16881–16896 di 70064 risultati

Contacts OVNI Cergy-Pontoise

Cergy-Pontoise, lundi 26 novembre 1979. 4 h 30 du matin : une sphère de lumière enveloppe la voiture de Franck Fontaine et il disparaît sous les yeux de ses amis Jean-Pierre Prévost et Salomon N’Diaye. Lundi 3 décembre 1979. même heure : il reparaît au même endroit, dans une sphère de lumière ! Franck Fontaine est donc devenu un « contacté ». Mais une minutieuse enquête de l’institut mondial des sciences avancées (I.M.S.A.). conduite par Jimmy Guieu. et les séances d’hypnose pratiquées par Daniel Huguet, permirent d’étonnantes découvertes :
    — Existence d’une base-relais « extra-terrestre » dans le Jura.
    — Téléportation de J.-P. Prévost (Manosque-Marseille : 80 km).
    — Menaces des sinistres « Hommes en Noir » et d’autres « individus » plus inquiétants encore.
    — Enfin, annonce d’un contact avec les Intelligences du dehors, qui pourrait avoir lieu a Cergy-Pontoise le 15 août 1983 ! Et « Haurrio » 
    — L’humanoïde venu d’ailleurs — nous donne la marche à suivre. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire mais, d’ores et déjà, un processus est engagé dans lequel la date du 15 août 1983 constitue un cap IRREVERSIBLE.

La Constance du jardinier

Tessa Quayle, jeune et belle avocate anglaise, a été sauvagement assassinée près du lac Turkana dans le nord du Kenya. Son compagnon de voyage et amant supposé, médecin africain d’une organisation humanitaire, a disparu sans laisser de trace. Justin, l’époux de Tessa, diplomate de carrière au haut-commissariat britannique de Nairobi et jardinier amateur, se lance dans une quête solitaire à la recherche des tueurs et de leur mobile. Sa quête l’entraîne à Londres, puis à travers l’Europe et au Canada, pour le ramener en Afrique jusqu’au Sud-Soudan et se terminer sur les lieux mêmes du crime. Une odyssée pleine de violence et de fureur où se trament les sombres machinations de multinationales pharmaceutiques, où se nouent d’étranges alliances politiques. Et tandis que s’éveille la conscience de Justin, tandis qu’il se rallie à la cause de Tessa, allant jusqu’à achever la mission qu’elle s’était assignée, sa plus grande révélation sera la découverte de cette femme qu’il n’a guère eu le temps d’aimer. La Constance du jardinier mêle l’histoire bouleversante d’un homme grandi par la tragédie et l’impitoyable exploration de la face cachée de la mondialisation par l’un des romanciers les plus incisifs de notre époque.

La consolante

« Charles Balanda, 47 ans, architecte à Paris, apprend incidemment la mort d’une femme qu’il a connue quand il était enfant, et adolescent.
« Il déchire la lettre et la jette dans la poubelle de la cuisine. Quand il relève son pied de la pédale et que le couvercle retombe, clac, il a l’impression d’avoir refermé, à temps, une espèce de boîte de Pandore, et, puisqu’il est devant l’évier, s’asperge le visage en gémissant.
Retourne ensuite vers les autres. Vers la vie. Se sent mieux déjà. Allez… C’est fini.
C’est fini, tu comprends ?»
Le problème, c’est que non, il ne comprend pas. Et il n’y retourne pas, vers la vie. Il perd l’appétit, le sommeil, abandonne plans et projets et va essayer de comprendre pourquoi tour se fissure en lui; Et autour de lui. Commence alors un long travail de deuil au bout duquel il est obligé de se rendre à l’évidence : l’échelle de cette vie-ci est illisible et il faut tout rebâtir.»

Conjuration sur Joklun-N’ghar

 — Tu veux dire qu’il était… mort ?
     Ronny Blade acquiesca, le visage grave.
     — Oui. D’après le médecin légiste, il a été mordu par un n’gunsha ; c’est un des serpents les plus venimeux de Joklun-N’Ghar, mais qu’on ne trouve que dans la zone équatoriale de la planète. Pour des raisons de métabolisme, le climat tempéré de la capitale ne lui permet pas de survivre. A l’évidence, il s’agit donc…
     — D’un assassinat, conclut William Baker. Et la cible que les meurtriers viennent de frapper, en la personne d’un membre du gouvernement provisoire, indique clairement que le processus d’indépendance de Joklun-N’Ghar est loin de satisfaire certains intérêts privés. Une véritable conjuration semble même…
     Il fut interrompu par une déflagration d’une violence inouïe qui fit trembler le sol et les murs de la villa. Dans le silence de mort qui suivit le souffle de l’esplosion, chacun songeait au funeste destin qui semblait peser sur Joklun-N’Ghar. Jokun-N’Ghar la maudite…

