18241–18256 di 72802 risultati

L’OEil du Temps

Par l’auteur de 2001 : L’Odyssée de l’espace !

En un instant, une force inconnue a morcelé la Terre en une mosaïque d’époques, de la préhistoire à l’an 2037. Un gigantesque puzzle qui résume l’évolution de l’espèce humaine. Depuis, des sphères argentées planent sur toute la planète, invulnérables et silencieuses. Ces objets mystérieux, issus d’une technologie prodigieuse, sont-ils à l’origine de ces bouleversements ? La réponse se trouve peut-être dans l’antique cité de Babylone, dont proviennent des signaux radios… Une poignée de cosmonautes et de casques bleus sont jetés dans cette situation incroyable, les uns dans l’armée d’Alexandre le Grand, les autres aux côtés des hordes de Gengis Khan ! Tous convergent vers Babylone, déterminés à connaître son secret… et accaparer le pouvoir qu’elle recèle. Mais une puissance mystérieuse observe les deux armées, attendant l’issue de la bataille…

(source: Bol.com)

L’œil du dragon

Quand l’Étoile Rouge arrive dans le ciel de Pern, les Fils d’argent pleuvent sur la planète, anéantissant toute vie sur leur passage. Les premiers colons l’ont appris à leurs dépens. Mais, deux cents ans après, il ne reste plus de traces concrètes du fléau, sauf les dragons de Pern, spécialement créés pour exterminer les Fils. Les chevaliers-dragons n’ont pas oublié l’art de les entraîner au combat ; et les Seigneurs Gardiens se tiennent prêts à protéger les gens. Mais les souvenirs s’effacent, les derniers ordinateurs s’éteignent, il faut réinventer le crayon et même l’enseignement oral. Le savoir se rétrécit : on cesse de raconter aux jeunes l’histoire de la Terre, même les Fils semblent bien lointains. Et quand la position de l’Étoile Rouge annonce leur retour, il y a des sceptiques, y compris, malheureusement, un Seigneur Gardien, Chadlkin de Brita, qui refuse de préparer la défense de son Fort. Une imprudence mortelle pour les habitants… à moins que les autres Seigneurs Gardiens ne trouvent une idée. Une idée pour le présent, c’est bien. Une idée pour l’avenir, c’est encore mieux : il ne faut pas qu’une pareille tragédie se reproduise.

L’Odyssée Du Passeur D’Aurore

### Quatrième de couverture
Eustache Clarence est le garçon le plus insupportable d’Angleterre c’est du moins l’avis de ses cousins, Edmund et Lucy. Hélas, les voilà condamnés à le supporter durant l’absence de leurs parents!
Mais le jour où les trois enfants entrent dans un tableau et sont précipités dans les dots, à quelques brasses du navire de Caspian, roi de Narnia, Eustache perd sa belle assurance. Quelle part prendra-t-il à l’extraordinaire aventure qui les attend ?
Le monde enchanté de Narnia, le pays de l’imaginaire, vous attend

Odile

Voici l’un des tout premiers romans de Raymond Queneau, l’auteur de Zazie dans le métro. Il s’agit d’un récit autobiographique qui règle ses comptes avec la doctrine surréaliste et André breton. On se souvient que Queneau a fait partie un temps de l’aventure surréaliste et, qu’au nom, de la liberté de l’esprit, il claqua la porte.
Il s’agit tout d’abord d’un récit satirique qui règle ses comptes avec le sectarisme des surréalistes et des communistes. Queneau y apparaît dans la peau d’un jeune mathématicien un peu paumé qui revient de l’armée et, bien qu’ayant sympathisé avec des potes communistes et anarchisants, hésite à s’engager. Il vit donc des subsides de son oncle fortuné et hésite également à s’engager dans le mariage après avoir rencontré la dite Odile.
L’histoire est très simple et on apprécie surtout l’humour à toute épreuve de l’auteur.

Odd et les géants de glace

Dans un village nordique isolé, vit Odd, douze ans, un garçon à qui la chance ne sourit guère : son père n’est jamais revenu d’une expédition viking, et un arbre a écrasé sa jambe, le laissant boiteux. Cette année, l’hiver glacial ne se termine pas, rendant les villageois bougons et méfiants. Un aigle, un ours et un renard apprennent à Odd pourquoi l’hiver a envahi le pays : c’est l’oeuvre des géants de glace. Seul un garçon très spécial, malin, optimiste et à l’éternel sourire serait en mesure de ramener l’ordre chez les dieux, et la chaleur chez les hommes…

à partir de 8 ans.

