1–16 di 36 risultati

La révolte d’Amadeus Jones

À travers la révolte d’Amadeus Jones, Cizia Zykë explore une fois de plus un thème qui lui est cher, la folie. Il établit, comme dans Alixe ou Blasphèmes, une réponse cinglante à la pensée de Rousseau : l’homme peut-être naturellement mauvais, et ce parfois dés la naissance.

La Musique française Tome III – Après Debussy

(1943-1944) Ce troisième tome nous offre un panorama de la musique française après Debussy, avec les diverses tendances de la période moderne, jusqu’en 1942 (le présent document est paru en 1943-44).

La Musique française Tome I – De la Marseillaise à la mort de Berlioz

1943-1944 Cette trilogie, promenade musicale et historique, nous montre avec précision l’évolution de la musique au fil des âges, soulignant pour chaque artiste la plus remarquable de ses oeuvres et l’influence qu’a pu avoir son époque et son entourage. Ce premier opus est consacré à la période qui s’étend de la Révolution à Berlioz. Outre des anecdotes sur les musiciens, plusieurs analyses d’oeuvres importantes – en particulier des opéras – nous sont proposées.

L’art de la délicatesse

Après le succès de L’art de la simplicité, L’art de la délicatesse, L’art de mettre les choses à leur place et Vivre heureux dans un petit espace, l’auteur nous propose de profiter de tous les petits luxes que nous offre la vie.

Historie d el’art – Tome III : L’Art renaissant

1914 L’Histoire de l’art est une vaste fresque qui va de la préhistoire jusqu’aux premières années de notre siècle. Commencée en 1909, terminée en 1927, plusieurs fois remaniée, la totale nouveauté de l’entreprise d’Elie Faure a été d’introduire un genre nouveau devenu populaire et indispensable aujourd’hui: le livre d’art où chaque commentaire peut être comparé aux oeuvres elles-mêmes, la Juxtaposition et la confrontation des images justifiant l’audace des rapprochements qui parfois paraissent insolites. Entreprise tout à fait nouvel à l’époque, elle n’a été, Malraux mis à part, ni égalée ni dépassée aujourd’hui.

Femmes artistes peintres à travers les siècles

Huguenin Christine – Femmes artistes peintres à travers les siècles (tome 1) : Connaissez-vous Catharina van Hemessen ? Ou Sofonisba Anguissola, Fede Galizia, Giovana Garzoni, Mary Beale, Rachel Ruysch, Rosalba Carriera, Angelica Kauffmann, Adelaïde Labille-Guiard ou encore Constance Marie Charpentier ? Non ? Elles furent pourtant des artistes peintres douées, célèbres à leur époque, des précurseuses qui réalisèrent des carrières artistiques aux parcours semés d’embûches et de contraintes. Considérées comme des artisanes, leur travail était souvent vu comme un passe-temps, mal accepté par la société. Elles ne pouvaient pas fréquenter les académies, devaient payer pour avoir le droit d’étudier, il leur était interdit d’apprendre l’anatomie humaine ou la perspective. Elles durent évoluer, pour la plupart, dans des genres dit mineurs comme le portrait, les scènes de genre, ou la nature morte. Elles ont réussi à sortir du lot en côtoyant les grands de leur époque, à toucher des personnes qui surent reconnaître leur talent et des mécènes qui leurs permirent de vivre de leur art. Beaucoup ne signaient pas leurs tableaux, ce qui fait qu’aujourd’hui on ne trouve plus traces d’eux. Leurs œuvres ont parfois été attribuées à leur père ou à un autre peintre masculin. Même pour celles qui ont eu une grande notoriété de leur vivant, elles ont toutes en commun d’être tombées immanquablement dans l’oubli jusque dans les années 70, où des experts et le public se sont à nouveau intéressés à leur travail. 2013

Relations Corses

Ils sont députés ou « hommes d’affaires », patrons de bars ou de casinos. Voire ministres.
Mais ils sont Corses et cela ne compte pas pour rien.
A travers une succession de tableaux, cet ouvrage passe en revue les rapports souvent « très particuliers » de quelques-unes des figures éminentes de la vie politique française avec ce qu’on a coutume d’appeler « le milieu ».
Des réseaux de la Résistance aux docks de Marseille, de la montagne corse aux cercles de jeux de la capitale et aux bars douteux de la Côte d’Azur, Christian Chatillon montre comment les uns ont souvent besoin des autres même si ces échanges de « bons procédés » riment rarement avec une vie de paisible retraité…

