1857–1872 di 72802 risultati

Le Noël d’Hercule Poirot

Pour la première fois depuis vingt ans, le vieux Simeon Lee a décidé de réunir tous ses enfants pour les fêtes de fin d’année. Le 24 décembre, on le trouve sauvagement assassiné dans sa chambre. Tout le monde, évidemment, détestait ce vieillard cynique : Alfred et sa femme pour la tyrannie qu’il exerçait sur leur couple, Harry pour les humiliations dont il a abreuvé sa mère, Georges pour la rente – trop parcimonieuse à son goût – qu’il lui sert, Harry, le fils prodigue, pour le mépris dans lequel il le tient. Et puis il y a ce mystérieux M. Farr qui vient d’Afrique du Sud. Et la jeune Pilar, la petite-fille espagnole, n’a-t-elle pas déclaré froidement que, si elle avait un ennemi, elle n’hésiterait pas à lui trancher la gorge ? Vraiment le vieux Simeon n’aurait pas dû faire part devant tout le monde de son intention de modifier son testament, il n’aurait pas dû faire cette scène détestable à ses enfants réunis, il n’aurait peut-être pas dû faire devant Pilar étalage de ses diamants…      

Le navire aux esclaves

Kyle, désormais aux commandes de la Vivacia, la vivenef récemment éveillée de la famille Vestrit, a décidé de l’utiliser pour transporter des esclaves. Et son impérieuse volonté ne saurait souffrir la moindre opposition. Son épouse Keffria en vient même à douter de son mari quand il veut débaucher leur fille Malta, et obliger leur fils Hiemain À travailler à bord de l’embarcation et à abandonner l’apprentissage qui le destinait à la carrière de prêtre de Sa. Sa belle-soeur Althéa, elle, se fait de son côté passer pour un jeune homme et se démène sur le Moissonneur, un navire abattoir, Elle doit prouver à Kyle qu’elle est un véritable marin pour récupérer Vivacia…

Le mystérieux Mr Quinn

Personne ne remarque jamais la présence de Mr Satterthwaite, ce vieux gentleman aimable et effacé. Pourtant, on aurait tort de le prendre pour un personnage falot. Invité dans les manoirs de la gentry, en villégiature sur la Riviera… où qu’il aille, des drames éclatent.
Spectateur discret et attentif, il n’attend que le signe de Mr Quinn pour entrer en scène. Ensemble, ils démasquent les coupables et innocentent les victimes. Ensemble ? Satterthwaite serait-il plu qu’un instrument entre les mains de Mr Quinn ? Le mystérieux Mr Quinn, dont le visage reste toujours dans l’ombre… l’homme providentiel, le justicier insaisissable…

Le mystérieux Mr Quinn

Personne ne remarque jamais la présence de Mr Satterthwaite, ce vieux gentleman aimable et effacé. Pourtant, on aurait tort de le prendre pour un personnage falot. Invité dans les manoirs de la gentry, en villégiature sur la Riviera… où qu’il aille, des drames éclatent.
Spectateur discret et attentif, il n’attend que le signe de Mr Quinn pour entrer en scène. Ensemble, ils démasquent les coupables et innocentent les victimes. Ensemble ? Satterthwaite serait-il plu qu’un instrument entre les mains de Mr Quinn ? Le mystérieux Mr Quinn, dont le visage reste toujours dans l’ombre… l’homme providentiel, le justicier insaisissable…

Le mystère de Listerdale

### Ces douze nouvelles n’appartiennent pas à proprement parler à la littérature policière mais toutes traitent avec brio de situations étranges, ou évoluent autour d’un meurtre. Chacune, dans sa brièveté, est une comédie complète ou un drame, et aucune ne ressemble aux autres, sinon que la plupart, quel que soit le mystère qu’elles distillent, se terminent par un éclat de rire.Ce recueil a déjà été publié précédemment au Masque sous le titre Douze Nouvelles.

Le mystère de Listerdale

### Ces douze nouvelles n’appartiennent pas à proprement parler à la littérature policière mais toutes traitent avec brio de situations étranges, ou évoluent autour d’un meurtre. Chacune, dans sa brièveté, est une comédie complète ou un drame, et aucune ne ressemble aux autres, sinon que la plupart, quel que soit le mystère qu’elles distillent, se terminent par un éclat de rire.Ce recueil a déjà été publié précédemment au Masque sous le titre Douze Nouvelles.