(source: Bol.com)

Observation du virus en temps de paix

Il s’était habitué plutôt vite, tout compte fait, à l’idée d’être un monstre, mais n’acceptait pas encore celle d’être pourchassé. Il était un monstre devenu gibier : l’inébranlable logique voulait faire de lui ce cadavre qu’« ils » espéraient sans danger. Bien sûr. Mais pour se battre et résister, pour avoir encore envie de vivre, il possédait une belle alliée : la colère.

Obscuritas

À l’insu de la population, des hommes et des femmes travaillant pour l’Agence Nationale de Gestion de l’Étrange (mieux connu sous le nom A.N.G.E.) veillent sur notre monde. Peu importe les pays où ils sont affectés, ces courageux agents secrets protègent l’humanité des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.
Pendant que l’ANGE travaille d’arrache-pied pour délivrer les humains des effets néfastes de la puce électronique qu’on leur a injectée sous prétexte de les protéger contre le retour de la peste, au Vatican, Kevin Kaylin se prépare au plus grand combat de tous les temps.
Sur la Terre Sainte, rasée par l’explosion de la base de Jérusalem, les derniers Nagas aimeraient bien faire leur part, mais ils sont pourchassés par un démon qui a acquis beaucoup trop de facultés surnaturelles.
Au Québec, tandis qu’elle élève de son mieux le petit Ethan, Océane devra faire face à la plus redoutable épreuve de toute sa vie. Son courage de mère suffira-t-il à sauver l’enfant?

Obama vs Clinton La guerre des clans

” Je ne sais pas au juste ce que Bill et moi attendions des Obama, mais depuis le début, nos relations sont tendues. ”
Le ton est ainsi donné, dans cette biographie qui scrute au plus près les relations entre les deux couples présidentiels. Dans la vie il existe des êtres qui se rapprochent par hasard, certains sont des rivaux par nature et d’autres des ennemis par animosité personnelle.

L’auteur, journaliste au New York Times, lève le voile sur la plus cachée des histoires de la maison blanche : la jalousie et l’antipathie qui règnent entre les deux plus puissantes familles du parti démocrate dans le pays par un reportage minutieux et un accès aux sources les plus intimes, l’auteur nous raconte les rapports difficiles entre ces couples.

L’ouvrage se divise en 4 parties :
• ” L’accord ” : Bill Clinton s’engage à faire réelire Barack Obama en échange de sa promesse de soutenir Hilary en 2016.
• ” Le paiement ” : Clinton fait campagne pour Obama, notamment par son grand discours à la convention démocrate.
• ” La tromperie ” : Obama ne respecte pas l’accord et tente de faire porter le chapeau à Hilary pour l’affaire Benghazi.
• ” La lutte des clans ” : Obama croule sous les difficultés (Obamacare, Syrie…) tandis que les Clinton préparent avec succès la candidature d’Hilary pour 2016.

Ce livre qui pose des questions essentielles, dévoile les manigances et secrets au plus haut sommet du pouvoir, est déjà en tête de la best-seller list du New York Times depuis sa sortie en juin aux États-Unis.
(source: Bol.com)