Quinze causeries en Chine. Aventure poétique et échanges littéraires

“Les livres sont nos biens les plus précieux. Ils ne sont pas seulement des témoignages du passé, ils sont aussi des vaisseaux d’exploration, qui nous permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure. En lisant Au bord de l’eau ou Quatre générations sous un même toit, je m’aventure dans une autre culture et j’y découvre des vérités différentes de la mienne. Mais cette aventure est aussi une aventure intérieure, qui me permet de découvrir la part chinoise qui est en moi-même.” À travers ces quinze conférences prononcées en Chine, Jean-Marie Gustave Le Clézio offre une réflexion remarquable sur les grandes œuvres littéraires qui ont marqué son chemin d’écrivain. Dans cette nouvelle ère où le texte imprimé semble menacé de disparition, la parole vigoureuse du Prix Nobel donne un sens profond à la nécessité de la littérature dans nos civilisations et sa place dans la cité.

Pour et contre Marx

Victime au plan théorique d’héritiers qui ont transformé une méthode critique et un regard prophétique en systèmes totalisants et souvent dogmatiques, Marx a vu son sort lié au ” communisme réellement existant ” et à sa faillite. À travers une série de textes limpides où l’essai côtoie l’aphorisme, Edgar Morin explore les mécanismes à l’oeuvre dans tout système clos, dogmatique et réducteur (stalinisme hier, fondamentalisme de Marché aujourd’hui) et explique la fascination qu’exercent de tels systèmes sur les intellectuels, le Pouvoir et ses opposants. Il donne à voir la fécondité de la méthode de Marx – traquer les contradictions sociales et penser leur dépassement – pour l’appliquer à Marx lui-même, y reconnaître les limites et les impensés, et ouvrir la voie à un nouvel avenir. Alors que le ” libéralisme réellement existant ” se déploie sur le monde et le plonge dans l’abîme écologique, politique, financier et éthique, Edgar Morin nous invite à retrouver Marx sous les décombres des marxismes, non pour en tirer des solutions miracles, mais pour penser le monde qui vient.

Paroles De Français Anonymes

En 1967, Alain Corbin recueille, auprès d’hommes et de femmes du centre de la France, les représentations, les convictions, les impressions politiques qui ont été les leurs au coeur des années trente. Leurs paroles trahissent la peur de l’étranger, la quête d’un leader, la crise économique. La tension insurrectionnelle dans le pays, la pression du budget de l’Etat, l’espoir d’un Front populaire sont palpables mais l’ombre de la Grande Guerre conditionne tout.
À cinquante ans de distance, cette « histoire en rase-mottes », plongée fascinante dans les mentalités françaises entre crise et quotidien ordinaire, fait étrangement écho à nos interrogations contemporaines. Elle donne à entendre un univers mental qui met à mal les stéréotypes toujours vivaces sur les années trente, rendant plus complexe et moins tranchée l’histoire de ce temps.

Histoire De L’Islamisation Française 1979 – 2019

La France, de près ou de loin, côtoie l’islam depuis ses débuts. De la conquête de l’Espagne et la maîtrise de la Méditerranée jusqu’aux guerres de décolonisation, en dehors de quelques rares périodes d’accalmie, cette relation ne fut qu’une longue suite de guerres et de conflits.
Mais, depuis la fin des années soixante et l’arrivée en métropole d’une immigration musulmane de plus en plus importante, un changement majeur s’est produit : l’islam ne fait plus seulement valoir ses revendications au-delà des frontières mais au coeur de l’hexagone. Préceptes vestimentaires et alimentaires, place de la religion à l’école et dans l’entreprise, liberté d’expression et de conscience, statut de la femme, relations avec les fidèles d’autres religions : depuis maintenant quarante ans les élites politiques et médiatiques se voient sans cesse confrontées au défi d’une religion puissante qui n’a jamais rien cédé. Qu’ont-elles fait, qu’ont-elles dit et écrit pour défendre notre bien commun, la République ? Quasiment rien.
C’est ce renoncement que ce livre se propose de rappeler, sans y ajouter quoi que ce soit. Rappeler les faits, les décisions. Redonner à lire les textes et les discours qui les ont accompagnés, tels qu’ils furent écrits et prononcés, au mot près. Dire l’histoire telle qu’elle fut et telle qu’elle avance. Sous nos yeux.

