L’Ultime Auberge

Dans un ultime effort artistique, un écrivain gravement malade conçoit un texte dont la réalisation est constamment mise en difficulté, entravée. En livrant, avec une sincérité radicale et une lucidité sans faille, ses réflexions politiques, l’enfer de sa maladie, ses pensées intimes, sa vie recluse, les épreuves de son mariage et les fragments littéraires qu’il parvient malgré tout à extirper, cet artiste refuse d’exister dans ce qu’il appelle le “Jardin des trivialités”. Le style, l’ironie et la férocité de l’ensemble boule-versent toutes nos certitudes – sauf celle que l’art triomphe. Imre Kertész transforme ici le “duel” entre sa maladie de Parkinson et l’écriture d’un nouveau roman en une oeuvre autofictionnelle sublime et poignante. Le Prix Nobel de littérature témoigne ainsi jusqu’au bout du combat de l’individu pour sa dignité dans des circonstances extrêmes.
**
### Présentation de l’éditeur
Dans un ultime effort artistique, un écrivain gravement malade conçoit un texte dont la réalisation est constamment mise en difficulté, entravée. En livrant, avec une sincérité radicale et une lucidité sans faille, ses réflexions politiques, l’enfer de sa maladie, ses pensées intimes, sa vie recluse, les épreuves de son mariage et les fragments littéraires qu’il parvient malgré tout à extirper, cet artiste refuse d’exister dans ce qu’il appelle le “Jardin des trivialités”. Le style, l’ironie et la férocité de l’ensemble boule-versent toutes nos certitudes – sauf celle que l’art triomphe. Imre Kertész transforme ici le “duel” entre sa maladie de Parkinson et l’écriture d’un nouveau roman en une oeuvre autofictionnelle sublime et poignante. Le Prix Nobel de littérature témoigne ainsi jusqu’au bout du combat de l’individu pour sa dignité dans des circonstances extrêmes.
### Biographie de l’auteur
Prix Nobel de littérature en 2002, Imre Kertész est né le 9 novembre 1929 dans une famille juive modeste de Budapest. Déporté à l’âge de quinze ans à Auschwitz, il est ensuite transféré à Buchenwald puis au camp de travail de Zeitz. Son expérience des camps de concentration le marque profondément et imprègne toute son oeuvre, sans pour autant qu’elle ne s’y limite. Refusant tout nationalisme, Imre Kertész se décrit lui-même comme un juif européen et vit avec sa femme à Budapest sans pour autant sortir de son appartement. Gravement atteint de la maladie de Parkinson, il a dû en effet renoncer en 2013 à son choix de vivre à Berlin où il s’était établi en 2002. En perpétuel conflit avec les instances politiques de sa patrie, il a pourtant reçu, en 2014, la plus haute distinction hongroise. Son oeuvre a été récompensée par de très nombreux prix européens. En France, Imre Kertész est publié par Actes Sud.

Only registered users can download this free product.
Genere: SKU: 937 Tags:

Recensioni

Ancora non ci sono recensioni.

Recensisci per primo “L’Ultime Auberge”