Le Numéro 7

Un thriller haletant, où Martin Winckler règle une fois de plus ses comptes avec l’industrie pharmaceutique aux couleurs du Prisonnier, série télévisée culte.
Été 2006. Pilote d’hélicoptère et mercenaire en Afrique, Eddie Dante convoie une cargaison précieuse dont il ignore la nature. Lorsque son hélicoptère s’écrase, il n’est que blessé, mais les secours envoyés pour récupérer la cargaison l’abandonnent au milieu de nulle part. Recueilli dans une mine où agonisent des centaines de personnes, il découvre que ses propres employeurs ne sont pas étrangers à l’existence de ce mouroir. Il tente de retourner en Europe pour révéler à la presse ce qu’il a vu. Mais les organisateurs de ce massacre médical lancent des tueurs à sa poursuite…
Septembre 2007. La multinationale WOPharma organise un grand congrès de ” prospective thérapeutique ” auquel sont conviés une centaine d’éminents scientifiques du monde entier. WOPharma a l’intention, à l’occasion d’une conférence de presse de grande ampleur, d’annoncer un progrès thérapeutique majeur qui, dit-elle, ” libérera des millions de patients des chaînes de la maladie “… Pour accueillir ce congrès hors norme, les communicants de WOPharma ont choisi un lieu inhabituel, mais extrêmement télégénique… Le village-hôtel de Portmeirion, au pays de Galles, qui servit de décor à la série télévisée *Le Prisonnier*. Et, justement, toutes les caméras du monde seront braquées sur le village car, à l’automne 2007, les fans du monde entier y fêtent le 40e anniversaire de la diffusion de la série…
**
### Extrait
Eddie Dante, 1
Darfour Ouest, printemps 2006.
Bordel de merde ! murmure Eddie Dante. Pour la troisième fois, l’hélicoptère décroche, effectue un virage et se replace au-dessus du lit de la rivière à sec pour la suivre dans la direction opposée. Avec des jumelles de vision nocturne, même une nuit sans lune comme celle-ci, le véhicule des rebelles de l’ALS devrait lui sauter aux yeux. Il a vérifié par trois fois sa position, mais il a beau écarquiller les yeux, il ne les voit pas. Où sont donc ces foutus négros ?
* Vous connaissez Erigi ? lui avait demandé trois semaines plus tôt un gros homme au fort accent britannique assis dans le lobby du Méridien Hôtel de Khartoum. Eddie Dante avait ricané en le voyant s’éponger le front Tout à fait Sydney Greenstreet dans Casablanca.
Eddie était de très mauvais poil. L’homme l’avait appelé sur son portable au pire des moments -J’aime ton cul, Lena, et tes hanches ont juste la bonne taille pour mes mains, viens ici, oui c’est ça, penche-toi un peu, et ouvre-le ce beau cul que j’le déf… Bordel de merde ! ! ! Dès la deuxième sonnerie il s’était senti débander. Il filtrait soigneusement les correspondants, mais cette sonnerie-là lui signalait un appel de ses principaux employeurs ou d’un de leurs clients. Il fallait qu’il réponde. Lena ne l’avait pas mal pris. Voyant qu’Eddie était contrarié par le coup de fil, elle avait entrepris de le sucer vigoureusement pour le consoler, mais le manche du pilote n’avait pas répondu.
* Ça ne va pas ? Tu as du souci ? avait demandé la jeune Russe.
* Fous-moi la paix, avait répondu Eddie Dante.
* Erigi ? crache-t-il sur le même ton en réponse au gros homme. Je connais. C’est près d’Al-Jeneina, au Darfour Ouest, pas loin de la frontière avec le Tchad. Je suis déjà parti en mission là-bas. Un coin pourri.
«Greenstreet», qui l’avait contacté en se recommandant d’une «relation commune», avait fait signe à Eddie de s’asseoir dans l’un des profonds fauteuils. Une jeune femme noire en costume de soubrette avait déposé devant l’ancien militaire un verre d’eau dans lequel trois glaçons fondaient à vue d’oeil.
* La climatisation est en panne», soupirait l’homme en blanc en s’épongeant le cou. «J’aurais une livraison à faire à Erigi…
* C’est une zone à risque, avait répondu Eddie. Les milices stationnées au Tchad traversent la frontière sans prévenir et violent et massacrent tout ce qui bouge.. À qui dois je faire la livraison ?
* A des personnes capables de se défendre…
* Je n’en doute pas. Qu’est-ce qu’elle pèse ?
* Quinze mille dollars. Moitié à l’aller, moitié au retour. A condition que vous ne posiez pas de questions.
-Je ne veux pas savoir ce que c’est, seulement son poids, pour calculer la quantité de kérosène que j’emporte dans mon réservoir.
La main libre du gros homme avait plongé par-dessus le bras du fauteuil et fait apparaître une mallette métallique. Il l’avait soupesée d’un air faussement pensif.
* Disons… cent trente kilos, avec le livreur. Mais vous nous prendrez en charge à Al-Jeneina. Ça limitera vos besoins en carburant.
Eddie Dante avait levé un sourcil et écrasé sa cigarette.
* Mmmh. J’apprécie l’effort, mais vous êtes sûr que vous voulez faire le voyage ? Comme je vous l’ai dit, la région est insalubre… et puis j’ai une Gazelle qui n’est pas taillée pour les individus hors gabarit. Moi, déjà, avec mon mètre quatre-vingt-deux, je suis à l’étroit. Et si jamais on se faisait prendre en chasse par un MI-24…
* Ce n’est pas négociable, je dois faire le voyage. Mais je peux m’adresser à quelqu’un d’autre…
Eddie n’avait pas réfléchi plus de deux secondes. Il avait besoin d’argent et, par les temps qui couraient, il aurait été insensé de cracher sur pareille somme.
* Si vous voulez passer inaperçu, il faudra effectuer votre livraison de nuit. Je vous ramène, ou je vous laisse là-bas avec votre valise ?
* Vous me ramenez avec une autre valise, à peine plus lourde.
* Alors ce sera vingt mille, et vous paierez le kéro.
### Présentation de l’éditeur
Un thriller haletant, où Martin Winckler règle une fois de plus ses comptes avec l’industrie pharmaceutique aux couleurs du Prisonnier, série télévisée culte.
Été 2006. Pilote d’hélicoptère et mercenaire en Afrique, Eddie Dante convoie une cargaison précieuse dont il ignore la nature. Lorsque son hélicoptère s’écrase, il n’est que blessé, mais les secours envoyés pour récupérer la cargaison l’abandonnent au milieu de nulle part. Recueilli dans une mine où agonisent des centaines de personnes, il découvre que ses propres employeurs ne sont pas étrangers à l’existence de ce mouroir. Il tente de retourner en Europe pour révéler à la presse ce qu’il a vu. Mais les organisateurs de ce massacre médical lancent des tueurs à sa poursuite…
Septembre 2007. La multinationale WOPharma organise un grand congrès de ” prospective thérapeutique ” auquel sont conviés une centaine d’éminents scientifiques du monde entier. WOPharma a l’intention, à l’occasion d’une conférence de presse de grande ampleur, d’annoncer un progrès thérapeutique majeur qui, dit-elle, ” libérera des millions de patients des chaînes de la maladie “… Pour accueillir ce congrès hors norme, les communicants de WOPharma ont choisi un lieu inhabituel, mais extrêmement télégénique… Le village-hôtel de Portmeirion, au pays de Galles, qui servit de décor à la série télévisée *Le Prisonnier*. Et, justement, toutes les caméras du monde seront braquées sur le village car, à l’automne 2007, les fans du monde entier y fêtent le 40e anniversaire de la diffusion de la série…