Le mysère de l’île sacrée

*** Attention : ce volume est le dernierdes trois volumes s’intercalant entre les deux parties du volume français n°75 “Les sauveteurs sigans.  Il constitue la suite du “Combat des quatre puissances”. ***

Le Mur de la lumière

L’humanité vit à l’ère spatiale mais un dernier obstacle lui barre la route des étoiles : le mur de la lumière.
Un cataclysme a brisé la ceinture des satellites qui défend la Fédération solaire.
Pourtant une fusée en revient, commandée par un inconnu…
Et Anne, une étrange jeune fille, est saisie d’épouvante. En fait, elle le connaît.

Nathalie Henneberg a commencé à écrire avec Charles Henneberg, son mari.
Elle a continué seule et a conquis une place très personnelle dans la science-fiction moderne.

Le mur de la lumère

Tout le monde a plus ou moins entendu parler du mur du son, mais que peut-il se cacher derrière les termes :
LE MUR DE LA LUMIÈRE ?
S’il est difficile de répondre sans déflorer l’énigme de ce roman, je puis cependant vous dire qu’il est le moyen pour B.-R. Bruss d’éclaircir pour les profanes que nous sommes, le paradoxe de Langevin et la théorie de la relativité d’Einstein.

Le monde-aux-cent-soleils

*** Attention : le volume 63.1 s’intercale entre les deux parties de ce volume ***
**
**
Un écran s’alluma et je retins mon souffle. Je vis une grande planète entourée de deux anneaux magnifiques. Elle ressemblait presque à Saturne.

Mais le plus stupéfiant, c’était que cette planète n’était pas un astre noir…

Le miroir se brisa

### Qu’avait vu Marina Gregg ? Qu’avait-elle vu juste avant la mort de Mrs Babcock ? Elle regardait fixement le mur, près de l’escalier, et son visage s’était soudain crispé de terreur. Puis elle s’était ressaisie pour retourner, souriante, à ses invités. Mrs Babcock avait pris un cocktail… et tout s’était enchaîné très vite. On avait d’abord cru à un étourdissement, à un malaise cardiaque… Quelques minutes plus tard, elle était morte… empoisonnée… Mais pourquoi ? Pourquoi Heather Babcock, une femme toujours prête à rendre service ? Evidemment, elle aimait fourrer son nez partout, mais de là à… Qu’avait vu Marina Gregg ?
###

Le miroir se brisa

### Qu’avait vu Marina Gregg ? Qu’avait-elle vu juste avant la mort de Mrs Babcock ? Elle regardait fixement le mur, près de l’escalier, et son visage s’était soudain crispé de terreur. Puis elle s’était ressaisie pour retourner, souriante, à ses invités. Mrs Babcock avait pris un cocktail… et tout s’était enchaîné très vite. On avait d’abord cru à un étourdissement, à un malaise cardiaque… Quelques minutes plus tard, elle était morte… empoisonnée… Mais pourquoi ? Pourquoi Heather Babcock, une femme toujours prête à rendre service ? Evidemment, elle aimait fourrer son nez partout, mais de là à… Qu’avait vu Marina Gregg ?
###

Le miroir du mort

Chacun sait qu’Hercule Poirot est le plus grand détective de tous les temps. Un homme se suicide quelques heures après lui avoir demandé assistance ? Allons donc ! Ce serait trop facile, et le petit belge sait bien que personne ne fait appel à lui sans raison… Pour lui, rien de plus facile que de déjouer les jeux de glaces, voir au-delà du miroir et faire faillir la réalité des apparences. Le Miroir du mort, Feux d’artifice, L’invraisemblable vol : des nouvelles où le génie de la déduction d’Hercule Poirot s’en donne à cœur joie.      

Le miroir du mort

Chacun sait qu’Hercule Poirot est le plus grand détective de tous les temps. Un homme se suicide quelques heures après lui avoir demandé assistance ? Allons donc ! Ce serait trop facile, et le petit belge sait bien que personne ne fait appel à lui sans raison… Pour lui, rien de plus facile que de déjouer les jeux de glaces, voir au-delà du miroir et faire faillir la réalité des apparences. Le Miroir du mort, Feux d’artifice, L’invraisemblable vol : des nouvelles où le génie de la déduction d’Hercule Poirot s’en donne à cœur joie.      

Le miroir de Molkex

Des créatures étranges ont fait leur apparition dans la Galaxie. Des acridocères qui dévorent des planètes entières et sécrètent une matière bien singulière nommée molkex, et des annélicères, monstres pratiquement invincibles. Perry Rhodan et ses hommes cherchant la relation qui existe entre ces deux espèces, en viennent à se demander s’il ne s’agit pas là des stades successifs d’une métamorphose…