Visualizzazione di 1-12 di 1012 risultati

Xenocide

Grâce à Ender, le Port-Parole des Morts, Lusitania est devenue une planète indépendante où Piggies et humains cohabitent tant bien que mal. Les Doryphores, eux, ont décidé de migrer… Et risquent de propager sur d’autres mondes le virus de la descolada, indispensable à la survie des Piggies mais mortel pour l’humanité. Craignant ce danger, le Congrès Stellaire décide d’envoyer sa flotte afin de détruire Lusitania. Aidé par Jane, la fidèle I.A., et sa famille, Ender va tout tenter pour mettre un terme à cette folie. C’est compter sans Qing-jao, l’élue des dieux au service du Congrès, l’enfant la plus brillante de l’univers. Car elle sait qui se cache derrière le Porte-Parole des Morts…

Xenocide

Grâce à Ender, le Port-Parole des Morts, Lusitania est devenue une planète indépendante où Piggies et humains cohabitent tant bien que mal. Les Doryphores, eux, ont décidé de migrer… Et risquent de propager sur d’autres mondes le virus de la descolada, indispensable à la survie des Piggies mais mortel pour l’humanité.
Craignant ce danger, le Congrès Stellaire décide d’envoyer sa flotte afin de détruire Lusitania. Aidé par Jane, la fidèle I.A., et sa famille, Ender va tout tenter pour mettre un terme à cette folie.
C’est compter sans Qing-jao, l’élue des dieux au service du Congrès, l’enfant la plus brillante de l’univers. Car elle sait qui se cache derrière le Porte-Parole des Morts…

Victorieux

Mission accomplie. Black Jack ” Geary a réussi l’impossible : ramener la flotte perdue chez elle après avoir infligé à l’ennemi une succession de défaites. C’est en héros qu’il est revenu. Un héros dont le Sénat de l’Alliance se méfie. Son objectif suivant ne sera-t-il pas de s’emparer du pouvoir ? Que faire de lui ? Geary, pour sa part, estime les conditions réunies pour mettre un terme à la guerre qui ravage l’humanité depuis un siècle ; et il y a urgence car aux frontières des mondes syndiqués guette une menace inconnue. Si les moyens lui en sont accordés, c’est donc un retour décisif au coeur du territoire ennemi qui l’attend, ainsi, peut-être, qu’une première confrontation directe avec les mystérieux aliens. Victorieux clôt le cycle de “La flotte perdue”. La romance contrariée de son héros y trouvera-t-elle aussi son compte ?

Shon’Jir

  Sten Duncan avait sauvé la vie de deux ennemis de l’humanité. Cela s’était passé lors de la prise de Kesrith, et maintenant Sten se sentait responsable du devenir de Niun et de Melein. Bien qu’ils fussent frère et sœur, les deux mri symbolisaient des castes distinctes : Niun, le dernier des samouraïs, Melein, la dernière prêtresse-reine. Le combat et la danger avaient créé des liens plissants, et la fraternité scellée dans Ie sang conduisait tout droit à d’étranges contradictions. Vint le temps où les routes du destin allaient mener les protagonistes du drame vers une légendaire planète perdue où les mri trouveraient peut-être une nouvelle chance.

Shon’Jir

  Sten Duncan avait sauvé la vie de deux ennemis de l’humanité. Cela s’était passé lors de la prise de Kesrith, et maintenant Sten se sentait responsable du devenir de Niun et de Melein. Bien qu’ils fussent frère et sœur, les deux mri symbolisaient des castes distinctes : Niun, le dernier des samouraïs, Melein, la dernière prêtresse-reine. Le combat et la danger avaient créé des liens plissants, et la fraternité scellée dans Ie sang conduisait tout droit à d’étranges contradictions. Vint le temps où les routes du destin allaient mener les protagonistes du drame vers une légendaire planète perdue où les mri trouveraient peut-être une nouvelle chance.

Semailles d’apocalypse

*** Attention : ce volume est le premier des deux volumes s’intercalant entre les deux parties du volume français n°52 “Mannes éphémères ***

Seule une évacuation massive a permis de sauver les habitants de la planète Azgola des mortels lipofongus.
Et il s’avère finalement que l’ensemble des mondes à atmosphère d’oxygène est menacé par cette invasion surgie des profondeurs de I espace galactique. Tout le monde est à la merci de ces SEMAILLES D’APOCALYPSE…

Rod, patrouille de l’espace

Les touristes se répandirent autour du superastronef Graar, filmèrent la chaîne des monts Creb, photographièrent les canons de Lorado. Il faisait beau sous le soleil bleu de Rothyte, l’air était pur, sans un souffle de vent.
Puis, soudain, l’énorme spatiofusée lominate fut là, le flanc zébré de la redoutable étoile de Zora à seize branches, tous canons braqués. Un jet de flammes jaillit et un groupe de touristes ne fut plus que lumière et chaleur.
Le sinistre général Spah vient de frapper et il faudra tout le courage de Tom Rod pour faire échec à ses projets.