Les Nuits de Sibérie

###
En hiver 1919, après sa traversée de l’Amérique, l’écrivain échoue avec son escadrille aux confins asiatiques de l’empire russe. Une description de la nuit sibérienne peuplée de personnages interlopes et dirigée par Semenof et sa troupe, décrits à la fois comme des bandits et des héros. Ce texte n’avait pas été publié depuis 1930.
“J’avais entendu dire que Vladivostok était pleine de réfugiés sans abri […] Maintenant j’avais sous les yeux, cette misère en marche.”
**
### Présentation de l’éditeur
En hiver 1919, après sa traversée de l’Amérique, l’écrivain échoue avec son escadrille aux confins asiatiques de l’empire russe. Une description de la nuit sibérienne peuplée de personnages interlopes et dirigée par Semenof et sa troupe, décrits à la fois comme des bandits et des héros. Ce texte n’avait pas été publié depuis 1930.
“J’avais entendu dire que Vladivostok était pleine de réfugiés sans abri […] Maintenant j’avais sous les yeux, cette misère en marche.”

Nuits Blanches: Noël De Glace, La Nuit Des Loups

Noël de glace. Au cœur d’une terrible tempête qui paralyse le Massachusetts, Skyler O’Boyle, entourée de son mari et de ses enfants, s’apprête à passer un chaleureux Noël dans la demeure familiale. Mais un coup de sonnette transforme brutalement la douce veillée en cauchemar : deux tueurs acculés par le blizzard prennent la maison pour refuge, avec la ferme intention de ne laisser derrière eux aucun témoin de leur passage. Les secondes de cette effroyable nuit s’égrènent, lentes. Skyler, la peur au ventre, ne peut compter que sur ses propres ressources pour protéger ceux qu’elle aime. Son seul espoir – que sa fille Kat, cachée à l’étage, réussisse à prévenir les secours – lui semble bien fragile pour sauver les membres de sa famille… La nuit des loups. A la demande de sa sœur Jasmine, Carly Kierman se rend dans le duché de Westphalie, au château du comte Vadim où elles doivent passer ensemble la soirée de Halloween. Mais un crime vient d’y être commis, constate Carly dès son arrivée. Et sa sœur n’est pas là. Décidant de demeurer dans la région tant que Jasmine n’aura pas été retrouvée, Carly succombe bientôt au charme vénéneux du comte Vadim, tandis que les crimes se succèdent dans l’enceinte du château. On parle d’un étrangleur, et même, d’un vampire…

