidèle chouette Flocon, il va partir pour le château maudit de Nartchreck où, à en croire les légendes, repose un fabuleux trésor…