La Princesse Oghérof

— A?endez… oui, je connais quelqu’un, dit Pauline frappée à son tour
d’un trait de génie. ?’est-ce que vous donnez d’appointements ?
— Je n’en sais rien, répondit Michel pris au dépourvu : ce qu’on donne
en pareille circonstance.
— ?atre cents roubles et le voyage payé, si on ne se plaît pas là-bas ;
où cela ?
— Près de Nice.
— Joli pays. Et… quel âge a la petite fille ?
— Trois ans, fit Michel avec répugnance.
Il lui semblait se me?re dans la gueule du loup.
— Très bien, a?endez-moi ici, monsieur Michel, je vais voir si je puis
décider une personne qui vous conviendrait parfaitement.
Michel, désorienté, s’assit dans le salon désert. L’image de Marthe ne
vint pas lui tenir compagnie ; l’abandon où il avait trouvé la petite, la figure
étonnée de son cocher quand il était sorti tenant par la main l’enfant
déguenillé, les courses de magasin en magasin, la singulière physionomie
de ses domestiques quand ils l’avaient vu rentrer avec elle, la question de
sa vieille bonne qui lui servait de cuisinière : « Seigneur, mon Dieu ! d’où
cela vous tombe-t-il ? » tous ces détails lui revenaient en mémoire d’une
façon désagréable.
Dans sa hâte fébrile, trop naïvement honnête d’ailleurs pour voir du
premier coup d’oeil l’envers des choses, – il n’avait pas songé qu’il eût dû
s’entourer de quelques précautions, cacher l’enfant à tous les yeux, ne pas
en parler, surtout à ce?e Allemande futée dont il se méfiait vaguement.
Mais le mal était fait.
Et puis qui sait ? Tout finirait peut-être très bien.
Pauline le fit a?endre une heure à peu près, puis revint avec une
femme entre deux âges, à l’air maussade, qui se présenta comme « mamselle
», – et capable d’élever « plus d’un enfant » .
— Très bien, dit Michel, qui se rappela la phrase : « Je la tiens qui?e
du reste ». Êtes-vous prête à partir dès demain ?

Only registered users can download this free product.
Genere: SKU: 1241 Tags:

Recensioni

Ancora non ci sono recensioni.

Recensisci per primo “La Princesse Oghérof”