La Nuit

Tromso, une ville tout au nord de l’Europe où le soleil reste sous l’horizon neuf mois par année – une civilisation au bord de l’éclatement, confrontée à la sécheresse désolante d’un désert de glace. Des hommes et des femmes s’y croisent, s’aiment, s’ignorent et s’entretuent, alors que le monde sombre avec lenteur. Karl, vétérinaire urgentiste, écrivain raté, paranoïaque et alcoolique ; Lucie, une jeune militante pour un groupe de libération des animaux domestiques ; Gjermund, le professeur de mathématiques collectionnant des jouets tirés des poubelles ; Maze et Dix, couple improbable et sanguinaire ; Henry, ancien employé de la Svalbard Global Seed Vault ; Arminius et Sigimer, deux flics de cinéma ; Aleksy, le hacker amoureux du chaos ; quelques misérables parmi tant d’autres. À l’approche de l’aube, qui – des terroristes, des bébés bombes, des hommes simples, des golems géants de lumière, des puissants, des militants, des trafiqueurs de réalité – mettra un terme à cette interminable nuit culminant au-dessus de ces destins froissés?
(source: Bol.com)

La Nuit

Né en 1928 à Sighet en Transylvanie, Elie Wiesel était adolescent lorsqu’en 1944 il fut déporté avec sa famille à Auschwitz puis à Birkenau. La Nuit est le récit de ses souvenirs : la séparation d’avec sa mère et sa petite sœur qu’il ne reverra plus jamais, le camp où avec son père il partage la faim, le froid, les coups, les tortures… et la honte de perdre sa dignité d’homme quand il ne répondra pas à son père mourant. « La Nuit, écrivait Elie Wiesel en 1983, est un récit, un écrit à part, mais il est la source de tout ce que j’ai écrit par la suite. Le véritable thème de La Nuit est celui du sacrifice d’Isaac, le thème fondateur de l’histoire juive. Abraham veut tuer Isaac, le père veut tuer son fils, et selon une tradition légendaire le père tue en effet son fils. L’expérience de notre génération est, à l’inverse, celle du fils qui tue le père, ou plutôt qui survit au père. La Nuit est l’histoire de cette expérience. » Publié en 1958 aux Éditions de Minuit, La Nuit est le premier ouvrage d’Elie Wiesel qui est, depuis, l’auteur de plus de quarante œuvres de fiction et de non-fiction. Aux États-Unis, une nouvelle traduction, avec une préface d’Elie Wiesel, connaît depuis janvier 2006 un succès considérable. C’est cette nouvelle édition que nous faisons paraître.

Nuit noire, étoiles mortes

1922 : un fermier du Nebraska confesse qu’il a assassiné son épouse, avec l’aide de son fi ls de 14 ans. Grand chauffeur : une femme écrivain, violée et laissée pour morte au bord d’une route, décide de se venger elle-même. Extension claire : un cancéreux en phase terminale passe un pacte avec un vendeur diabolique, afin d’obtenir un supplément de vie. Bon ménage : une femme découvre qu’elle vit depuis vingt ans avec un serial killer.
Quatre nouvelles puissantes et dérangeantes, quatre personnages confrontés à des situations extrêmes qui vont les faire basculer du côté obscur, plus une nouvelle inédite vraiment inquiétante…

La nuit du carrefour

Une vamp au sang froid…- Carl Andersen et sa sœur Else, Danois, M. et Mme Michonnet, Oscar et sa femme, tels sont les couples qui occupent les trois maisons du carrefour des Trois-Veuves.

Une vamp au sang froid…
Carl Andersen et sa sœur Else, Danois, M. et Mme Michonnet, Oscar et sa femme, tels sont les couples qui occupent les trois maisons du carrefour des Trois-Veuves. Un dimanche, Andersen découvre, dans son garage, la voiture de Michonnet dans laquelle se trouve le cadavre d’un certain Goldberg, diamantaire à Anvers ; quant à la voiture d’Andersen, elle est dans le garage de Michonnet.
Adapté pour la télévision en 1969, par François Villiers, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Félix Marten (Oscar), en 1984, dans une réalisation de Stéphane Bertin, avec Jean Richard (Commissaire Maigret), Michel Galabru (M. Michonnet), Annick Tanguy (Mme Maigret) et en 1991, sous le titre Maigret et la nuit du carrefour, par Alain Tasma, avec Bruno Cremer (Commissaire Maigret), Roland Blanche (Victor), Myriam Boyer (Elyane Michonnet).
Simenon chez Omnibus : les enquêtes du célèbre commissaire Maigret, et les très ”noirs’ Romans durs

(source: Bol.com)

La Nuit Des Enfants Rois

La Nuit des enfants rois by Bernard Lenteric
Cela se passe, une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants génies. 
De l’horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle. Avec leur intelligence, ils volent des centaines de millions de dollars, ils accumulent les crimes parfaits. Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. 
Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Celui qui l’a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces. A moins qu’il ne soit de leur côté… Cela, personne ne le sait. Alors, si ces sept-là n’étaient pas sept, mais huit ? S’ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, LA NUIT DES ENFANTS ROIS.