Conjuration Casanova

En Sicile, de nos jours. Cinq couples, réunis afin de pratiquer des rituels mêlant spiritualité et érotisme, sont immolés sur les ordres d’un maître de cérémonie, Dionysos. Seule Anaïs en réchappe miraculeusement.
A Paris, le ministre de la Culture, franc-maçon, est retrouvé près du corps sans vie de sa maîtresse. le commissaire Marcas, frère d’obédience, est chargé d’enquêter sur les circonstances étranges de cette mort.
De rites érotiques en courses-poursuites sanglantes, de Paris à Venise, Marcas et Anaïs vont remonter la piste meurtrière d’un mystérieux manuscrit signé de la main du sulfureux Casanova…

Congo Requiem

On ne choisit pas sa famille mais le diable a choisi son clan.
Alors que Grégoire et Erwan traquent la vérité jusqu’à Lontano, au coeur des ténèbres africaines, Loïc et Gaëlle affrontent un nouveau tueur à Florence et à Paris.
Sans le savoir, ils ont tous rendez-vous avec le même ennemi. L’Homme-Clou.
Chez les Morvan, tous les chemins mènent en enfer.

Confusion

Grace, 17 ans, se réveille enfermée dans une pièce blanche où se trouve une table avec du papier et des stylos. Se confier à la page blanche lui permettra-t-il de trouver la clé de sa prison?
Un huis clos troublant et hors du temps qui fait perdre tous les repères, fascine autant qu’il provoque, jusqu’au dénouement inattendu et entêtant qui hantera longtemps une fois le livre refermé.

Confessions D’Une Accro Du Shopping

Confessions d’une accro du shopping by Sophie KINSELLA
Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie liu semble tout simplement magique ! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes… rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, par même son effarant découvert. Un comble, pour une journaliste financière qui conseille ses lecteurs en matière de budget ! Jusqu’au jour où, décidée à séduire Luke Brandon, un jeune et brillant businessman, Becky s’efforce de s’amender, un peu aidée, il est vrai, par son banquier qui vient de bloquer ses comptes… Mais pourra-t-elle résister longtemps au vertige de l’achat et l’appel vribrant des soldes ?

Le concierge

SUMMARY: Au cœur de New York, Le Parker Regency Hotel accueille depuis des années les clients les plus riches et huppés de la planète – ceux auxquels on ne refuse aucun passe-droit. Roger Paladine, grand patron du service de la conciergerie le sait et y veille. Il ne faudrait surtout pas que froissé, l’habitué s’imagine aller ailleurs. Mais que faire lorsque, après avoir fermé les yeux, on se retrouve embringué dans quelque chose qui ressemble beaucoup à un meurtre ? Tel est le problème auquel Roger Paladine, le brillant, le subtil ” Concierge ” du Parker Regency, est confronté lorsque le comte Gobbo est retrouvé pendu dans les caves de l’hôtel… Herbert Lieberman, auscultant les bas-fonds d’un univers peu connu, signe ici un de ses romans les plus troubles.

Concerto pour quatre mains

Cinq bandits de haut vol, deux femmes d’exception, un avocat mythique et… de la musique avant toute chose.

D’un côté Jean Villemont, avocat pénaliste amoureux des sommets et sa consoeur Leila Naciri. De l’autre, Franck Jammet, braqueur virtuose et sa compagne Julie Narmon, aussi discrète qu’efficace. Entre eux, un homme et une affaire. Où se trouvait Franck Jammet la nuit du 18 au 19 février 2013 ? Pourquoi Jean Villemont ne se contente-t-il pas de la version officielle ? Qui a réalisé le casse du siècle ?

(source: Bol.com)

Concerto pour porte-jarretelles

C’est beau, un porte-jarretelles. C’est musical. Y en a qui préfèrent la guitare électrique, libre à eux, tout le monde peut pas avoir ma santé. Moi,le collant, j’admets pour les danseurs à la rigueur. Mais reconnais qu’une frangine, son triangle de panne est beaucoup mieux en situation sous les branches d’un porte-jarretelles en fleur, non ? La couleur de çui d’ici j’te la dirai pas, t’as qu’à m’acheter ; pour le prix que ça coûte, à l’heure d’aujourd’hui, ça vaut même pas la peine de m’emprunter. D’autant que dans ce gros book il est pas question que de porte-jarretelles. Y a aussi le reste. Et crois-moi, ce sont de beaux restes, tu verras !

