Le Mors Aux Dents

Elle accepta donc, non pas le premier prétendant qui se présenta, car
Maxand Louvelot avait reçu plus de dix demandes sans même juger opportun
d’en faire part à sa nièce, mais le premier qu’il eût jugé digne d’être
proposé à l’examen de la jeune fille.
Pourquoi le rusé brasseur d’affaires avait-il pris à gré son jeune
émule ? Probablement parce qu’il avait retrouvé en lui quelques-unes de
ses propres qualités, et peut-être de ses défauts. Nous aimons assez les
gens qui nous ressemblent : s’ils ont des vertus, cela nous fla?e ; s’ils ont
des défauts, eh ! mais, cela nous justifie !
C’est donc par sympathie personnelle que Louvelot fit son neveu de
Dornemont. ?ant à Célie, elle trouvait Valéry beau garçon, aimable,
amusant. Une sorte de réserve instinctive l’avertissait pourtant qu’il n’aurait
guère avec elle de côtés communs dans l’esprit, mais tout cela n’est
que billevesées sentimentales, et dans la maison de son oncle chacun était
fort en garde contre ces rêveries romanesques, ces prétextes à déclamations,
dont les poètes et les romanciers, gens pratiques, tirent d’ailleurs de
bons écus sonnants, mais qui sans cela n’auraient point de raison d’être.
Pendant que Célie terminait sa toile?e de voyage, sa petite soeur Antoine
?e, blo?ie au fond d’un canapé, la regardait les yeux gros de larmes.
C’était une fille?e de douze ans, grande pour son âge, élégante et mince,
aux bras trop longs, aux jambes trop maigres, mais tout cela deviendrait
un jour gracieux et souple. Vêtue de bleu pâle, ses grosses boucles cendrées
emmêlées et brouillées sur ses épaules, elle rongeait son petit mouchoir
pour étouffer ses sanglots.
— Antoine?e, chérie, ne pleure pas comme cela, dit la jeune mariée en
se tournant vers elle ; ce n’est pas raisonnable ! On dirait que tu conduis
mon deuil ! Si tu n’es pas plus aimable, comment veux-tu que je demande
à mon mari de te faire sortir pour les vacances ?
Antoine?e se jeta au cou de sa soeur.

Only registered users can download this free product.
Genere: SKU: 1619 Tags:

Recensioni

Ancora non ci sono recensioni.

Recensisci per primo “Le Mors Aux Dents”