Défense et illustration du genre humain

Qui étions-nous  ? Pour répondre à cette question, Paul Jorion dresse l’inventaire de ce que nous, êtres humains, avons pu comprendre jusqu’ici de notre destin. Il convoque pour ce faire les phares de notre réflexion sur nous-mêmes, certains aux noms attendus  : Confucius, Socrate, Aristote, Paul de Tarse, Hegel, Nietzsche et Freud, ou moins attendus, tels Machiavel, Shakespeare et Victor Hugo, voire inattendus, comme Mao Tse-toung et Jacob Taubes.
Cette évaluation est réalisée en vue d’assurer notre salut, lequel est sérieusement compromis aujourd’hui, dans un contexte de destruction accélérée de nos conditions de vie à la surface de la Terre. Le scénario le plus optimiste parmi les plus plausibles a cessé d’être celui de machines de plus en plus intelligentes à notre service, pour être celui de notre remplacement pur et simple par celles-ci. Si nous voulons survivre en tant qu’espèce, il nous faut sans plus tarder passer la vitesse supérieure. Il faut pour cela réunir l’équipe de ceux qui ne se résolvent pas à notre disparition, des femmes et des hommes qui soient précisément *résolus* , bâtissant sur les principaux acquis de l’humain, de la réciprocité au génie technologique. C’est l’appel lancé dans cette *Défense et illustration du genre humain*.

Anthropologue et sociologue, Paul Jorion révolutionne depuis dix ans le regard que nous portons sur la finance et l’économie. Il a récemment publié chez Fayard *À quoi bon penser à l’heure du grand collapse  ?* **
### Présentation de l’éditeur
Qui étions-nous  ? Pour répondre à cette question, Paul Jorion dresse l’inventaire de ce que nous, êtres humains, avons pu comprendre jusqu’ici de notre destin. Il convoque pour ce faire les phares de notre réflexion sur nous-mêmes, certains aux noms attendus  : Confucius, Socrate, Aristote, Paul de Tarse, Hegel, Nietzsche et Freud, ou moins attendus, tels Machiavel, Shakespeare et Victor Hugo, voire inattendus, comme Mao Tse-toung et Jacob Taubes.
Cette évaluation est réalisée en vue d’assurer notre salut, lequel est sérieusement compromis aujourd’hui, dans un contexte de destruction accélérée de nos conditions de vie à la surface de la Terre. Le scénario le plus optimiste parmi les plus plausibles a cessé d’être celui de machines de plus en plus intelligentes à notre service, pour être celui de notre remplacement pur et simple par celles-ci. Si nous voulons survivre en tant qu’espèce, il nous faut sans plus tarder passer la vitesse supérieure. Il faut pour cela réunir l’équipe de ceux qui ne se résolvent pas à notre disparition, des femmes et des hommes qui soient précisément *résolus* , bâtissant sur les principaux acquis de l’humain, de la réciprocité au génie technologique. C’est l’appel lancé dans cette *Défense et illustration du genre humain*.

Anthropologue et sociologue, Paul Jorion révolutionne depuis dix ans le regard que nous portons sur la finance et l’économie. Il a récemment publié chez Fayard *À quoi bon penser à l’heure du grand collapse  ?*
### Biographie de l’auteur
Anthropologue, expert en intelligence artificielle et spécialiste de la formation des prix, Paul Jorion jette depuis plusieurs années un autre regard sur l’économie ; il annonçait ainsi dès 2005 ce qui allait devenir la crise des subprimes.© photo : DR

Apprendre à vivre

TRAITÉ DE PHILOSOPHIE À L'USAGE DES JEUNES GÉNÉRATIONS
Je vais te raconter l'histoire de la philosophie. [,..]Je te fais, d'entrée de jeu, une promesse : toutes ces pensées, je te les exposerai d'une façon totalement claire, sans le moindre jargon, mais en allant à l'essentiel, à ce qu'elles ont chaque fois de plus profond et de plus passionnant. »
Parce qu'apprendre à penser c'est apprendre à vivre, Luc Ferry met à la portée de tous les clés de la philosophie et nous offre un livre d'exception. Un de ces livres rares qui vous accompagnent toute une vie.
Luc Ferry noue et dénoue en grand pédagogue les fils de transcendances confirmées, perdues ou retrouvées. • LE POINT
En très brillant professeur, il nous conduit à travers les grandes écoles philosophiques. • LE PARISIEN
Une efficace introduction à l’histoire de la philosophie. • LE NOUVEL OBSERVATEUR
Luc Ferry
Ancien ministre de l’Éducation nationale, Luc Ferry est philosophe. Ses ouvrages sont traduits dans plus de vingt-cinq pays.

Remèdes De Grand-Mère – Pour Les Petits Maux Du Quotidien

Petits maux, bobos, douleurs chroniques…
nos grands-mères avaient toujours dans leur besace un remède naturel et adapté pour soulager et soigner .
Aujourd’hui encore ces recettes, parfois surprenantes, sont une alternative intéressante aux médicaments chimiques. Vous avez un rhume, mal à la tête ou au ventre ?
Avant d’ouvrir l’armoire à pharmacie, trouvez dans nos pages un remède tout simple mais efficace puisqu’utilisé depuis des décennies.
(source: Bol.com)