Conception

Alex et Leslie Twisden mènent une vie radieuse : jobs en or, luxueux hôtel particulier en plein Manhattan et mariage passionnel. Ce qui leur manque en revanche, c’est un enfant, et après l’échec d’innombrables traitements, leur désir de progéniture vire à l’obsession. Dans une dernière tentative désespérée, le couple se rend en Slovénie afin d’essayer une procédure médicale très particulière. Et là, c’est le miracle… Dix ans plus tard, couvés et dorlotés mais vivant dans une maison habitée par les secrets, les jumeaux Alice et Adam se retrouvent chaque soir enfermés dans leur chambre, tandis que des bruits de plus en plus perturbants proviennent de celle de leurs parents. Un jour, ils décident de chercher à comprendre la vraie nature de ceux qui les élèvent. Leur découverte aura de quoi les épouvanter…
L’ombre de *Rosemary’s Baby* plane sur ce thriller pétrifiant. The New York Times
*A la fois terrifiant et sombrement drôle, CONCEPTION est une pure partie de plaisir.* Stephen King
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Vincent Guilluy
**
### Présentation de l’éditeur
Alex et Leslie Twisden mènent une vie radieuse : jobs en or, luxueux hôtel particulier en plein Manhattan et mariage passionnel. Ce qui leur manque en revanche, c’est un enfant, et après l’échec d’innombrables traitements, leur désir de progéniture vire à l’obsession. Dans une dernière tentative désespérée, le couple se rend en Slovénie afin d’essayer une procédure médicale très particulière. Et là, c’est le miracle… Dix ans plus tard, couvés et dorlotés mais vivant dans une maison habitée par les secrets, les jumeaux Alice et Adam se retrouvent chaque soir enfermés dans leur chambre, tandis que des bruits de plus en plus perturbants proviennent de celle de leurs parents. Un jour, ils décident de chercher à comprendre la vraie nature de ceux qui les élèvent. Leur découverte aura de quoi les épouvanter…
L’ombre de *Rosemary’s Baby* plane sur ce thriller pétrifiant. The New York Times
*A la fois terrifiant et sombrement drôle, CONCEPTION est une pure partie de plaisir.* Stephen King
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Vincent Guilluy
### Biographie de l’auteur
Né en 1945 à Washington, Chase Novak est un ancien journaliste et a enseigné dans plusieurs universités des États-Unis. *Scission* est la suite de *Conception*, paru aux Editions Préludes en 2015 et en cours d’adaptation au cinéma par le producteur de *Twilight.*

Le concept de l’angoisse

Sören Kierkegaard, fondateur de l’Existentialisme. ”Comme Hegel reste le maître de la dialectique intellectuelle dans les temps modernes, Kierkegaard est avec Nietzsche le maître de la dialectique existentielle. Il nous enseigne l’art des contraires dans la vie. Et si l’esprit est non pas toujours ni surtout synthèse, mais lutte entre des contraires maintenus dans leur pureté, et en même temps effort pour penser ce qui les dépasse et réside au-dessus d’eux, s’il est conçu comme le monologue devant la réalité qui l’excite, l’attire et ne lui répond pas, la pensée de Kierkegaard est une de celles où s’est manifesté le mieux le caractère de l’Esprit.
(source: Bol.com)

Le comte Airain

La Terre refleurit depuis la chute du Ténébreux Empire. Dans leur château reconstruit, Hawkmoon et Ylsselda règnent en paix. Ils ont deux beaux enfants. Mais la sérénité n’est pas de ce monde. Le spectre du Comte Airain hante les marais. Il se croit exilé dans un monde sans soleil. Son regard se dérobe. il n’est plus l’ami de Hawkmoon. En fait, il ne l’a jamais vu. Il sait seulement qu’il doit le tuer coûte que coûte. Un mort manipulé par des morts ? Parfois le retour des vieux amis annonce celui des vieux ennemis. Autrefois les Granbretons portaient la mort chez les vivants ; maintenant les pilleurs de temps portent la vie chez les morts, et ce n’est pas mieux. Une science infâme concocte des simulacres, un sorcier règne sur des ombres et nul n’est sûr d’être réel dans un univers confus et inachevé : les morts peuvent revivre et les vivants mourir. 
Quand le temps est altéré, l’avenir n’est pas sûr ; le passe encore moins. Malheur à ceux qui jouent avec les dimensions !