Rod, menace sur Oxima

          La ville était-là, sous ses yeux, il en distinguait jusqu’aux moindres détails : les milliers d’habitants circulant dans les rues, les autojets, les aérobus, les baigneurs entassés dans le piscines, sur les plages du lac artificiel de Borcha…
Puis il y eut une espèce de vague concentrique colorée, une sorte d’onde de choc aux couleurs de l’arc-en-ciel, et, en une fraction de seconde, Borcha fut vidée de sa population.
Les maisons-bulles, les arbres, les véhicules, étaient intacts. Le général Spah attaquait.
Tom Rod, capitaine naute et agent de la Sûreté spatiale de l’Empire, devra découvrir le grand secret de cette arme absolue. Pour éviter quinze millions de morts…

Rod, combattant du futur

          Dès son arrivée sur Ezhache, la planète maudite de la constellation de Whrane, le superaid Agor est désintégré par une arme mystérieuse.
Ezhache est le domaine des Lominates, ramassis d’individus sans foi ni loi désireux de se rendre maîtres de la 612ème galaxie.
Le capitaine naute Tom Rod, agent de la Sûreté spatiale, est chargé de cette affaire d’espionnage cosmique et se lancera à corps perdu dans une aventure palpitante aux innombrables rebondissements.

ROD Vacuum 02

Quelque chose, une machine ou un propulseur, se mit brusquement à ronfler sur une note très grave. Hous n’avait jamais rien entendu de semblable. De l’autre côté de la ravine, Myul se dressa et regarda en l’air tandis que les crads s’immobilisaient, oreilles levées et prêts à détaler.

Myul lâcha un coup de fusil. Hous distingua le rayonnement du fulgurant, se demanda sur quoi son frère tirait. Le ciel était toujours aussi bleu, toujours aussi vide, mais l’espèce de bourdonnement s’amplifiait néanmoins. Puis la poussière se souleva, des débris et des cailloux suivirent. Un piquet décolla à son tour, s’éleva à toute vitesse. Myul perdit l’équilibre, bascula, resta à l’horizontale pendant deux ou trois secondes, commença à s’élever en gesticulant. Quelques jeunes crads suivirent puis l’ensemble du troupeau décolla du sol.

Hous se cramponna désespérément à son tronc d’arbre, car une force inconnue cherchait également à l’aspirer…

Révolte en 2100 (Histoire du futur 3)

« Dès ma naissance, ma mère m’a consacrée à l’église ; pour mes dix-huit ans, mon oncle Absalon, censeur lai, avait obtenu du conseil des anciens, par ses prières, mon admission à l’Académie militaire.
West Point m’avait plu. Certes j’avais, comme mes camarades, rouspété contre les rigueurs de la vie militaire, mais en vérité j’aimais la routine monastique des levers à cinq heures suivis de deux heues de de prière et de méditation, puis de cours et conférences traitant de tous les aspects de la vie militaire, stratégie, tactique, théologie, psychologie des masses, miracles élémentaires… »
Immense classique de la littérature de science-fiction, le cycle Histoire du futur, dont les romans et les nouvelles dressent un panorama complet de l’avenir de l’humanité, figure parmi les plus grandes fresques du genre avec Fondation ou Les Seigneurs de l’Instrumentalité de Cordwainer Smith.

Rendez-vous avec Rama

En 2130, les radars terrestres repèrent un gigantesque cylindre qui pénètre dans le système solaire. D’abord identifié comme l’astéroïde 31/439, on lui attribue un nom, Rama (en hommage au dieu hindou Rama, « les astronomes [ayant] depuis beau temps épuisé la mythologie grecque et romaine »), quand on réalise que son envergure – 50km de long par 20km de diamètre – et sa perfection impliquent nécessairement une origine extra-terrestre.
L’équipe du vaisseau Endeavour, en mission de routine avant la découverte, est chargée d’aller à la rencontre du vaisseau, qui a déjà atteint l’orbite de Vénus, pour l’explorer. Ils réalisent progressivement que le cylindre, qui à première vue semblait inhabité, est occupé par de bien étranges créatures. Pendant ce temps, la Commission Rama réunit un panel de spécialistes et de représentants des mondes habités du système solaire, les Planètes unies, afin de faire face à cette situation.